UrbMtl

7350 du Mile-End (Mile-Ex) - 6 étages

Recommended Posts

Pinned posts

7350 du Mile-End (Mile-Ex)

Vue1b.jpg

Citation

Emplacement: 7350 du Mile-End (Mile-Ex
7350 mile end.JPG

faillon.jpg

Hauteur en étages: 6
Hauteur en mètres:
Coût du projet:
Promoteur: Kevric
Architecte: GKC Architectes
Entrepreneur général:
Début de construction:
Fin de construction:
Site internet: http://www.kevric.ca/projets-en-developpement/montreal/7350-mile-end-2/
Lien webcam:
Autres images:
Vidéo promotionnelle:
Rumeurs:
Autres informations: 200 000 pieds carrés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des nouvelles de ce projet? La page n'existe plus...

En parallèle, l'arrondissement est toujours en attente d'une décision du tribunal administratif pour faire traverser la piste cyclable que l'on voit sur l'image de l'autre côté de la voie ferrée. En attendant, c'est toujours un cul-de-sac (facile à traverser, heureusement). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2018-07-12 à 14:53, montreal67 a dit :

Des nouvelles de ce projet? La page n'existe plus...

En parallèle, l'arrondissement est toujours en attente d'une décision du tribunal administratif pour faire traverser la piste cyclable que l'on voit sur l'image de l'autre côté de la voie ferrée. En attendant, c'est toujours un cul-de-sac (facile à traverser, heureusement). 

"Facile à traverser"... en sautant la clôture? Sinon, c'est un ridicule détourinutile allant jusqu'à 500 m qu'il faille se taper à pied ou à vélo entre les 2 côtés, grrr!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
15 hours ago, FrancSoisD said:

"Facile à traverser"... en sautant la clôture? Sinon, c'est un ridicule détourinutile allant jusqu'à 500 m qu'il faille se taper à pied ou à vélo entre les 2 côtés, grrr!

J'ai parlé trop vite, des inspecteurs étaient là ce matin pour demander aux gens de faire le tour malgré le fait qu'un trou béant a été percé dans la clôture et que les deux quartiers sont à vingt mètres l'un de l'autre. Une situation d'un ridicule sans nom, qui découle d'un rapport de force éternellement défavorable avec nos toutes-puissantes compagnies ferroviaires. À l'épreuve de tout bon-sens.

Sinon, j'espère toujours la réalisation du projet, qui serait l'occasion de réaliser un lien cyclable-piétons intéressant (supposant le prolongement de la piste cyclable sur Ogilvy et de Castelnau)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, montreal67 a dit :

J'ai parlé trop vite, des inspecteurs étaient là ce matin pour demander aux gens de faire le tour malgré le fait qu'un trou béant a été percé dans la clôture et que les deux quartiers sont à vingt mètres l'un de l'autre. Une situation d'un ridicule sans nom, qui découle d'un rapport de force éternellement défavorable avec nos toutes-puissantes compagnies ferroviaires. À l'épreuve de tout bon-sens.

Sinon, j'espère toujours la réalisation du projet, qui serait l'occasion de réaliser un lien cyclable-piétons intéressant (supposant le prolongement de la piste cyclable sur Ogilvy et de Castelnau)

Pour les cyclistes, c'est chiant: un détour potentiellement très stressant, qui prendra un gros 2-4 à mins à parcourir, selon les feux de circulation.

Mais pour les piétonNEs, c'est plus que chiant: c'est carrément humiliant, surtout pour ceux-celles travaillant dans l'immeuble à bureaux juste l'autre côté de la clôture et qui prennent le train de St-Jérôme. Ils-elles sont forcéEs de marcher un gros 10-12 mins pour arriver... à quelques m de l'autre côté de la clôture, et ce, après avoir dû traverser DEUX fois les rails (une fois sous le viaduc puant la pisse et régulièrement truffé de graffitis, puis ensuite dans la station, tant qu'aucun train venant du nord ne les en empêcherait en après-midi).

Misère qu'il y a des gestionnaires qui se mériteraient un bon séjour en Cisjordanie (Palestine) près du mur (et sans passeport canadien!), pour comprendre une chose ou deux à l'humanité! :rottentomato:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
7 hours ago, FrancSoisD said:

Pour les cyclistes, c'est chiant: un détour potentiellement très stressant, qui prendra un gros 2-4 à mins à parcourir, selon les feux de circulation.

Mais pour les piétonNEs, c'est plus que chiant: c'est carrément humiliant, surtout pour ceux-celles travaillant dans l'immeuble à bureaux juste l'autre côté de la clôture et qui prennent le train de St-Jérôme. Ils-elles sont forcéEs de marcher un gros 10-12 mins pour arriver... à quelques m de l'autre côté de la clôture, et ce, après avoir dû traverser DEUX fois les rails (une fois sous le viaduc puant la pisse et régulièrement truffé de graffitis, puis ensuite dans la station, tant qu'aucun train venant du nord ne les en empêcherait en après-midi).

Misère qu'il y a des gestionnaires qui se mériteraient un bon séjour en Cisjordanie (Palestine) près du mur (et sans passeport canadien!), pour comprendre une chose ou deux à l'humanité!

C'en est tellement humiliant que certaines compagnies du Mile-Ex paient pour des NAVETTES afin d'aider leurs travailleurs à faire leur tour (avec toutes les émissions de gaz à effet de serre que cela implique)! Tout ça pour cinq mètres de clôture à percer une bonne fois pour toute!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par _mtler_
      La Banque Nationale revient dans la rue Saint-Jacques. La plus importante institution bancaire de la province a décidé de mettre en vente son actuel siège social – situé au coin de la rue de la Gauchetière et de la côte du Beaver Hall – pour se construire un nouveau quartier général de 36 étages, à peine quelques pas plus loin, au coin de la rue Saint-Jacques et du boulevard Robert-Bourassa.
      Il s’agit d’un projet de plus d’un demi-milliard de dollars qui devrait être terminé d’ici cinq ans. La banque sera le seul et unique occupant de l’édifice.
      « Ça sera la plus grosse tour à bureaux à Montréal depuis 25 ans [1 million de pieds carrés], soit depuis la construction du 1250 René-Lévesque au début des années 90 », soutient le PDG Louis Vachon, en entrevue avec La Presse.
      « Ça va faire près de 40 ans que nous occupons notre édifice actuel. Ce n’est pas un luxe. »— Louis Vachon
      Tel que rapporté par La Presse vendredi dernier, le promoteur Broccolini s’est récemment porté acquéreur d’un terrain de 135 000 pieds carrés en bordure de l’ancienne autoroute Bonaventure. Louis Vachon indique que la Banque Nationale a conclu une entente avec Broccolini, jeudi dernier, pour devenir propriétaire d’un peu plus de la moitié de ce terrain (85 000 pieds carrés).
      « On le fait dans le but d’améliorer nos espaces de travail afin qu’ils soient collaboratifs, modernes et technologiques. C’est vraiment pour la rétention et le recrutement des employés », dit le PDG.
      Cette décision démontre à quel point les espaces de travail jouent un rôle de taille de nos jours. « Ça devient un avantage comparatif important », lance Louis Vachon.
      La banque suit une certaine tendance qui s’en va vers des espaces de bureaux plus ouverts, sans obstacles vis-à-vis des fenêtres, laissant pénétrer la lumière du jour, avec peu de bureaux individuels attitrés, etc.
      RÉNOVATIONS EN COURS
      Le choix de déménager survient alors que la banque rénove ses bureaux actuels, étage par étage, depuis l’automne 2016. Cinq des 20 étages ont jusqu’ici été rénovés au coût d’environ 3 millions par étage.
      « On rénovait étage par étage et on voyait venir une facture de 150 millions pour continuer à rénover des étages ici et dans d’autres édifices où des employés de la banque travaillent. Alors, on s’est demandé s’il n’était pas préférable de prendre cette enveloppe de 150 millions ainsi que le produit de la vente de l’édifice de notre siège social pour se construire un nouvel édifice. Pour pas beaucoup plus cher, on peut se construire un nouveau siège social », raconte Louis Vachon.
      Même si elle se prépare à déménager, la banque entend continuer de procéder à certains travaux de rénovations sur la rue de la Gauchetière.
      « On n’arrêtera pas complètement, mais on va ralentir le tempo. »
      — Louis Vachon
      Pour des raisons de sécurité, tous les employés de la banque ne seront pas regroupés dans le nouvel édifice. Mais plus de 3000 employés y déménageront, alors qu’ils sont actuellement environ 2000 aujourd’hui au siège social. « On va garder au moins 500 000 pieds carrés à l’extérieur de notre siège social », dit Louis Vachon.
      La première pelletée de terre est prévue au printemps, une fois que le concept final aura été décidé. Les détails du projet pourraient bien être dévoilés aux actionnaires de la banque à l’occasion de l’assemblée annuelle, qui se déroule habituellement en avril.
      Avant d’être installé rue de la Gauchetière, le siège social de la Banque Nationale était situé dans deux édifices de la rue Saint-Jacques. « Il avait été décidé de construire un nouvel édifice [rue de la Gauchetière] en 1983 après la fusion de la Banque Canadienne Nationale avec la Banque Provinciale du Canada afin de regrouper les deux sièges sociaux qui étaient là [rue Saint-Jacques] depuis les années 20 », dit Louis Vachon.
      UNE TOUR DE PRESTIGE
      L’allure du projet immobilier de la Banque Nationale reste encore à définir, mais la future tour de 36 étages sera une des plus hautes à Montréal. À titre de comparaison, la tour Deloitte, construite il y a trois ans, compte 26 étages, alors que Place Ville Marie a 46 étages et que le 1250 René-Lévesque – qui s’est notamment fait connaître sous le nom de Tour IBM – est un gratte-ciel de 47 étages.
        QUATRE CHOSES À SAVOIR SUR LE FUTUR SIÈGE SOCIAL
      Certifications 
      « ON VA CONSTRUIRE L’ÉDIFICE SELON LES MEILLEURES NORMES ENVIRONNEMENTALES ET DE QUALITÉ LES PLUS AVANCÉES (LEED), AINSI QUE SELON LES NORMES FAVORISANT LE BIEN-ÊTRE DES OCCUPANTS (WELL) », ASSURE LE PDG DE LA BANQUE NATIONALE, LOUIS VACHON.
      Gym, garderie et concours
      « IL Y AURA UNE CAFÉTÉRIA ET UN GYMNASE, MAIS AUSSI UNE GARDERIE CORPORATIVE. » L’ACTUELLE GARDERIE DE LA BANQUE EST À L’EXTÉRIEUR DE SON SIÈGE SOCIAL. « POUR LE DESIGN ET LES PLANS, UN CONCOURS SERA ORGANISÉ AUPRÈS D’ARCHITECTES EN FÉVRIER, ET ON VA TENTER DE PROCÉDER À UNE SÉLECTION POUR LA FIN DU MOIS DE MARS. »
      Achats locaux
      « ON VA PRIVILÉGIER L’UTILISATION DE MATÉRIAUX ET DE SERVICES ISSUS DU QUÉBEC ET DU CANADA DANS TOUTES LES FACETTES DES TRAVAUX. ON SOUHAITE QUE NOS ACHATS POUR LA CONSTRUCTION REFLÈTENT NOTRE EMPREINTE SOCIO-ÉCONOMIQUE, C’EST-À-DIRE PLUS DE 50 % DE NOS AFFAIRES AU QUÉBEC ET PLUS DE 90 % DE NOS AFFAIRES AU PAYS. ON PENSE QU’ON EST CAPABLES D’ACHETER LOCAL AUPRÈS DE NOS CLIENTS SANS SACRIFIER LA QUALITÉ ET LE PRIX. »
    • Par UrbMtl
      Sur le site de l'usine Norampac, dans la même "branche" que les logements Pélican, mais sur d'Iberville.
      Le projet est en construction. 
      http://www.yimbyproject.com/fr
       
    • Par cgohier@gmail.com
      https://groupemontoni.com/fr/portfolio_page/teamster/
       



    • Par UrbMtl
      Queen Alix

      J'ai créé le fil dans "Propositions" parce que si le projet est situé au Nord-Ouest, il est fort possible qu'on dépasse les 4 étages. On parle de plusieurs types d'occupation : lofts, condos d’une à trois chambres, maisons de villes dotées d’une cour arrière et somptueux penthouses avec jardin à ciel ouvert. Il accueillera également un petit commerce au rez-de-chaussée, qui aura pignon sur rue à même cette intersection atypique.