Jump to content

Rue Saint-Paul - Des commerçants veulent marchander leur appui au projet de piétonnis


Atze
 Share

Recommended Posts

Rue Saint-Paul - Des commerçants veulent marchander leur appui au projet de piétonnisation

 

Le Devoir

Jeanne Corriveau

Édition du mardi 24 mars 2009

 

Mots clés : Rue Saint-Paul, piétonnisation, commerçants, Québec (province)

 

La Ville de Montréal pensait pouvoir aller de l'avant avec son projet de piétonnisation de la rue Saint-Paul cet été, mais voilà que des commerçants s'y opposent. La Société de développement commercial (SDC) du Vieux-Montréal réclame l'abandon du nouveau circuit d'autobus 515 qui emprunte la rue de la Commune en échange de son appui à la piétonnisation d'un segment de la rue Saint-Paul, dans le Vieux-Montréal.

 

Implanté en juin 2008, le circuit d'autobus 515 indispose les commerçants. L'aménagement d'une voie réservée dans la rue de la Commune a entraîné des bouchons de circulation importants dans cette artère ainsi que dans les rues environnantes, en plus d'éliminer plusieurs places de stationnement de courte durée, déplorent-ils.

 

Le directeur général de la SDC, Daniel Soucy, estime qu'il faudra d'abord régler le problème de l'autobus 515 avant de songer à interdire la circulation dans un segment de la rue Saint-Paul. «Le Vieux-Montréal n'est pas fait pour les autobus. On veut que les gens marchent à pied», explique M. Soucy qui croit que le prolongement d'un circuit d'autobus existant dans l'axe nord-sud constituerait une meilleure solution.

 

Après avoir consulté ses membres, la SDC s'était pourtant montrée favorable à la piétonnisation de la rue Saint-Paul, entre les rues du marché Bonsecours et Saint-Gabriel, du 19 juillet au 1er août. Mais si le circuit d'autobus est maintenu, la Ville n'aura pas l'appui des commerçants au sujet de la piétonnisation, a indiqué hier M. Soucy.

 

Pour la conseillère du district Peter-McGill, Catherine Sévigny, il s'agit d'une volte-face difficile à comprendre. Il y a quelques mois, la Ville et la SDC s'étaient entendues sur les grandes lignes du projet, et les commerçants étaient majoritairement favorables, relate-t-elle. «Il va falloir qu'on évalue le tout, mais je pense que c'est important de piétonniser cette rue-là, a-t-elle indiqué au Devoir. Je ne peux pas comprendre que les commerçants ne veuillent pas au moins l'essayer.»

 

Malgré le faible achalandage de la ligne 515, la Société de transport de Montréal (STM) estime que ce circuit a sa raison d'être, tout comme la voie réservée. Entre 1100 et 1200 personnes montent à bord de ces autobus chaque jour en semaine, ce qui n'est pas considéré comme une très bonne performance. En revanche, ce circuit a été implanté tardivement l'an dernier, signale la porte-parole de la STM, Marianne Rouette.

 

L'administration Tremblay aurait voulu piétonniser la rue Saint-Paul dès l'an dernier, mais le maire de l'arrondissement de Ville-Marie, Benoit Labonté, avait bloqué le projet, estimant que le projet nécessitait une meilleure planification.

 

L'arrondissement tiendra une soirée d'information au sujet de ce circuit d'autobus, ce soir à 18h, à la Basilique Notre-Dame. La firme Genivar présentera une série de mesures visant à réduire l'impact de la voie réservée sur la circulation.

 

http://www.ledevoir.com/2009/03/24/241447.html (24/3/2009 9H00)

Link to comment
Share on other sites

Entre 1100 et 1200 personnes montent à bord de ces autobus chaque jour en semaine, ce qui n'est pas considéré comme une très bonne performance.

 

 

Je suis surpris de ce chiffre.... chaque fois que je vois les autobus de ce circuit, ils sont vides.

Link to comment
Share on other sites

Je suis surpris de ce chiffre.... chaque fois que je vois les autobus de ce circuit, ils sont vides.

 

Ça arrive même très souvent que les chauffeurs font le circuit en se mettant "hors service" et en ne faisant pas les arrêts. Ça m'est arrivé à plusieurs reprises d'attendre et d'en voir 2-3 passer comme ça (pile à l'heure sur l'horaire, mais qui n,arrêtent pas). La STM ne peut évidemment rien y faire ne sachant pas trop qui est responsable de ça, selon leurs dires...

 

Le gigantesque problème aussi de la 515, c'est que personne est au courant qu'elle existe, même si elle passe aux 10-15 minutes! Elle n'est même pas indiquée sur les plans qu'on affiche dans les métros ou qu'on distribue au gens aux guichets! Comment veut-on que les touristes (principal marché) l'utilisent!

 

En plus, une des nombreuses fois où je me suis fait passer dans la face, plusieurs touristes attendaient en file avec moi. Ils sont tous simplement partis, comme moi.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value