Jump to content

2018, Une nouvelle année record pour la construction dans le grand Montréal


ScarletCoral
 Share

Recommended Posts

Sur le site de la Communauté métropolitaine de Montréal : http://cmm.qc.ca/actualites/derniere-nouvelle/2018-une-nouvelle-annee-record-pour-la-construction-dans-le-grand-montreal-6685/

25 janvier 2019

2018, UNE NOUVELLE ANNÉE RECORD POUR LA CONSTRUCTION DANS LE GRAND MONTRÉAL

L’année 2018 marque une nouvelle année record pour la construction dans la région métropolitaine de Montréal. C’est du moins ce qui se dégage du  dernier numéro du bulletin Perspective Grand Montréalpublié par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Au total, 154 grands chantiers de 20 M$ et plus sont répertoriés pour l’année 2018. Cet inventaire a été réalisé à partir de données de la Commission de la construction du Québec (CCQ), compilées à l’échelle des 82 municipalités de la CMM.

Parmi les grands chantiers en cours dans la région, on observe un nombre important de projets résidentiels à forte densité ou à vocation mixte (résidentielle/bureau/commerciale). Ces projets sont particulièrement présents au centre de l’ile de Montréal, mais se retrouvent également dans les autres secteurs géographiques du Grand Montréal : on peut penser ici au projet Solar Uniquartier, à Brossard, au District Union, à Terrebonne, ou à Urbania 2, à Laval.

L’année 2018 aura aussi été marquée par le début des travaux de construction du Réseau express métropolitain (REM), dont la mise en service de la première phase est prévue pour 2021. Ce projet, évalué à 6,3 G$, doit à terme comprendre 26 stations réparties dans quatre des cinq secteurs du Grand Montréal.

Ce numéro du Perspective Grand Montréal propose aussi une analyse de la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités du Grand Montréal. L’année 2018 fait figure d’année record. La valeur totale de ces permis est estimée à 11,1 G$, ce qui représente une augmentation de 15,6 % par rapport à 2017, année où la valeur des permis de bâtir délivrés dans la région avait également atteint un nouveau sommet.

Ces données démontrent le dynamisme qui caractérise actuellement le territoire métropolitain. Le Grand Montréal enregistre, pour la période 2016-2018, la plus forte augmentation (en valeur absolue) de la valeur des permis de bâtir parmi les régions métropolitaines canadiennes, tout juste devant Vancouver.

En 2018, il est estimé que la valeur des permis de bâtir émis dans la région montréalaise pour l’habitation multifamiliale a atteint 5,3 G$, à quoi s’ajoutent 2,3 G$ pour le commercial, 1,5 G$ pour l’habitation unifamiliale, 1,3 G$ pour l’institutionnel et gouvernemental et 762 M$ pour l’industriel.

CHANTIERS DE 20 M$ ET PLUS SUR LE TERRITOIRE DU GRAND MONTRÉAL, 2018

Chantiers de 20 M$ et plus sur le territoire du Grand Montréal, 2018

Réalisation : CMM, à partir des données de la CCQ de novembre 2018.

 

Perspective Grand Montréal est une publication de l’Observatoire Grand Montréal de la CMM qui a pour objectif de dégager les tendances du développement dans la région métropolitaine de Montréal et qui propose des portraits statistiques succincts portant sur la sociodémographie ou sur les champs d’intervention de la CMM, soit l’aménagement du territoire, le transport, l’environnement, le développement économique, l’habitation et les équipements métropolitains.

Pour en savoir plus

Il est possible de consulter les données sur la valeur des permis de bâtir résidentiels et non résidentiels délivrés pour chacune des 82 municipalités de la CMM pour les années 2001 à 2017 dans la section « Grand Montréal en statistiques » de l’Observatoire Grand Montréal. Philippe Rivet, conseiller en recherche responsable de l’Observatoire Grand Montréal, est disponible pour des entrevues.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

 

Bloomberg

 

Montreal’s Real-Estate Market Is About to Eclipse Vancouver’s

By Erik Hertzberg and Greg Quinn

February 15, 2019, 2:15 PM EST

Residential sales collapse in Canada’s most expensive city

Quebec’s business capital hasn’t faced same regulatory crunch

Vancouver is on pace to lose its status as Canada’s second largest housing market to Montreal.

While still Canada’s most expensive city for housing, a recent collapse in sales has led the value of real estate transactions substantially lower. That leaves Montreal’s soaring market poised to overtake the Pacific coast city’s.

In January, the total dollar value of real estate transactions in Vancouver fell to C$1.7 billion ($1.3 billion) on a seasonally adjusted basis, the weakest level since 2013 and down 42 percent from a year earlier, according to data released Friday by the Canadian Real Estate Association. Meanwhile, the value of transactions in Montreal reached C$1.63 billion to start the year, an increase of 18 percent from last January. Montreal -- which has much cheaper homes, but more transactions -- hasn’t been this close to Vancouver since 2008.

Montreal is the business capital of the largely French-speaking province of Quebec and Canada’s second largest city by population. But it was left out of the boom that saw home prices in Toronto and Vancouver surge to levels that made those cities unaffordable and prompted a rush of regulations to slow down them down.

January saw home sales in Montreal climb the fastest in a decade as lower prices and a booming economy lured buyers. Sales in the city advanced 7.1 percent from December, the fastest pace since May 2009, and the number of units sold reached a record. Montreal’s gains are well ahead of identical moves in Vancouver and Toronto where sales rose 1.2 percent, and double the national increase of 3.6 percent.

There’s far less concern Montreal will show the signs of overheating seen in Canada’s two other major cities, given price differentials.

“Much of the recent price appreciation and sales increases, that really reflects the strength of the economy,’’ Marc Desormeaux, an economist at Bank of Nova Scotia, said by phone from Toronto. “Montreal remains relatively affordable.’’

Montreal’s benchmark home price was C$349,300 in January, up 6.3 percent from a year earlier. That’s still far less than the Vancouver price of C$1.02 million, which is down 4.5 percent.

Canada’s largest city Toronto still has by far the most real estate transactions, reaching C$5.4 billion to start the year, albeit greatly reduced from the C$8.5 billion in activity seen at the beginning on of 2017.

https://www.bloomberg.com/amp/news/articles/2019-02-15/montreal-s-real-estate-market-is-about-to-eclipse-vancouver-s

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Wow un article Bloomberg, Montréal qui éclipse Vancouver, les prix et transactions s'écroulent au pays mais s'emballent à Montréal. Quelle époque, Montréal en voie de redevenir la superpuissance du Canada. Les nouvelles règles financières pour Toronto et Vancouver ont vraiment été le catalyseur pour Montréal. 

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Rocco a dit :

Wow un article Bloomberg, Montréal qui éclipse Vancouver, les prix et transactions s'écroulent au pays mais s'emballent à Montréal. Quelle époque, Montréal en voie de redevenir la superpuissance du Canada. Les nouvelles règles financières pour Toronto et Vancouver ont vraiment été le catalyseur pour Montréal. 

J'espère juste sincérement que nos prix n'atteindront pas les sommets de Toronto et Vancouver. J'aime ma ville abordable.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

23 minutes ago, Faitlemou said:

J'espère juste sincérement que nos prix n'atteindront pas les sommets de Toronto et Vancouver. J'aime ma ville abordable.

En fait, j'imagine que tu es locataire avec un tel commentaire. Étant propriétaire, j'espère que nos prix vont continuer à monter et atteindre un niveau raisonnable comparé aux autres grandes villes du monde. Montréal est clairement sous-évaluée, et ça ferait du bien à ben du monde de s'enrichir par la force des choses. 

Edited by Rocco
  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Rocco a dit :

En fait, j'imagine que tu es locataire avec un tel commentaire. Étant propriétaire, j'espère que nos prix vont continuer à monter et atteindre un niveau raisonnable comparé aux autres grandes villes du monde. Montréal est clairement sous-évaluée, et ça ferait du bien à ben du monde de s'enrichir par la force des choses. 

Je suis propriétaire aussi et pour moi hausse de valeur = plus de taxes a payer.  J'ose pas imaginer les proprietaire d'immeuble commerciaux. 

C'est nuisible des prix exagéré. Vancouver en souffre justement. 

A Madrid en banlieue un condo de 2 chambres a couché coute 300 000 Euro c'est un demi-million de $. Si on peut appeler cela un prix raisonnable. Dans un quartier de madrid comme Chamberi c'est 500 000 euros pour un 4 et demi. Ca explique en partie pourquoi 80% des adultes en bas de 30 ans habite encore avec leurs parents.

https://www.20minutos.es/noticia/2685490/0/jovenes-espana-casa-padres-exclusion-precariedad-pobreza/

En Italie selon ce qu'on m'a dit c'est encore pire. Rome est une ville innabordable pour ses habitants.

Montreal est heureusement encore abordable mais jusqu'a quand ? 

Berlin qui etait une ville cheap pour vivre , commence a etre innabordable .

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, Habsfan a dit :

Bien en accord avec Rocco. Je me suis fait construire en 2016 et j'aimerais bien voir la valeur de ma maison augmenter! La stagnation n'est pas quelque chose de souhaitable! 

On ne veut pas non plus des maisons unifamiliales à 2 million de dollars à Boisbriand. C'est bien beau vouloir que la valeur de sa maison augmente, mais si au final c'est 30 fois le salaire médian, ça créera beaucoup plus de problèmes.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

La force de Mtl c'est l'équilibre. Ça nous avantage dans des tas de domaines. Augmentons la valeur, mais raisonnablement, nous serons tous gagnants à long terme! À moins de vouloir faire un coup de cash à court terme, mais ça c'est c'est de la spéculation et ça n'avantage que qq uns qui pour la plupart se foutent des effets dévastateurs sur l'habitabilité d'une ville.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value