Jump to content

Défilé de la St-Jean suscite une controverse sur la diversité


IluvMTL
 Share

Recommended Posts

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/502076/une-controverse-sur-la-diversite-au-defile-de-la-fete-nationale

FÊTE NATIONALE DU QUÉBEC

Une partie du défilé de la St-Jean suscite une controverse sur la diversité

24 juin 2017 20h28 | Le Devoir - avec La Presse canadienne | Actualités en société
Les joueurs de l'équipe de football de l'école Louis-Joseph Papineau ont également poussé un char allégorique à thématique sportive.Photo: Annik MH de Carufel Le DevoirLes joueurs de l'équipe de football de l'école Louis-Joseph Papineau ont également poussé un char allégorique à thématique sportive.

Plusieurs centaines de Montréalais se sont entassés samedi le long de la rue Saint-Denis, à Montréal, pour assister au défilé traditionnel la Fête nationale, qui rendait un hommage particulier à la métropole du Québec qui fête cette année son 375e anniversaire. Les festivités ont toutefois été assombries par une controverse qui a pris naissance sur les réseaux sociaux.

Un citoyen a filmé le char allégorique sur lequel était Annie Villeneuve, qui était tiré presque exclusivement par de jeunes Noirs. La vidéo a été visionnée près de 440 000 fois et partagée à plus de 7600 reprises en l'espace de 5 heures sur les réseaux sociaux. Certains internautes ont fait un lien entre ces images et l’esclavage, alors que d’autres ont déploré le manque de diversité au défilé.

« J'pas sûr que les organisateurs de la parade ont compris le concept de diversité », a écrit Félix Brouillet, l'internaute qui a publié la vidéo.

Regardez la vidéo :


Vives réactions

« Les personnes qui poussent les chariots ne sont pratiquement toutes noires [...]. Toutes les personnes au-dessus sont blanches, a noté l'Association des musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec sur sa page Facebook. On dit quoi à l'enfant noir qui est tout content d'aller célébrer la fête nationale? »



Pour la lire sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Dans un message publié en début de soirée samedi, les membres du Comité de la Fête nationale se sont dits « profondément désolés » que la vidéo ait « choqué plusieurs personnes ». Ils ont toutefois tenu à préciser que l'ensemble des chars allégoriques étaient poussés par des citoyens et qu'ils avaient fait appel à l'équipe sportive de l'école secondaire Louis-Joseph Papineau pour « relever le défi ». « Il va de soi que ces jeunes [...] n'ont pas été choisis en fonction de la couleur de leur peau », se défendent-ils.



Pour la lire sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Des accusations « injustes »

Maxime Laporte, président général de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, l’organisatrice du défilé, a rejeté les accusations, les qualifiant « d’injustes » et « d’exagérées ». Selon lui, il s’agit d’un pur hasard si des Noirs se sont retrouvés à tirer le char.

 

Ces jeunes avaient été recrutés à l’aide de l’Association pour la persévérance scolaire de l’école Louis-Joseph Papineau, dans le quartier Saint-Michel, « où il y a une majorité de gens qui sont des personnes racisées », a expliqué M. Laporte.

 

« Il faut regarder la chose dans son ensemble, il faut regarder tout le contexte du défilé. C’est un magnifique défilé qui représente dignement la diversité. On appelle le monde à faire preuve de jugement dans les circonstances ».
 

Sterve Lubin, entraîneur en chef de football de l’école Louis-Joseph Papineau semblait déçu de la controverse, qu’il n’a jamais vue venir.

 

« Quand les jeunes poussent, je ne vois pas la couleur. Ce sont les participants. Ça a adonné que mes jeunes poussaient et que sur le char, il y avait des personnes de couleur blanche. Si ça avait été l’inverse, est-ce qu’on aurait eu la même discussion ? Je ne suis pas sûr », a-t-il expliqué en entrevue téléphonique.

Link to comment
Share on other sites

Comment une telle chose peut arriver si tôt après la situation des deux vidéos pour le 375e? Nous n'avons pas appris la première fois, ou la seconde ?  Nous n'avons pas besoin de ça...Je suis bouche bée. Et le vidéo n'est pas seulement viral au Québec. Cela ne donne pas une bonne impression  du peuple Québécois, ce défilé...

Link to comment
Share on other sites

8 hours ago, IluvMTL said:

Comment une telle chose peut arriver si tôt après la situation des deux vidéos pour le 375e? Nous n'avons pas appris la première fois, ou la seconde ?  Nous n'avons pas besoin de ça...Je suis bouche bée. Et le vidéo n'est pas seulement viral au Québec. Cela ne donne pas une bonne impression  du peuple Québécois, ce défilé...

On prend des équipes sportives pour tirées écologiquement, et la majorité de ces équipes sont composées de jeunes noirs. Alors quoi on fait?  Je n'ai pas vu et ne vois aucun racisme. Au fait le racisme est justement ceux qui dit d'enlever les noirs pour les remplacer car ça parait mal..

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

I tend to agree that this was not unconscious racism. However, the image is horrible and a defensive attitude by the organizers will not help. Best that they admit that they were not sensitive to the image that they were projecting. Even better if some of the kids from the school themselves spoke to the issue; that it not be defended only by a bunch of white leaders, who are already perceived as traditional nationalists. I feel sorry for the kids and how this opportunity has been spoilt for them.  

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, mont royal said:

I tend to agree that this was not unconscious racism. However, the image is horrible and a defensive attitude by the organizers will not help. Best that they admit that they were not sensitive to the image that they were projecting. Even better if some of the kids from the school themselves spoke to the issue; that it not be defended only by a bunch of white leaders, who are already perceived as traditional nationalists. I feel sorry for the kids and how this opportunity has been spoilt for them.  

Quand faut être sensible à l'image qui pourrait être comprise au lieu d'être sensible à ce que les gens impliqués vivaient, c'est là qu'on a un problème majeur de société.  Les jeunes ont parlé en entrevue et ont qualifié de racistes les médias qui n'ont vu que la couleur de leur peau et n'ont pas mis en contexte.

Edited by p_xavier
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, p_xavier said:

Quand faut être sensible à l'image qui pourrait être comprise au lieu d'être sensible à ce que les gens impliqués vivaient, c'est là qu'on a un problème majeur de société.  Les jeunes ont parlé en entrevue et ont qualifié de racistes les médias qui n'ont vu que la couleur de leur peau et n'ont pas mis en contexte.

Glad to hear it.

Link to comment
Share on other sites

Il y a du racisme systématique au Québec, il est dans la reconnaissance de diplômes, des acquis, d'un manque de formation de la langue etc. Bref, les médias devraient s'insurger de ça au lieu de jeunes qui s'amusent à pousser un char allégorique d'une chanteuse.

Link to comment
Share on other sites

Le racisme est le fruit de l'ignorance et la peur de l'autre. Il est présent à divers degrés dans toutes les sociétés et particulièrement dans les couches moins éduquées de la population. Avant il était contenu dans une sorte de silence larvé. Mais la majorité silencieuse n'est plus muette aujourd'hui, elle s'est trouvée une voix puissante via les médias sociaux.

C'est ce qui fait qu'elle se déchaine et exprime plus souvent qu'à son tour une intolérance abjecte, qui s'embrase à la moindre rumeur ou fausse nouvelle. C'est devenu une forme moderne de lynchage public qui n'a rien à envier à sa version moyen-âgeuse. Je redoute ce nouveau pouvoir parce qu'il est purement émotif, dénué de sagesse et glisse fréquemment dans l'irrationnel, excactement comme les foules d'antan. 

Malheureusement cette même majorité n'a pas davantage acquis le jugement nécessaire pour se contenir. Elle déverse alors généreusement son fiel sur quiconque déroge, même en apparence, à ses valeurs limitées et ses si nombreux préjugés.

Encore une fois la technologie aura évolué plus vite que l'humanité. Elle a mis dans les mains de gens non préparés, des armes virtuelles qui peuvent causer de graves dommages colatéraux  à des individus pourtant bien intentionnés. Ainsi par un soudain renversement de pouvoirs, la ou les personnes visées deviennent coupables jusqu'à preuve du contraire.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, p_xavier a dit :

Quand faut être sensible à l'image qui pourrait être comprise au lieu d'être sensible à ce que les gens impliqués vivaient, c'est là qu'on a un problème majeur de société.  Les jeunes ont parlé en entrevue et ont qualifié de racistes les médias qui n'ont vu que la couleur de leur peau et n'ont pas mis en contexte.

Tu as raison sur le principe. Mais pour n'importe qui visionnant cette vidéo sur les réseaux sociaux, sans contexte explicatif, ça avait l'air d'un truc d'esclavagiste. En cette ère d'images voyageant instantanément, ça avait l'air fou. Et si des gens dans la programmation n'ont pas pensé à ça, et n'ont pas perçu cette potentielle mauvaise interprétation, c'est qu'ils sont franchement déconnecté de la réalité actuelle. C'était maladroit. Très maladroit. Tsé, quand tu dois expliquer en long et en large un concept, arrange-toi pour le faire dans un contexte approprié. Quand tu sais que ça se rend sur les rs partout en vidéo, faut que ça soit (malheureusement bien entendu) compris ben vite. C'est pas le temps de dire : il vont comprendre avec un exposé de 10 minutes. Non. C'est pas le temps pour ça.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value