Jump to content

AquaBlu - 14, 21 étages (2019)


GDS

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

Nom: AquaBlu

Hauteur en étages: 14 (phase 1) - 21 (phase 2)

Hauteur en mètres: 

Coût du projet: 

Promoteur: Groupe Garabedian Lifestyle

Architecte:

Entrepreneur général:

Emplacement: berges de la rivière des Prairies à Sainte-Dorothée

Début de construction:

Fin de construction:

Site internet: http://condosaquablu.com/fr/

Lien webcam: 

Autres informations: Phase 2: 130 unités, prix entre 380 et 600$ le pi2 (prix au pi2 le plus élevé à Laval)

Rumeurs: 

Aperçu artistique du projet: 

AquaBlu.thumb.jpg.2341c8f192138ce27e9713f36a2df2e6.jpg

 Maquette: 

Autres images: 

Vidéo promotionnelle: 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 1 month later...
  • 2 weeks later...

http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/la-copropriete-ultra-luxueuse-made-in-quebec/594341

La copropriété ultra-luxueuse «made in» Québec

Le pari n’était pas gagné d’avance pour le Groupe Garabedian Lifestyle. Lancé en 2015, le projet de copropriétés ultra-luxueuses Aquablu est très, très dispendieux. Mais force est de constater que le marché du haut de gamme sied bien à Laval.

 

Les 70 unités de la première phase vendues, John Garabedian double la mise. Cette fois, c’est 130 nouvelles unités réparties sur 21 étages qu’il s’apprête à construire. D’ici quelques semaines, le grand public aura accès aux détails du Aquablu II, «encore plus luxueux que le premier», assure le promoteur.

Et toute cette beauté et ce confort ont un coût. En 2015, le prix médian du pied carré était de 216$ à Laval, selon la Fédération des chambres immobilières du Québec.

 

Pour le Aquablu, les prix varient entre 380$ et plus de 600$ le pi2. Comme le dévoilait Les Affaires lors du lancement de la première phase il y a deux ans, il s’agissait déjà du prix au pied carré le plus élevé à Laval, et de loin.

Le complexe est situé sur le rivage de la rivière des Prairies, qui sépare Montréal de l’île Jésus. Les caractéristiques qui composent le projet sont somptueuses. Et la liste est interminable.

D’abord, l’accès est contrôlé par une guérite, alors qu’à l’intérieur, un concierge est disponible à toutes heures du jour et de la nuit. Pour les invités, une suite sera aménagée dans l’immeuble. Quant aux stationnements, chauffés et intérieurs, il sera possible de s’en procurer un fermé.

En outre, le complexe comptera des piscines et des spas, un studio de yoga et de Pilates et des places de quais privé.

Dans les unités, des plafonds de 10 ou 11 pieds de hauteur, des électroménagers allemands, des portes italiennes et des toilettes japonaises, ainsi qu’un système de domotique.

«Il y a de l’argent au Québec, constate M. Garabedian. Oui, c’est dispendieux, mais nous l’avons bâti, et les clients sont venus. Les acheteurs qui ont choisi de louer atteignent des records quant aux loyers qu’ils perçoivent. Mon conseil, poursuit-il, c’est de toujours investir [en immobilier], près de l’eau.»

Le promoteur peut aussi compter sur plusieurs partenaires financiers, dont Claridge. «John [Garabedian, le promoteur], a démontré la viabilité de son projet, assure Wayne Heuff, vice-président exécutif et directeur général dans cette société d’investissement. Il a prouvé qu’à Laval, tu peux construire du luxe et que les clients vont venir à toi».

Maintenant, confie l’instigateur de la marque Aquablu, «le prochain complexe sera sûrement à Montréal. L’idée, c’est de pouvoir exporter notre marque. Et en immobilier, la réputation, c’est la seule chose qui compte», affirme-t-il.

Link to comment
Share on other sites

Au moins les berges ne sont pas privatisées et la piste cyclable ouverte à tous. Je crois qu'avec le temps cette partie de Laval deviendra plutôt exclusive avec des développements de luxe. Bien sûr l'accès aux rives et la vue exceptionnelle ne sont pas étrangers à l'attrait qu'exerce ce secteur sur la classe aisée de Laval et les alentours. A noter que nous sommes ici à bonne distance du métro et que ce développement ne peut pas être associé à un TOD à proprement parler.

Link to comment
Share on other sites

24 minutes ago, acpnc said:

Au moins les berges ne sont pas privatisées et la piste cyclable ouverte à tous. Je crois qu'avec le temps cette partie de Laval deviendra plutôt exclusive avec des développements de luxe. Bien sûr l'accès aux rives et la vue exceptionnelle ne sont pas étrangers à l'attrait qu'exerce ce secteur sur la classe aisée de Laval et les alentours. A noter que nous sommes ici à bonne distance du métro et que ce développement ne peut pas être associé à un TOD à proprement parler.

Personnellement pour avoir vécu dans ce coin de Laval pour quelques années, c'est un des pires coins de Laval côté Transport.

Chaque matin je devais décider entre conduire jusqu'à la gare Ste-Dorothée, conduire jusqu'au métro Concorde/Montmorency (pas de stationnement), ou attendre en file pour prendre la 13 qui s'arrêtait souvent juste devant chez moi (lol).

À moins de travailler à Laval ou dans l'ouest de l'île de Montréal, je ne vois pas l'attrait de Ste-Dorothée.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Malek a dit :

Personnellement pour avoir vécu dans ce coin de Laval pour quelques années, c'est un des pires coins de Laval côté Transport.

Chaque matin je devais décider entre conduire jusqu'à la gare Ste-Dorothée, conduire jusqu'au métro Concorde/Montmorency (pas de stationnement), ou attendre en file pour prendre la 13 qui s'arrêtait souvent juste devant chez moi (lol).

À moins de travailler à Laval ou dans l'ouest de l'île de Montréal, je ne vois pas l'attrait de Ste-Dorothée.

Ton témoignage confirme mon observation, on est loin ici de l'esprit d'un TOD et il est clair que ceux qui viennent s'installer dans ce secteur n'ont pas nécessairement besoin de se déplacer au quotidien. Disons que ces nouveaux développements pour personnes aisées tiennent davantage de l'esprit d'un "resort", tourné sur lui-même, un peu à la manière d'un club privé. Et c'est très bien comme ça puisqu'ils répondent à une demande en provenance de ce type de clientèle qui irait ailleurs autrement.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator
à l’instant, ERJ-Boy a dit :

C'est le ultra luxe... 100% des gens ont une voiture dans ce projet...

Je te dirais que 100% des gens à Laval ont une auto (sauf ma grand mère).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...