_mtler_

Membre
  • Compteur de contenus

    760
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

_mtler_ a gagné pour la dernière fois le 14 septembre

_mtler_ a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

560 Excellent

À propos de _mtler_

Personal Information

  • Biography
    .
  • Location
    .
  • Intérêts
    .
  • Occupation
    .

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. _mtler_

    Quinzecent - 37 étages

    Brivia website finally updated. Looking forward to Place Phillips.
  2. _mtler_

    Victoria sur le Parc - 55 étages

    Would anyone here sincerely be opposed to a 300m VSLP? It's a beauty.
  3. _mtler_

    Victoria sur le Parc - 55 étages

    NOUVELLE TOUR DE 58 ÉTAGES BROCCOLINI POURSUIT LA MÉTAMORPHOSE DU CENTRE-VILLE ANDRÉ DUBUC LA PRESSE Le promoteur immobilier à qui l’on doit la tour à vocation multiple L’Avenue, face au Centre Bell, refait le coup avec le projet Victoria sur le Parc, au Square Victoria. Les 400 unités de copropriété seront mises en vente le mois prochain. La tour Victoria sur le Parc/700, Saint-Jacques comptera 58 étages et culminera à 200 mètres, la hauteur maximale permise par le zonage. Elle comprendra 400 condos, des bureaux et des commerces. « Ce sera quasiment comme L’Avenue », reconnaît Anthony Broccolini, chef de l’exploitation de l’entreprise familiale. La Presse a rencontré Anthony Broccolini et son père John, chef des opérations, au siège social de la société, route Transcanadienne, à Kirkland, hier matin. Victoria sur le Parc fait partie d’un ensemble de trois tours placées côte à côte qui s’élèveront rue Saint-Jacques, tout juste à l’est du boulevard Robert-Bourassa. Les trois composantes sont la tour mixte Victoria sur le Parc, le futur siège social de la Banque Nationale et la tour résidentielle de 35 étages du 628, rue Saint-Jacques. « Le 628 s’est très bien vendu avec seulement 8 logements invendus sur 250, dit Anthony Broccolini, 36 ans. Ça fait environ un an qu’on a lancé les ventes au 628. L’accueil avait été bon au lancement, l’automne passé. C’est notre intention de faire la même chose avec Victoria sur le Parc. » Le marché des acheteurs devrait se montrer aussi réceptif pour les condos de Victoria, selon lui. « On n’a jamais vu l’économie montréalaise aussi forte que maintenant. Beaucoup de gens déménagent à Montréal. Ensuite, quand on regarde le nombre de projets de copropriétés, il n’y a plus beaucoup de grands projets qui sont actuellement à l’étape de la mise en vente. » VERS UN AUTRE FONDS D’INVESTISSEMENT Broccolini est une entreprise familiale fondée il y a près de 70 ans par Donato Broccolini, grand-père d’Anthony. D’abord actif dans la construction comme entrepreneur général, le groupe a ajouté la corde de la promotion immobilière en 1998. Les affaires se sont envolées à partir de 2007 quand la famille a créé un premier fonds d’investissement. « On a eu un très bon succès, dit John Broccolini, 60 ans. Le fonds nous a donné l’opportunité d’acheter des terrains et de réaliser des projets de plus grande envergure. On est rendus à notre quatrième fonds. On est en train de discuter le cinquième fonds d’investissement. » L’argent des fonds a notamment accéléré l’implantation de la famille en Ontario, permettant à cette dernière de se constituer rapidement une banque de terrains dans la région de Toronto. Aujourd’hui, le groupe emploie 300 personnes dans ses bureaux de Montréal, Toronto et Ottawa. Ces dernières années, les revenus ont tourné autour de 500 millions par an, chiffre qui montera à 600 millions au cours des prochains exercices financiers. Le groupe possède des terrains d’une superficie de 8 millions de pieds carrés à Toronto et de 7 millions de pieds carrés dans la région montréalaise, avec une concentration dans l’île. En fait, le nom Broccolini est omniprésent le long de la Transcanadienne dans le West Island. À Kirkland, par exemple, la société est copropriétaire avec Magil Laurentienne des anciens laboratoires de Merck, qu’elle a renommés quartier Évolution. Elle détient aussi depuis l’an dernier 50 % du Centre RioCan, où le Réseau express métropolitain (REM) installera une gare. S’ADAPTER À LA DYNAMIQUE Mais, et le déménagement de la brasserie Molson à Longueuil en constitue une preuve récente, l’avenir des usines et des centres de distribution se trouve clairement hors de l’île. On a d’ailleurs vu le promoteur concurrent Divco acquérir plus tôt cette année de vastes terrains à Varennes, sur la Rive-Sud. Broccolini s’adapte lui aussi à la dynamique. Il a signé des partenariats avec Triovest, à Vaudreuil-Dorion, pour le parc d’affaires Quarante30 (3 millions de pieds carrés) et avec Alta pour le parc industriel éponyme à Coteau-du-Lac (environ 20 millions de pieds carrés). Quant à son portefeuille d’immeubles, qui s’élève à presque 6 millions de pieds carrés, il aura bientôt comme joyau la nouvelle Maison de Radio-Canada, actuellement en construction. Le télédiffuseur public sera en effet locataire à long terme chez Broccolini. Outre la Maison de Radio-Canada, les Broccolini mènent de front pas moins d’une douzaine de chantiers cet automne, parmi lesquels la fusion du Centre Eaton et du Complexe Les Ailes au centre-ville, le centre de distribution d’Amazon, dans la région d’Ottawa, et celui d’IKEA, à Beauharnois. « Celui-là est très spécial, glisse John Broccolini. La charpente est supportée par les étagères, ce qui donne une hauteur de 115 pieds comparativement à une moyenne autour de 40 pieds [dans le monde des entrepôts]. » Que ce soit avec ses gratte-ciel de condos et bureaux ou ses centres de distribution gigantesques, Broccolini redessine le paysage de la région montréalaise.
  4. _mtler_

    Statistiques PAX

    So far in 2018: 2 x LHR 1 x CDG 2 x YHZ 1 x MAD 1 x UVF
  5. _mtler_

    Tour des Canadiens 2 - 51 étages

  6. _mtler_

    Quais De Lorimier - Nouveau projet

    Good news for 2 reasons: 1) they have credibility which means that an actual project will come to fruition 2) have you seen 21e? It's a mix of condos, rental and commercial.
  7. _mtler_

    Tour des Canadiens 2 - 51 étages

    http://www.lelezard.com/communique-18060872.html Avis aux médias - La Tour des Canadiens 2 et 3, le projet résidentiel le plus prisé de Montréal, célèbre le début des travaux de construction de sa remarquable passerelle En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-18060872.html Visite privée du site de construction de la Tour des Canadiens 2 et annonce de plusieurs offres exclusives pour la Tour des Canadiens 3 MONTRÉAL, 10 sept. 2018 /CNW Telbec/ - Cadillac Fairview, Canderel, le Fonds immobilier de solidarité FTQ et le Club de hockey Canadien invitent les représentants des médias à un événement exclusif pour marquer le début des travaux de construction de la Passerelle et annoncer les nouveautés de la Tour des Canadiens 3 (TDC3). Vous découvrirez en primeur le concept architectural de la future Passerelle, un passage aérien accessible au public qui relie Ville-Marie et les arrondissements du sud-ouest, en plus d'obtenir un accès exclusif aux nouveaux penthouses et maisons de ville de la TDC3. L'événement se tiendra le mercredi 12 septembre à 11 h à l'atrium de la Tour des Canadiens 2 (site en construction). Les annonces porteront sur ce qui suit : L'unique Passerelle : accessible au public, elle reliera la Tour des Canadiens 2 et 3 à la Tour Deloitte et au Centre Bell, en plus d'offrir un accès direct à l'ensemble du réseau souterrain de Montréal (RÉSO) et au futur REM (Réseau express métropolitain) La nouvelle collection de penthouses CH, qui propose trois unités au design exclusif inspiré des Canadiens de Montréal, un concept unique se démarquant de tous les autres projets résidentiels La collection de maisons de ville, un joyau du centre-ville construit dans le nouveau quartier Quad Windsor et offrant un accès piétonnier au parc Ville-Marie, à la gare Windsor et au Centre Bell ainsi qu'un accès direct à tous les secteurs de la ville Les médias seront également invités à une visite privilégiée du 53e étage de la Tour des Canadiens 2, qui offre une vue panoramique à couper le souffle sur Montréal. Les partenaires du projet seront disponibles pour des entrevues. AIDE-MÉMOIRE : ÉVÉNEMENT : Dévoilement de la future Passerelle : dans les coulisses de la Tour des Canadiens 2 et 3 (occasion photo/vidéo) DATE : Mercredi 12 septembre à 11 h Des rafraîchissements seront servis. LIEU : Point de rencontre au Bureau d'accueil, situé au : 750, rue Peel, angle Saint-Antoine Ouest Des casques de construction seront remis. INVITÉS : Brian Salpeter, vice-président principal, Développement, Est du Canada, Cadillac Fairview Daniel Peritz, vice-président principal, Canderel Carole Handfield, vice-présidente, Investissements, Fonds immobilier de solidarité FTQ Yvan Cournoyer, représentant du Club de hockey Canadien Louis T. Lemay, président, Lemay (architecture de la Passerelle) Andrew King, associé principal, Lemay (architecture de la Passerelle) Aussi présents pour les demandes d'entrevues : Olivier Legault, architecte, associé principal, BLTA (architecture du projet TDC3) Karine Bannon, chargée de projets, CAMDI (design intérieur des penthouses et des maisons de ville) Alexander Slim, artiste peintre En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-18060872.html
  8. _mtler_

    Canadiens de Montréal

    I wouldn't qualify Tatar as "flippable" - he's locked in until 2020-2021 @ 5.3M per season.
  9. _mtler_

    Canadiens de Montréal

    Decent return. On another note, the Habs have traded Subban Sergachev Eller Pacioretty Galchenyuk and still do not have a NHL #1 center.
  10. _mtler_

    628 Saint-Jacques - 35 étages

    Permit issues?
  11. _mtler_

    QUAD Windsor: projet global

    Clearly no demand for it.
  12. _mtler_

    Tour des Canadiens 3 - 55 étages

    C'est relativement "pas cher"...les maisons de ville à Bois-Franc sont les même prix.
  13. _mtler_

    Victoria sur le Parc - 55 étages

    Recu par courriel:
  14. https://www.theglobeandmail.com/business/article-montreal-founded-hotel-business-disruptor-sonder-canada-raises-us8/ Montreal-founded hotel business disruptor Sonder Canada raises $85-million SEAN SILCOFF PUBLISHED AUGUST 23, 2018UPDATED 2 DAYS AGO Sonder Canada Inc., a Montreal-based startup aiming to disrupt the travel accommodation business by renting out hotel-quality apartments through Airbnb and other websites, said Thursday it has raised US$85-million in a financing led by San Francisco venture capital firm Greenoaks Capital. Sonder, both an alternative to Airbnb-like services and an emerging rival to the traditional hotel business, generates US$100-million in annualized revenue through a unique model that 25-year-old founder and chief executive Francis Davidson began building when he was a student at McGill University. The company rents 2,200 apartments from real estate owners in 14 cities in the United States, Canada and Europe and, in turn, offers them up online for short-term rentals to business travellers and vacationing families. Sonder positions itself as a better quality experience than a typical rental through Airbnb – and a more distinctive stay than a typical hotel offers. Compared with individual Airbnb accommodation providers, where amenities on offer can vary widely, Sonder’s properties offer standard mattresses, regularly stocked hotel toiletries and full sets of dishes and cutlery. The company offers a round-the-clock concierge and regular cleaning service. Sonder also offers an alternative to a downtown or suburban Marriott or Holiday Inn, with larger spaces – often with two bedrooms – in hip neighbourhoods and with more distinctive furniture and art, which vary from location to location. The company lists its rooms through a range of channels, including its own website and Airbnb. “Airbnb built a version of Expedia, and we’ve built a version of Marriott for the evolving needs and preferences of consumers," Mr. Davidson said. Mr. Davidson, a native of Gatineau, Que., started the business six years ago after his freshman year at McGill, where he studied economics and philosophy. That summer he rented his Montreal apartment to travellers to earn extra money, valeting cars and providing guests with bottles of wine. The following year he managed vacant apartments for several other students who had left for the summer, and a year later he hit $1-million in revenue, dropped out of school and raised $5-million in seed money from Canadian investors including Business Development Bank of Canada (BDC) and Real Ventures in 2015. “Canadian investors took a big bet on this one,” said Matt Roberts, who led the investment for BDC and continued to invest in Sonder after becoming a partner with Toronto-based venture capital firm ScaleUP Ventures. Sonder soon moved away from student apartments and began leasing directly from real estate companies, giving it more control over the spaces it offered. “It takes a lot of effort to scale a business like this,” Mr. Roberts said. “It’s the most complicated business I’ve ever been involved with as an investor” because of the long list of steps the company goes through to secure each new property. In 2016 early Twitter financier Spark Capital led a US$10-million financing and Sonder moved its main operations to San Francisco, largely to improve access to talent needed to scale the business, Mr. Davidson said. Sonder has grown rapidly and served more than 200,000 guests. The company is still technically Canadian though just a few dozen out of its 350 employees remain in Montreal. Mr. Davidson said Sonder will expand operations and staff in Canada in the coming months, including an impending expansion into Vancouver.