Jump to content

Des usagers «EXOspérés» manifestent


Nameless_1
 Share

Recommended Posts

Trains de banlieue: des usagers mécontents manifestent à Montréal

Ils se feront entendre devant la Caisse de dépôt, responsable du développement du REM.

 
 
  •  
    La Presse Canadienne
http%3A%2F%2Fo.aolcdn.com%2Fhss%2Fstorag
GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO
 
 

Des usagers mécontents du service offert par exo (Réseau de transport métropolitain) sur la ligne de Deux-Montagnes entendent manifester à 11h30, mercredi, devant le siège social de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) qui est responsable du futur Réseau express métropolitain (REM).

La page Facebook Mouvement/Rally Train Deux-Montagnes, dédiée aux nombreux usagers frustrés du train, évoque la tenue de la manifestation baptisée Grande manifestation: EXOspérés du REM.

De nombreux utilisateurs de ce circuit ferroviaire se plaignent depuis longtemps de nombreux retards dans le passage des trains et des wagons bondés de passagers, qu'ils surnomment sur la page Facebook «déplacements en classe sardine».

 

Les problèmes s'accumulent

Aux services déficients s'ajoutent depuis quelques mois de nombreuses restrictions causées par le début des travaux de construction du futur REM. D'abord, les services ont été abolis la fin de semaine et au début de l'été, la perte définitive de l'une des deux voies ferrées utilisées par cette ligne a causé de nombreux incidents de fiabilité.

De plus, des départs quotidiens entre le centre-ville de Montréal et la banlieue ont été abolis.

Dans deux ans, les usagers seront privés de transport ferroviaire entre la gare du Ruisseau, située sur le boulevard Henri-Bourassa Ouest, dans l'arrondissement Saint-Laurent, et la gare Centrale au centre-ville, à plusieurs kilomètres de là, jusqu'à la mise en service du REM, prévue en 2022.

Des services alternatifs de transport ont été mis en place récemment et des réductions de tarifs ont été offertes aux quelque 15 000 usagers quotidiens du train de Deux-Montagnes.

Cependant, les commentaires exprimés sur la page Facebook Mouvement/Rally Train Deux-Montagnes font croire que ces mesures n'ont pas calmé la grogne des usagers.

Link to comment
Share on other sites

Citation

Exaspérés par les retards, les usagers délaissent le train de Deux-Montagnes

L'une des deux voies ferrées utilisées par le... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

L'une des deux voies ferrées utilisées par le train de Deux-Montagnes a récemment été fermée de façon définitive, ce qui a compromis la fiabilité du service.

613609.png
BRUNO BISSON
La Presse
 

Alors que l'impatience des usagers ne cesse de croître dans la banlieue nord de la métropole, les autorités responsables des transports en commun dans la grande région de Montréal ont promis de présenter d'ici Noël les premières «mesures à haut niveau» pour compenser la perte du train de banlieue de Deux-Montagnes, à partir de 2020.

Des opposants au futur Réseau express métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement du Québec ainsi que des utilisateurs du train de banlieue se sont donné rendez-vous ce matin, devant le siège social de la Caisse, pour manifester leur inquiétude sur l'avenir des services à court terme, et leur ras-le-bol face aux conditions de déplacement quotidiennes en «classe sardine».

Depuis le printemps, les travaux de construction du futur REM ont entraîné une série de restrictions de service sur la ligne de Deux-Montagnes, naguère le vaisseau amiral du réseau de trains de banlieue de la métropole. Tous les services de week-end ont d'abord été abolis. Au début de l'été, la perte définitive de l'une des deux voies ferrées utilisées par cette ligne a compromis la fiabilité du service, en plus d'entraîner l'élimination de quatre départs quotidiens entre le centre-ville de Montréal et la banlieue.

Et à partir de 2020, la liaison sera définitivement coupée entre la gare du Ruisseau, au nord de Montréal, et la gare Centrale, au centre-ville, jusqu'à la mise en service du REM, prévue en 2022.

 

Pour Christine Thoraval, résidante de Saint-Eustache qui travaille au centre-ville de Montréal, cette nouvelle a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase : elle a décidé de déménager.

Elle en discutait déjà depuis quelque temps avec son conjoint, qui travaille lui aussi au centre-ville de Montréal. Pour eux, pas question de voyager en automobile et de perdre des heures dans la congestion routière de plus en plus intenable dans la couronne nord. Le train était la solution aux déplacements quotidiens, malgré la dégradation des services, les cabines de plus en plus bondées et le stress devenu presque quotidien d'arriver en retard.

«Mais quand on a eu la nouvelle [de la fermeture de la ligne en 2020], ça nous a scié les jambes pour de bon. On s'est dit : "On part." On vient de vendre la maison et on s'en va sur la Rive-Sud», dit-elle en entrevue à La Presse.

Entassés comme des sardines

Sur la page Facebook du Mouvement/Rally Train Deux-Montagnes, les témoignages d'usagers exaspérés par le manque de fiabilité des horaires et la détérioration des services sont nombreux. Les photos d'usagers entassés comme des sardines sur les quais et dans les trains aussi.

L'achalandage du train de banlieue de Deux-Montagnes a fondu «de 6% à 7%» à la rentrée d'automne en raison des nombreux retards et problèmes de service causés par les travaux de construction du futur REM.

Lors d'un point de presse, mardi, des représentants du réseau exo, responsable des trains de banlieue, de l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et du Bureau de projet du REM ont réitéré l'invitation lancée aux usagers, le mois dernier, pour qu'ils utilisent des services alternatifs de transport mis en place à la rentrée.

Ces solutions de remplacement à la ligne Deux-Montagnes fonctionnent-elles? Mardi, ni la porte-parole d'exo, Caroline Julie Fortin, ni le représentant de l'ARTM, Simon Charbonneau, n'ont pu fournir de données quant au succès de ces mesures d'atténuation. Ils ont aussi refusé de tirer des conclusions quant au comportement des usagers perdus sur la ligne de Deux-Montagnes.

Le changement des habitudes de déplacement des usagers des transports collectifs peut prendre plusieurs mois, selon M. Charbonneau.

Le porte-parole de l'ARTM a indiqué qu'au moins 14 500 personnes s'étaient prévalues, à ce jour, des réductions de tarifs de 30% offertes aux usagers réguliers du train de Deux-Montagnes pour compenser la diminution des services et l'impossibilité d'assurer la fiabilité des heures de départ et d'arrivée des trains, en raison des travaux en cours dans l'emprise de la ligne.

À elle seule, cette réduction des tarifs accordée aux détenteurs de cartes mensuelles et annuelles pour le train de banlieue de Deux-Montagnes devrait coûter 12,6 millions par année au gouvernement du Québec.

D'autres mesures de «haut niveau» doivent être annoncées «d'ici les Fêtes» afin de compenser l'interruption des services de transports collectifs entre la gare Centrale et la gare du Ruisseau prévue à partir de 2020.

Source: http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201809/18/01-5197093-exasperes-par-les-retards-les-usagers-delaissent-le-train-de-deux-montagnes.php

Autrement dit, "on était tannés d'être entassés comme des sardines, des horaires pas fiables et du manque de service, alors on critique le fait qu'ils ont décidé d'apporter une solution à ces problèmes et on déménage".

À la limite, qu'ils réclament de meilleures solutions alternatives (autobus fréquents avec mesures prioritaire), mais de critiquer en lui-même le projet qui, justement, va régler la plupart des problèmes qu'ils mentionnent avec la ligne Deux-Montagne, c'est ne pas être informé ou être très centré sur le "moi, ici, maintenant". En plus, ce sont leurs maisons qui, dans quelques années, vont probablement prendre considérablement de valeur avec l'arrivée du REM. Too bad pour ceux qui auront vendu.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, ydg a dit :

Source: http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201809/18/01-5197093-exasperes-par-les-retards-les-usagers-delaissent-le-train-de-deux-montagnes.php

Autrement dit, "on était tannés d'être entassés comme des sardines, des horaires pas fiables et du manque de service, alors on critique le fait qu'ils ont décidé d'apporter une solution à ces problèmes et on déménage".

À la limite, qu'ils réclament de meilleures solutions alternatives (autobus fréquents avec mesures prioritaire), mais de critiquer en lui-même le projet qui, justement, va régler la plupart des problèmes qu'ils mentionnent avec la ligne Deux-Montagne, c'est ne pas être informé ou être très centré sur le "moi, ici, maintenant". En plus, ce sont leurs maisons qui, dans quelques années, vont probablement prendre considérablement de valeur avec l'arrivée du REM. Too bad pour ceux qui auront vendu.

La plupart des gens qui habitent présentement avec leurs familles proche des gares actuelles (futures stations du REM) se fichent complètement de la spéculation immobilière et des gains sur la valeur de leurs maisons. Ce n'est pas pour acheter une maison, attendre qu'elle prenne de la valeur avec l'ajout de telle ou telle infrastructure, et ensuite pour la revendre à un prix plus élevé qu'ils sont venus habiter dans ces secteurs.

S'ils sont venus habiter présentement proches des gares ou à proximité de ceux-ci, c'est principalement à cause de la qualité de vie (habiter proche de la nature, école proche, accès à des parcs, faire grandir les enfants dans un endroit calme et paisible en évitant le bruit et la pollution au centre-ville, et accès direct au centre d'affaires, l'université, les écoles via le train de banlieue existant, etc...).

Il n'y a pas que la spéculation immobilière qui entre dans l'équation lorsque des familles prennent la décision de venir habiter à tel ou tel endroit...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 2018-09-20 à 11:03, AMTFan1 a dit :

La plupart des gens qui habitent présentement avec leurs familles proche des gares actuelles (futures stations du REM) se fichent complètement de la spéculation immobilière et des gains sur la valeur de leurs maisons. Ce n'est pas pour acheter une maison, attendre qu'elle prenne de la valeur avec l'ajout de telle ou telle infrastructure, et ensuite pour la revendre à un prix plus élevé qu'ils sont venus habiter dans ces secteurs.

S'ils sont venus habiter présentement proches des gares ou à proximité de ceux-ci, c'est principalement à cause de la qualité de vie (habiter proche de la nature, école proche, accès à des parcs, faire grandir les enfants dans un endroit calme et paisible en évitant le bruit et la pollution au centre-ville, et accès direct au centre d'affaires, l'université, les écoles via le train de banlieue existant, etc...).

Il n'y a pas que la spéculation immobilière qui entre dans l'équation lorsque des familles prennent la décision de venir habiter à tel ou tel endroit...

Bien noter que j'ai mentionné la prise de valeur des propriétés à la fin, après un "en plus".

Le reste de mon message tient toujours, soit que les gens se plaignent depuis des années que la ligne Deux-Montagnes est saturées, que les trains sont pleins et que les gens sont coincés. Le REM, avec sa fréquence nettement plus élevée, viendra certainement régler ce problème, en plus de donner à ces gens accès à de nouvelles destinations. Je pense notamment à l'UdeM, qui sera accessible directement, rapidement et sans transfert, un gros plus pour les familles avec des enfants qui vieillissent.

Même si on avait plutôt opté pour une ligne Deux-Montagne en format train de banlieue avec une fréquence améliorée, il est à parier qu'il y aurait quand même eu des inconvénients dus aux travaux nécessaires (ajout de voies, garages et signalisation).

Donc oui, je comprends que ça perturbe la routine des gens, qu'il pourrait y avoir plus de mesures alternatives, mais ce sont des inconvénients temporaires, pour une solution qui sera permanente ou du moins pour le long terme.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value