ToxiK

Membre
  • Compteur de contenus

    3 825
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

ToxiK a gagné pour la dernière fois le 28 juillet

ToxiK a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

674 Excellent

1 abonné

À propos de ToxiK

  • Rang
    Mtlurb Godfather

Personal Information

  • Biography
    .
  • Location
    Laval
  • Intérêts
    Lecture
  • Occupation
    Fonctionnaire

Visiteurs récents du profil

2 873 visualisations du profil
  1. ToxiK

    Promenade Fleuve-Montagne

    Effectivement, un funiculaire serait un attrait touristique majeur et permettrait de relier le Mont Royal et le centre-ville. La question que je me pose est est-ce que le belvédère deviendrait trop congestionné? Si oui, serait-il possible (ou souhaitable) de l'agrandir? Je sais que bien des gens ne veulent pas qu'on touche au moindre brin d'herbe sur le Mont-Royal, mais on ne parle pas ici d'un projet de condos mais bien d'installations qui confirment la fonction de parc du Mont-Royal. Si on doit limiter la hauteur des édifices à Montréal pour préserver la vue du Mont-Royal, il faudrait bien qu'on fasse en sorte qu'un maximum de personnes puisse en profiter...
  2. Les fonctionnaires ne se pognent peut être pas le cul (bon, quelques-uns, oui...) mais il y a plusieurs tâches qui sont faire qui ne servent à rien. je suis fonctionnaire et le travail que je fait devrait être obsolète. Il faut effectivement investir pour pouvoir couper. Faire plus avec moins est un processus en deux temps: 1) faire mieux avec autant, 2) faire autant avec moins. Il faut se poser 3 questions pour améliorer les processus: 1) Quoi (c'est ici un inventaire des tâches qui sont faites), 2) Pourquoi (c'est à cette étape qu'on peut décider si une tâche peut être améliorée ou si elle doit être simplement abandonnée parce qu'elle n'est plus pertinente), 3) Comment (c'est ici qu'on modernise le processus des tâches qui ont été jugée nécessaires). Par la suite, on se demandera qui (ou quoi, dans le cas d'une technologie qui remplace un employé) fera les tâches, On aura ainsi une meilleure idée de nos besoin réels en ressources humaines. La façon politiquement intéressante d'agir pour la CAQ serait d'investir à la modernisation des processus (et à l'amélioration des technologies) pendant 2 ou 3 ans, ensuite ce sera le temps de récolter les résultats et d'offrir une baisse d'impôts avant les élections. Ils pourront démontrer que cette baisse d'impôts n'est pas un cadeau sorti de nulle part, mais bien le résultat d'une modernisation des processus et d'un gain de productivité. Je réalise qu'on est dans une fil sur le prolongement de la ligne Orange. Je suggère qu'on déplace cette discussion dans un fil plus approprié (ou qu'à tout le moins on cesse dette discussion sur ce fil).
  3. Sauf si la baisse d'impôts est financée par une augmentation de la productivité de l'appareil gouvernemental. Si on fait autant à un moindre coût, c'est un gain net pour la société québécoise. En prime, si on peut faire autant avec moins d'employés, ça laissera plus d'employés disponible pour le secteur privé ce qui contribuera à faire diminuer l'ampleur de la pénurie de main-d'oeuvre. Par exemple, si on installe des parte palières sur une ligne de métro, non seulement cette ligne devient plus sécuritaire et verra ses interruptions de service diminuer, mais en plus les trains pourront être automatisés, ce qui réduira les coûts associés à son opération (et pourrait même faciliter l'ajout de trains à la dernière minute en cas d'augmentation imprévue d'achalandage à une période précise).
  4. ToxiK

    OCPM_PPU_Secteur des faubourgs

    Imagine si en plus l'acheteur est la Trump Organizarion... On pourrait se retrouver avec une Trump Tower dorée pour des client avec trop d'argent et pas assez de goût (L'Halloween approche, j'essaye de vous faire peur)
  5. ToxiK

    Buzz Around Montréal

    Comme j'ai mentionné, je crois que l'amélioration de la rétention des immigrants peut se faire sans baisser les seuils d'immigration. Les solutions peuvent inclure de meilleurs cours de francisation des immigrants non francophones, une meilleure reconnaissance des acquis et l'accès à des cours d'appoints pour permettre aux immigrants d'avoir leur formation reconnue, une meilleure sensibilisation auprès des entreprises sur l'embauche des immigrants (et leur faire comprendre qui si ces immigrants ne font pas leur affaire, qu'on ne va pas leur inventer d'autres québécois de souche à embaucher. La qualité du travail fait ne dépend pas de l'origine ethnique d'un individu). Je ne crois pas que la baisse des taux d'immigration sera prolongée. Une certaine section de l'électorat québécois voulait un resserrement de l'immigration, ils l'auront (de façon bien temporaire) et ils passeront à un autre sujet. Ensuite, les impératifs économiques feront en sorte que l'immigration remontera au même niveau qu'avant ou même plus haut. En prime, les nouvelles mesures de rétention des immigrants feront (idéalement) en sorte qu'on en perdra moins.
  6. ToxiK

    Buzz Around Montréal

    C'est une mauvaise analogie. En fait, ce serait plutôt comme dire: "la branche est ligne Orange est saturée. Attendons d'avoir corrigé cette situation avant de la prolonger encore".
  7. ToxiK

    Avant-après

    Je n'aime pas non plus les stationnement de surface. Leur seul intérêt est qu'ils peuvent servir de réserve foncière pour être redéveloppés en n'importe-quoi d'autre le temps venu (parfois, il faut insister un peut sur le temps venu en taxant ces stationnements...). Regardons les stationnements au centre-ville qui deviennent des développements intéressants. Les stationnements des centre-commerciaux pourraient être les suivants à partir. La valeur des ce terrains augmentent et en les redéveloppant en tours à condos ou à appartements, on attire une future clientèles pour les centres commerciaux qui peuvent ainsi devenir de futurs "centre-ville" régionaux.
  8. ToxiK

    Avant-après

    Tu m'amènes sur un point que je voulais aborder. S'il ne faut pas forcer de tours à condos sur le Plateau, ça ne veut pas dire qu'il faille forcer des triplex comme sur le Plateau partout. C'est un quartier intéressant mais il ne faut pas Platifier tous les quartiers de banlieue. Ça ne convient pas à tout le monde. En fait, ce que veulent les familles, c'est la maison, idéalement détachée, avec une cour arrière. Le centre-ville par exemple convient mal à ce mode de vie, pourtant on entend souvent qu'il faut rendre le centre-ville plus attirant pour les familles (entre autres, en construisant à échelle humaine...). Peut-être que le centre-ville est mieux adapté aux célibataires et aux couples sans enfants? Il faut que les familles qui s'installent en banlieue ne le fasse pas parce que c'est moins cher (parce que les terrains sont moins chers ni parce que les gouvernement leurs donnent des autoroutes et autres infrastructures sans leur demander d'autres efforts) mais bien parce que c'est le mode d'habitation qui leur convient le mieux et qu'ils sont prêts à mettre le prix supplémentaires pour payer l'essence plus chère et/ou pour des péages sur les autoroutes (avec des rabais peut-être dans le cas de covoiturage).
  9. ToxiK

    Avant-après

    En ce qui concerne les efforts des quartiers centraux, si on leur donne une infrastructure de plusieurs milliards de dollars comme la ligne Rose, je m'attends à ce qu'on accepte une densité un peu plus grande autour de ces stations. On ne parle pas de 40 étages, mais je m'attends à plus que du 3 ou 4 étages. En prime, l'apport de population aidera les rues commerciales locales à survivre. En ce qui concerne les efforts des quartiers de banlieue centrés sur l'automobile, ça pourrait être fait par une augmentation des taxes sur l'essence, peut être en échange d'une diminution de la TVQ. Ainsi, pour vraiment profiter de la baisse de la TVQ, il faudra faire l'effort de réduire sa consommation d'essence soit en utilisant moins sa voiture, soit en s'en procurant une qui consomme moins ou qui roule à l'électricité. Si je conçoit que c'est normal de demander un effort à une population qui reçoit un mode de transport lourd et coûteux, je crois que ça devrait être la même chose pour une population qui reçoit une autoroute. Il y a plusieurs façon de faire des efforts.
  10. ToxiK

    Avant-après

    On n'arrêtera pas l'étalement urbain si on s'oppose à faire du développement plus dense à Montréal. La ville a bloqué un projet résidentiel assez dense à Pierrefonds pour faire un parc. C'est un choix, mais ça a comme conséquence que la population qui se serait installée sur ce terrain ira s'installer sur un autre terrain plus loin en banlieue, et il est probable que le nouveau projet sera moins dense. Tout terrain qu'on choisi de ne pas développer à Montréal signifie qu'un terrain semblable ou plus grand se développera ailleurs en banlieue (sans nécessairement abriter une plus grande population). Si on limite les hauteurs au centre-ville (qui est assez hot ces temps-ci), des projets de bien plus faible densité verront le jour en banlieue. On veut protéger la vue du Mont-Royal. OK, mettons!. Mais n'importe quelle excuse est utilisée pour éviter de construire en hauteur. Si ce n'est pas le zonage qui limite à la hauteur du Mont-Royal (ou maintenant à celle du 1000 De la Gauchetière parce que c'est encore plus bas...), alors c'est le plan d'urbanisme qui limite la hauteur à 120 m pour une raison ou une autre. Ou bien c'est le coefficient d'occupation du sol, ou le respect du cadre bâti (uniquement quand celui-ci est déjà bas...), ou l'importance de l'échelle humaine (échelle qu'on retrouve par ailleurs dans les bungalows en banlieues, mais ça ce n'est pas bon apparemment). Sinon on nous parle de démocratie participative (ce qui signifie écouter les NIMBY qui ne veulent pas de "tours" de 6 étage près de chez eux, ¸à côté d'une station de métro (mais qui vont quand même exiger plus de services et plus de TEC dans leur quartier tout en s'opposant à une augmentation de la population pour justifier ces services). Sans compter les gens qui veulent protéger leur confort (ou leur définition de confort) en refusant tout développement dans leur quartier ou bien les anticapitalistes qui refuse la "gentrification" de leur quartier, tout en niant le fait qu'un apport de population (tout en protégeant les logements abordables existants) créera des emplois dans le quartier ce qui permettra à la population locale de se trouver un emploi sans avoir à passer des heures en déplacement. C'est la même chose pour les développements commerciaux. Si les développements commerciaux régionaux ne se font pas à Montréal, ils se feront loin en banlieue, et ils deviendront des aimants au développements résidentiels à faible densité basés sur l'automobile. Peux-tu croire que des gens s'opposent à un développement commercial majeur en plein cœur de l'Île de Montréal, à proximité d'une station de métro (quelque-chose me dit qui oui tu peux y croire, mais ça c'est une autre histoire )? En gros, il faut arrêter de trouver des excuse pour construire avec plus de densité. Oui, c'est parfois moins confortable, mais ça prend un effort de tous. Par exemple, si on veut des moyens transport en commun plus lourds, il faut accepter l'effort d'avoir une population qui rentabilisera le projet (pas nécessairement au point d'engranger des profits, mais à tout le moins de justifier la construction dudit projet). Regardons le REM. Il y a entre autres des projets de densification autour de Pointe-Claire et du Dix-30. Et ce n'est qu'un début. Si Mirabel ou Chambly veulent une extension du REM, sont-ils prêts à limiter l'expansion des quartiers à faible densité au profit de quartiers plus denses et plus axés sur le transport en commun et les transport actif? Personnellement j'en doute, mais ce serait ça le prix à payer pour obtenir un métro léger. Pensons à la ligne Rose. Les quartiers sont déjà assez denses, mais on pourrait demander des redéveloppements plus denses des les alentours immédiats des futures stations. Un effort semblable est déjà en cour depuis quelques années dans l'axe de l'extension de la ligne Bleue. S'opposer à l'étalement urbain n'est pas tous, il faut être conséquent avec ses choix.
  11. ToxiK

    Buzz Around Montréal

    Dans ce cas, c'est une raison de plus de croire que cette baisse de l'immigration ne durera pas. C'est aussi une raison de plus pour essayer de garder ces immigrants. Si nous sommes allé les chercher c'est qu'il y avait un besoin et nous n'avons pas les moyens de les perdre parce que nous ne reconnaissons pas leurs acquis, que des entreprises sont trop bornées pour embaucher des immigrants ou que nous ne réussissons pas à bien les intégrer dans la société québécoise.
  12. ToxiK

    Buzz Around Montréal

    La CAQ veut diminuer le nombre d'immigrants de façon temporaire, le temps de trouver des façons d'avoir une meilleure rétention des immigrants que nous accueillons. Ensuite, le nombre d'immigrants remontera et pourrait même dépasser les niveaux actuels si l'économie le demande. Personnellement, je crois qu'on peut trouver des moyens de retenir les immigrants sans devoir baisser le nombre d'immigrants que nous recevons, mais je crois que la CAQ a choisi ce discours pour plaire à un certain électorat. Je crois que cet électorat à un faible niveau d'attention et une mémoire sélective et qu'ils ne verront que la baisse d'immigration en début de mandat et ne se rendra pas compte que les niveaux d'immigration remonteront par la suite (surtout si les immigrants sont bien intégrés et que la pénurie de main-d'oeuvre ne se résorbe pas). PS: les réfugiés ne sont pas des immigrants comme les autres mais dans gens dans une situation tragique. Il n'est pas question de les refuser.
  13. L'année scolaire dure 183 jours, soit la moitié de l'année. Ça veut dire que les enfants passe l'autre moitié de l'année à la maison. Est-ce que ça veut dire que les succursales devraient être situées à plus de 500 m de toutes habitations avec des enfants?
  14. ToxiK

    Un monorail proposé pour Montréal

    Tu as raison, mais le Casino est volontairement peu accessible pour empêcher les joueurs compulsifs de s'y rendre trop facilement. Dans les faits, ça n'empêche pas ceux-ci de s'y rendre, ou d'aller jouer sur des machines vidéo-pokers ou même de parier sur Internet.
  15. ToxiK

    STM - Discussion générale

    Moi, je veux "Anjou", mais je ne crois pas que ce soit pour demain...