3dimensions

Membre
  • Compteur de contenus

    121
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

34 Excellent

À propos de 3dimensions

  • Rang
    Member

Personal Information

  • Biography
    Étude en philosophie
  • Location
    Montréal, Québec, Canada
  • Intérêts
    Échecs, lecture, architecture.
  • Occupation
    auteur
  1. AC Hotel - 34 étages

    Il n'a suffi que d'un détail (plutôt très visible) pour transformer mon appréciation. On passe d'une tour générique et très banale, en un truc intrigant qui amuse l"oeil...
  2. CLSC des Faubourgs - 6 étages (2015)

    Je reviens de street view. Trou très large finalement.
  3. CLSC des Faubourgs - 6 étages (2015)

    Non. Vraiment à l'est... un stationnement. Trou étroit, mais bien visible.
  4. CLSC des Faubourgs - 6 étages (2015)

    Et que dire du trou sur Notre-Dame dans le vieux, quelques pas à l'est de la basilique... D'aussi loin que mon adolescence, fin 80 début 90, il y a ce stationnement hideux. Bref, malgré la construction soutenue, il y a encore beaucoup de terrains stratégiques.
  5. Le Dorchester - 14 étages

    Merci pour cette précision... maintenant il ne reste plus qu'à changer les règles.
  6. Le Dorchester - 14 étages

    Quand on regarde ce qui se fait ailleurs, il ne semble pas y avoir de limite à l'imagination et à la création. En fait, on peut voir ce lieu inapproprié pour une tour élancée comme un beau défis à relever.
  7. Je me demande si une murale en hommage à tous les innocents tués par des policiers serait de bon goût ... on en voit plusieurs dans les villes américaines... et ça inciterait peut-être le spvm à ménager ses ardeurs... Bon ok, je sors.
  8. AC Hotel - 34 étages

    Chaque fois que je tombe sur cet édifice, j'ai le goût de changer mon pseudonyme pour "aumoinsçaboucheuntrou"
  9. EstWest condos (Square Children’s) - 2 x 27 étages

    Tout à fait d'accord avec toi. Et on ne détruit pas un édifice, mais un ensemble architectural... Et l'argument pour tout détruire se résume à : Mais qui voudrait habiter dans un ancien hôpital même rénové!!?? Mais qui pensait un jour qu'on habiterait des églises ?? Et l'hôpital victoria ? Sans compter qu'il y a encore beaucoup de lieux déserts et abandonnés à Montréal qui n'attendent qu'un projet comme celui-là pour revivre. Mais bon, il semble qu'on ne puisse plus revenir en arrière.
  10. Hôtel Monville - 20 étages

    La différence de ton m'apparaît salutaire, sans toutefois me convaincre totalement. J'imagine que les concepteurs ont fait des tests pour finalement choisir cette option...
  11. Humaniti - 39 étages

    La blague aurait été beaucoup moins crédible s'il s'était référé aux assyriens ou aux babyloniens... Et que dire de tous les mystères qui entourent les cimetières amérindiens sur notre continent. Non, sérieux, la réplique (écrite non sans raison en anglais) n'était que bashing, frustration et inapproprié. On passe d'un commentaire léger à cette sempiternelle division entre nous...
  12. Maison Manuvie - 28 étages

    À ma mémoire la place ville-marie devait avoir 15 étages de plus, mais faute de moyen il est devenu un petit costaud plutôt qu'un mince élancé... La beauté d'un skyline tient en grande partie à la variété de ses hauteurs, du coup je trouve de un, qu'Ottawa va dans le bon sens si ses projets se concrétisent, et de deux, je ne peux que me demander à quoi ressemblerait Montréal aujourd'hui n'eût été de ce manque de financement.
  13. Quartier de la Montagne - 18 étages

    On croirait que c'est une des maisons de Céline...
  14. Arbora - 8, 8, 8 étages

    De mon côté, j'aime bien l'effet que donne les balcons, mais je n'arrive pas encore à métaphoriser cet effet. Aucune image satisfaisante m'apparaît à l'esprit. Pour le moment je n'ai que des écailles de poissons en tête... des ailes ou une sensation de vent perpétuelle. Quelque chose du genre. C'est très vague... Tiens, pourquoi pas des vagues.
  15. B&C Appartements – 9 étages

    Son problème est peut-être qu'il est seul !? Un des rares endroits sur Ste-Catherine à être chargé d'enseignes à la manière asiatique. Et encore, il m'a fallu trouver l'angle. Et ce n'est pas grand chose si je compare aux photos de Montréal des années 50.