Recommended Posts

On 2019-01-05 at 4:52 PM, macha said:

How though? It’s not like were expecting urban planners to be bonafide market analysts.

UQAM has required econ courses, while Mcgill has ECON option and elective courses. Quite a few standard URB courses happen to be multidisciplinary, and do cover to some varying degree macroeconomics. Accreditation agencies in Canada require that urban planning programs cover various fields of applied economics. The field isn’t completely blind to the science, or whatever was the point here.

Thanks for clarifying, its good news... but they are not tasked or required to do market analysis, just understand the impact of their planning and counselling as they are part of local govt.

For those that don't understand:

Macro economy is a 45h class about market agents, how these agents interact and free market mechanisms.

If an agent X does something, what happens to Y?

If an urban planner who represent government pushes for X, what happens to the private sector, dwellings, other govts agencies, etc.

It's really basics and is given in many many many curriculums.

I know in IT we had one, and that doesn't make us market analysts...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 hour ago, Malek said:

Thanks for clarifying, its good news... but they are not tasked or required to do market analysis, just understand the impact of their planning and counselling as they are part of local govt.

For those that don't understand:

Macro economy is a 45h class about market agents, how these agents interact and free market mechanisms.

If an agent X does something, what happens to Y?

If an urban planner who represent government pushes for X, what happens to the private sector, dwellings, other govts agencies, etc.

It's really basics and is given in many many many curriculums.

I know in IT we had one, and that doesn't make us market analysts...

I noticed that, from what I gather a lot of STEM programs have required or option introductory macro or micro courses (maybe because DECs in science don’t cover Econ). Cool thing is that they’re often bird courses, so I would recommend taking either or both as an elective if it’s not required for the degree; for the educational value and the GPA boost. 

2 hours ago, MtlMan said:

Est-ce que les économistes reçoivent des cours d'urbanisme ? Je me demande.....

More likely as electives. Economics as a discipline has a pretty broad field of application. An economics undergrad program needs to be flexible. But a student should definitely work in some relevant courses if they plan on pursuing a career related to planning or getting into a masters in planning.

Anyways, we’re getting way off topic, but this interesting. It would be nice to start some topic on urb-related education.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
58 minutes ago, macha said:

I noticed that, from what I gather a lot of STEM programs have required or option introductory macro or micro courses (maybe because DECs in science don’t cover Econ). Cool thing is that they’re often bird courses, so I would recommend taking either or both as an elective if it’s not required for the degree; for the educational value and the GPA boost. 

More likely as electives. Economics as a discipline has a pretty broad field of application. An economics undergrad program needs to be flexible. But a student should definitely work in some relevant courses if they plan on pursuing a career related to planning or getting into a masters in planning.

Anyways, we’re getting way off topic, but this interesting. It would be nice to start some topic on urb-related education.

I encourage you to open a thread. It would definitely be interesting for actual students and future ones. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-01-05 à 12:48, Malek a dit :

Ça explique pleins de choses, merci :)

Si tous les urbanistes appliquaient ce que l'on apprend en cours d'économie, on ne planifierait plus de Laval ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, montreal67 a dit :

Si tous les urbanistes appliquaient ce que l'on apprend en cours d'économie, on ne planifierait plus de Laval ! ;)

Pas sûr de te comprendre, mais bon si ça fait ton plaisir :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
32 minutes ago, mtlurb said:

Pas sûr de te comprendre, mais bon si ça fait ton plaisir :)

En effet, ce que planifie les urbanistes c'est ce qui il a de plus dispendieux du pi2... J'ai encore dela difficulté à comprendre le but de l'urbanisme au Québec. Tokyo a enlevé la majorité des règles d'urbanisme et c'est l'endroit au monde le plus dense au meilleur coût.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, p_xavier a dit :

Tokyo a enlevé la majorité des règles d'urbanisme.

J’aimerais que tu cites ta source pour ça... c’est surprenant. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, mtlurb a dit :

J’aimerais que tu cites ta source pour ça... c’est surprenant. 

Excellent article du Financial Times sur le sujet (puisqu'apparemment, les urbanistes ne font pas d'économie):

https://www.ft.com/content/023562e2-54a6-11e6-befd-2fc0c26b3c60

En bref, au Japon, les règles d'urbanisme se font à l'échelle du territoire (comme il se doit) et non de la ville/quartier, ce qui anéantit toute possibilité de NIMBYisme. Il en résulte un paysage urbain assez incohérent mais équitable et abordable.

Personnellement, je conçois la chose comme un triangle dont les 3 coins sont: 

  1. Une ville de classe mondiale (dans le sens de mégapole internationale)
  2. Une ville au paysage urbain (architecture et urbanisme) "cohérent" ou "uniforme" (ce qui suppose un plus haut degré de planification et de restriction)
  3. Une ville abordable

Choisissez-en deux.

Plusieurs villes ont deux mais pas trois (Paris a 1 et 2, Tokyo a 1 et 3, Strasbourg a 2 et 3). Certaines villes font certainement exception, comme Vienne (bien que je ne crois pas qu'il s'agisse d'une mégapole internationale, loin de là, mais la ville demeure attractive) qui dispose d'une abordabilité relative du logement en raison de la proportion massive de logements sociaux et communautaires auto-construits.

Autres excellents articles sur le sujet:

Modifié par montreal67

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a été créé par l’article 75 de la Charte de la ville de Montréal. Il réalise des mandats de consultation publique relatifs aux différentes compétences de la ville de Montréal, notamment sur les projets d’urbanisme et d’aménagement du territoire ou sur tout projet désigné par le conseil ou le comité exécutif.
       
      La charte de la ville de Montréal définit ainsi les fonctions de l’OCPM :
       
      1. de proposer des règles visant à encadrer la consultation publique faite par une instance de la ville responsable de cette consultation en vertu de toute disposition applicable afin d'assurer la mise en place de mécanismes de consultation crédibles, transparents et efficaces;
      2. de tenir une consultation publique sur tout projet de règlement révisant le plan d'urbanisme de la ville ;
      2.1 de tenir une consultation publique sur tout projet de règlement modifiant le plan d'urbanisme de la ville, à l'exception de ceux adoptés par un conseil d'arrondissement;
      3. de tenir, sur tout projet désigné par le conseil ou le comité exécutif de la ville et à la demande de l'un ou de l'autre, des audiences publiques sur le territoire de la ville.
       
       
       
      La charte de la ville de Montréal prévoit également que l'OCPM doit tenir des audiences publiques sur tout règlement adopté par le conseil de ville concernant la réalisation d'un projet relatif à :
       
      - Un équipement collectif ou institutionnel, tel un équipement culturel, un hôpital, une université, un collège, un centre des congrès, un établissement de détention, un cimetière, un parc régional ou un jardin botanique;
      - De grandes infrastructures, tel un aéroport, un port, une gare, une cour ou une gare de triage ou un établissement d'assainissement, de filtration ou d'épuration des eaux;
      - Un établissement résidentiel, commercial ou industriel situé dans le centre des affaires ou, s'il est situé hors du centre des affaires, dont la superficie de plancher est supérieure à 25 000 mètres carrés;
      - Un bien culturel reconnu ou classé ou un monument historique cité conformément à la Loi sur les biens culturels (L.R.Q., chapitre B-4) ou dont le site envisagé est situé dans un arrondissement historique ou naturel ou dans un site du patrimoine au sens de cette loi.
       
       
      http://www2.ville.montreal.qc.ca/ldvdm/jsp/ocpm/ocpm.jsp?laPage=mot_du_president.jsp