Jump to content

Hôtel Laurentien


Recommended Posts

À l'hôtel Laurentien

Été 1972

Le temps ne remplace pas tout et on reconnaît facilement le carrefour des rues Peel et René-Lévesque, à l’époque où le grand boulevard s’appelait encore « Dorchester ». La gare Windsor n’accueille sans doute plus le trafic ferroviaire de ses beaux jours du tournant du XXe siècle, alors que même la rue (qui porte le nom de Peel depuis les années 1960) s’appelait aussi Windsor ! Pourtant, on fréquente encore ses couloirs et sa salle des pas perdus, aujourd’hui reliés au métro Bonaventure. Secteur névralgique des transports montréalais depuis la fin du XIXe siècle, il est normal que les environs de la gare soient piqués d’hôtels dont certains font encore partie du paysage. C’est le cas du Château Champlain, surnommé la « râpe à fromage », du Reine Elizabeth ou de l’ancien hôtel Windsor, face au square Dorchester, dont on peut encore aujourd’hui fréquenter les luxueuses salles de réception.

Le bâtiment qu’on aperçoit à droite, sur la rue Peel, lui, ne fait plus partie du décor. Il s’agit de l’hôtel Laurentien, le plus vaste hôtel en ville, à l’époque, avec environ 1000 chambres. Il est inauguré en 1948 et représente alors fièrement le style appelé « streamline », un mouvement dans l’architecture et le design issu de l’art déco et qui caractérise la période des années 1930 à 1950, avec des lignes droites et des reliefs métalliques. Son architecte, Charles Davis Goodman, est aussi le concepteur de l’Hôpital général juif de Montréal. Le maire Camillien Houde souligne, le jour de l’ouverture, que le bâtiment représente les relations amicales entre les deux communautés linguistiques puisque ses bâtisseurs, anglophones, ont laissé l’orthographe francophone du mot « Laurentien ». L’hôtel est pourtant détruit en 1978, trente ans à peine après sa construction, pour faire place à l’actuelle tour Laurentienne.

https://www.journaldemontreal.com/2018/09/29/a-lhotel-laurentien

1- Été 1972.jpg

2- ddb24f1f-4679-4a99-ae67-85c4e87a4128_ORIGINAL.jpg

Link to comment
Share on other sites

Wouah la première photo avec les «nouveaux» autobus GM de l'époque, le Westfalia de hippies, le camion de Labatt 50... et la fille «pattes d'éléphant, pas d'soutien-gorge». ?

Pour la deuxième photo, on la retrouvait déjà dans le topic «Hotel Laurentien» de la section «Immeubles détruits» (sous-forum «Projets annulés»). ?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, KOOL a dit :

Wouah la première photo avec les «nouveaux» autobus GM de l'époque, le Westfalia de hippies, le camion de Labatt 50... et la fille «pattes d'éléphant, pas d'soutien-gorge». ?

Pour la deuxième photo, on la retrouvait déjà dans le topic «Hotel Laurentien» de la section «Immeubles détruits» (sous-forum «Projets annulés»). ?

 

Tu as oublié le sigle de l'Expo 67.

Link to comment
Share on other sites

I actually quite prefer this hotel in that location than the current office building.  Not as tall, but the volume is better - fills the whole lot and it is turned towards the square, allowing so much activation at the street level with the retail units.   La Laurentienne turns its back to the city below de la Gauchetiere and of course, kills street life along Peel.   

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, internationalx a dit :

I actually quite prefer this hotel in that location than the current office building.  Not as tall, but the volume is better - fills the whole lot and it is turned towards the square, allowing so much activation at the street level with the retail units.   La Laurentienne turns its back to the city below de la Gauchetiere and of course, kills street life along Peel.   

I totally agree with you!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

My first step out into Montreal was from a bustling Windsor Station. I looked up at the Laurentian (where we were to stay) and the Canadian Imperial Bank of Commerce with its antenna souring behind it. The hotel had its main entrance on Peel and another one on Dorchester BLVD. Some restaurants and stores opened onto the street. Across Dorchester was the CIBC tower with its open plaza fronting on Dominion Square and observation deck on the 45th floor. The Windsor Hotel was still open at the time as well.

Today, this section of Peel Street feels a little sterile in comparison.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Tous les édifices étaient tellement sales à la fin de 70s début 80s. C'est comme si ils n'avaient pas encore découvert le nettoyage à pression/jet de sable. Regardez-moi la cathédrale et la Sunlife.

Edited by Rocco
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value