Jump to content

Réseau Grande VItesse


Julpyz
 Share

Recommended Posts

Pinned posts

L'année est 2027. Quelques mois après leur victoire écrasante lors de l'élection québécoise de 2026, la Coalition Train dévoile son plan pour un Québec plus connecté et plus vert; Le Réseau Grande Vitesse. Pour la première fois de l'histoire, la voiture est mise de côté au profit de trains et de navire à grande vitesse déployé à la grandeur du Québec. Cette journée historique changera le Québec à tout jamais.

 

HSR Quebec-02-01.png

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, Julpyz said:

L'année est 2027. Quelques mois après leur victoire écrasante lors de l'élection québécoise de 2026, la Coalition Train dévoile son plan pour un Québec plus connecté et plus vert; Le Réseau Grande Vitesse. Pour la première fois de l'histoire, la voiture est mise de côté au profit de trains et de navire à grande vitesse déployé à la grandeur du Québec. Cette journée historique changera le Québec à tout jamais.

 

HSR Quebec-02-01.png

Cette route vers le Saguenay est beaucoup trop accidenté pour être praticable. Entre Baie-Ste-Catherine, il y a un 100km où il n'y a absolument aucune ville, village, que des gorges qui font souvent plus d'une centaine de mètres de profondeur. Une seule voie ferré s'y rend. L'embranchement est a Hervey-Jonction (proche de Trois-Rivière) et abouti sur les rives du Lac Saint-Jean à Chambord-Jonction. À moins de prendre une route très sinueuse, l'aternative requiert probablement une série de tunnels de plusieurs dizaines de kilomètres. On parle d'un projet qui ressemblerait possiblement au tunnel du Gothard. Entre Saguenay et Québec, la 173 a une chaussé divisé mais n'est pas considéré comme une autoroute à cause de sa géométrie. La géographie des Laurentide est tout simplement trop abrupte. Idem pour la Gaspésie dépassé Matane. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Julpyz a dit :

L'année est 2027. Quelques mois après leur victoire écrasante lors de l'élection québécoise de 2026, la Coalition Train dévoile son plan pour un Québec plus connecté et plus vert; Le Réseau Grande Vitesse. Pour la première fois de l'histoire, la voiture est mise de côté au profit de trains et de navire à grande vitesse déployé à la grandeur du Québec. Cette journée historique changera le Québec à tout jamais.

 

HSR Quebec-02-01.png

Année 2026:

Sans surprise, pas la moindre ligne de TGV n'a encore été mise en chantier sur le territoire québécois.  Pendant ce temps la France, qui disposait auparavant d'un excellent réseau ferroviaire, est en voie de compléter sa restructuration, ne conservant que quelques grandes lignes principales dédiées au transport des passagers, tandis que la desserte des régions moins peuplées est confiée intégralement aux firmes privées exploitant des lignes d'autocars.

Année 2028:

Le grandiose Réseau Grande Vitesse annoncé l'année précédente par la Coalition Train se bute à un obstacle inattendu: chacune des régions exige un début rapide des travaux sur sa portion de territoire.  Après les symboliques premières pelletées de terre, la nécessité de prioriser la réalisation des lignes les plus prometteuses s'impose, avec comme conséquence d'innombrables levées de bouclier dans les régions "provisoirement" laissées pour compte.  En réaction, le nouveau gouvernement décide de lancer une vaste consultation populaire à l'échelle du Québec.  En attendant les "résultats", tous les travaux sont interrompus. 

Année 2030:

On réaffirme que la première priorité doit porter sur la desserte par TEC électrifié à l'intérieur des zones urbaines principales, considérant que l'écrasante majorité des déplacements s'y produisent.  En second lieu vient la liaison interurbaine, de Québec à Toronto en passant par Montréal et Ottawa.  Le reste du Réseau québécois annoncé cinq ans auparavant demeure toutefois d'actualité et on assure qu'il sera réalisé à mesure que les moyens le permettront.  On est habitué.  On conservera précieusement la carte illustrant le réseau complet.    

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Je repost.  C'est encore plus ridicule en sachant que le vidéo va avoir 10 ans et qu'on est encore dans les études pour le TGF.

 

  • Like 1
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

J'adore l'audacité du projet :) Mais pour le moment, de façon réaliste, je prendrais un train axe Quebec/Toronto et un autre Mont-tremblant à Sherbrooke. Pour le reste, on verra haha. Les deux lignes pourraient se rejoindre entre Laval et Montreal.

Le TGF c'est une vrai joke. Un projet de demi-mesure qui perd notre temps et notre argent. Un train au quebec, avec les distances que ça doit franchir, devrait avoir une vitesse minimale de 250km/h et idéalement, 300km/h.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...