Acajou

Member
  • Content Count

    604
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9
  • URB$

    11,990 [ Donate ]

Acajou last won the day on January 26 2019

Acajou had the most liked content!

Community Reputation

1,583 Excellent

1 Follower

About Acajou

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Biography
    Parcours arts appliqués et école des Beaux Arts.
  • Location
    Montréal
  • Interests
    Architecture, art contemporain, design
  • Occupation
    Curieux

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Merci Gabmtl! Je me suis basé sur les critères de Mtlurb selon lesquels les projets passent ''en construction'' à partir de l'excavation du terrain. Mais il y a déjà de l'activité et de l'équippement sur le site effectivement
  2. Même chose que pour les projets en construction, voici un aperçu des projets proposés tel que présentés sur le forum. Considérant que beaucoup de projets annoncés n'ont pas encore de visuel, cette liste est une sélection un peu plus subjective et donc moins rigoureuse que ce que j'aurais voulu le faire. J'ai fait le choix d'omettre certains projets qui ne semblent pas aller de l'avant (225 Duke, Hotel sur Stanley, projet Drummond de Blucap, etc.) mais j'ai tout de même gardé le mystérieux ''Hotel Peel''. À titre indicatif donc. Classé par nombre d'étages en ordre décroissant - Ville Marie uniquement.
  3. Comme je l'avais déjà fait auparavant, voici une petite liste de ce qui se construit à Montréal, classé par nombre d'étages (décroissant). Ça donne à la fois un overview rapide pour les visiteurs occasionnels et nouveaux membres autant que ça permet d'apprécier les différents styles/volumes/matériaux des projets de manière comparative. Je me suis concentré sur les projets centraux (Ville Marie et alentours) présentement en construction. Les photos proviennent des fils de discussions correspondant aux projets. N'y figurent pas les projets déjà toppés ou presque qui ont déjà leur place dans le paysage urbain (TDC3, YUL2 et Drummond II).
  4. 01. Autant il ne faut pas être hypocrite et reconnaître que le quartier n'est pas toujours agréable à vivre, en partie pour ces raisons, autant parler de ''nettoyage'' me semble être une dérive idéologiquement dangereuse. Je ne sais pas si cela existe toujours, mais il y avait à Paris des bus sociaux qui ramassaient les itinérants pour les emmener en dehors de la ville pour leur distribuer de la soupe. En fait, il s'agissait simplement de ''nettoyer'' la ville et de rendre ces itinérants invisibles aux yeux des touristes. Or, il me semble que choisir d'habiter en ville n'est pas la même chose que d'aller à Disneyland et je ne souhaite pas d'une métropole artificielle. Tu pourras me donner autant d'exemples que tu le voudras, à commencer par Time Square et son hygiénisation (dont Disney est en partie responsable) mais le village n'est pas nécessairement un quartier coupe gorge, il est simplement plus rugueux que d'autres. 02. L'obsession projet-montréalaise d'imposer à tous les quartiers un quota de familles résidentes me paraît totalement risible. Tous les quartiers ne peuvent et ne doivent pas être attractifs pour les familles (tant et aussi longtemps que celles-ci puissent se loger quelque part), c'est aussi ce qui fait la diversité d'une grande ville. Si on suit la logique, il faudra bientôt supprimer les bars sur St Laurent puisque ceux-ci ne sont pas compatibles au mode de vie d'une ''famille'' ou encore les boutiques érotiques pour ne pas choquer les enfants. C'est un choix à faire entre la ville et la banlieue et il appartient à chacun de choisir selon les avantages et les inconvénients que les deux modèles peuvent offrir. Éduquer un enfant, c’est aussi lui faire comprendre les dangers de la vie, les inégalités sociales et la conscience de ses privilèges. 03. C'est évidemment bien de réhabiliter certains quartiers et personne ne dira le contraire ; on peut se réjouir de l’arrivée de nouveaux résidents, d’une nouvelle densité et d’une nouvelle identité pour ce coin mais une ‘’épuration’’ sociale est dangereuse. On préfère masquer le problème plutôt que d’assumer nos responsabilités et de revoir un système qui a produit cette conséquence. Ou comme tu le dis, on ‘’déplace’’ le problème, vers ‘’Dieu sait où’’’ Mais d’identifier et de réfléchir ce ‘’où’’ me semble crucial. Vous êtes un NIMBY de la pauvreté.
  5. Une paire de soulier peut tout à fait coûter 1000+ sans que cela ne soit pour autant du vol, une paire de Berluti sur mesure par exemple coûtera bien plus et ce sera tout à fait justifiable. Par contre, ce genre de boutiques s'adressent à une clientèle plus jeune et dont l'éducation esthétique n'est peut-être pas aussi développée.. et évidemment il va de soi que rien de ce qui est proposé dans cette boutique ne vaut son prix. Ce serait bien trop long d'expliquer ici pourquoi la mode contemporaine en est rendue là mais c'est assez fascinant et malheureusement pas prêt de s'arrêter, au contraire! Si vous êtes effarés par ce que vous y voyez, je vous conseille la découverte des marques ''Vêtements'' et ''Enfants riches déprimés'', toutes deux distribuées par SSENSE, sans surprise. Ce sont deux des exemples les plus évocateurs qui expliquent très bien tout le travail de communication et de marketing mis en place pour justifier le nouveau concept de ''normcore'', totalement hypocrite, post-post-post-moderne et risible sans le savoir (pour le consommateur). Sur cette parenthèse, je me ravis de l'arrivée d'Hermès sur la rue St Catherine. Un stand-alone store dans une petite victorienne aurait été magnifique mais nous ne sommes pas encore là, ça viendra peut-être!
  6. La filiation semble indirecte mais je comprends la référence, avec le Rigaud aussi, même si ici le geste architectural semble tout de même moins gratuit. J’y vois une manière à la fois simple et élégante de revisiter le concept du setback avec une rythmique qui fonctionne bien. À valider avec le choix des matériaux et de la finition – notamment des garde-corps, qui peuvent à eux seuls totalement foutre un l’air un beau projet.
  7. Dimanche 24 Mai 2020
  8. Dimanche 24 Mai 2020
  9. Un an plus tard et l'entrée n'est toujours pas terminée! photo prise aujourd'hui :