greg16

Membre
  • Compteur de contenus

    297
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Réputation sur la communauté

194 Excellent

À propos de greg16

  • Rang
    Senior Member

Personal Information

  • Biography
    Étudiant en architecture habitant à Montréal
  • Location
    Montréal
  • Intérêts
    architecture
  • Occupation
    Étudiant en architecture
  1. Non. LEED ne concerne pas ce genre de paramètres. WELL s'intéresse davantage au bien-être des occupants, mais il n'y a pas non plus d'hauteur minimale. La seule chose qui fixe une hauteur minimale, c'est le Code national du bâtiment. Dans tous les cas, oubliez le 139 mètres, c'est une vieille donnée.
  2. 700 rue Saint-Jacques - 56 étages

    Difficile à dire! De nos jours, la plupart des rendus sont fait par des firmes externes! Mais les bureaux travaillent souvent avec les mêmes firmes d'un projet à l'autre, alors c'est possible!
  3. Selon qui et quels critères? Plus tôt dans ce fil il y avait un palmarès des banques dans monde, et plusieurs des plus intéressantes dépassent même pas le 50 mètres.
  4. Il faut faire attention, je vois beaucoup de fausses informations sur le projet depuis quelques jours! Tout dépend des attentes de chacun, mais je ne crois pas qu'il y aura de déceptions majeures.
  5. Nua - 7 étages

    Magnifique projet!
  6. La proposition de Jodoin Lamarre Pratte + Chevalier Morales (non retenue) a été publiée. C'était à mon avis une des deux propositions les plus élégantes, raffinées et sensibles. C'est une tour qui montre une grande maturité, et qui aurait marqué à merveille notre époque dans le skyline de Montréal. Pour voir toutes les images: https://jlp.ca/fr/projet/concours-sur-invitation-pour-le-futur-siege-social-de-la-banque-nationale/
  7. Le Smith - 26 étages

    Gardons quand même une pensée pour les gens qui y habitent...
  8. La place publique est exigée par la ville et fait partie du projet. Il y a deux tours de prévues sur ce lot. Pour ce qui est de l'architecture, la volumétrie présentée n'est pas le projet final, mais les attentes devraient quand même être modérées.
  9. Un projet très bien, qui répond à toutes les demandes du programme... mais sans plus. Une architecture qui sera sans doute de qualité dans ses détails, Saucier+Perrotte étant une excellente firme. On aurait toutefois plus espérer quelque chose de moins générique, avec une personalité forte. Le musée actuel avait plusieurs lacunes, mais il avait la qualité d'être unique, d'avoir une architecture propre. La proposition pourait être une bibliothèque sur la Rive-Nord ou un centre culturel n'importe où dans le monde. C'est un éternel empilement de boîtes en mur-rideau, avec son gradin et sa combinaison verre / blanc. La jonction avec l'existant est totalement absente. Ce sont deux entités qui s'ignorent. On aurait pu faire un lien par la matérialité ou la volumétrie. Je m'inquiète également des vastes murs aveugles sur Sainte-Catherine et Jeanne-Mance, qui seront vite recouverts de banderoles inélégantes. Mais je sais que c'est un projet qui plaira aux gens!
  10. Pour avoir une véritable perméabilité, il faudrait que les rues Falardeau et Transley se prolongent jusqu'à Parthenais. (que ce soit en rue, en rue partagé ou en passage piéton)
  11. Il n'y a pas nécessairement de coûts supplémentaires associés à l'architecture soignée. Par contre il y a un coût énorme à l'architecture cheap. Ce n'est rien d'autre qu'un choix de société lié à la culture et l'éducation. Dans plusieurs pays, les logements sociaux sont d'une qualité nettement plus grande que nos condos les plus "luxueux"
  12. C'est une entrée de ville majeure. Je crois que pour une fois on pourrait ne pas se contenter d'immeubles de banlieue génériques et sans intérêt. L'architecture de qualité ne coûte pas forcément plus cher, mais elle fait toute la différence. Ce site mérite un concours international.
  13. La première image était une esquisse des principes. Dans un deuxième temps, il y a eu un projet préliminaire par l'excellente firme Chevalier Morales. Le projet était d'une qualité irréprochable. Détails soignés, concept intéressant et diversifié La marquise triangulée s'élargissait à certain endroits pour créer des petites placettes. Le mobilier était très contemporain et chic, et la finition, impeccable. Malheureusement, pour des raisons purement bureaucratiques, la ville est retournée en appel d'offre pour la troisième étape, et c'est une autre firme qui a remporté sur la base du plus bas soumissionnaire. Ayant soumissionné à un prix trop bas pour prendre le temps de matérialiser le même niveau de qualité dans les dessins d'exécution, le tout a été simplifié jusqu'à redevenir une esquisse générique. La marquise est linéaire, on a remplacé les bancs conçus pour le projet par des bancs génériques, l'attache de la marquise au sol est rendu excessivement grossière et inélégante... En plus, on a choisi le modèle de lampadaire Cobra du catalogue de la ville de Montréal, modèle sans intérêt et sans lien avec la marquise, qui était à la mode dans les années début 2000. Bref, un projet qui aura été excellent pendant une courte période mais qui aura vite été montréalisé.
  14. Un lourd échec. À un certain point, le projet était bon! Mais il aura été éffrité jusqu'à le rendre d'une banalité incroyable.
  15. L'idéal serait quand même de le démolir et de construire une nouvelle tour qui occupe le tiers du site, avec un stationnement dans les premiers étages, et qui dégagerait un parvis/place publique entre la gare et de la Gauchetière. L'accès actuel à la gare est quand même gênant et aucunement digne d'une métropole­. L'aménagement du parvis pourait même s'étendre sur la rue qui deviendrait une rue partagée/débaracadère.