Rotax

Membre
  • Compteur de contenus

    521
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

49 Excellent

1 abonné

À propos de Rotax

  • Rang
    Senior Member

Personal Information

  • Biography
    Lavallois depuis longtemps, mais amoureux de Montréal.
  • Location
    Laval
  • Intérêts
    Lecture, vélo, randonnée, enjeux de transport, linguistique, géographie, histoire, etc...
  • Occupation
    Ingénieur mécanique
  1. Exact. J'ai déjà fait le trajet en métro avec ma planche à neige... c'est pas ça qui prend de la place si on la tient debout. Ce qui prend de la place, par contre, c'est le gros sac qui contient les bottes, le casque, les pantalons de neige, les gants, cache cou, cagoule, vêtements de rechange, etc.
  2. Réseau électrique métropolitain

    Faut pas oublier que SNC-Lavalin et Eurovia compétitionnent pour les travaux d'infrastructures seulement. Leur budget n'inclut pas le matériel roulant.
  3. Réseau électrique métropolitain

    Je ne pense pas qu'il y aura de baisse d'achalandage pour la ligne Mascouche, surtout qu'avec la connexion au REM, la ligne devient beaucoup plus intéressante pour les gens qui veulent se rendre à McGill ou sur le campus de l'UdeM, par exemple. Au contraire, vu que la ligne sera plus courte (et que le temps de parcours de la ligne complète sera donc plus court), peut-être qu'il sera possible d'ajouter du service avec le même nombre de rames sur la ligne. Sur la ligne Vaudreuil, le RTM va sans doute augmenter la capacité de ses stationnements incitatifs (comme ça vient d'être annoncé) pour aller chercher de la clientèle qui réside plus près de cette ligne que du REM. S'il y a diminution d'achalandage, le RTM va certainement simplement raccourcir les trains et non pas couper le maigre nombre de départs déjà en place. Ensuite, il y a les lignes Mont-Saint-Hilaire, Saint-Jérôme et Candiac où l'achalandage augmente constamment et où il est nécessaire d'ajouter de la capacité. Enfin, avec la révision des tarifs, si on peut éliminer cette folie qui fait que quelqu'un qui veut voyager de la zone 5 à la zone 3 paie pour 5 zones, alors le train de banlieue deviendra beaucoup plus intéressant pour les gens qui n'ont pas le centre-ville comme destination finale. Aussi, il faudra voir ce qu'on va faire avec les locomotives bimodes ALP-45DP. Avec le tunnel réservé au REM, il n'est plus nécessaire d'avoir des locomotives bimodes en stock, à moins que le RTM arrive avec une stratégie d'électrification partielle du réseau si le RTM parvient à racheter des voies au CN/CP (je pense entre autres aux subdivisions Westmount et Parc). Sinon bah, aussi bien tenter d'échanger les ALP-45DP contre des locomotives diesel beaucoup moins coûteuses à l'achat comme des MP40... le RTM arriverait peut-être à se faire un peu d'argent de poche comme ça, tellement les ALP ont coûté cher à l'achat (12 M$ pour une ALP-45DP contre 4 à 6 M$ pour une locomotive diesel passager).
  4. Réseau électrique métropolitain

    Je n'en ai franchement aucune idée. C'est sûr que les MR-90 peuvent être tractées par une locomotive, et parce qu'elles ont des portes pour quais hauts et bas, elles peuvent être utilisées sur toutes les lignes, donc elles sont très polyvalentes... Mais ça deviendrait du matériel roulant qui ne serait plus utilisé à son plein potentiel... Remarquez qu'elles pourraient notamment servir à augmenter le service sur la ligne Candiac (et éventuellement prolonger la ligne jusqu'à Saint-Jean-Richelieu) où le RTM envoie toutes ses voitures à un niveau (série 700) parce que les voitures à deux niveaux sont interdites sur le pont Saint-Laurent les jours de grands vents. En effet, des wagons hauts (notamment les autoracks - wagons porte voitures à 3 niveaux - et les wagons porte-conteneurs doublestack) ont déjà chaviré sur le pont en raison du vent, entraînant d'importants retards.
  5. Réseau électrique métropolitain

    L'AMT avait racheté au CN la ligne Deux-Montagnes au coût d'environ 97 M$ en 2014. http://www.tvanouvelles.ca/2014/02/28/lamt-acquiert-la-ligne-de-trains-de-deux-montagnes
  6. BOMBARDIER C series

    Egyptair serait sur le point de commander 12 CS300. http://www.arabianaerospace.aero/egyptair-express-to-go-with-c-series-for-e170-replacement.html Une compagnie européenne désirant garder l'anonymat vient de signer une lettre d'intention pour 31 commandes fermes + 30 options. http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1064905/c-series-nouveau-client-et-retard-pour-bombardier Dans le lien ci-dessus on explique aussi que Bombardier ne sera pas en mesure de livrer 30 CSeries avant la fin de l'année tel que prévu en raison des retards dans la livraison des moteurs. Ça s'explique en partie par le fait que Pratt doit fournir les clients existants avec des moteurs de rechange (pour pièces).
  7. BOMBARDIER C series

    C'est pas la première fois que Bombardier/Canadair s'associe à Airbus. Rappelons que Canadair a déjà fabriqué des assemblages majeurs destinés aux A330/340. https://www.flightglobal.com/FlightPDFArchive/1988/1988 - 2951.PDF Peut-être ça va permettre à Bombardier à participer davantage aux programmes Airbus, et peut-être même éventuellement intégrer le marché des gros porteurs comme fournisseur majeur grâce à l'expertise précédente avec les A330/340.
  8. Peut-être pour installer un aiguillage en X en arrière-gare?
  9. Je me demande si Air Transat volera aussi vers Bucarest une fois qu'elle aura ses A321Neo LR. Ils ont tout juste assez de distance franchissable pour s'y rendre.
  10. Métro - Ligne Rose

    240 voitures. Mais attention, je m'attends à ce que ce soient des voitures et 3 m de large environ, par 20 m de long (comparativement aux MR-63/73/MPM-10 qui font 2,5 m de large par 16,7 m de long). J'imagine que le coût du matériel roulant inclut aussi le coût de la signalisation et du système de conduite automatique.
  11. BOMBARDIER C series

    Malgré que le PW1000 (Geared Turbofan) est vendu comme un moteur américain, c'est un moteur développé aux installations de Longueuil et Saint-Hubert et fabriqué à Mirabel. Pour des raisons de marketing, on ne met pas le sceau de Pratt & Whitney Canada, parce que cette dernière est traditionnellement spécialisée dans les turbopropulseurs et les petits moteurs à réaction pour jets régionaux et avions d'affaires. Les gros moteurs, c'est Pratt & Whitney USA (because America). Y'a même des composantes de moteurs militaires destinés aux États-Unis conçues et fabriqués à Longueuil, mais ils n'en parlent pas très fort (malgré que ce soit un secret de Polichinelle).
  12. BOMBARDIER C series

    Moi je commanderais des Sukhoi Su-57 tiens, ça en surprendrait plus d'un! Malheureusement, avec leur grande implication dans le projet du F-35B, je ne crois pas que la RAF et la Royal Navy vont annuler leurs commandes, d'autant plus qu'il n'y a pas vraiment d'alternative pour un appareil semblable et qu'une bonne partie des composantes sont conçues sont conçues et fabriquées au Royaume-Uni (par BAe et Rolls-Royce entre autres). En plus, c'est un avion Lockheed et non pas Boeing. C'est aussi trop tard pour annuler les 9 P-8I (des Boeing 737 modifiés pour la patrouille maritime, qui ont d'ailleurs coûté une fortune). Peut-être que la RAF pourrait menacer de ne pas commander les éventuels 14 C-130J supplémentaires prévus et commander à la place 6 à 8 A400M, mais encore là, on fait surtout mal à Lockheed... Mais enfin, comme je l'ai déjà mentionné, Bombardier a probablement déjà pensé à un moyen de contourner cette décision bidon du gouvernement américain via la location d'avions.
  13. Métro - Ligne Rose

    "L’ajout des trois stations augmente le nombre total de stations du REM à 27 et porte les coûts de construction du projet à environ 5,9 milliards de dollars, soit 5,5 milliards de dollars pour le projet de référence et 400 millions de dollars pour les nouvelles stations." https://www.cdpqinfra.com/fr/content/réseau-électrique-métropolitain-rem-trois-nouvelles-stations-au-centre-ville-de-montréal On parle de 400 millions pour 3 stations très complexes (Édouard-Montpetit, McGill et Bassin Peel). Le reste de la hausse provient des divers ajustements faits suite aux suggestions/plaintes des villes, UPA, groupes de citoyens, mais surtout aussi par l'ajout de 40 voitures par rapport au projet initial qui assumait l'achat de 200 voitures de métro.
  14. Métro - Ligne Rose

    Le coût moyen de 250 M$ du kilomètre pour la construction d'une ligne de métro, qui est régulièrement cité, comprend le coût des stations. Je ne pense pas que ça inclut les coûts pour l'achat de matériel roulant, par contre. À titre de comparaison, le prolongement de 5 km de la ligne orange à Laval a coûté 803 millions de $, ce qui revient à environ 161 M$ du kilomètre, incluant le 3e quai à Henri-Bourassa, les trois stations de Laval, les terminus métropolitains, le garage Montmorency ainsi que les cinq sorties de secours en tunnel.
  15. Métro - Ligne Rose

    Supposons que cette hypothétique ligne diagonale fait environ 20 km de long. Supposons aussi que cette ligne est construite entièrement en souterrain. Avec un coût moyen de 250 M$ par kilomètre, on arrive avec un projet de 5 G$ ce qui est comparable au coût global du REM (estimé à 6 G$). Comme cette ligne diagonale traverse des secteurs qui, en moyenne, sont beaucoup plus denses que ceux desservis par REM, qu'une bonne proportion des gens de ces quartiers sont déjà des habitués du transport en commun (avec le bus), qu'elle desservirait de nombreux et importants générateurs de déplacements (centre-ville, cégep Rosemont, stations Berri et Pie-IX/Jean-Talon, cégep Marie-Victorin, etc) et que de nouveaux terminus métropolitains verraient sans doute le jour, cette ligne aurait probablement un achalandage aussi élevé sinon plus que celui du REM. Bref, je suis sûr que ça pourrait générer un intérêt auprès de CDPQ Infra.