Jump to content

Pont Pie-IX -travaux de réfection


daniel_88
 Share

Recommended Posts

Posted (edited)

«C’est une très mauvaise idée»: le MTQ construit un pont neuf... sur des vieux piliers

Cette curieuse décision entraînera un autre chantier majeur au pont Pie-IX d’ici 25 ans

 

DOMINIQUE CAMBRON-GOULET

 Mardi, 7 juin 2022 00:00MISE À JOUR Mardi, 7 juin 2022 00:00

image.png.ead5e8cfbe1d7c441f810e10d639f5d5.png

PHOTO PIERRE-PAUL POULINÀ gauche, on voit le nouveau tablier du pont Pie-IX, en train d’être construit sur les anciennes fondations.

Le ministère des Transports est en train de construire un pont tout neuf sur de vieilles fondations, qui devront être refaites d’ici 25 ans.

Avec un coût estimé de près de 200 M$, la réfection du pont Pie-IX, qui relie Montréal et Laval, est un des chantiers les plus importants en cours au MTQ. 

Lorsqu’il a lancé le chantier en 2019, le ministère a choisi de refaire le tablier du pont (la portion sur laquelle circulent les véhicules), tout en conservant les fondations qui datent de 1966.

Pourtant, selon un rapport interne de 2015 obtenu par notre Bureau d’enquête, les experts du MTQ recommandaient la reconstruction complète du pont, en précisant que cela ne serait pas beaucoup plus cher que de refaire seulement le tablier. 

Ceci aurait donné un pont «complètement neuf», d’une durée de vie estimée «de 75 ans», «conforme aux normes en vigueur» et «au coût d’entretien faible», notait le rapport. 

Des problèmes rapidement

Mais ce n’est pas le choix qui a été fait, une situation qui est aberrante aux yeux de l’Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec, qui est actuellement en grève.

«D’un point de vue ingénierie, c’est une très mauvaise idée. On fait un projet de plus de 100 M$ sur des fondations qui ont une durée de vie entre 0 et 20 ans. On risque d’avoir des problèmes dès le début de la vie du pont», affirme son président, Marc-André Martin.

Le ministère juge que «l’état des piles ne nécessitait pas leur reconstruction complète».

«Une intervention pourrait être requise sur les unités de fondation des piles dans un horizon de 25 ans», reconnaît le porte-parole du MTQ, Gilles Payer.

Mais selon les ingénieurs de l’État, il s’agit d’une «très mauvaise décision de gestion». «C’est très complexe de refaire des unités de fondation en dessous d’un tablier. Ça va décupler les coûts», croit M. Martin.

Il déplore que le ministère soit allé «à l’encontre de l’avis des ingénieurs» pour «accélérer le projet».

«Il y avait des critères dès le départ de ne pas travailler dans la rivière [donc sur les fondations] pour éviter les étapes d’autorisations environnementales contraignantes. C’est le cas type des commandes politiques», avance-t-il.

Béton non armé

Un autre rapport d’ingénieur, qui date de 2011, précise qu’il est important de ne pas augmenter le poids du tablier pour respecter les normes en cas de séisme.

En effet, les piles du pont sont considérées comme étant en béton «non armé» à cause de la faible présence de métal dans la structure. 

Le syndicat affirme qu’il s’agit d’une autre recommandation non suivie.

«Les unités de fondation ne sont pas aux normes canadiennes des ponts routiers. Sur les plans, c’est indiqué que le projet ne résiste pas aux tremblements de terre [majeurs]», souligne Marc-André Martin. 

Le MTQ affirme que «la conception prévoit des améliorations de la réponse sismique» sans préciser si celle-ci respecterait les normes en vigueur.   

Les ingénieurs du gouvernement du Québec ont repris mercredi leur grève entamée le 22 avril. L’augmentation de la rémunération est au cœur du litige.    

DES FISSURES ET DES MORCEAUX QUI SE DÉTACHENT  

image.png.f451d9f90b3b6d408a35b60092359ccf.png

 Selon le plus récent rapport d’inspection du pont Pie-IX, en 2018, plusieurs piles (en photo) comportaient des fissures qualifiées de «moyennes» ou «d’importantes». On remarque également des morceaux de béton qui s’en détachent. Toutefois, leur état est considéré comme «acceptable», ce qui a motivé le ministère à les conserver.

https://www.journaldemontreal.com/2022/06/07/reconstruire-sur-des-vieux-piliers

Edited by daniel_88
  • Haha 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Vous n'avez pas compris, le gouvernement essaie de sauver de l'argent pour pouvoir dépenser ses 7 à 10 milliards pour le 3è lien à Québec.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...