Jump to content

Montréal veut une empreinte carbone nulle d’ici 2050


Nameless_1

Recommended Posts

Environnement: Montréal veut une empreinte carbone nulle d’ici 2050

 
 
Mercredi, 12 septembre 2018 13:31MISE à JOUR Mercredi, 12 septembre 2018 19:19

MONTRÉAL – Montréal veut décarboniser ses immeubles municipaux d’ici 2030, souhaitant devenir «carboneutre» d’ici 2050.

Ce sont des engagements que la Ville a pris dans le cadre du Sommet mondial en action climatique, qui se tient à San Francisco jusqu’à 14 septembre, en adhérant entre autres à la déclaration «Net Zero Carbon Buildings».

La métropole québécoise a l’intention d’adopter des règlements et des politiques qui «permettront l’exploitation de bâtiments avec une empreinte carbone nette nulle d’ici 2030, mesure que [la Ville étendra] à l’ensemble des bâtiments d’ici 2050».

Pour réussir, Montréal s’engage à mettre en place un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation aux changements climatiques. L’empreinte carbone calcule le volume des émissions de gaz à effet de serre qui sont liées aux activités humaines.

«Mine de rien, ce sont beaucoup d’efforts et de ressources parce qu’on a des immeubles patrimoniaux qui demandent des rénovations. On s’engage à poser des gestes dans la construction, dans la rénovation, qui vont diminuer notre empreinte écologique », a indiqué mercredi la mairesse de Montréal Valérie Plante.

Une cible précise pour 2030 reste à être établie, tout comme une feuille de route. Les coûts associés aux engagements ne sont pas finaux et ne sont pour l’instant pas dévoilés, a précisé l’administration de la mairesse.

Valérie Plante a reconnu mercredi qu’il s’agissait de gestes ambitieux, invitant les Montréalais à prendre part aussi à cette démarche, qu’elle circonscrit pour le moment aux institutions de la Ville.

«Je peux difficilement demander aux citoyens que leur maison ait une résilience énergétique à 100 %. Il faut investir des fonds, il faut les accompagner, mettre en place des programmes», a-t-elle soutenu, précisant qu’ils font déjà un effort en prenant part par exemple à la collecte des matières recyclables et organiques.

 

Réduction de déchets

Montréal s’était aussi engagée en août, avant le sommet, à diminuer son nombre de déchets d’ici 2030, par rapport à 2015.

D’ici 12 ans, la Ville veut réduire d'au moins 50 % les ordures solides des collectes municipales incinérées ou enfouies, et de diminuer d’au moins 15 % la quantité des déchets solides produit par personne.

https://www.journaldemontreal.com/2018/09/12/environnement-montreal-veut-une-empreinte-carbone-nulle-dici-2050

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...