IluvMTL

Moderateurs
  • Compteur de contenus

    8 478
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

71 Excellent

À propos de IluvMTL

  • Rang
    Mtlurb Godfather

Personal Information

  • Biography
    armchair urbanist and sometimes activist
  • Location
    Montreal
  • Intérêts
    many
  • Occupation
    not occupied
  1. https://www.facebook.com/PiedDuCourant/ Soirée d'ouverture ! Village au Pied-du-Courant Thu Jun 01 2017 at 05:00 pm to Fri Jun 02 2017 at 12:00 am Le Village au Pied-du-Courant est de retour pour l’été ! Venez fêter ça avec nous - comme d’habitude, on vous attend avec de la bouffe, de la musique, beaucoup de sable, du soleil et un bar bien rempli.C’est aussi l’occasion de découvrir les nouveautés du site :✶ La cantine autogérée avec snacks et repas végé (ou pas)✶ La terrasse surélevée pour admirer les feux d’artifice✶ La table de ping-pong✶ Le garage-atelier et sa ferme de grillons✶ La serre-conteneur et son jardin ingénieux✶ Le terrain de basket✶ L’arche d’entrée aux allures de grande roueLa programmation musicale sera dévoilée très bientôt ! INFOS PRATIQUES ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ 17h - 00h Entrée gratuite pour tout le monde Chiens en laisse admis sur le site Site accessible aux personnes à mobilité réduite PS - En cas de pluie (bouh), on remet l’ouverture au lendemain.
  2. ville-marie

    Il me semble qu'il y a pas de bar prévu dans le nouveau projet.
  3. ville-marie

    Le problème des locaux commerciaux vacants dans le Village, sur les rues St-Denis ou St-Laurent est également un phénomène qui se fait sentir à Manhattan. http://www.businessinsider.com/new-york-city-vacant-storefronts-map-2017-4?&platform=bi-androidapp&utm_content=buffer5afec&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer
  4. Sheesh ! http://www.journaldemontreal.com/2017/04/28/5000-pneus-du-circuit-de-f1-sous-le-pont-jacques-cartier 5000 pneus du circuit Gilles-Villeneuve sous le pont Jacques-Cartier
  5. Exacte ! Un de mes amis, qui n'était pas chaud à l'idée d'illuminer le pont, m'a dit qu'il a passé à côté quand il descendait la rue Papineau l'autre soir, pendant que le pont était illuminé tout en bleu. Chose que lui a beacoup surpris c'est la présence gigantesque du pont, cette icône du jour passait presque inaperçu le soir auparavant... Dommage que U Haul continue d'investir dans leurs opérations d'entreposage sur ce site convoité avec leur agrandissement à côté du pont. Heureusement l'arrondissement tente de mettre leur main sur la pointe de terrain à l'est avec le réserve de parc qui prends échéance en 2018.
  6. http://www.lesaffaires.com/strategie-d-entreprise/10-choses-a-savoir/10-choses-a-savoir-mercredi/594110 Illuminer le pont Jacques-Cartier est peut-être le meilleur projet du 375e. Plusieurs ont critiqué la décision d’investir 40 millions dans l’illumination du pont Jacques-Cartier pour commémorer le 375e anniversaire de Montréal. Il aurait plutôt fallu aider les plus démunis, revitaliser des quartiers en manque d’amour, etc. Mais sans qu'on le sache, c’est peut-être exactement l’impact qu’aura cette lumineuse initiative sur les quartiers bordant le fleuve à Montréal et à Longueuil. C’est du moins la tendance observée dans d’autres villes où on a investi des dizaines de millions de dollars afin d’ajouter des DEL aux structures de ponts autrement mornes et invisibles, la nuit. San Francisco, New York, Memphis… En ajoutant un peu de lumière, ces villes relancent des quartiers complets, observe Paul Kennedy, directeur général de la startup Color Kinetics, aujourd’hui propriété de Philips, au site Fastcodesign. «Ces villes veulent attirer l’attention de façon significative et inspirante. Ça attire les gens qui viennent voir ces installations. Et ça génère de l’activité économique près des cours d’eau. C’est pour ça que les villes investissent.»
  7. À chacun son opinion, mais je pense que les retombés pour le secteur autour du pont seront majeures. Comme cela a été écrit dans le journal Affaires il y a quelques semaines, c'est probablement le meilleur projet/legs pour le 375e pour cêtre raison. Le temps nous dirait qui a raision. Même NYC vante l'illumination de leurs ponts dans leurs announces télévisés pour attirer les affaires et de l'investissement...
  8. vieux-port

    Inspirations Cathedrals of light https://architizer.com/blog/unbuilt-silos/
  9. Sur le site de Moment Factory https://momentfactory.com/projets/tous/tous/illumination-du-pont-jacques-cartier ILLUMINATION DU PONT JACQUES-CARTIER LA VIVACITÉ DE MONTRÉAL S’ILLUMINE ESPACES PUBLICS 2017 - MONTRÉAL Un kaléidoscope numérique de la nouvelle génération. L'année prochaine, le simple fait de poser son regard sur le pont Jacques-Cartier de Montréal sera une expérience radicalement différente. En prévision des festivités du 150e anniversaire du Canada et du 375e anniversaire de Montréal, Moment Factory et six studios multimédias et d'éclairage de Montréal travaillent ensemble à la création d’une installation lumineuse interactive qui fera rayonner le pont pour les dix prochaines années. Artère cruciale de communication, le pont Jacques-Cartier représente à la fois une porte d’accès à la ville et la connexion de l'île de Montréal au continent. Dans un sens, il exprime la multitude de connexions entre la ville de Montréal et le reste du monde. En partant de cette idée, nous avons conçu Connexions vivantes, une installation lumineuse interactive qui s’inspire de la structure tout en finesse du pont et qui s’harmonise aux couleurs de chaque saison ainsi qu’à l’énergie de la ville. Plusieurs données produites par la ville seront recueillies en temps réel, intégrées, puis exprimées en lumière. Ce projet, qui repousse les limites de l’innovation, insufflera une nouvelle vie à l’une de nos icônes architecturales nationales. Un projet réalisé par Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée. Un concept de Moment Factory. En collaboration avec : Ambiances Design Productions, ATOMIC3, Éclairage Public / Ombrages, Lucion Média, Réalisations and UDO Design.
  10. Planches du projet des abords du pont Jacques-Cartier https://www.flickr.com/photos/arrondissement_de_ville-marie/
  11. http://montrealgazette.com/opinion/opinion-dreaming-of-a-new-vocation-for-the-montreal-forum
  12. ville-marie

    RENCONTRE AVEC CLAUDE CORMIER ET YANNICK ROBERGE Quand les Boules Roses se transforment en 18 teintes ! Publié le 19 avril 2017 à 13h31André-Constantin Passiour 0 Commentaires Du début mai jusqu’à la fin de septembre, on déambulera de nouveau sur Sainte-Catherine Est devenue alors rue piétonnière pour la 10e édition d’Aires Libres, sous la houlette de la Société de développement commercial du Village (SDC). Depuis six ans, l’artère est agrémentée de la «canopée» des «Boules Roses» de l’architecte paysagiste de réputation internationale, Claude Cormier. Nouveauté pour la saison estivale 2017 : ces boules ne sont plus roses! Elles se déclineront en 18 nuances inspirées de la bannière arc-en-ciel! Cela tombe bien puisque l’on célèbre à Montréal la toute première édition de Fierté Canada organisée par Fierté Montréal. Mais est-ce que cela avait été planifié ainsi ou est-ce un coup du hasard? C’est là qu’entre en scène le génie de l’équipe de Claude Cormier, embauchée par la SDC du Village… Comme nous vous le disions dans le numéro précédent, les passants marcheront, sur un km, sous une série de 180 000 boules, entre les rues Saint-Hubert et Cartier. Oui, vous avez bien lu, 180000 ! À titre de comparaison, il y en avait 145 000 l’année dernière. Mais, à chaque extrémité, ce sera le rose qui attendra les visiteurs, rappelant quand même un peu la marque de commerce, la signature devenue célèbre de par le monde que sont les «Boules Roses». «Cela fait deux ans maintenant que l’on essaie de faire évoluer la marque [les Boules Roses], explique Claude Cormier. Nous aussi nous devons évoluer et changer de costume un peu… Nous voulions partir du principe des couleurs de ‘’Prismacolor’’, mais il faut l’avouer, du brun dans le ciel, ce n’est pas très joli! Par contre, le pastel est beaucoup plus beau ! Il y a aussi le fait que la culture gaie évolue aussi, les LGBT sont maintenant plus en nuances, on ne cesse d’y ajouter des lettres, d’où les diverses teintes des nouvelles boules... Ce concept de 18 Shades of Gay vient répondre un peu à cette évolution aussi d’une certaine manière...» Chaque ton est ainsi représenté par 10 000 boules, d’où le chiffre des 180 000. «C’est comme une ‘’Promenade de couleurs’’, ce n’est pas tout à fait le drapeau arc-en-ciel «classique», mais ça l’est aussi un peu», d’ajouter Yannick Roberge, architecte paysa-giste, et bras droit de Claude Cormier sur ce projet comme sur bien d’autres encore… «Au-delà des choses, on a une petite intuition. On réfléchit, on pense à cette œuvre, à ce qu’on pourrait y ajouter de nouveau, à comment l’embellir, etc. Tranquillement, l’intuition se transforme, c’est dans l’air du temps et, puis, elle aboutit et elle tombe pile, cette année, avec les activités de Fierté Canada de cet été», poursuit Claude Cormier. «En fin de compte, depuis 2013 qu’on pense à l’idée de la ‘’Promenade de couleurs’’ donc, elle a cheminé lentement suite aussi aux discussions que nous avons eues avec notre client, la SDC du Village. Et c’est un processus qui voit finalement le jour cette année...», renchérit Yannick Roberge. Cette «Promenade de couleurs», comme on vous l’annonçait également dans le numéro d’avril dernier, sera agrémentée de 150 saules pleureurs de 12 à 15 pieds de hauteur et ce, répartis sur toute la longueur du parcours piétonnisé. «On voulait redonner un sens de l’esthétique au quartier. […] Cela apporte une dimension, qui n’existait pas auparavant, par le nombre de ces arbres et par leur hauteur, du fait aussi qu’ils bougent aisément au vent et que, au gré du vent justement, ils semblent changer de reinte de vert», souligne M. Cormier qui est aussi agronome. Chaque saule pleureur sera planté dans un bac noir d’un mètre de hauteur, lui conférant encore plus d’élégance et de grandeur. «Nous voulions créer des ambiances particulières sur la chaussée avec autant d’arbres qui ne sont pas des fleurs ou des plantes comme par les années passées et […] cela donne aussi un petit côté européen à la rue…», indique M. Roberge. Une ruche d’abeilles Mais il ne faut pas croire que Claude Cormier + Associés – qui s’est mérité plus de 30 prix en design et en architecture – ne travaille que sur ce projet. «Bien que nous ne soyons qu’une douzaine ici au bureau, nous travaillons sur au moins une quinzaine de projets en ce moment, dont plusieurs aux États-Unis, entre autres», souligne Claude Cormier qui possède un diplôme de la très renommée Université Harvard. De la «Promenade de couleurs» à la «Promenade pour la paix», il n’y a que quelques pas à franchir. Ainsi, en collaboration avec le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), on installera plus de 200 drapeaux du monde entier sur la rue Sherbrooke, sur une distance de 900 m. «On veut célébrer ici l’Expo 67 qui a 50 ans en même temps que Montréal qui fête son 375e. Donc, c’est très coloré et vibrant», affirme M. Cormier. «C’est aussi un accrochage comme les Boules, sauf qu’ici on installe des poteaux et des câbles en parallèle à la rue. Curieusement, ce projet a été plus simple d’approbation par les autorités, probablement que l’expérience des Boules Roses a joué en notre faveur ici», dit Yannick Roberge. On procède aussi, dans le même esprit, à une refonte de l’installation sur la rue du Musée. Les projets TOM I, II et III cèdent leur place à une mosaïque de fleurs psychédéliques, la «Flower Power» pour symboliser les années 1960, de véritables rosaces aux coloris chatoyants couchés sur la rue du Musée à l’est de l’édifice original du MBAM. «On revisite ici le ‘’flower power’’ des années 1960 avec de belles couleurs, de grandes fleurs, on ne pourra pas les manquer, cela aura tout un effet spectaculaire», croit Claude Cormier. Sans trop en dire, Claude Cormier et son comparse Yannick Roberge ainsi que toute leur équipe planchent en ce moment sur un nouveau projet de développement urbain de 3 tours d’habitation prestigieuses qui s’étendra sur 4,5 acres au centre-ville de Chicago, à proximité de la rivière du même nom et du lac Michigan. «C’est un projet, qui durera environ 5 ans, très intéressant et passionnant, on sculptera des éléments dans les tours, on fera tout l’aménagement paysager du site, c’est très, très excitant. On a hâte de pouvoir l’annoncer officiellement. Mais pour l’instant, on ne peut pas trop en révéler. En plus, nous travaillons sur le Parc Berczy au centre-ville de Toronto avec sa fontaine hyper ludique qui sera inaugurée à la mi-mai, sans oublier notre participation au Monument de l’Holocauste à Ottawa, en collaboration avec le Studio Daniel Libeskind de New York», commente le bouillonnant et très en demande Claude Cormier… www.villagegaimontreal.com www.montrealgayvillage.com
  13. Dans les updates que je reçois par courriel le texte est souvent condensé
  14. Via Coolopolis on Facebook http://coolopolis.blogspot.ca/2017/04/condo-buyers-propel-expansion-of.html Condo buyers propel expansion of Montreal's underground city: what to expect next What sane person would want to live with screaming hockey fans and rock concert scalpers outside their window? Many wondered just that when condos at the Bell Centre went on sale. But not only were the units snapped up quickly, they sold at a price far higher than others in the area. The difference between those units and others in nearby Griffintown or at Mountain and Dorch? The Bell Centre is connected to the underground city, Montreal's downtown pedestrian network. Condo shoppers have voted with their dollars and they want a home that permits them to stroll to their cubicle at Place Ville Marie without donning a sweater, jacket, raincoat or long undies. Red lights, smog, slush, icy sidewalks, puddles, cold winds, rain, snow and sleet be damned! People want to walk in climate-controlled, safely to one's destinations past countless shiny boutiques en route. Now that consumers have proven that they want to live downtown connected to the underground city, expect the floodgates to open. *** So where will the next tunnels migrate? Presumably the tunnels are already headed under St. Antoine Street in the upcoming development across from the Bell Centre, so that will likely expand the ant farm south. The showers in the Canadiens Towers aren't its big attraction But the those who know the invisible mood borders of downtown understand why Peel and St. Catherine is not only downtown's signature intersection, but it's also a border from the smaller structures to the west to the big boys east. Peel and St. Catherine is where the underground city needs its grand entrance. One would be able to enter around the recently-closed HMV record shop at the southeast corner. The tunnel would slip diagonally to another famous structure, the Sun Life building, which really needs to be represented in this tunneltastic undertaking. The tunnel from the Sun Life would go diagonally to Central Station, with another foot tunnel going east to the building across Metcalfe and then onto Place Ville Marie. For years the underground city was plagued by a lack of connection under St. Catherine Street. It's time to get another one going as well and Peel and St. Catherine would be just the place to do it. Expanding such networks would come cost for construction, maintenance and security surveillance but those expenses could be more than compensated by increased revenues from residential construction, thereby increasing the residential density of the downtown area. *** Another oft-overlooked underground tunnel network has been a cash cow, not for Montreal but for Westmount, as the Alexis Nihon / Westmount Square network has recognized from the start that home dwellers want to get in on the tunnel action. That tunnel system now travels from Green all the way to the southeast corner of Atwater and St. Catherine. Now a major new project is slated at the site of the former Children's Hospital and yeah, that's just a stone's toss away from a tunnel at Cabot Square. Extending that tunnel under Cabot Square to the development would create another substantial underground city. The old Montreal Forum will inevitably be demolished or redesigned and another tower at the southwest corner of St. Catherine and Atwater would give some impressive critical mass to that area and the building at that stands where the Seville Theatre long thrilled moviegoers, could also be connected to the underground. The area has become a hub of activity, as all those rebel kids of Bill 101 have jammed Dawson College CEGEP to finally get an English education. Increased development at Atwater and St. Catherine is a cause all can support, as it would rejuvenate the long-beleaguered stretch of St. Catherine to Guy, where street commerce has long suffered from a lack of population density on the western edge of the strip. *** Construction at St. Lawrence and De Maisonneuve is also inevitable, as the southwest corner is already being built. A project has long been slated for the St. Lawrence metro station but has yet to happen. Those projects, when they materialize, could get hooked up with the Place des Arts tunnel system. The massive, sprawling and dubious Jeanne Mance public housing project, which - unless redesigned - remains an obstacle to further tunnel development to the east of the Main. *** And finally the Vendome metro superhospital has become a sort of tiny newborn tunnel network but it has yet to make that push beyond its narrow facility. The nearby busy intersection of De Maisonneuve and Decarie offers considerable potential for office or condo tower or commercial development, as thousands of staffers would love a way to live nearby. That in turn could be linked into a new network of tunnels. Posted Yesterday by Kristian Gravenor Labels: bell centre Bell Centre condos Cours Mont Royal montreal condos montreal development Place Ville Marie pvm reso Sun Life Building underground city
  15. Montréal sans montagne... une ville un peu plate, non? Célébrons cet emblème de la métropole avec l'UNESCO! Je signe et je partage! www.montroyalunesco.ca