Jump to content

Qui pourrait acheter Groupe Sélection?


IluvMTL
 Share

Recommended Posts

https://www.lesaffaires.com/secteurs/immobilier/qui-pourrait-acheter-groupe-selection/637603?fbclid=IwAR0rUIbQFQt4g63JrIwlp7YnEp5CkWnPB8da89Y3kIOl93lgVDkhaIzYmyE

ab91eb72ae4b629db9043441977033e7.jpg

Selon La Presse, Groupe Sélection a vu sa situation financière se détériorer grandement. (Photo: Courtoisie Facebook)

Si le propriétaire de résidences pour aînés Groupe Sélection met des actifs en vente, plusieurs acheteurs pourraient être intéressés, soutient l’analyste Tal Wooley, de la Financière Banque Nationale.

Groupe Sélection a déposé aujourd’hui une demande en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies. «Ce processus permettra de procéder à une restructuration financière et opérationnelle afin de poursuivre le plan de croissance et le développement de services favorisant le bien-être et la santé des résidents», peut-on lire dans un communiqué émis par l’entreprise.

Selon la direction de la société, ce processus de restructuration financière n’aura aucun impact sur les opérations dans les complexes et vise principalement les divisions de la construction, du développement et certaines entreprises de gestion du groupe. 

«Cette procédure n’a rien à voir avec une faillite, au contraire, cette situation est temporaire et a pour but de permettre à Groupe Sélection de continuer à investir pour la santé et demeurer un chef de file du développement économique au Québec », déclare Réal Bouclin, président fondateur et chef de la direction de Groupe Sélection.

 

d90bf4a1efe2acd609e4c45fb1abc3d0.jpg

Réal Bouclin, président fondateur et chef de la direction du Groupe Sélection (Photo: Martin Flamand)

 

«Groupe Sélection est confiant que cette avenue permettra d’amoindrir les impacts de la pandémie, de l’inflation, et des hausses successives des taux d’intérêt des derniers mois, qui ont eu des effets non négligeables sur notre entreprise et nos projets de développement. Notre priorité est de maintenir la qualité des services offerts à nos résidents et locataires», ajoute l’entreprise.

 

Des acheteurs potentiels à l'affût

«Il est encore trop tôt pour savoir si des actifs seront mis en vente. Selon Cushman & Wakefield, Sélection Retraite regroupe 43 établissements comptant un total de 11 600 unités d’habitation, au troisième rang canadien (par nombre d’unités d'habitation)», dit Tal Wooley.

Ce dernier rappelle que les activités de l’entreprise sont surtout concentrées dans la grande région de Montréal, dans les Cantons-de-l’Est et dans la ville de Québec.

«Si toutes les propriétés devaient être mises en vente, il s’agirait d’une transaction de plusieurs milliards de dollars», croit l'analyste, qui énumère une liste des potentiels acheteurs:

 

1- Blackstone (BX, 103,93$ US). L’analyste rappelle que Blackstone et Sélection ont fait équipe à l’été 2021 pour acquérir 3 548 unités d’habitation de Revera. Blackstone pourrait être au moins intéressée à acquérir la portion de ces actifs qu’elle ne possède pas déjà.

2- Résidences pour retraités Chartwell (CHS-UN, 8,35$). «Chartwell serait un acheteur naturel pour les actifs de Groupe Sélection, elle qui possède déjà une plateforme opérationnelle et des partenaires locaux de développement au Québec, même si la situation à travers la province s’est révélée son marché le plus difficile dernièrement», écrit-il. Tal Wooley estime toutefois que la situation financière de l’entreprise ne lui permettrait pas de financer une transaction aussi importante en ce moment. Elle aurait besoin d’un partenaire financier comme en Ontario où elle a créé une coentreprise avec la société américaine Welltower (WELL, 70,57$ US). Le partenaire financier pourrait aussi être un gestionnaire d’actifs comme Blackstone ou une caisse de retraite.

3- Ventas/Groupe Maurice (VTR, 45,03$ US). Ventas a acquis les actifs du Groupe Maurice en juin 2019 dans une transaction de plus de deux milliards de dollars. «Selon notre compréhension de la transaction, Ventas a gardé l’équipe de direction de Groupe Maurice, cinquième gestionnaire de résidences pour aînés au Canada, largement intacte», dit-il, ajoutant qu’il serait peu probable que l’entreprise veuille attirer l’attention des autorités québécoises de la concurrence en tentant d’acheter sa rivale.

4- Sienna Senior Living (SIA, 11,79$). «Tout comme pour Chartwell, le moment n’est pas idéal pour que Sienna procède à une acquisition transformationnelle. Mais Sienna pourrait trouver une structure qui fonctionnerait. Elle a déjà obtenu l’aide financière de la société américaine Sabra (SBRA, 12,76$ US) pour bâtir une plateforme en Saskatchewan, dit-il. L’analyste estime que Sienna pourrait aussi vendre ses centres d’hébergement et de soins de longue durée pour financer une éventuelle transaction.

En 2021, Réal Bouclin, président fondateur et chef de la direction du Groupe Sélection, a reçu ex aequo le prix PDG de l’année - Grande entreprise, décerné par Les Affaires.

Link to comment
Share on other sites

Qui va/peut remplacer GS pour le Projet Molson?

First Capital, a déjà fait équipe avec Montoni pour la préparation d'une proposition pour la Pointe-du-Moulin. C'est Devimco qui a été retenu.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...