Recommended Posts

Transport Quebec launching radio station with traffic updates in Montreal

 

By Andy Riga,

Gazette Transportation Reporter, Montreal Gazette

September 2, 2010 2:02 PM

 

Transport Quebec is working on a project that would use radio signals to deliver traffic information to motorists in the Montreal area.

 

But for now, the provincial department is not ready to say whether the new radio station will feature live traffic reports or recordings about road work and other disruptions.

 

Radio Canada reports that Transport Quebec will erect 13 antennas in the region and broadcast at 910 on the AM dial, at a cost of about $2 million.

 

Transport Quebec spokesperson Mario St. Pierre confirmed the department is working on a project but would not comment on the deatails.

 

"We don't have a date yet," he said of the system's launch.

 

[email protected]

© Copyright © The Montreal Gazette

Read more: http://www.montrealgazette.com/news/Transport+Quebec+launching+radio+station+with+traffic+updates+Montreal/3474054/story.html#ixzz0yPaOEln4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu comme le 107,7 en France, c'est une bonne initiative.

 

J'y engagerais un animateur survolté qui donnerait le trafic un peu comme un commentateur de hockey!

Share this post


Link to post
Share on other sites

After loosing 940AM's excellent traffic reporting, I have had to make due with (shudder) CJAD for the last few years. Let's hope this gets off the ground ASAP.

 

One other request for Transports Quebec: how about "unlocking" all of the traffic webcams? As it stands now, their site only gives access to a fraction of the webcams they have installed. The others are only accessible for the press.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'autoroute Metropolitaine est congestionne sur tout sa longeur

 

L'autoroute Decarie est congestionne sur tout sa longeur

 

L'autoroute 20 ouest est congestionne de Turcot a l'autoroute 13 et entre les boulevards des Sources et Saint-Charles

 

L'autoroute des Laurentides est congestionne jusqu'au... Saint-Jerome?

 

 

day after day after day, they can record it on tape and play it on a loop :D

 

After loosing 940AM's excellent traffic reporting, I have had to make due with (shudder) CJAD for the last few years. Let's hope this gets off the ground ASAP.

 

One other request for Transports Quebec: how about "unlocking" all of the traffic webcams? As it stands now, their site only gives access to a fraction of the webcams they have installed. The others are only accessible for the press.

 

It would be even more interesting for me to see them give video instead of just still images... makes it much clearer and obvious the flow. Maybe get an account on YouTube so that the bandwidth costs do not come on taxpayers :)

 

Has anyone noted that the "live traffic" feature seems to be working in Montreal on Google Maps? See: http://maps.google.com/maps?f=q&source=s_q&hl=en&q=Montreal,+Communaut%C3%A9-Urbaine-de-Montr%C3%A9al,+Quebec,+Canada&sll=37.0625,-95.677068&sspn=52.902929,135.263672&ie=UTF8&cd=1&geocode=FQNptgIdvqad-w&split=0&hq=&hnear=Montreal,+Communaut%C3%A9-Urbaine-de-Montr%C3%A9al,+Quebec,+Canada&t=h&z=11&layer=t

Edited by Cyrus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Doesn't seem to be all that accurate though.

 

 

The traffic flows provided by Google Maps is based on the users of Google maps.

 

when you activate the my location option on google maps on your cell phone, it sends little bit of data to google, whichs uses it to provide you with the map, navigation and to calculate the traffic flow.

 

In certain cases, this is really accurate if the number of users is high, and it also allows you to see traffic flows on main roads in the city, whereas most DOT only provide flow for highways.

 

The drawback is if there are not enough users for certain stretch, you either have no data, or data that is not always reliable

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Gabmtl
      REM de l'est
      Je propose de créer un nouveau fil pour ce projet sorti de nulle part cet après-midi.
      http://journalmetro.com/actualites/montreal/1655839/quebec-allonge-15m-pour-etudier-de-grands-projets-de-transport-collectif/
      "de même que l’extension du Réseau express métropolitain (REM) dans l’emprise du train de l’Est."
    • By IluvMTL
      Bâtiment-pont ferroviaire de la Gare Centrale
      Discussion et actualités sur l'édifice-pont ferroviaire de la Gare Centrale. 
       
    • By acpnc
      14:23 14 août 2019Par: Henri Ouellette VézinaMétro
      Tous les tunnels et passages inférieurs de Montréal seront éclairés aux DEL d’ici 2021
      https://journalmetro.com/actualites/montreal/2361619/tous-les-tunnels-et-passages-inferieurs-de-montreal-seront-eclaires-aux-del-dici-2021/
       
      Photo: Josie Desmarais/MétroLes ampoules DEL ont un meilleur rendement énergétique et produisent moins de chaleur que les produits d’éclairage à incandescence.
      L’ensemble des 143 passages inférieurs et des tunnels de la métropole passeront à l’éclairage aux diodes électroluminescentes (DEL) d’ici 2021, a annoncé la Ville mercredi. Montréal a ainsi ratifié deux contrats pour la fourniture et l’installation totalisant près de 5,5 M$.
      Par cette décision, l’administration Plante vise «une réduction de sa consommation électrique» tout en engendrant «des économies substantielles», lit-on dans un document du comité exécutif, qui a signé les deux ententes avec Schréder Inc et Bruneau Électrique mercredi.
      «Avec l’utilisation des ces luminaires DEL, les usagers pourront bénéficier d’une meilleure visibilité dans les passages inférieurs et ainsi, la Ville augmente la sécurité des déplacements sur son réseau», particulièrement la nuit, ajoute-t-on.
      L’administration municipale estime qu’elle baissera sa consommation énergétique «de plus de 50%» et la valeur de ses coûts d’entretien de 55% avec ces nouvelles façons de faire qui rejoignent certains objectifs du plan d’action Vision Zéro de la Ville. Celui-ci a pour but de réduire au maximum les décès et les blessures graves dans les rues de Montréal.
      «Les femmes qui circulent seules, et qui nous ont souvent fait part de leurs craintes, devraient se sentir plus en sécurité et en confiance grâce à ces améliorations», a insisté le responsable de l’urbanisme et de la mobilité, Éric Alan Caldwell, dans un communiqué mercredi.
      «La lumière sera plus adéquate, ce qui permettra aux usagères et usagers qui se partagent la route de mieux se voir», a-t-il illustré.
      D’ici 2021, quelque 130 000 luminaire «souvent vulnérables» auront été remplacés «au bénéfice de la visibilité des usagers», promet la Ville de Montréal.
    • By ScarletCoral
      Communiqué de la Ville
      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=31903
      Accélérer Montréal: La Ville de Montréal se penche sur la problématique des locaux commerciaux vacants
      19 août 2019
      Montréal, le 19 août 2019 - La Ville de Montréal mandate la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation afin de mener des consultations publiques sur les locaux vacants sur les artères commerciales. 
      « Les artères commerciales jouent un rôle fondamental dans la vitalité des quartiers et dans le développement économique de la métropole. Elles sont au coeur des préoccupations de notre administration. Montréal, comme plusieurs autres métropoles, doit toutefois faire face à un enjeu des locaux vacants. La consultation que mènera la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation permettra d'entendre les parties prenantes du monde du commerce et la population sur les principaux enjeux reliés au taux de vacance sur les artères commerciales. Elle mènera à une série de  recommandations et de solutions innovantes qui nous permettront de redynamiser ce secteur névralgique de l'économie de Montréal », a affirmé la mairesse de Montréal, Valérie Plante. 
      Malgré une conjoncture économique favorable, de nombreuses artères commerciales montréalaises présentent des taux de vacances qui se situent entre 10 % et 15 %. Plusieurs éléments peuvent expliquer ce phénomène, notamment la hausse des loyers, la spéculation immobilière, l'adéquation entre l'offre et la demande commerciale et l'essor du commerce électronique. Ces espaces vacants ont un impact sur la vitalité des artères, sur l'image de Montréal comme destination commerciale régionale et sur la qualité de vie dans les quartiers. 
      « Les artères commerciales et le commerce sont au cœur des préoccupations de la Ville de Montréal. C'est pour cela que nous avons dévoilé un plan d'action dédié au commerce en juin 2018. Au cours de la dernière année, nous avons mis en place plusieurs mesures pour soutenir le commerce, dont un programme d'aide financière dédié aux commerces sur des artères en chantier, qui constitue une première au Canada. Nous nous attaquons maintenant avec force à la problématique des locaux vacants », a souligné Robert Beaudry, responsable du développement économique et commercial et de l'habitation au comité exécutif. 
      La consultation de la Commission du développement économique sur les locaux vacants se déroulera comme suit : 
      Septembre à novembre 2019 : Diagnostic de la situation actuelle et analyse des meilleures pratiques pour répondre à l'enjeu des locaux vacants;  Décembre 2019: Présentation du document de consultation en séance de consultation publique;   Janvier 2020 : Déroulement des consultations publiques.  « Les membres de la Commission se pencheront avec sérieux sur cette problématique et travailleront afin d'obtenir un portrait clair de la situation, d'identifier des pistes de solutions efficaces pour préserver la mixité et d'assurer le dynamisme de nos commerces locaux », a conclu Richard Ryan, président de la la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation et conseiller de ville du Mile-End, dans l'arrondissement du Plateau Mont-Royal. 
      Montréal agit pour soutenir le commerce 
      Rappelons qu'au cours de la dernière année, la Ville de Montréal, par le biais de sa stratégie de développement économique 2018-2022, a adopté une série de mesures fortes pour soutenir le commerce: 
      Dévoilement du plan commerce, « Vivre Montréal » en juin 2018; Mise en place d'un comité consultatif sur l'élaboration du Plan d'action en commerce, dont le rapport a été déposé en juin 2018 https://blogues.desjardins.com/communiques-de-presse/VilleMtl_RapportCom_PlanCommerce_vFinal.pdf; Diminution du fardeau fiscal des commerçants par la réduction de la taxe foncière pour la première tranche de 500 000 $ d'évaluation foncière;  Programme d'aide financière aux établissements situés dans un secteur affecté par des travaux majeurs, premier programme du genre au Canada. Investissement de 25 M$ d'ici 2021;  Programme Artère en transformation, visant à contribuer au maintien et au développement des affaires ainsi qu'à la mise en valeur et à la dynamisation de l'offre commerciale des artères sélectionnées pendant des travaux majeurs d'infrastructure et une fois que ceux-ci seront réalisés. Investissement de 16,8 M$ jusqu'en 2028.  Consultez Accélérer Montréal, la stratégie de développement économique 2018-2022 : https://ville.montreal.qc.ca/affaires/
    • By monctezuma
      Cinq usines de biométhanisation seront construites d’ici 2014 dans le grand Montréal
       
      MARIE-EVE SHAFFER
      MÉTRO
      01 février 2010 20:36
       
      La collecte des matières organiques, ce n’est pas pour demain, mais c’est pour bientôt. Lundi, Québec et Ottawa ont annoncé qu’ils accordaient une aide financière à Montréal, à Laval, à Longueuil et à la couronne sud pour que cinq usines de biométhanisation soient construites d’ici 2014. Les investissements totaliseront 559 M$.
       
      «C’est fini le gaspillage, a lancé lundi la ministre de l’Environnement Line Beauchamp. On va arrêter de gaspiller et d’envoyer des matières organiques qui ont une valeur dans des sites d’enfouissement. (…) On va prendre ces matières organiques et on va en faire des biocarburants et un compost utilisable.»
       
      Le biocarburant pourra servir à chauffer un bâtiment ou à faire rouler un véhicule automobile. Sinon, il pourra être vendu à Gaz Métro. Québec espère ainsi bannir totalement l’enfouissement des matières organiques d’ici 2020. «C’est un objectif extrêmement ambitieux mais largement endossé», a précisé Line Beauchamp. Pour le moment, seulement 6 % des matières organiques sont traitées.
       
      «Le défi, ce sera de convaincre les gens d’utiliser un bac brun, a dit le maire de Montréal, Gérald Tremblay. Ce n’est pas évident, [mais] nous n’avons pas le choix […] si nous voulons améliorer notre qualité de vie.» Les bacs bruns devraient être remis aux citoyens d’ici 2014 ou 2015, selon les villes. Seulement pour l’île de Montréal, près de 230 000 ton*nes de déchets seront détournées de l’enfouissement grâce aux nouvelles usines vertes.
       
      Deux sites de compostage à Montréal
      En plus de deux usines de biométhanisation, Montréal aménagera deux sites de compostage, de même qu’un centre pilote de prétraitement. Celui-ci recevra les sacs de déchets traditionnels et s’assurera qu’ils ne contiennent pas de matières organiques ou recyclables. Le cas échéant, ces ma*tières seront envoyées à l’usine de biométhanisation ou au site de compostage afin de réduire l’enfouissement des déchets.
       
      Des choix s’imposent
      Les emplacements de ces installations vertes à Montréal seront connus d’ici le mois de juin. «Les élus des arrondissements et des villes liées doivent s’entendre sur les meilleurs lieux pour accueillir ces usines, a indiqué Gérald Tremblay. Le pas-dans-ma-cour ne doit plus exister.» À Longueuil et dans la couronne sud, la localisation des usines de biométhanisation n’a pas été décidée. À Laval, l’usine de biométhanisation se trouvera à côté de l’usine d’épuration, dans le quartier Saint-François.