monctezuma

griffintown Griffintown et ses projets - Discussion générale

Recommended Posts

Pinned posts

Ils peuvent faire du beach volley, le terrain est la pour rester juste à côté du Gallery!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Detailer a dit :

Suis-je le seul a me demander pourquoi il n'y a que des parc "décoratifs"? Aucun terrain de sport prévu. Ni basketball, ni skate park, ni tennis. Il me semble que ca ne prends pas un géni pour voir que les gens qui veulent profiter d'un parc dans Griffintown pour se détendre, vont sur le bord du Canal Lachine. Les parc acutels de détente sont désert pourtant, ils sont superbes. Pourquoi ajouter d'autres parcs qui serons innutilisés? La ville n'arrive meme pas a entretenir convenablement le parc du Bassin a Gravier, c'est totallement laissé a l'abandon. 

Lors de la 1re consultation sur les parcs de Griffintown, des résidents ont dit souhaiter avoir des plateaux sportifs au parc Mary-Griffin. On devrait avoir un autre soirée de co-design cette année pour ce parc.
Ce terrain a environ la taille de la Place des Festivals

Le 2018-02-16 à 13:52, ScarletCoral a dit :

Le rapport sur la consultation du 31 janvier est sorti
On peut le télécharger ici : https://www.realisonsmtl.ca/4662/documents/9021

L’analyse de cette soirée de consultation révèle que la vision partagée par une majorité de citoyens pourrait se résumer ainsi :
▪ Parc A : Parc de quartier, parc pour les familles, nature abondante
▪ Parc B : Parc dynamique, place publique, aménagement en lien avec l’artère commerciale, animation culturelle
▪ Parc C : Parc fractionné en plusieurs ambiances : lieu de rassemblement, lieu de détente et parc sportif

 

PARC C

De manière générale, les avis sont plutôt partagés en ce qui concerne la vocation du parc C. Sa grande superficie permet de fractionner le parc en différentes zones ayant des usages différents.
Selon la majorité des participants, ce parc devrait attirer des gens d’un peu partout à Montréal et être un lieu de destination. La proximité de la New City Gas, du Vieux-Montréal et de la Cité du Multimédia explique selon certains pourquoi ce parc pourrait avoir un grand pouvoir d’attraction. Ainsi, plusieurs personnes ont souligné que ce parc risque d’être achalandé le soir, étant donné que la New City Gas est situé à côté. Des aménagements nocturnes et un éclairage sécuritaire ont notamment été proposés afin de tenir compte de cette réalité.

Les participants de quelques tables préfèreraient toutefois que ce parc devienne un lieu destiné aux familles du quartier et qu’il demeure un parc local.

Trois types d’ambiance ont été proposés par les participants. L’ambiance la plus souvent évoquée est un lieu de rassemblement, branché, culturel, dynamique et nocturne. Les participants d’une table ont illustré cette ambiance en évoquant une « mini Place des Arts » et ceux d’une autre table ont parlé d’un « parc signature ». La deuxième ambiance proposée est plutôt axée sur la détente, les espaces boisés, la nature. Ces espaces naturels ont été proposés notamment afin d’isoler le voisinage du bruit et des nuisances de la New City Gas et de la voie ferrée. Le caractère industriel et patrimonial serait également mis en valeur au travers de ces lieux de détente. Alliant les deux premières vocations, les participants d’une table proposent une « ambiance naturelle permettant le repos durant le jour et [une] ambiance animée durant le soir ». Finalement, les participants de quelques tables privilégient plutôt un parc sportif, avec plusieurs types d’équipements et des terrains de sport.

Les équipements proposés par les participants représentent bien cette diversité d’ambiances recherchées. On remarque toutefois que plusieurs usages sont en lien avec des spectacles, de l’animation et des mises en scène.

Ces trois ambiances distinctes ressortent particulièrement à la lecture des mots ou des phrases proposés par les participants pour définir l’espace. Ainsi, les participants de certaines tables préfèrent un lieu festif et dynamique et ont écrit : « Parc nocturne », « Parc festif, actif », « Espace animé et dynamique pour le Sud-Ouest ». Les participants de certaines tables ont plutôt opté pour un lieu verdi et de détente : « Vert, industriel et familial », « Refuge/Mixte ». Finalement, les participants de certaines tables aimeraient y voir des plateaux sportifs : « Activités sportives », « Actif : sport et animation. Sécurité (éclairage) ».

 

On a déjà un parc de détente, déambulation, nature, etc. avec le parc des Eaux-Cachées. On a un parc ou plutôt une place oublique pour les événements culturels avec la place William-Dow et le MR-63.
Donc, je crois que la Ville va orienter le parc Mary-Griffin vers un parc sportif... il ne faut pas oublier le contexte du NCG juste en face.. Les résidents des alentours ne vont pas vouloir une 2e place de party, ni l'arrondissement.  Des plateaux sportifs peuvent être clôturés et fermés à 23h pile. ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, ScarletCoral a dit :

Lors de la 1re consultation sur les parcs de Griffintown, des résidents ont dit souhaiter avoir des plateaux sportifs au parc Mary-Griffin. On devrait avoir un autre soirée de co-design cette année pour ce parc.
Ce terrain a environ la taille de la Place des Festivals

On a déjà un parc de détente, déambulation, nature, etc. avec le parc des Eaux-Cachées. On a un parc ou plutôt une place oublique pour les événements culturels avec la place William-Dow et le MR-63.
Donc, je crois que la Ville va orienter le parc Mary-Griffin vers un parc sportif... il ne faut pas oublier le contexte du NCG juste en face.. Les résidents des alentours ne vont pas vouloir une 2e place de party, ni l'arrondissement.  Des plateaux sportifs peuvent être clôturés et fermés à 23h pile. ;) 

Le parc Mary-Griffin est actuellement à peu près le seul endroit qui pourrait peut-être accommoder certains plateaux sportifs, même s'il se situe à l'extrême est de GFT. On peut au moins compter sur la volonté populaire. Il faudrait aussi analyser le potentiel pour de futurs espaces multi-sports du côté de PSC et du Bassin Peel.

Cela demeure tout de même un dossier pas facile à régler, surtout quand on arrive en dernier, une fois tous les espaces vendus aux promoteurs. Heureusement la Ville avec son nouveau droit de préemption, possède un excellent outil de négociation qui pourra certainement faciliter son travail pour le reste du développement du secteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
17 hours ago, acpnc said:

 

Pour aménager des terrains pour la pratique de sports comme le tennis ou le soccer, il faut de grands espaces disponibles qui sont tout simplement inexistants dans Griffintown. Il est clair que la situation aurait été différente si l'administration Tremblay avait réservé des surfaces suffisantes pour ce fait. Malheureusement elle a laissé les promoteurs pratiquement privatiser tous les terrains, sans prévoir aucun site assez vaste pour répondre à ce besoin public, pas même pour une école. 

Comme on peut le constater il n'y a maintenant que de petits lots pour ponctuer de verdure l'espace urbain et ainsi créer quelques ilots de fraicheurs dans un quartier qui autrement sera vraiment densément peuplé. D'ailleurs je verrais mal un court de tennis coincé dans un quadrilatère avec ses hautes clôtures et son éclairage de nuit si près des résidences. Pareil pour d'autres sports qui demandent ce même genre d'installations inadaptées au type de développement ( mal planifié) qu'est devenu GFT.

Donc ta demande est tout à fait légitime, mais difficile à réaliser à ce stade-ci. Elle a au moins l'avantage de mettre en évidence l'obligation de toujours prévoir en amont des infrastructures publiques en surface et en nombre suffisant pour tous les types de loisirs dans un quartier donné.

Cependant qui sait? Peut-être que la Ville pourrait négocier une entente pour un aménagement à même le parc linéaire du canal Lachine, là où l'espace serait assez vaste, pour ce genre d'activités, sans pour autant nuire à la libre circulation piétonnière et cycliste? 

Dans les grandes villes du monde, des terrains pour la pratique de sports sont enclavés entre les batiments, avec des grandes clotures directement aux abbord des rues et tout le monde est heureux d'avoir ces espaces. Je ne vois pas comment Griffintown, si densément peuplé devrait faire autrement. On ne peux évidement pas recréer un parc Arthur Therrien par exemple dans Griffintown. On doit fournir au citoyens des services et composer avec la réalité du cartier. Ré-inventer les normes aux quels on est habitué. Le terrain de Volley Ball sur Olier est un exemple. Grandes clotures, direct sur le bord de la rue, collé sur des condos, et l'intégration est super tant qu'a moi. 

Voici ce que ca donnerais avec un skate park, basket ball et tennis. 

 

 

 

 

maryg.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Detailer a dit :

Dans les grandes villes du monde, des terrains pour la pratique de sports sont enclavés entre les batiments, avec des grandes clotures directement aux abbord des rues et tout le monde est heureux d'avoir ces espaces. Je ne vois pas comment Griffintown, si densément peuplé devrait faire autrement. On ne peux évidement pas recréer un parc Arthur Therrien par exemple dans Griffintown. On doit fournir au citoyens des services et composer avec la réalité du cartier. Ré-inventer les normes aux quels on est habitué. Le terrain de Volley Ball sur Olier est un exemple. Grandes clotures, direct sur le bord de la rue, collé sur des condos, et l'intégration est super tant qu'a moi. 

Voici ce que ca donnerais avec un skate park, basket ball et tennis. 

 

 

 

 

maryg.jpg

Intéressant. Je mettrais ailleurs le skate park et prendrais l'espace pour un autre terrain de basket ou d'autres terrains de tennis avec des espaces pour s'asseoir et regarder. Si on ajoute en plus une station du REM  recouverte à côté de cet endroit en intégrant des espaces à bureau et autres ainsi qu'une conversion du bâtiment pont en marché public comme le marché Atwater, le quartier deviendrait drôlement intéressant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Detailer a dit :

Dans les grandes villes du monde, des terrains pour la pratique de sports sont enclavés entre les batiments, avec des grandes clotures directement aux abbord des rues et tout le monde est heureux d'avoir ces espaces. Je ne vois pas comment Griffintown, si densément peuplé devrait faire autrement. On ne peux évidement pas recréer un parc Arthur Therrien par exemple dans Griffintown. On doit fournir au citoyens des services et composer avec la réalité du cartier. Ré-inventer les normes aux quels on est habitué. Le terrain de Volley Ball sur Olier est un exemple. Grandes clotures, direct sur le bord de la rue, collé sur des condos, et l'intégration est super tant qu'a moi. 

Voici ce que ca donnerais avec un skate park, basket ball et tennis. 

 

 

 

 

maryg.jpg

Si ce terrain est assez grand pour accommoder ces surfaces de jeux pourquoi pas? D'ailleurs la population a déjà exprimé une ouverture dans ce sens pour ce terrain. Surtout qu'il ne sera pas enclavé des quatre côtés, ce sera donc plus aéré. Aussi vaut-il mieux qu'il soit à l'extrême est du quartier, plutôt qu'inexistant. En fait vue sa situation, il pourra peut-être alors servir à la fois les gens du quartier du multimédia :veryhappy:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎2019‎-‎06‎-‎15 à 15:31, Detailer a dit :

Suis-je le seul a me demander pourquoi il n'y a que des parc "décoratifs"? Aucun terrain de sport prévu. Ni basketball, ni skate park, ni tennis. Il me semble que ca ne prends pas un géni pour voir que les gens qui veulent profiter d'un parc dans Griffintown pour se détendre, vont sur le bord du Canal Lachine. Les parc acutels de détente sont désert pourtant, ils sont superbes. Pourquoi ajouter d'autres parcs qui serons innutilisés? La ville n'arrive meme pas a entretenir convenablement le parc du Bassin a Gravier, c'est totallement laissé a l'abandon. 

J'avais proposé il y a un certain temps d'inclure une place aménagée pour le Skate dans le parc Robert Bourassa. Disons que ma suggestion a été écartée assez rapidement car elle ne cadrait pas de la vision 'étendue et idyllique' que les concepteurs avaient pour ce nouveau parc encadré par 8 voies de circulation. Pourtant, cela aurait amener un peu de vie dans ce parc. Cela aurait fait audacieux car une place de Skate est habituellement cachée sous les graffitis d'un autoroute quelconque. Probablement mal perçu comme image de marketing pour l'entrée au centre-ville  alors qu'il y a une certaine  beauté à voir l'agilité de ces jeunes sur leur planches et de ne pas avoir peur de la montrer. Le panorama sans vie que les automobilistes ignorent en passant à côté a eu la cote '+++'. 

On aurait préféré un milieu de vie plus animé à cet endroit au lieu d'un concept essentiellement comtemplatif dont les îlots sont isolés les uns des autres par des traverses piétionnières situées aux feux de circulation seulement. L'usage d'un de ces ilots à des fins réellement récréatives aurait pu contribuer à créer ce lien manquant entre les 2 côtés de ce boulevard 'Taschereaudesque' censé faire l'éloge du CV.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le retour du fantôme de Mary Gallagher à la recherche de sa tête jeudi! Montréal Hanté organise plein d'activités pour souligner son retour de 18h à 3h du matin au coin des rues William et Murray

Voir événement ici https://www.facebook.com/events/350624905601987/

https://montrealgazette.com/opinion/columnists/brownstein-montreals-most-infamous-ghost-is-baaack

Brownstein: Will Montreal's most infamous ghost appear Thursday night?

Of course, here in Sin City, any historical event, no matter how grisly, merits a tribute.

BILL BROWNSTEIN, MONTREAL GAZETTE

Updated: June 26, 2019

 

She’s baaack! Well, maybe. Part of her, anyway. And she’s becoming increasingly more unhinged. (Pun, possibly intended.)

But her angst is entirely understandable. Mary Gallagher, Montreal’s most infamous ghost, is slated for a brief return Thursday night in Griffintown in her endless pursuit to track down her severed head.

Gallagher, a lady of the evening, was brutally murdered and beheaded on June 27, 1879 in a Griffintown tenement and, according to the lore, has returned to the scene of the crime on the date of her death every seven years since, scaring the bejesus out of squeamish residents in the process.

According to Haunted Montreal’s Donovan King, founder of the historical tour and one of the city’s leading authorities on ghostly spirits, in tact or otherwise, Gallagher, the headless harlot, was allegedly murdered by her best friend Suzy Kennedy. Kennedy was sentenced to hang for the crime, but that sentence was later commuted by Prime Minister John A. Macdonald.

Despite the fact that Kennedy was found by authorities at the scene with a bloody axe, she apparently claimed the perp was a mysterious sea captain. Some speculated she had been set up and that others — one of whom met a most gruesome demise — were involved in this heinous crime.

Cue theremin: Eww … eww … eww!!

Of course, here in Sin City, any historical event, no matter how grisly, merits a tribute.

Haunted Montreal is offering “fully immersive ghost hunting experiences in the Griff.”

So Haunted Montreal is offering “fully immersive ghost hunting experiences in the Griff” on Thursday in French (at 6 and 8 p.m.) and in English (at 6:30 and 8:30 p.m.) at what was once the scene of the crime, now an empty lot on the corner of William and Murray Sts. Gallagher’s tenement home was razed long ago.

Also set to take place on this haunted corner at 6 p.m. is a Catholic benediction for Gallagher’s soul as well as speeches from leaders and heritage activists of the Irish community.

Then a cadre of Haunted Montreal actors and storytellers will re-enact this ghost tale in French and English, from 7 to 10 p.m. on the corner. And from 10 p.m. to midnight, there will be silence as a vigil will be held by attendees awaiting the return of the spirit of the headless Gallagher. Aiding and abetting her return will be resident medium Victoria Sage, who will be performing a ceremony of sorts to summon Gallagher back. Guests, prone to back, butt or nerve issues, are advised to bring lawn chairs for the occasion.

Not finished yet. Following the vigil, ghost hunters will convene at Hurley’s Irish Pub on Crescent St. to try to recall, or forget, the evening’s spirited proceedings.

King has yet to rub shoulders — which is, technically, all he could do – with Gallagher, but he reports she was last spotted by two different witnesses 21 years ago.

Prior to Gallagher, the city’s most notorious ghost was one Samuel McTavish, a ruthless fur baron who was reputed to be Montreal’s richest man and whose afterlife appears to have been rather unsettling. After his death in 1804, there were sightings of a ghostly McTavish sliding down the snowy slopes of Mount Royal, not on a more traditional toboggan but rather in a less conventional coffin.

“But the city, quite literally, tried to bury the story years later,” King says. “So just as the spirit of McTavish was forgotten, the city got wind of the Mary Gallagher murder and she became the ghost story du jour, and has remained so since.”

Gallagher and McTavish notwithstanding, Montreal is renowned for its lot of troubled souls who refuse to go gently into that good night and who get their kicks rising from their dirt naps to spook locals, particularly around Halloween.

Montreal is considered the most haunted city in all North America.”

“No question, Montreal is considered the most haunted city in all North America,” King says. “I have almost 300 ghost stories on my list, and I hear one or two more every week.”

King claims our history has a lot to do with these apparitions.

“One of the reasons is that it’s not a good idea to build on top of Indigenous burial grounds, and Montreal’s downtown core pretty much is built on Indigenous burial grounds.

“A lot of it is also related to the endless struggles of colonization and decolonization. The city is so haunted because that has been brought on by so much conflict over its history. And it still continues.”

All the same, King, who had some weird paranormal experiences during a stint years back as a tour guide at the famed London Dungeon, has yet to run into a ghost himself.

But he remains hopeful as the tune Along Came Mary rings through his head.

For information about the Mary Gallagher events, visit www.hauntedmontreal.com.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By UrbMtl
      Pavillon F -  ÉTS

      Discussion précédente :
       
       
       
    • By ScarletCoral
      370, rue des Seigneurs

      Emplacement : 370, rue des Seigneurs, au coin de William
      Type d'habitation : locatif
      Hauteur en étages : 5 et 8
      Hauteur en mètres : 16 et 24
      Nombre d'unités : 116
      Coût du projet : 
      Promoteur : Les propriétés Cons 9 inc.
      Architecte :
      Entrepreneur général : Reliance
      Début de construction : 2018
      Fin de construction :
      Site internet :
      Lien webcam : 
      Vidéo promotionnelle : 
      Rumeurs : 
      Autres informations :
      espace commercial de 300 m² au RDC 52 cases de stationnement réparties sur 2 étages 105 cases pour vélo réparties sur 2 étages  
       
       
    • By jerry
      Publié le 29 octobre 2015 à 19h33 | Mis à jour le 29 octobre 2015 à 19h33
       
       
      Retour des Expos: une lettre envoyée aux équipes de la ligue
       
       
       
      Frédéric Daigle
      La Presse Canadienne
       
       
      Le maire de Montréal, Denis Coderre, et l'ex-actionnaire des Expos de Montréal Stephen Bronfman ont fait parvenir une missive aux 30 équipes du Baseball majeur afin de mousser la candidature de la ville auprès de ses gouverneurs, a appris La Presse Canadienne.
       
      La lettre, envoyée il y a quelques semaines, présentait également l'option la plus probable pour le site d'un éventuel stade - le bassin Peel.
       
       
      Mise à jour
       
      Avec la venue probable d'une station du REM sous le bassin Peel, il semble de plus en plus probable que le futur stade éventuel des Expos serait construit au sud du bassin Peel entre les rues Wellington, Bridge et Mill :
       

       

    • By ScarletCoral
      On sait tous qu'une station du REM sera construite au bassin Peel, mais son emplacement reste à être déterminé par la CDPQ Infra en partenariat avec la Ville de Montréal. De plus, un concours d'aménagement sera lancé pour cette station.
      Plusieurs sites ont été mentionnés dans ce forum :
      Tour d'aiguillage Wellington Promenade Smith Portion du bâtiment-pont ferroviaire entre William et Ottawa Au sud du bassin Peel dans Pointe-Saint-Charles  
      Il y a des avantages et inconvéninents pour chacun de ces localisations. Qu'en pensez-vous?
       

      source : https://www.cdpqinfra.com/sites/default/files/pdf/ppt_briefing_technique_consortiums_selectionnes_final_fr.pdf

      Dans les explications sur la modification du tracé :
      Sur le plan de l’aménagement et du développement du quartier Griffintown, la variante de tracé aérienne permet : 
      d’éviter la fermeture définitive de la rue Ottawa et ainsi contribuer à l’objectif de la Ville de Montréal de reconnecter les différents quartiers du centre-ville, tel qu’initié avec le projet Bonaventure; de repositionner la station plus proche des quartiers en développement autour du bassin Peel; d’offrir, conjointement avec la Ville de Montréal, une occasion de mettre en place des projets d’aménagement dans ces secteurs de développement.  
      La mairesse Plante a aussi mentionné que la station/train s'harmonisera dans son environnement (source Radio-Canada)  :
      «  Par ailleurs, la station prévue sous le bassin Peel sera également en surface, et non plus en souterrain, à un endroit encore à déterminer. « Nous voulons nous assurer qu'il [le train] se fondra dans le décor », a dit la mairesse de Montréal, Valérie Plante. »
      Source : La Voix Pop
      « L’aménagement en surface permettra également de mieux situer la station à un endroit qui reste à être déterminer. Les secteurs de Griffintown et Pointe-Saint-Charles seront ainsi mieux desservis selon Michael Sabia, le président-directeur général de la CDPQ. L’ancienne localisation posait problème en raison de sa proximité avec les collecteurs d’eau. »