Recommended Posts

Earlier this month the Plateau administration announced a series of measures to revitalise parks within the borough. Chief among them are two key initiatives that will change the face of Parc Lahaie in Mile End.

 

This park is located at the corner of St-Laurent and St-Joseph in front of the Saint-Enfant-Jésus Church. Parc Lahaie is in the historic core of Saint-Louis-du-Mile-End and it is, along with Parc Saint-Michel, one of the only parks in the modern-day neighbourhood.

 

To increase the size of the park and push traffic off neighbouring residential streets, the borough has announced that it will permanently close to automobiles the stretch of St-Dominique that runs between the park and the church. This summer the park will also host a new farmers' market on Thursday evenings starting on June 17th. The market will take place on the newly pedestrianised St-Dominique, which will be renovated next year specifically to serve this new vocation.

 

 

 

An artist's conception of the new market (photo credit: Étienne Coutu)

 

The new neighbourhood market is organised by Greening Duluth, an initiative of the House of Friendship. Last summer this group organised a highly successful Sunday market at the St-Jean-Baptiste school at Laval and Marianne. This year, they've decided to continue the market and expand into Mile End. As well as fresh, locally-grown produce, the markets will feature live music from local groups.

 

 

 

Late last week city workers installed new entrée interdite signs on St-Dominique.

 

This weekend the project officially got under way with the closure of St-Dominique to traffic. For the time being the street will be painted over in green in advance of a more thorough renovation of the park next year. This is part of the Plateau administration's broader philosophy of putting immediate, stop-gap measures in place in preparation of more permanent, long-term improvements of public space.

http://spacingmontreal.ca/2010/05/25/parc-lahaie-transformation-underway/

 

Résultat du parc Lahaie:

 

4842039695_3e14440fbe_b.jpg

 

4842035201_76310efc84_b.jpg

 

C'est très laid ! deux tables dans le milieu, c'est le seul truc qu'ils ont trouvé à installer ?

Je crois qu'il serait mieux de détruire la rue si ont veut vraiment la transformer en place publique.

 

Je laisse Étienne vous présenter ses rendus qui sont extra !

Share this post


Link to post
Share on other sites
http://spacingmontreal.ca/2010/05/25/parc-lahaie-transformation-underway/

 

Résultat du parc Lahaie:

 

4842039695_3e14440fbe_b.jpg

 

4842035201_76310efc84_b.jpg

 

C'est très laid ! deux tables dans le milieu, c'est le seul truc qu'ils ont trouvé à installer ?

Je crois qu'il serait mieux de détruire la rue si ont veut vraiment la transformer en place publique.

 

C'est plus que laid! Pis ça vient d'être fait? Imaginez quand ça va commencer à se maganer... :yikes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui j'ai quelque chose contre Projet Montréal

Oui j'ai quelque chose contre Richard Bergeron

Oui j'ai quelque chose contre Étienne Coutu

 

Mais là... même en étant totalement neutre, c'est vraiment mais vraiment laid.

Quel gaspillage de fonds publiques. Était-elle écologique au moins cette peinture ?

Edited by monctezuma

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble que le plan consiste à fermer les rues cette année, de peinturer le tout en pour le moment, et effectuer les véritables modifications quand l'arrondissement aura l'argent (agrandir le parc, une vraie place publique, etc...). Donc le tout sera sûrement plus intéressant d'ici quelques années! Mais franchement, je vois pas trop l'intérêt de la peinture...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moins de béton pour plus d’espaces verts

 

D’ici l’été prochain, les parcs du Plateau-Mont-Royal seront plus verts que jamais. Le gazon remplacera l’asphalte dans les parcs Laurier et Lahaie, ce qui redonnera aux espaces verts leur fonction première, a annoncé le maire, Luc Ferrandez, le 3 mai. L’arrondissement procédera aussi à la revitalisation de 12 autres parcs et à la piétonisation d’une portion de la rue Saint-Dominique.

Sujets : église Saint-Enfant-Jésus , Parc Laurier , Parc Lahaie , Square Saint-Louis

« Il n’y a rien de plus sacré dans un quartier dense qu’un parc », a déclaré M. Ferrandez. Les parcs sont des espaces d’évasion, de verdure et de contact avec la nature, où les voitures n’ont pas leur place, a-t-il souligné.

C’est pourquoi l’arrondissement fermera l’accès automobile au parc Laurier. Le chemin d’asphalte qui relie les rues De Mentana et De Brébeuf sera réduit en un sentier recouvert de poussière de roche. L’aire de stationnement asphaltée près du centre Laurier sera gazonnée et servira d’aire de pique-nique. Le mobilier urbain sera remplacé et des arbres seront plantés. Quant à la piscine Laurier, elle sera rénovée comme prévu à l’automne. L’arrondissement aménagera une grande terrasse avec parasols, de même qu’une pataugeoire pour les enfants.

Au parc Laurier comme au parc Lahaie, les travaux de désasphaltage ne commenceront pas avant l’an prochain, faute de temps et de moyens, a précisé le maire Ferrandez. En attendant, les chemins asphaltés seront peints en vert cet été.

L’arrondissement investit également 740 000 $ dans la revitalisation de 12 autres parcs. Il s’attaquera à la réparation, au remplacement ou à la mise aux normes du mobilier urbain et des équipements de jeu. Les travaux impliquent, entre autres, le remplacement des clôtures du parterre central du Square Saint-Louis, le réaménagement des îlots du parc Baldwin et la reconfiguration du parc Jean-Jacques-Olier.

Un marché fermier au Mile-End

La piétonnisation de la rue Saint-Dominique entre Saint-Joseph et Laurier permettra la tenue d’un marché des maraîchers, tous les jeudis de 15 h à 20 h 30, à compter du 17 juin.

Tout près de l’église Saint-Enfant-Jésus, le marché fermier Mile-End réunira des produits locaux et du terroir, dont certains seront certifiés biologiques. Des chefs cuisiniers du quartier seront invités pour préparer des mets à déguster dans un bistro aux abords du marché. Différentes thématiques seront proposées chaque semaine. Par exemple, le restaurant Fuschia préparera un met avec des fleurs comestibles. Le tout se déroulera au son de la musique en direct !

http://www.leplateau.com/Actualites/2010-05-05/article-1054521/Le-Plateau-investit-1-M$-pour-embellir-ses-parcs-%3A/1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By ScarletCoral
      Le parc B au coin d'Ottawa et Peel devrait être le premier des trois parcs à être complété. Contrairement aux deux autres, celui-ci n'a pas de bassin de rétention.

      Projet MR-63 :

       
    • By ScarletCoral
      Grand parc de l'Ouest

      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=31872
      Préservation des espaces verts : Montréal annonce la création du Grand parc de l'Ouest
      8 août 2019
      Montréal, le 8 août 2019 - C'est avec fierté que la mairesse Valérie Plante annonce la création d'un grand parc urbain de 3 000 hectares afin de protéger des espaces naturels de l'ouest de l'île de Montréal. Hier, le comité exécutif de la Ville de Montréal a adopté le règlement relatif à l'établissement et à la délimitation du parc. Ce territoire regroupe les parcs-nature de l'Anse-à-l'Orme, du Bois-de-L'Île-Bizard, du Bois-de-la-Roche, du Cap-Saint-Jacques et des Rapides-du-Cheval-Blanc, en plus d'inclure différents secteurs d'intérêt à des fins de grands parcs.
      « Avec plus de 3 000 hectares de superficie, le Grand parc de l'Ouest deviendra le plus grand parc municipal du Canada. Il s'agit d'un moment historique qui marquera un tournant majeur en matière de protection des milieux humides et de mise en valeur des espaces naturels. Cette démarche s'inscrit dans notre volonté de protéger 10 % de la superficie du territoire de Montréal et vise à conserver et à protéger à perpétuité les aires naturelles de l'ouest de l'île de Montréal. Cela profitera à toutes les Montréalaises et à tous les Montréalais », explique Valérie Plante.
      « Avec le Grand parc de l'Ouest, la Ville de Montréal prend le parti de la nature et des espaces verts. Le territoire du Grand parc de l'Ouest possède une mosaïque de milieux naturels riches et diversifiés. Pas moins de 175 hectares de rares milieux humides et hydriques au cœur de l'île de Montréal seront également protégés. En plus d'assurer la pérennité des écosystèmes, la protection des milieux naturels offrira à la population montréalaise de nouveaux lieux de contact avec la nature et contribuera au pouvoir d'attraction de la Ville », ajoute Sylvain Ouellet, vice-président du comité exécutif.
      Le Grand parc de l'Ouest assurera non seulement la santé des milieux naturels, mais contribuera également à améliorer la qualité de vie des Montréalaises et Montréalais. Mis en valeur dans une perspective intégrée et globale, cet espace permettra de boucler la ceinture verte bordant le lac des Deux-Montagnes. Le Grand parc de l'Ouest consolidera la trame verte de la ville et créera un environnement urbain respectueux de l'environnement et accessible à toutes les citoyennes et à tous les citoyens.
      Face aux conséquences des bouleversements climatiques, Montréal multiplie ses efforts pour offrir des milieux de vie résilients et durables. Par la protection de ces importants milieux humides, le Grand parc de l'Ouest contribuera à l'adaptation et à la résilience de l'agglomération face aux changements climatiques et augmentera la résilience de la Ville de Montréal face aux crues des eaux dans le secteur de Pierrefonds-Roxboro.
      Le règlement relatif à l'établissement et à la dénomination du Grand parc de l'Ouest assurera l'intégration légale des lots identifiés à l'intérieur de ses limites, ce qui permettra ensuite à la Ville de poursuivre ses démarches en vue d'assurer leur conservation, en tout ou en partie. Dès cet automne, une plateforme de consultation citoyenne sera mise en place et la population sera appelée à s'exprimer sur le projet du Grand parc de l'Ouest afin de faire connaître ses besoins et ses attentes.
    • By IluvMTL
      http://ocpm.qc.ca/fr/consultation-publique/voies-dacces-au-parc-mont-royal
      L'Office de consultation publique de Montréal a été mandaté par le comité exécutif pour assurer la tenue d'une consultation publique visant à évaluer le projet pilote de retrait de la circulation de transit pour les véhicules particuliers sur les voies Camillien-Houde et Remembrance et à imaginer le futur pour ces chemins d’accès au parc du Mont-Royal.
      Au cours des prochains mois, l’Office mettra en place une démarche participative visant à réfléchir l’avenir et l’aménagement des chemins d’accès au parc du Mont-Royal et évaluer le projet pilote de retrait de la circulation de transit automobile sur les voies Camillien-Houde et Remembrance. Cette démarche proposera des activités variées, en personne et en ligne, et culminera par des séances d’audition des opinions au mois de novembre après la fin du projet pilote.
      Le sujet vous intéresse ?
       Inscrivez-vous à notre infolettre pour ne rien manquer de nos nouvelles.
    • By ydg
      La nouvelle avait été partagée par Scarlet dans les actualités, mais le contrat est maintenant accordé, et nous avons eu droit à un aperçu du résultat.


      Emplacement: Terrasse Mercure, entre les rues Fullum et Chapleau (Plateau-Mont-Royal)


    • By ScarletCoral
      Île aux volcans

       
      Intersection des rues Marquette et de Drucourt