Sign in to follow this  

Recommended Posts

encore une fois prisonniers des ces bébés gatés

 

-------------

Les chauffeurs de la STM votent pour la grève

Les chauffeurs d'autobus et opérateurs de métro de la Société de transport de Montréal ont donné un mandat de grève sans équivoque à leur exécutif syndical afin de mettre de la pression sur l'employeur dans le but de conclure un nouveau contrat de travail.

 

Les membres du syndicat, affilié au SCFP-FTQ, ont voté à 97 pour cent en faveur d'un mandat de débrayage général illimité.

 

Dans un communiqué, les dirigeants syndicaux ont souhaité que l'employeur revienne à la table de négociation en vue d'obtenir une entente qui serait acceptable pour toutes les parties.

 

Le président du syndicat, Claude Benoit, affirme que ses membres sont prêts à augmenter la pression, mais l'objectif demeure de renouveler la convention collective.

 

Le contrat de travail est échu depuis le 7 janvier dernier.

 

Interrompus mercredi dernier, les pourparlers achoppent sur les clauses salariales. La STM propose un gel des salaires pour l'année 2007 et des augmentations salariales de 2 pour cent par année pour les 4 années subséquentes. Les syndiqués espéraient des augmentations de 3 pour cent par année dès 2007.

 

Les 2200 employés d'entretien de la STM ont précédé leurs collègues chauffeurs en déclenchant une grève le 22 mai dernier. Elle avait toutefois été de courte durée puisque la menace d'une loi spéciale avait forcé un retour au travail, quatre jours plus tard, sans qu'aucune entente soit conclue

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne connais pas leur situation financière et je ne sais pas ce qui se passe vraiment. La dernière grève était les gens d'entretien.

 

Mais le commentaire qui va revenir le plus souvent dans les média sera surement "Encore?" La grève n'est pas un bon moyen de pression pour eux parce que la grogne populaire va se tourner contre les chaufferus. La plupart des gens ne se rappel pas qui était en grève la dernière fois et c'est toujours les chauffeurs qui sont blâmés. J'y penserai 2 fois si j'étais eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
oye

 

didn't this happen last year or something?

 

Ce qui arrive c'est qu'il y a 3 syndicats différents à la stm.

 

1- Les chauffeurs.

2- L'entretient.

3- Les bureaux.

 

Lorsque l'un des 3 est en grêve, le reste tombe en congé forcé payé à 100% !

 

Pas de chauffeur : pas besoin d'entretient et pas besoin de ressources humaines qui sont alors en congé payé à 100% forcé.

 

Pas d'entretient, les chauffeurs ne peuvent conduire et les bureaux n'ont plus de raison d'être sans les 2 premiers alors ils sont en congé payé à 100% forcé.

 

Pas de bureaux : plus de coordination entre les chauffeurs et l'entretient, donc ils sont en congé payé à 100% forcé.

 

C'est pour ça que la STM est en grêve 1 à 2 fois par année.

 

Just imagine the quantity of money waisted in those strikes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les employés d'unn monopole publique ne devraient pas avoir le droit de grève un point c'est tout!

 

Entièrement d'accord avec toi.

 

Lorsque l'un des 3 est en grêve, le reste tombe en congé forcé payé à 100% !

 

Es tu sérieux!??:openmouth: C'est fvcking ridicule! Si un groupe fait la grève les deux autres groupes sont en congé foircé et payé!?!?

 

Ensuite on se demande pourquoi le Québec a de la misère à rattraper les autres provinces sur le point de l'économie!! JE ne dis pas que tous nos problèmes viennent de là, mais c'est une des raisons pourquoi les choses n'avancent pas aussi vite ici qu'ailleurs. C'est un des symptômes de maladie de notre système!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quebecers: whine whine whine bitch bitch bitch

 

rolleyes.jpg

 

 

Lowest tuitions in north america? Doesn't matter. Must complain anyway, it's the Quebec Way™. Whine whine whine bitch bitch bitch.

I love Quebec, i love my Quebecers, but why are we such a whiny, bitchy, lazy people?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By Cataclaw
      Le dernier meet m'a fait réaliser qu'on n'a même pas de fil pour se présenter.
      Un aspect des "meet" que j'aime c'est de pouvoir associer un visage et une personalité au pseudonyme qui va avec.
      Pourquoi ne pas faire ça ici?
       
      Je vais mettre ce fil en "sticky" au dessus de la page. Présentez-vous, chers membres!
       
      --------------------------------------------------------------------------------------
       
      Nom: Cataclaw
      Vrai nom: Luis
      Age: 34 ans (2018)
      Ville: Longueuil (arr. Vieux-Longueuil)
      Nationalité: Né à Montréal, au pied de la montagne, de deux parents portugais
      Langues: Anglais, français, portugais, espagnol, russe (en cours d'apprentissage)
      Occupation: Étudiant à l'unversité Concordia et officier CIC (réserviste, aviation, Forces Canadiennes)
      Comment j'ai connu mtlurb: j'ai connu le forum dès sa création lorsque Malek et une bonne gang de gens sur SSP (Skyscraperpage) ont décidé de quitter pour diverses raisons
      Gratte-ciel Montréalais préféré: 1000 de la Gauchetière pour des raisons sentimentales, mais le 1250 René-Lévesque est impressionant
      Autres intérêts: Musique, informatique, vélo (cyclo-tourisme), soccer, hockey, politique
       
      Photo:

    • By mtlurb
      Voici le top30 des membres les plus bavards sur mtlurb
       
      Habsfan 11 278
      Malek 8 698
      monctezuma 8 289
      IluvMTL 7 172
      acpnc 7 106
      Cataclaw 5 954
      yarabundi 5 349
      jesseps 5 263
      MtlMan 5 194
      Rocco 4 590
      mtlurb 4 317
      Memphis 22 3 924
      WestAust 3 900
      mark_ac 3 438
      LindbergMTL 3 370
      ToxiK 2 878
      steve_36 2 857
      cjb 2 855
      UrbMtl 2 749
      ErickMontreal 2 570
      JFrosty 2 416
      denpanosekai 2 184
      Davidbourque 2 079
      ScarletCoral 2 012
      Gbx 1 990
      franktko 1 966
      nephersir7 1 947
      MartinMtl 1 944
      Cyrus 1 925
      ProposMontréal 1888
    • By Flo
      Des femmes exclues d’un chantier à proximité d’une mosquée
      TVA Nouvelles | Publié le 12 décembre 2017 à 12:59 - Mis à jour le 12 décembre 2017 à 19:57
      Le propriétaire de deux mosquées a fait des pressions sur un entrepreneur pour qu’il n’y ait aucune femme sur des chantiers de construction à proximité de ses lieux de culte, le jour de la prière du vendredi.
      Celui qui possède notamment la mosquée Ahl-Ill Bait, située dans l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal, a d’abord demandé à l’entrepreneur de ne pas faire de travaux le vendredi pour ne pas nuire au jour de la prière. Cette requête lui a été refusée en raison des retards qui en auraient résulté.
      Il a ensuite réclamé que les femmes ne soient pas visibles les vendredis sur les chantiers à proximité des deux mosquées. Cette clause est d’ailleurs écrite noir sur blanc dans le contrat signé par l'entrepreneur.
      La mesure vise cinq femmes, quatre signaleuses et une ingénieure, qui ont dû être réaffectées ailleurs, selon une information obtenue via le compte Facebook de TVA Nouvelles.
      «En retrait, juste un peu plus loin»
      «Aujourd’hui, dans la construction, on a beaucoup de femmes, parce qu’on a réussi à les faire rentrer [dans le milieu]», a indiqué Jean-Sébastien Samson, contremaître pour l'entreprise G-Tech, à TVA Nouvelles.
      M. Samson a mentionné qu’une travailleuse visée par la demande a «travaillé pareil», mais que sa présence a nécessité quelques accommodements.
      «Elle n’a pas manqué de travail parce qu’elle ne pouvait pas être là, sauf qu’on l’a mise juste en retrait, un peu plus loin», a-t-il expliqué.
      Pour sa part, le PDG de Map Signalisation n'a pris connaissance de cette exigence que lundi, car il était absent depuis deux semaines. «Je trouvais ça complètement inacceptable», a déclaré Marc-Alexandre Perreault à TVA Nouvelles.
      Malgré tout, il s'est senti obligé de donner son aval à cette demande. «On m'a dit qu'elle serait en danger si elle travaillait le vendredi. Une fois, elle a été obligée de travailler et elle devait être accompagnée d'un travailleur», a ajouté M. Perreault qui a évoqué des menaces et de l'intimidation.
      Il maintient que les femmes ont leur place sur les chantiers de construction. «Peu importe, le chantier, peu importe l'endroit, les femmes ont autant le droit de travailler sur n'importe quel chantier», a-t-il insisté.
      «Inacceptable»
      La porte-parole de l'opposition officielle en matière de condition féminine, Catherine Fournier, estime qu'il s'agit d'un cas de discrimination.
      «Ça va à l'encontre de la Charte des droits et libertés du Québec. Moi, je trouve ça totalement inacceptable que la religion serve de prétexte pour violer l'égalité entre les hommes et les femmes», a affirmé la députée Catherine Fournier.
      Les responsables des mosquées se défendent d'avoir demandé aux entreprises d'empêcher les femmes de travailler sur les chantiers le vendredi et parlent d'un coup monté. «Il y a quelqu'un qui est derrière ça, qui veut du mal à la mosquée. Je ne sais pas, moi», a affirmé l'un d'eux.
      Le chantier est actif depuis un peu plus d’un mois dans ce secteur de la ville. Les femmes qui y oeuvraient ont été déplacées du site il y a trois semaines.
      Les collègues des femmes visées songent à perturber la prière de vendredi en organisant une manifestation devant ces mosquées.
      *********************************************************************************************************************************************************************************
      The response of the protagonists when challenged by the female reporter @01:18 is epic. The fact of the matter is for sake of political correctness:
      women did accept being withdrawn working contracts for fear of not offending those pure believers employers did sign up for dire conditions imposed by way of threats and intimidation this is a harsh reality check depicting the kind of immigrants securing the Certificate de Sélection... though dunno how much of a "selection" was done to come up with such "Quebecois" who contemptibly reply in gibberish English in response to a question clearly formulated in French. So much for Montreal's cowardliness and hypocrisy for not taking a bold stance against obscurantism and legislating accordingly. For several reasons, it's starting to turn into a cocky city that's standing off from the rest of Quebec.
       


    • By loulou123
      13/08/2007 Un nouveau lien routier entre Montréal et Laval pourrait être construit grâce au prolongement de l'autoroute 440.
      Le tracé passerait par Sainte-Dorothée, traverserait la rivière des Prairies et se rendrait à l'autoroute 40 via l'Île-Bizard, Pierrefonds et Kirkland.
       
      Ce sont les travaux de prolongement des autoroutes 25 et 30 qui ont ravivé cette vieille idée. Le projet avait déjà été présenté une première fois il y a 35 ans, mais il avait été mis sur la glace après le moratoire de 1977.
       
      Les maires de l'ouest de l'île préfèreraient un boulevard urbain, mais le maire de Laval Gilles Vaillancourt croit qu'une autoroute est la seule solution pour régler les problèmes de circulation.