Jump to content

Recommended Posts

Pinned posts

*VIDÉO* La transformation du Stade Saputo

 

(CKAC Sports) – Le début de la saison de la MLS demain à Seattle m'a donné le goût de vous mettre l'eau à la bouche pour 2012.

 

Si l'on se fie aux propos de Don Garber hier en conférence de presse et à ceux de Richard Legendre sur nos ondes la semaine dernière, la MLS et l'Impact confirmeront l'arrivée du club dans le grand circuit d'ici peu.

 

Dans un monde idéal, Joey Saputo aurait aimé entamer la première phase d'agrandissement du Stade Saputo cet hiver, pour ensuite pouvoir compléter avec la deuxième étape l'an prochain. Mais la bureaucratie gouvernementale a fait en sorte que le projet a été décalé d'un an.

 

Sans avoir de confirmation que les paliers de gouvernements ont accepté de se joindre au projet de l'Impact, l'enthousiasme qui se ressent dans le discours de tous et chacun nous permet de croire que ce dossier est réglé.

 

Après les deux phases d'agrandissements, le Stade Saputo deviendra en effet un réel stade de soccer dont le terrain de jeu sera entouré à 100% d'estrades. Ça permettra à l'Impact de pouvoir accueillir plus de 20,000 spectateurs par match, un pré requis pour la MLS.

 

Par ailleurs, vous pouvez voir sur le vidéo que l'équipe a aussi l'intention de faire ajouter un petit abri qui viendrait couvrir les quelques rangées les plus hautes des sections extérieures du stade.

http://www.youtube.com/watch?v=UAHIOVOOcCU&feature=player_embedded#

saputo-MLS-03.jpgsaputo-MLS-04.jpgsaputo-MLS-01.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 6 years later...

Ce serait chouette, mais je me demande si l'espace est suffisant pour agrandir la tribune nord...

J'aurais bien aimé un agrandissement de la tribune Nord et l'installation d'un toit qui couvrirait les estrades en entièreté. :pessimist:
Link to comment
Share on other sites

On ne peut pas agrandir la structure en aluminium pour les autres tribunes en tout cas. Il faudrait la remplacer en entier. De plus, il y a un enjeu sur le poid des tribunes je crois. Il avait eu un affaissement du sol pendant la dernière phase d'expansion dû au stationnement souterrains qui se situe en partie en dessous de ces tribunes.*

 

La réno que j'aurais aimé sur la tribune nord aurait été construite où se trouve présentement le stationnement des joueurs.*

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

 

Dans le genre ce qui c'est fait à Anfield.*

 

Tu construis "par dessus" pendant la saison, ce qui affecte aucunement la capacité actuelle. Quand tu as fini l'agrandissement, tu retires "l'ancien toit" et voilà!

 

 

 

 

VF413l_J_1200x800.jpg

 

[video=youtube;gUfn-9uSEbI]

 

thumb_anfieldmainstand.jpg

 

En plus de ça, tu rajoutes un genre de toit style "canopy" comme à Toronto sur les autres tribunes (ouest-sud-est). Vu que la structure actuelle ne peut sûrement pas supporter un poids supplémentaire. Selon moi, ça c'est une immense amélioration.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

http://www.impactmontreal.com/fr/post/2017/04/10/dimportantes-améliorations-pour-lexpérience-au-stade-saputo

D'importantes améliorations pour l'expérience au Stade Saputo

3M$ d’investissements privés injectés dans le stade

MONTRÉAL – À quelques jours de son match d’ouverture au Stade Saputo, ce samedi 15 avril à 13h contre Atlanta United FC, l’Impact de Montréal a dévoilé lundi tous les détails d’importantes améliorations au Stade Saputo.

Près de 3M$ d’investissements privés, provenant du club et du nouveau concessionnaire alimentaire Spectrum Canada, ont été injectés dans le stade en vue de la saison 2017.

L’aménagement des concessions alimentaires, des boutiques et des espaces d’activation des partenaires du club a été entièrement revu tout autour des coursives du stade afin de permettre une meilleure circulation et un parcours des supporters plus naturel.

« Dès cette saison, nous allons commencer à réaliser un objectif important de notre plan de cinq ans : améliorer l’expérience client au stade. Nous allons présenter un stade plus fonctionnel, avec plus d’espace, plus de services, plus de choix et plus d’innovations que jamais, a déclaré le vice-président exécutif de l’Impact de Montréal, Richard Legendre. Avec tous les projets de nouveaux stades à travers la ligue, il est crucial de demeurer concurrentiel et attrayant. Il s’agit donc d’une première étape aujourd’hui. »

Les espaces dédiés aux différents points de services alimentaires passeront de 5 700 pieds carrés à plus de 14 500 pieds carrés, alors que le nombre de points de vente augmentera de 38 à 150. Les espaces des boutiques passeront pour leur part de 1 750 pieds carrés à plus de 3 000 pieds carrés. Ce sont donc plus de 10 000 pieds carrés d’espaces publics qui seront ajoutés.

En ce qui a trait à l’offre alimentaire, l’Impact proposera des choix encore plus montréalais, dont un nouveau sandwich à la viande fumée, un hot-dog géant et du bœuf certifié Québec. Des produits sans gluten seront désormais offerts dans quatre concessions, de même qu’un menu végétarien dans les loges et mezzanines. Labatt offrira maintenant une gamme de bières de microbrasserie et importées à un emplacement amélioré.

De plus, afin d’enrichir l’expérience client, toutes les méthodes de paiement habituelles seront dorénavant acceptées (PayPal, Google Pay, Apple Pay, débit, crédit – dont la carte BMO MasterCard– et comptant).

Pas moins de 44 écrans de 55 pouces, 57 écrans de menu et deux grands écrans de 7 pieds sur 12 pieds seront installés dans le stade pour que les supporters ne ratent rien du match.

On retrouvera aussi davantage d’animation pour que le Stade Saputo soit encore plus festif, principalement avant le match, tout en demeurant aussi accessible et agréable pour les familles.

Enfin, au chapitre de l’offre de billets, de nouveaux produits Prestige seront offerts. Il sera désormais possible d’acheter des sièges niveau terrain du côté sud, le Club de la tour Umberto Cesari sera agrandi, tandis que la loge du Club du président sera améliorée.

D’excellents billets pour le match d’ouverture, de même que les billets de saison et les forfaits mini-saison, sont toujours offerts sur impactmontreal.com.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator
il y a 7 minutes, Philippe a dit :

Si ils veulent améliorer l'espace client, ça prend du wifi et plus de toilettes. 2 choses qui semblent absente ici!

 

 

Les toilettes je suis d'accord à 100%

Mais le Wifi? Explique moi ça, jai des clients qui dépensent des millions pour déployer du wifi quand les forfaits données n'ont jamais étés aussi peu chers.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, mtlurb a dit :

Les toilettes je suis d'accord à 100%

Mais le Wifi? Explique moi ça, jai des clients qui dépensent des millions pour déployer du wifi quand les forfaits données n'ont jamais étés aussi peu chers.

 

La raison est principalement technique. La portée du Wifi est beaucoup plus réduite que le cellulaire. Dans un évênement sportif, la plupart des gens vont communiqué avec 2-3 tour de cellulaire dans le coin. Tu peux avoir 10 000 - 15 000 Cellulaire tenant de "parler" en même temps de plus en plus fort pour avoir être entendu par la tour de cellulaire. Ça entraîne plein de collision. Ç'est pour ça que malgré que vous n'avez pas utiliser votre cellulaire, votre batterie s'est vidé lorsque vous avez été dans un endroit contenant beaucoup de monde condensé.

Avec des access point wifi gratuit, le monde ne communique plus alors vers les 2-3 tours de cellulaire dans le coin mais sur un des centaines d'accès point répartit dans le stade. Le cellulaire a besoin d’émettre beaucoup moins fort pour rejoindre l'accès point et vu que chaque access point va utiliser son propre canal, il y a bien moins de collision. 

Au final ça libère les ondes cellulaire pour ceux qui n'utilise pas le wifi ou pour les appels et les messages texte. Les batteries de tout les cellulaire dans le stade en profiteront grandement. 

 

Et pour le prix des forfait cellulaire, biens qu'ils ont baissé, c'est encore vraiment trop cher versus le reste du monde. 

 

Et pour tes clients, il y a plein de raison:

1) être en contrôle du réseaux (s'il manque de couverture, on ajoute un access point facilement, pas obligé de se battre avec Bell ou rogers pour installer une nouvelle tour...)

2) Accès au réseaux interne simplifié

3) filtrage et logging du data

4) les compagnies de cellulaire font souvent signé des contrats à très long terme au compagnies.(5 ans) et les prix sont souvent avantageux au début, mais trop cher vers la fin

5) Plus simple que le cellulaire pour les tablette(plus facile acheté des tablettes sans cellulaire qu'avec) et pour les ordinateurs.

 

On déploie présentement des milliers d'access point pour couvrir l'ensemble de nos site. On parle de millions de dollars mais au final, c'est moins cher que de payé des connexion cellulaire sur 3-4 mois vu le nombre de devices qu'on va y connecté. 

Link to comment
Share on other sites

Le 4/10/2017 à 14:21, Mondo_Grosso a dit :

http://www.impactmontreal.com/fr/post/2017/04/10/dimportantes-améliorations-pour-lexpérience-au-stade-saputo

D'importantes améliorations pour l'expérience au Stade Saputo

3M$ d’investissements privés injectés dans le stade

[...]

En ce qui a trait à l’offre alimentaire, l’Impact proposera des choix encore plus montréalais, dont un nouveau sandwich à la viande fumée, un hot-dog géant et du bœuf certifié Québec. Des produits sans gluten seront désormais offerts dans quatre concessions, de même qu’un menu végétarien dans les loges et mezzanines. Labatt offrira maintenant une gamme de bières de microbrasserie et importées à un emplacement amélioré.

De plus, afin d’enrichir l’expérience client, toutes les méthodes de paiement habituelles seront dorénavant acceptées (PayPal, Google Pay, Apple Pay, débit, crédit – dont la carte BMO MasterCard– et comptant).

Pas moins de 44 écrans de 55 pouces, 57 écrans de menu et deux grands écrans de 7 pieds sur 12 pieds seront installés dans le stade pour que les supporters ne ratent rien du match.

Mon expérience aujourd'hui: 

Je suis un des premiers au kioske à la mi-temps: il ne reste pas de frites, faut attendre 10 minutes.

Je me rabats sur un hot-dog. Je ne sais pas quel était le plus dégueulasse. Le hot-dog lui-même où le fait de charger 7.50$ pour quelque chose d'aussi dégueulasse. 

Par contre, j'ai apprécié l'ajout d'écrans géants dans les coursives et de télés dans les kiosques. Tu peux suivre la game juste à côté de l'écran du menu pendant que tu commandes de quoi,

 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Nameless_1
      Exclusif - Vide depuis sa construction, le mât du stade aura finalement des locataires. Le Mouvement Desjardins a signé une entente avec la Régie des installations olympiques (RIO) pour y aménager un centre de gestion des opérations de cartes bancaires.
       
      Un texte de Davide Gentile
       
      Selon nos informations, entre 1300 et 1800 employés pourraient éventuellement occuper les énormes espaces situés dans la tour. L'entente, d'une durée de 15 ans, serait d'une valeur de 37 millions de dollars, renouvelable pour 15 ans de plus.
       
      Des sources indiquent à Radio-Canada « qu'entre quatre et six étages » seraient occupés par le Mouvement Desjardins. L'investissement total de Desjardins serait cependant bien supérieur à 37 millions, puisque la coopérative devra assumer tous les coûts d'aménagement.
       
      Il semble notamment que les fenêtres de la tour doivent être changées. En ce moment, les étages sont vides. Tout le travail de construction des bureaux reste à faire, et l'installation du matériel pour faire fonctionner le centre se ferait à partir de zéro.
       
      Avantages indéniables
       
      Le stade présenterait des avantages indéniables pour Desjardins. D'abord, la majorité des employés déplacés travaillent déjà dans l'est de la métropole. Le déménagement ne dévitaliserait donc pas cette partie de Montréal.
       
      Et le stade comporte aussi des avantages au niveau de la sécurité, comme un approvisionnement autonome d'énergie, ce qui est une donnée importante pour la stabilité des installations informatiques.
       
      Le gouvernement et la RIO négocient depuis des mois avec Desjardins. Des sources indiquent que l'entente devait être annoncée mercredi par Monique Leroux, PDG de Desjardins, lors d'une allocution devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.
       
      L'entente n'a toutefois pas encore été présentée au conseil des ministres. Des sources gouvernementales indiquent qu'elle sera entérinée par le conseil des ministres fin octobre.
       
      Pour la RIO il s'agit d'une première bonne nouvelle depuis longtemps. Les revenus qu'elle rapportera sont non négligeables, mais c'est surtout l'arrivée de centaines de salariés au stade qui va s'avérer positive. L'occupation des énormes stationnements va augmenter, ce qui pourrait aussi engendrer des revenus. Et les commerces du quartier pourront profiter d'une nouvelle clientèle, plus stable que les touristes, plutôt rares entre novembre et avril.
       
      Le stade : tout un défi
       
      La RIO cherche depuis toujours à louer les grands espaces du mât. En 2001, l'entreprise BUSAC avait lancé un projet de 44 millions en ce sens, dont 20 millions en subventions de Québec. On prévoyait alors convertir le mat en complexe de bureaux. Le projet n'a jamais vu le jour et a finalement été abandonné en 2008.
       
      La RIO est toutefois toujours devant un grand défi, celui de convaincre le gouvernement d'investir pour remplacer le toit actuel.
       
      Dans le contexte budgétaire actuel, ce dernier ne semble pas pressé de débourser les quelque 200 millions de dollars nécessaires. La ministre du Tourisme, Dominique Viens, mentionnait d'ailleurs en mars qu'elle cherchait à préciser la vocation du stade avant de prendre une décision dans le cas du toit.
       
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2015/10/05/005-desjardins-demenagement-employes-tour-stade-olympique.shtml
    • By IluvMTL
      ICI Radio-Canada Info
       
      Un toit sur le stade Uniprix?
      Mise à jour le jeudi 13 août 2015 à 17 h 06
       
      Le directeur de la Coupe Rogers, Eugène Lapierre
       
      Le directeur de la Coupe Rogers, Eugène Lapierre
      Toit et stade, deux mots qu'il vaut mieux ne pas associer à Montréal, voire au Québec.
       
      Un texte de Manon GilbertTwitterCourriel
      Près de 40 ans après les Jeux olympiques de Montréal, l'interminable saga du toit du Stade olympique, qui tarde à trouver un dénouement permanent, hante encore les Québécois.
       
      Pourtant, un autre projet de toit est dans l'air dans la métropole, mais au stade Uniprix.
       
      Le directeur de la Coupe Rogers, Eugène Lapierre, s'est bien gardé de confirmer l'information jeudi.
       
      « On commence à regarder. On réfléchit chaque fois qu'il y a de la mauvaise température. On regarde ce qui se passe ailleurs aussi. C'est à peu près là où on en est, affirme-t-il. On regarde la tendance internationale et ça semble s'en aller vers ça pour les grands tournois après les grands chelems. »
       
      Justement, les Internationaux des États-Unis ont commencé l'été dernier à construire une structure géante pour soutenir le futur toit du stade Arthur-Ashe, qui devrait être prêt en 2016, après un investissement de 150 millions de dollars.
       
      wimbledontoitLe toit rétractable du court central de Wimbledon Photo : AFP/CARL DE SOUZA
      Après un toit rétractable sur le central de Wimbledon en 2009, l'All England Club recouvrira aussi le court numéro 1 pour 2019.
       
      Depuis cette année, les Internationaux d'Australie comptent trois stades couverts. Du jamais vu!
       
      Reste les Internationaux de France, dont le projet d'agrandissement de Roland-Garros se bute à des craintes environnementales et locales. Mais selon les organisateurs, le court principal, le Philippe-Chatrier, devrait être doté d'un toit en 2020.
       
      Donc, tendance il y a dans les quatre tournois majeurs. En ce qui concerne les Masters, seuls Shanghai et Madrid peuvent narguer la pluie grâce à des installations entièrement financées par les deux villes.
       
      Organisme à but non lucratif, Tennis Canada a payé la majeure partie de ses plus récents travaux en 2011 : la rénovation de la passerelle de presse et l'ajout de courts en terre battue... sur le toit du complexe du Centre national d'entraînement.
       
      Pas encore la norme dans les Masters
       
      Eugène Lapierre estime à quelques centaines de milliers de dollars les pertes en revenus en raison du mauvais temps cette semaine. Et pourtant, aucune séance n'a été annulée. Sauf que les amateurs se sont montrés frileux devant la météo incertaine et ont préféré regarder les matchs bien au sec à la maison.
       
      Le stade UniprixLe stade Uniprix Photo : GI/Streeter Lecka
      En 2010, les demi-finales et la finale féminines avaient dû être reportées au lundi. De 2008 à 2012, la finale masculine des Internationaux des États-Unis a été remise au lundi en raison des pluies trop fréquentes, tellement qu'en 2013 et 2014, les organisateurs ont volontairement placé la finale le lundi.
       
      Mais avant d'investir plusieurs millions de dollars, pas autant qu'à New York toutefois, le grand manitou de la Coupe Rogers tient à obtenir des réponses à certaines de ses questions.
       
      « Est-ce que c'est bon pour Montréal? Est-ce qu'il y a des retombées intéressantes? Est-ce que le retour sur l'investissement vaut le coup? »
       
      M. Lapierre assure qu'à part la recommandation de certaines améliorations, l'ATP (Association of Tennis Professionals) et la WTA (Women's Tennis Association) ne mettent aucune pression sur lui pour que la Coupe Rogers imite les tournois du grand chelem.
       
      « Les tournois veulent améliorer leurs installations. À travers le monde, les installations deviennent un peu la clé pour maintenir le tournoi et améliorer sa présentation pour les joueurs et les spectateurs. Ils (ATP et WTA) adorent le stade et la ville. »
       
      Pour l'ancien joueur québécois Frédéric Niemeyer, il ne fait aucun doute que la Coupe Rogers devra suivre cette tendance si elle veut garder son statut de tournoi Masters 1000, juste sous les grands chelems.
       
      « C'est définitivement l'avenir du tennis. Je pense que tous les tournois vont, d'ici quelques années, se doter de toits. [...] C'est sûr que ça demande un certain financement. Mais il y a beaucoup d'avantages, autant pour les fans, les joueurs et les organisateurs. D'après moi, à part le financement, il y a juste de bons points », estime l'ex-entraîneur de Vasek Pospisil.
       
      Évidemment, quand tout le monde est assuré que le match commence à l'heure, ça évite bien des soucis.
       
      Un projet pour la collectivité montréalaise
       
      Un toit « coulissant », comme l'a mentionné M. Lapierre, permettrait aussi à Tennis Canada de garantir la présentation d'autres événements sportifs ou culturels. Des galas de boxe et des spectacles ont déjà eu lieu dans l'enceinte du stade Uniprix, mais M. Lapierre reconnaît que certains organisateurs reculent devant l'incertitude économique que représente l'absence d'un toit.
       
      D'où l'importance du fait que le projet de toit bénéficie à toute la collectivité montréalaise.
       
      À plus court terme, dans les cartons de la Coupe Rogers se trouve la diffusion de tous les matchs de la WTA présentés sur les cinq terrains montréalais, contrairement à deux maintenant. Alors, si une Allemande affronte une Argentine, le signal sera vendu aux pays concernés.
       
      « Ça va demander certaines améliorations des installations autour des terrains. C'est le genre de truc où le circuit veut s'améliorer pour augmenter la visibilité internationale du sport », soutient le directeur de la Coupe Rogers.
       
      Un petit projet avec le grand?
       
      sent via Tapatalk
    • By UrbMtl
      Je ne sais pas si quelqu'un a plus d'infos, mais ce projet de Provencher Roy est fort intéressant! Un stationnement en surface de moins sur le Parc Olympique!
       
       

       

       

       

       

    • By mtlurb
      Boisé Notre-Dame
       
      Architectes: Lemay Michaud
      Fin de la construction:2007
      Utilisation: Résidences pour personnes retraitées
       
      Emplacement: Laval
       
      ? mètres - 17 étages

    • By MTLskyline
      29 Décembre - La Presse
       
       
       
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value