Jump to content

jesseps
 Share

Recommended Posts

eciding on a top ten list of anything is usually pretty difficult. Unless you're talking about, say, the top ten numbers one through ten... narrowing down and choosing only ten of whatever often takes a great deal of effort.

 

When it comes to the world of beer, with the vast array of choices out there, things become extremely problematic. Luckily, choosing ten of the best cities in which to drink a beer isn't quite so difficult. While there are no definitive answers to the best places in the world to sip a brew -- and beer culture in certain areas changes from year to year -- there are certain cities that deserve special attention. In no particular order, here are 24 outstanding beer cities you should definitely try to visit with your mate -- or your bar mate.

 

Montreal, Quebec, Canada

As arguably the most European city in North America, Montreal boasts brew houses that resemble British pubs and French taverns and beers that rival the best Irish stouts and Belgian wheats. At Le Cheval Blanc, the city's oldest brewpub, try a Canadian specialty like a maple or cranberry ale. Also like Europe, Montreal patrons like to stay out late – most bars don't open until late afternoon and stay open well into the wee hours of the morning.

 

Read the rest of the cities here

 

 

(Courtesy of Gadling)

Link to comment
Share on other sites

seriously, this article covered pretty much the whole continent .... i've been to butt small american towns that had charming little pubs serving wonderful local beers ...

 

to put it bluntly: montreal is, again, very average. nothing special at all .....

Link to comment
Share on other sites

seriously, this article covered pretty much the whole continent .... i've been to butt small american towns that had charming little pubs serving wonderful local beers ...

 

to put it bluntly: montreal is, again, very average. nothing special at all .....

 

:confused: Je suis toujours étonné de constater la méconnaissance et surtout le manque d'appréciation de certains montréalais vis à vis de leur propre ville. Montréal mérite pourtant et à juste titre sa place dans cette liste des villes reconnues pour la qualité de sa bière et l'ambiance qui vient avec.

 

Depuis plusieurs décennies déjà, il s'est créé toute sortes de micro-brasseries de grande qualité et des produits originaux dont on peut certainement être fier. Il ne manque pas non plus d'endroits bars, terrasses, pubs, tavernes, restos où déguster une panoplie de bières locales tout autant qu'internationales et ce dans plusieurs quartiers de la ville.

 

Il y a aussi le fameux festival de la bière qui à chaque année nous invite à découvrir les nouveautés et tous les produits dérivés de l'industrie brassicole locale et internationale. Tout cela sans oublier la possibilité pour toute une population d'acheter au dépanneur du coin sa bière préférée, commerciale ou de micro-brasserie 7 jours/semaine et ce jusqu'à 23h.

 

Mais la disponibilité du produit ne suffit pas, il y a l'ambiance qui vient avec et encore là Montréal offre une atmosphère chaleureuse où la bière est le produit de consommation qui réunit montréalais et touristes dans certaines rues et places dont la réputation n'est plus à faire. N'oublions pas non plus que la bière, même de qualité, demeure un produit très accessible et nettement moins cher que dans la plupart des villes européennes, notamment avec lesquelles on aime se comparer.

 

J'ai beaucoup voyagé dans le monde et continue de le faire, je garde donc un oeil critique et le plus objectif possible vis à vis de Montréal. Je reconnais sa juste valeur et je suis toujours fier d'accueillir mes ami(e)s de l'extérieur parce que je sais que cette ville offre une qualité de vie exceptionnelle et est super bien perçue par tous ceux qui la connaissent.

 

Oui Montréal est une grande ville de bière mais ce n'est heureusement pas la seule chose qui fait sa bonne réputation. Elle excelle dans plusieurs domaines et continue de s'améliorer en développant tous les créneaux possibles pour en faire un des lieux où il fait super bon vivre et/ou visiter.

Link to comment
Share on other sites

acpnc, je ne voulais rien enlever a ce que nous avons. je dis simplement que je ne vois pas en quoi cela nous rends unique ou meme nous place au dessus d'autres villes en la matiere; j'ai retrouver tout ca, et parfois meme plus, dans beaucoup d'autres endroits. la preuve, si on parcours rapidement la liste de cet "article" on se rends compte qu'il n'y a peu pres que le dakota du nord et le manitoba qui n'y figure pas.

 

 

oui montreal est une "great city to drink beer" mais pas plus que la plupart des autres ..

 

si on arretais de se trouver exceptionnels pour des choses bien ordinaires, ca ferait changement me semble ..

Link to comment
Share on other sites

acpnc, je ne voulais rien enlever a ce que nous avons. je dis simplement que je ne vois pas en quoi cela nous rends unique ou meme nous place au dessus d'autres villes en la matiere; j'ai retrouver tout ca, et parfois meme plus, dans beaucoup d'autres endroits. la preuve, si on parcours rapidement la liste de cet "article" on se rends compte qu'il n'y a peu pres que le dakota du nord et le manitoba qui n'y figure pas.

 

 

oui montreal est une "great city to drink beer" mais pas plus que la plupart des autres ..

 

si on arretais de se trouver exceptionnels pour des choses bien ordinaires, ca ferait changement me semble ..

 

:worried: Désolant ton commentaire, pas étonnant qu'avec ce genre de vision, malheureusement partagée par plusieurs, les gens soient si pessimistes. D'un côté on voudrait que l'économie aille mieux et de l'autre on néglige les forces de Montréal qui la distingue avantageusement des autres. C'est comme si on faisait de l'anti-promotion: "ne venez pas ici, tout est ordinaire".

 

Une mentalité de perdant qui n'apporte rien de constructif à l'image de la ville et servirait à éloigner même les plus optimistes. Cela ressemble au "né pour un petit pain" d'une certaine époque, une sorte de fausse modestie et confirme une méconnaissance de la ville qui te prive, au passage, d'une certaine crédibilité. Dommage de constater que si les montréalais ne savent pas vendre leur ville auprès des canadiens, des immigrants ou des étrangers, qui le fera?

 

Ma fierté de Montréal est loin d'être démesurée et je ne me base que sur des faits reconnus tout en apportant des arguments de poids qui sont indéniables. Je prend notamment pour exemple le GP du Canada à Montréal qui est une des courses préférées des coureurs de Formule 1.

 

Pourtant Montréal n'a pas l'impressionnant décor ni l'argent d'Abu Dhabi, ou le prestige d'autres grandes villes du monde comme Shanghai ou Kuala Lumpur, qui accueillent elles aussi cette compétition que tout le monde envie.

 

C'est l'ambiance de la ville, son atmosphère chaleureuse, ses longues nuits endiablées, sa sécurité, son sentiment de liberté, son ouverture d'esprit, son public enthousiaste, sa joie de vivre, son côté humain tout comme ses nombreuses terrasses, hôtels, restaurants, bars et services divers ouverts jusqu'à tard dans la nuit, qui font pencher la balance et attirent ces riches touristes, tout comme les coureurs, qui en ont vu bien d'autres.

 

Et il n'y a pas que le public étranger de la F1 qui partage cette opinion. Cela dit, je suis en même temps très conscient des faiblesses de Montréal et des améliorations qu'il faut apporter pour que la ville poursuive son ascension. Mais je ne partage définitivement pas ce complexe d'infériorité que trop de gens véhiculent en étant constamment insatisfaits d'une ville qui tire pourtant fièrement son épingle du jeu tout en étant la capitale de nulle part.

 

C'est un peu ça le miracle montréalais. Une ville qui doit constamment quémander son argent à divers gouvernements pour réaliser ses ambitions et qui réussit malgré tout à s'élever au dessus de la mêlée par ses charmes, sa détermination, son histoire, ses réalisations et surtout sa chaleureuse population. Parce qu'une ville c'est avant tout une population, tout le reste n'est que du décor changeant et de plus en plus interchangeable.

 

C'est pour cela que je suis toujours fier de dire que je viens de Montréal, j'en suis un ambassadeur anonyme mais convaincu. Je ne rate alors aucune occasion de faire valoir ses multiples qualités et ses atouts parce que je sais que les gens ne seront pas déçus. Comme dit l'adage: "nul n'est prophète en son pays" mais ici j'aimerais bien le faire mentir un petit peu...

Link to comment
Share on other sites

acpnc je pense qu'on ne se comprends pas bien ... on dirait une repete de cette thread sur le qds d'il y a quelques semaines ...

 

je suis en retard pour le boulot mais je vais juste dire vite vite que je ne veux rien enlever a ce que montreal a, je pense meme qu'elle fait tres bien - je doute simplement qu'elle ai un avantage marque sur d'autres grande villes - ce genre d'ambiance que tu sait imager avec poesie je peut le trouver dans bien d'autres places; et pour ce qui est du sujet de la *biere* qui est, me semble, le sujet de ce pseudo article ecrit a la va vite pour acheter une page de publicite supplementaire dans le magazine ou le site web, montreal fait aussi tres bien mais faut pas se faire d'idee qu'on est si exceptionnel que ca - il y a de tres beau produits partout ailleurs et les notres aussi bon soient ils ne sont pas si uniques que ca.

 

bon jsuis en retard batard :P .. a+

Link to comment
Share on other sites

:worried: Désolant ton commentaire, pas étonnant qu'avec ce genre de vision, malheureusement partagée par plusieurs, les gens soient si pessimistes. D'un côté on voudrait que l'économie aille mieux et de l'autre on néglige les forces de Montréal qui la distingue avantageusement des autres. C'est comme si on faisait de l'anti-promotion: "ne venez pas ici, tout est ordinaire".

 

Une mentalité de perdant qui n'apporte rien de constructif à l'image de la ville et servirait à éloigner même les plus optimistes. Cela ressemble au "né pour un petit pain" d'une certaine époque, une sorte de fausse modestie et confirme une méconnaissance de la ville qui te prive, au passage, d'une certaine crédibilité. Dommage de constater que si les montréalais ne savent pas vendre leur ville auprès des canadiens, des immigrants ou des étrangers, qui le fera?

 

Ma fierté de Montréal est loin d'être démesurée et je ne me base que sur des faits reconnus tout en apportant des arguments de poids qui sont indéniables. Je prend notamment pour exemple le GP du Canada à Montréal qui est une des courses préférées des coureurs de Formule 1.

 

Pourtant Montréal n'a pas l'impressionnant décor ni l'argent d'Abu Dhabi, ou le prestige d'autres grandes villes du monde comme Shanghai ou Kuala Lumpur, qui accueillent elles aussi cette compétition que tout le monde envie.

 

C'est l'ambiance de la ville, son atmosphère chaleureuse, ses longues nuits endiablées, sa sécurité, son sentiment de liberté, son ouverture d'esprit, son public enthousiaste, sa joie de vivre, son côté humain tout comme ses nombreuses terrasses, hôtels, restaurants, bars et services divers ouverts jusqu'à tard dans la nuit, qui font pencher la balance et attirent ces riches touristes, tout comme les coureurs, qui en ont vu bien d'autres.

 

Et il n'y a pas que le public étranger de la F1 qui partage cette opinion. Cela dit, je suis en même temps très conscient des faiblesses de Montréal et des améliorations qu'il faut apporter pour que la ville poursuive son ascension. Mais je ne partage définitivement pas ce complexe d'infériorité que trop de gens véhiculent en étant constamment insatisfaits d'une ville qui tire pourtant fièrement son épingle du jeu tout en étant la capitale de nulle part.

 

C'est un peu ça le miracle montréalais. Une ville qui doit constamment quémander son argent à divers gouvernements pour réaliser ses ambitions et qui réussit malgré tout à s'élever au dessus de la mêlée par ses charmes, sa détermination, son histoire, ses réalisations et surtout sa chaleureuse population. Parce qu'une ville c'est avant tout une population, tout le reste n'est que du décor changeant et de plus en plus interchangeable.

 

C'est pour cela que je suis toujours fier de dire que je viens de Montréal, j'en suis un ambassadeur anonyme mais convaincu. Je ne rate alors aucune occasion de faire valoir ses multiples qualités et ses atouts parce que je sais que les gens ne seront pas déçus. Comme dit l'adage: "nul n'est prophète en son pays" mais ici j'aimerais bien le faire mentir un petit peu...

 

Oui, oui! Et plus encore.

 

Montréal jouit d'une situation géographique exceptionnelle, une grande île surmontée d'un mont vert, longeant un grand fleuve à l'eau fraiche et bleue, entre les Rapides --"Tiohtiake"--, au coeur d'un archipel comptant des centaines d'îles plus petites dont plusieurs sont encore vierges, des milliers de km de rives enchanteresses et secrètes, dans une plaine riche et fertile.

 

Tout cela vaut bien plus que n'importe quel rocher ou n'importe quelle bande de terre donnant sur une plage sablonneuse!

 

Quant à l'article, eh bien ce n'est qu'un minable petit texte portant sur la bière, pas de quoi en faire un pot! hi hi hi hi hi

Edited by Né entre les rapides
addition
Link to comment
Share on other sites

Oui, oui! Et plus encore.

 

Montréal jouit d'une situation géographique exceptionnelle, une grande île surmontée d'un mont vert, longeant un grand fleuve à l'eau fraiche et bleue, entre les Rapides --"Tiohtiake"--, au coeur d'un archipel comptant des centaines d'îles plus petites dont plusieurs sont encore vierges, des milliers de km de rives enchanteresses et secrètes, dans une plaine riche et fertile.

 

Tout cela vaut bien plus que n'importe quel rocher ou n'importe quelle bande de terre donnant sur une plage sablonneuse!

 

Quant à l'article, eh bien ce n'est qu'un minable petit texte portant sur la bière, pas de quoi en faire un pot! hi hi hi hi hi

 

:) Merci d'exprimer ton point de vue et pour la fraicheur de ton texte. Bien sûr il n'y a pas comme tu le dis humoristiquement parlant, de quoi en faire un pot.

 

Remarques que je réagissais davantage à une réaction un peu trop commune parmi certains membres, soit celle de négliger pour ne pas dire ternir l'image d'une ville qui a besoin de toutes ses forces vives, pour sortir d'une crise qui a nuit considérablement à la réalisation d'une foule de projets.

 

Nous ne sommes pas une exception, mais on ne peut que défendre notre propre cause, et ici c'est chacun pour soi afin d'attirer les nécessaires investisseurs et les emplois qui s'en suivent. Il faut donc avoir beaucoup de lucidité et de reconnaissance de nos forces pour jouer un rôle de motivateur et lutter contre une morosité qui a trop souvent sévi dans notre milieu et qui menace encore.

 

Pour être gagnant il faut agir en gagnant et savoir vendre nos "charmes" à tout venant. Même si ce n'est pas l'eldorado, Montréal a des acquis indéniables et une réputation enviable. Cette dernière continue cependant de se manifester avec force en dépit d'un ralentissement économique qui peine à se résorber. C'est ça qu'il faut reconnaitre et promouvoir.

 

C'est donc sur cette image positive qu'il faut insister et faire la promotion à chaque occasion possible du dynamisme et de la qualité de vie qu'on y retrouve. Déjà qu'il faut composer avec une administration de peu d'envergure et que tout le monde déplore, à nous alors de porter le flambeau un peu plus haut pour compenser les énergies qui nous freinent dans notre élan.

 

Je dis oui à l'esprit critique constructif, tout n'est pas parfait dans ce bas monde. Mais j'accepte plus difficilement la tiédeur, l'indifférence, pire l'ignorance, qui envoie un message contraire à nos objectifs.

 

Cela dit, c'est sans rancune et même avec respect que je "fouette" un peu certaines personnes, qui ont tout comme moi, le droit légitime d'exprimer des points de vue différents. A moi alors, si je veux influencer les mentalités, le défi d'apporter des arguments et contre-argumants de poids pour que la pensée progressiste et constructive devienne ici la norme plutôt que l'exception.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...