Jump to content

Recommended Posts

  • Administrator

Montréal investit 25,2 M $ dans la réfection du boulevard Saint-Laurent

Mardi 19 septembre 2006 (Plateau Mont-Royal)

bottin_bleu.gifBureau d'arrondissement du Plateau-Mont-Royal

 

Montréal, le 18 septembre 2006 - M. Sammy Forcillo et M. André Lavallée, membres du comité exécutif de la Ville de Montréal, et Mme Helen Fotopulos, mairesse de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, annoncent un investissement de 25,2 M $ dans la réalisation de la phase 2 du projet de réfection et de mise en valeur du boulevard Saint-Laurent. Il s'agit de travaux majeurs qui visent la section comprise entre la rue Sherbrooke et l'avenue du Mont-Royal. Ils s'inscrivent dans le concept prévu pour l'aménagement du boulevard Saint-Laurent entre les rues de la Commune et Saint-Zotique.

 

« Nous nous sommes engagés à revitaliser nos infrastructures vieillissantes à Montréal et c'est ce que nous sommes en train de réaliser. Pour le boulevard Saint-Laurent, nous allons restaurer ses infrastructures, égout, aqueduc, chaussée et trottoirs, et en même temps, nous allons mettre en valeur sa personnalité, rendre le boulevard Saint-Laurent plus sécuritaire et plus convivial pour les piétons. Nous prévoyons l'ajout d'aires de livraison et de débarcadères pour soutenir le caractère commercial du boulevard Saint-Laurent et alléger la circulation des véhicules automobiles », de déclarer M. Forcillo responsable des infrastructures et de la voirie au comité exécutif à la Ville de Montréal.

 

Pour la Ville de Montréal, ce projet est un résultat tangible du partenariat avec le milieu, entrepris depuis 2003 et ce, particulièrement avec la Société de développement du boulevard St-Laurent (SDBSL). En fait, plusieurs organismes ont participé aux rencontres de concertation pour l'élaboration du concept d'aménagement retenu par la Ville.

 

En ce qui a trait aux étapes de mise en œuvre de la phase 2, les nombreuses rencontres de travail avec la SDBSL ont fait en sorte que la Ville a réussi à réduire de presque la moitié le calendrier des travaux du projet, passant de 22 à 13 mois. « Ce tour de force est une démonstration éloquente de la collaboration étroite qui s'est établie entre la SDBSL et les intervenants de la Ville de Montréal », a ainsi déclaré M. Gordon Bernstein, président de la Société de développement du boulevard St-Laurent.

 

« Le concept d'aménagement du boulevard Saint-Laurent entre le boulevard René-Lévesque et l'avenue Mont-Royal privilégie le confort, la sécurité des piétons et le transport alternatif par l'élargissement et le dégagement des trottoirs d'environ 75 cm chaque côté, l'ajout de quelque 60 arbres pour un meilleur couvert végétal, l'apport d'une soixantaine de lampadaires pour améliorer l'éclairage, l'ajout d'une dizaine d'aires de livraison et de débarcadères et d'une vingtaine de stationnements à vélos sur chaussée, ainsi que des descentes de trottoirs pour favoriser l'accessibilité universelle », de préciser André Lavallée, responsable du transport collectif et de l'aménagement urbain de la Ville de Montréal. Les travaux visent également à renforcer le caractère historique du lieu par un traitement symbolique des trottoirs représentant la mesure du temps et ainsi améliorer l'aspect visuel du boulevard en misant sur la qualité d'exécution. L'objectif est de maintenir la personnalité actuelle de la « Main » en misant sur le raffinement et la sobriété. Le concept d'aménagement urbain a été réalisé en collaboration avec les services municipaux, les arrondissements et la firme Schème, spécialisée en aménagement urbain et paysager et en architecture.

 

Pour Mme Helen Fotopulos, mairesse de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, le boulevard Saint-Laurent constitue le cœur de la Ville de Montréal. «J'ai souvent dit que le boulevard Saint-Laurent nous ressemble et nous rassemble. Il a été la voie d'accès de l'immigration et il demeure le lieu de convergence de plusieurs des cultures qui sont venues se greffer aux cultures francophone et anglophone pour façonner Montréal. Le plan de réaménagement annoncé aujourd'hui constitue plus qu'un symbole de ce que doit être et de ce que sera le Montréal de demain. Il éclate la frontière de jadis pour faire place à un axe de convergence des nouvelles valeurs qui doivent guider le développement harmonieux et durable de notre cité. C'est, bien sûr, un excellent projet pour le Plateau, mais c'est aussi un projet majeur pour Montréal», a declaré Mme. Fotopulos. Avec ses conseillers Isabel Dos Santos et Michel Prescott, elle convie les riverains, les citoyens de l'arrondissement et les montréalais intéressés, à une séance publique d'informations au Centre Ex-Centris, le jeudi 12 octobre prochain à 18h où le projet sera expliqué en détails.

 

 

Source : Cabinet du maire et du comité exécutif

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • Replies 158
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Ca va etre vraiment beau si c'Est comme sur le video.

 

Dans la presse de ce matin, il y avait un article sur des commercants qui se plaignent d'une diminution du chiffre d'affaire depuis les travaux. C'est dommage pour eux j'en suis entierement conscient, mais les travaux devaient etre fait, le remplacement des egouts, aqueducs, au moins ils font tout d'un coup, 1 ans et ca va etre fini et beau pour plusieurs années

Link to comment
Share on other sites

(26 mars 2007 La Presse)«C'est de la merde!» Comme les autres commerçants du boulevard Saint-Laurent, Barbara Daubin n'en peut plus de ses nouveaux voisins: les grues, les pics et les bouts de tuyaux qui se retrouveront éventuellement sous terre.

 

Depuis le mois de novembre, la Ville de Montréal a entrepris des travaux sur le tronçon le plus fréquenté de cette artère commerciale.

 

«La construction nous rend la vie impossible, dit Mme Daubin, gérante de la boutique de vêtements féminins Scandale. Notre chiffre d'affaires a diminué entre 20 % à 30%. Les passants qui flânaient dans la rue regardaient nos vêtements et décidaient d'entrer. Maintenant, la rue est devenue un parcours du combattant. Les gens avancent comme ils le peuvent, en regardant droit devant eux.»

 

Moins de touristes

 

Les restaurants du boulevard Saint-Laurent, l'une des artères les plus fréquentées de Montréal, n'ont pas été épargnés eux non plus.

 

«Nous sommes dans une rue où les commerçants comptent beaucoup sur les passants, dit le chef Yves Therrien, du restaurant Maestro S.V.P. Il y a moins de touristes, qui préfèrent d'autres rues plus attrayantes le temps des travaux.»

 

S'il n'y avait que les touristes... soupire Pascale Rouyé, copropriétaire du restaurant La Porte, spécialisé en gastronomie du terroir.

 

«Les travaux sont une catastrophe, dit-elle. Déjà qu'il n'est pas facile de se stationner sur le boulevard Saint-Laurent, imaginez avec les travaux. Des clients nous appellent parfois pour annuler leur réservation parce qu'ils n'ont pas pu trouver de stationnement après avoir cherché pendant 30 minutes!»

 

Le chef Yves Therrien fait un effort pour voir le verre d'eau à moitié plein. «Actuellement, c'est la saison morte dans notre industrie, dit-il. Ça va recommencer en juin avec la braderie et le Grand Prix de Formule 1, qui sont le coup d'envoi de notre saison touristique. Les dégâts ne sont pas trop grands pour le moment.»

 

Ce n'est pas l'avis des employés de la boutique de vêtements de surf Océan, déserte lors du passage de La Presse Affaires la semaine dernière.

 

«Nos ventes ont diminué de 80 % à 90 % durant les travaux malgré nos rabais et l'arrivée des nouvelles collections, dit Michaël Bonneau. Nous n'avons presque jamais de clients. Quand un client arrive, nous sommes deux pour lui répondre. Heureusement que nous avons deux autres boutiques, rue Saint-Denis et rue Sainte-Catherine. Quand il leur manque des grandeurs, les vendeurs leur disent de venir les chercher chez nous au lieu de faire un transfert entre magasins.»

 

Au moins, les grues observeront une trêve en juin pendant les festivités du Grand Prix de Formule 1, se disent les commerçants.

 

«À la demande des commerçants, la durée des travaux a été réduite de 22 à 13 mois, dit André Lazure, porte-parole de la Ville de Montréal. Ça signifie toutefois qu'il faut travailler autrement. Dans le tronçon entre Sherbrooke et Mont-Royal, il faut refaire tous les conduits souterrains: l'eau, une partie des égouts, les fils électriques et les fils téléphoniques. Les trottoirs seront élargis et les deux voies seront rétrécies à la fin des travaux.»

 

Les travaux, qui ont commencé en novembre dernier, doivent se terminer en décembre prochain. Ils coûteront 31 millions de dollars, dont 25 millions pour le tronçon entre la rue Sherbrooke et l'avenue Mont-Royal, la partie la plus fréquentée du boulevard Saint-Laurent.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 1 month later...

Le Journal de Montréal

02/06/2007

 

Court répit d'un mois pour les marchands, restaurateurs et clients du boulevard Saint-Laurent qui pataugent dans un vaste chantier depuis huit mois.

 

La Ville de Montréal suspendra les travaux durant tout le mois de juin afin de permettre l'organisation de deux événements par la Société de développement du boulevard Saint-Laurent (SDBSL).

 

La directrice générale, Sandra Fénelon, ne cache pas que ces travaux causent d'importants ennuis aux commerçants du boulevard Saint-Laurent, entre Sherbrooke et Mont-Royal, «mais la Ville était bien obligée de passer à l'action et tout a été fait pour réduire le plus possible les inconvénients», souligne Mme Fénelon.

 

Les affaires sont très difficiles pour les 600 commerçants impliqués par ces travaux majeurs et historiques. «C'est du jamais vu», s'étonne Sandra Fénelon.

 

Elle confirme que 45 locaux commerciaux étaient libres lors du décompte du mois de mai, mais que 13 ont finalement trouvé preneur. D'autres sont en voie de rénovation.

 

Elle est impressionnée par la collaboration de la Ville de Montréal qui fait tout en son pouvoir pour amoindrir les irritants. «Nous nous rencontrons aux deux semaines pour des ajustements et nous avons une ligne directe avec l'entrepreneur pour les situations d'urgence.»

Un peu d'air frais

 

La fermeture du chantier en juin a été acceptée par la Ville avant même le lancement des travaux. On savait que ce serait pénible et on a voulu donner un peu d'air frais aux commerçants.

 

Deux événements importants attireront certainement des dizaines de milliers de personnes dans le chantier fermé!

 

Au cours de la fin de semaine du Grand Prix de la F-1, la SDBSL présentera une exposition de voitures très spéciales.

 

Les amateurs de F-1 et les curieux qui sont habitués à «zieuter» les rutilantes Ferrari rangées sur Saint-Laurent découvriront cette année plus d'une trentaine de voitures anciennes datant des années 1930 à 1970.

 

Une autre grande fête culturelle est prévue à la mi-juin, soit la Frénésie de la Main qui réunira des dizaines de communautés culturelles de Montréal.

 

«Ce temps d'arrêt est bienvenu, de dire Sandra Fénelon, puisque le chantier repartira en juillet jusqu'à la fin de l'année.»

 

Les travaux sur Saint-Laurent

 

 

Aménagement urbain (rue, trottoir et mobiliers urbains): 11,84 M$

 

Remplacement aqueduc et égout: 9,10 M$

 

Électricité et nouveaux lampadaires: 4,32 M$

PHASE I (René-Lévesque à Sherbrooke)terminée:

 

 

Aménagement urbain: 3,2M$

 

Aqueduc et égout: 0,5M$

 

Électricité: 2,1M$

 

GRAND TOTAL: 31,06 M$

 

Revitalisation des rues commerciales

 

 

La Ville de Montréal met de l'avant un programme de revitalisation pour les rues commerciales et une somme de 11,6 M$ a été votée pour aider les commerçants à rénover leur place d'affaires et leur rue commerciale.

 

Le programme Ré[email protected]éal-Commerce a été adopté il y a quelques jours par le comité exécutif.

 

Le conseiller Alan DeSousa, qui supervisera l'initiative, a confirmé que tous les marchands des artères commerciales traditionnelles sont admissibles en fonction des critères qui seront établis bientôt.

 

«Il s'agit, selon M. DeSousa, d'un programme dédié aux commerçants et aux propriétaires d'immeubles commerciaux qui se regroupent afin de mettre en valeur leur artère commerciale.»

 

L'objectif de la Ville est de rendre ces artères plus attrayantes, en étroite collaboration avec les commerçants qui y sont situés.»

 

Le programme vise notamment à favoriser la densification commerciale et l'amélioration du design urbain. Le projet de règlement, les critères de sélection et le guide général seront élaborés au cours de l'été en étroite collaboration avec les arrondissements et les organismes concernés.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

20 juillet 2007 La Ville de Montréal exauce les commerçants du boulevard Saint-Laurent en accélérant le rythme des travaux de réfection amorcés il y a 9 mois.

 

La Ville affecte deux nouvelles équipes au chantier de 32 millions de dollars qui accuse quelques semaines de retard.

 

L'artère commerciale, classée patrimoine historique, bénéficie d'une cure de rajeunissement. Les égouts, la chaussée et le système électrique sont refaits.

 

Des commerçants s'impatientent toutefois devant la longueur des travaux. Certains songent à intenter un recours collectif contre la Ville pour compenser les pertes encourues à cause des travaux.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator
qui accuse quelques semaines de retard.

 

ouais, une des raisons pourquoi je reponds pas a elsonic dans l'autre fil.

 

Il faut pas etre ingenieur civil pour comprendre que si des travaux sont en retard ben il y a qu'un choix possible, travailler plus intensement en cherchant plus de ressources / plus d'heures comme que la vile s'est décidé à faire dans le texte de loulou.:rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

17 octobre 2007 Les travaux entrepris sur la rue Saint-Laurent il y a plus d'un an prendront fin le premier décembre prochain, promet la Ville de Montréal. Les commerçants, qui ont souffert pendant ces travaux de réfection, sont soulagés.

 

Les travaux seront interrompus le premier décembre, mais ils reprendront au printemps. « C'est plus des travaux cosmétiques, quand on parle de plantation d'arbres, quand on parle d'installation de lampadaires », a déclaré le responsable des infrastructures, de la voirie et de la gestion de l'eauau comité exécutif de la Ville, Sammy Forcillo.

 

Les marchands prétendent que leur chiffre d'affaires a chuté au cours de cette année de travaux.

 

C'est sûr que ça fait fuir les clients, ça fait fuir beaucoup les touristes, une grosse différence avec les autres années. Nous essayons de comprendre que c'est temporaire et c'est pour améliorer le site, mais en attendant c'est vrai que c'est difficile. — La gérante du Pain doré, Chantal Fontaine

Commerçants et résidents du centre-ville ne sont toutefois pas au bout de leur peine puisque d'autres travaux importants sont loin d'être terminés. La réparation d'un égout collecteur sur la rue Sherbrooke tirerait également à sa fin, selon M. Forcillo : « Nous nous engageons à terminer les travaux pour le 31 octobre. »

 

M. Forcillo concède toutefois que le chantier en face du La Baie de la rue Maisonneuve au centre-ville est là pour un moment. La Ville est toujours à la phase des analyses et elle ignore quand elle pourra entreprendre les travaux.

 

Il y a une grosse période de rattrapage au niveau de la Ville. Nous le reconnaissons, tout le monde le reconnaît. — Le responsable des infrastructures, de la voirie et de la gestion de l'eau au comité exécutif de la Ville, Sammy Forcillo

 

La Ville a dépensé quelque 300 millions de dollars cette année pour la réfection des rues et des trottoirs. Elle prévoit en faire autant l'an prochain.

 

À cette liste de chantiers montréalais, il faut également ajouter celui de l'autoroute Ville-Marie qui se trouve sous la responsabilité du ministère des Transports du Québec. Les réparations effectuées sous le tablier de l'autoroute doivent s'étendre jusqu'à la mi-décembre et reprendre le printemps prochain.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value