Gilbert

ville-marie Hôtel Monville - 20 étages (2017)

Recommended Posts

Pinned posts

Nom: Hôtel Monville

Hauteur en étages: 20

Hauteur en mètres: 65

Coût du projet: 

Promoteur: 

Architecte: ACDF

Entrepreneur général: Pomerleau

Emplacement: ancienne maison hantée

Début de construction: 

Fin de construction: 

Site internet: http://hotelmonville.com/en/accueil/

Lien webcam: 

Autres informations: 54 studios et de 218 chambres

Rumeurs: 

Aperçu artistique du projet: 

monville.jpg

Maquette: 

Autres images: 

Vidéo promotionnelle: 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un a des nouvelles de ce projet??

 

En attendant, des photos du chef d'oeuvre architectural présentement en occupation des lieux.....

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=6809[/img]

 

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=6812[/img]

Edited by MtlMan

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'après ce que j'ai pu constater, la maison hantée est en démolition. Il y a des barricades autour avec des enseignes du démolisseur.

 

Petite parenthèse à ce propos: savez-vous si la maison hantée a fermé uniquement parce que la bâtisse était devenue trop délabrée ou bien si leur concept n'était tout simplement pas rentable? Si c'est rentable, un établissement semblable pourrait être intéressant dans le quartier des spectacles (ou même le vieux-port avec un concept un peu différent).

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'après ce que j'ai pu constater, la maison hantée est en démolition. Il y a des barricades autour avec des enseignes du démolisseur.

 

Wow, excellente nouvelle! Une verrue de moins.

 

C'est fou à quel point ce coin va s'avoir amélioré en quelques années.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon un post sur ce fil, la démolition est en cours!

 

http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php/18116-400-Dowd-16-%C3%A9tages?p=145409&posted=1#post145409

 

 

 

http://blog.trolettiphoto.com/the-haunted-house-restaurant-montreal/

 

Info sur un blog daté le 19 octobre 2011.

 

''The Haunted House Restaurant has been closed for over three years. The building was rated as unsafe and forced a permanent closure of the establishment. The building was originally erected in the 19th century as a fur trade counter for the Hudson Bay Company. It later served for commercial boutiques and was even used as a residential property prior to the opening of the Theatrical-Restaurant.

 

If rumors hold true, the property has since been sold and an eighteen story tower building is slated for construction in this very same site.''

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'après ce que j'ai pu constater, la maison hantée est en démolition. Il y a des barricades autour avec des enseignes du démolisseur.

 

C'est une compagnie de restauration/maçonnerie, est-ce qu'ils démolissent ou ils sécurisent les murs? (atwill morin)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Petite parenthèse à ce propos: savez-vous si la maison hantée a fermé uniquement parce que la bâtisse était devenue trop délabrée ou bien si leur concept n'était tout simplement pas rentable? Si c'est rentable, un établissement semblable pourrait être intéressant dans le quartier des spectacles (ou même le vieux-port avec un concept un peu différent).

 

Ça fonctionnait bien la dernière fois que j'y suis allé (il y a 7 ans). Pour avoir de la place pour octobre, il fallait réserver pratiquement 4 mois à l'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'après ce que j'ai pu constater, la maison hantée est en démolition. Il y a des barricades autour avec des enseignes du démolisseur.

 

Merde ça doit être récent en titi. je suis passé devant il y a une semaine et je n'ai pas remarqué ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Petite parenthèse à ce propos: savez-vous si la maison hantée a fermé uniquement parce que la bâtisse était devenue trop délabrée ou bien si leur concept n'était tout simplement pas rentable? Si c'est rentable, un établissement semblable pourrait être intéressant dans le quartier des spectacles (ou même le vieux-port avec un concept un peu différent).

 

Je doute que ce soit grandement rentable. Mais c'est peut-être les deux raisons. D'ailleurs, il est possible que le délabrement était trop prononcé (même pour une maison hantée!) et a nui à la rentabilité......

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ça fonctionnait bien la dernière fois que j'y suis allé (il y a 7 ans). Pour avoir de la place pour octobre, il fallait réserver pratiquement 4 mois à l'avance.

 

Je doute que ce soit grandement rentable. Mais c'est peut-être les deux raisons. D'ailleurs, il est possible que le délabrement était trop prononcé (même pour une maison hantée!) et a nui à la rentabilité......

 

 

Merci pour les infos.

 

En octobre, c'est normal que les maisons hantées soient populaires. Le problème est le reste de l'année. Si ça peut être rentable, je crois qu'un endroit de ce genre serait bien pour le quartier des spectacles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est une compagnie de restauration/maçonnerie, est-ce qu'ils démolissent ou ils sécurisent les murs? (atwill morin)

 

Selon leur site web, Atwill Morin se spécialisent en restauration de bâtiments. Ce n'est donc probablement pas une démolition.

 

La mission d'Atwill-Morin est de contribuer activement à la conservation et à la transmission de l'héritage architectural par la restauration de bâtiments patrimoniaux dans le plus grand respect des caractéristiques originales et en harmonie avec ses fonctionnalités nouvelles et ce, dans un souci constant de qualité totale et de satisfaction de sa clientèle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By SonnyT31
      Big project coming soon 
      stay tuned 🤐
    • By IluvMTL
      Rénovations et agrandissement du 1250, rue Sanguinet

       
       
    • By acpnc
      https://www.lapresse.ca/societe/sante/en-forme/201910/27/01-5247192-une-nouvelle-salle-descalade-de-bloc-pour-aguicher-les-grimpeurs.php
      Une nouvelle salle d’escalade de bloc pour aguicher les grimpeurs

      PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE
      Le Café Bloc occupera un espace de près de 930 mètres carrés à deux pas du métro Saint-Laurent. L’endroit sera consacré au bloc (escalade courte et très technique effectuée sans corde) et à la convivialité.
      Au Québec, on a vu des salles d’escalade se monter dans des églises, des cinémas abandonnés ou autour d’un silo industriel. Dès l’an prochain, ce sera au sein d’un ancien peep-show du boulevard Saint-Laurent que les amateurs de bloc pourront monter au septième ciel.
      Publié le 28 octobre 2019 à 15h00
      Sylvain Sarrazin
      La Presse
      Les gyms d’escalade, c’est comme les cafés de chats : ces derniers temps, ça prolifère à Montréal. Qui s’en plaindra ? Surtout pas les grimpeurs du centre-ville qui auront accès, à deux pas du métro Saint-Laurent, à un espace de près de 930 mètres carrés (10 000 pieds carrés) consacré au bloc (escalade courte et très technique effectuée sans corde) et à la convivialité.

      ILLUSTRATION FOURNIE PAR CAFÉ BLOC
      Plan du futur Café Bloc
      C’est après avoir multiplié les voyages d’escalade autour du monde que Jean-François Gravel et Sébastien Aubé, deux entrepreneurs et amis montréalais, ont commencé à hisser le projet de Café Bloc – en partant d’assez bas, étant donné l’ancienne vocation érotique du local, et surtout son délabrement avancé. « Le bâtiment était à moitié démoli et abandonné depuis plusieurs années. On a même trouvé de vieilles cassettes érotiques dans le sous-sol ! Le toit coulait, la céramique était cassée dans tous les sens, etc. C’était un gros défi d’en faire un espace d’escalade », expliquent-ils.

      PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK
      Jean-François Gravel
      Mais une fois les dernières prises vissées aux pans, début 2020, le changement d’ambiance radical devrait émoustiller les athlètes du coin. « Notre but, c’était surtout de reproduire le vibe de la communauté de grimpeurs, quand les gens se retrouvent à la falaise, jasent, soupent ou prennent une bière ensemble, lisent dans un hamac… », expliquent les deux complices depuis l’île grecque de Kalymnos, où ils étaient en voyage d’escalade.
      On souhaite que ce ne soit pas juste un endroit où on vient, on grimpe, puis on repart.
      — Jean-François Gravel et Sébastien Aubé

      ILLUSTRATION FOURNIE PAR CAFÉ BLOC
      Plan du futur Café Bloc
      À l’issue de ce programme de rénovation extrême, on retrouvera donc, outre une centaine de « problèmes » (mini-voies de bloc) pour tous les niveaux et répartis sur une salle principale et une mezzanine, une salle d’entraînement, des espaces de détente et de restauration (avec cafés, repas et bières de microbrasserie) puis, peu avant l’été, une grande terrasse sur le toit avec hamacs et slacklines.
      Pour les voies comme pour les bières, la rotation sera de mise, avec un renouvellement régulier de celles-ci. Un tiers des « problèmes » sera destiné aux débutants, la moitié aux niveaux intermédiaires, et le reste aux experts des mouvements inhumains.
      Sauna et petits soins
      Indéniablement, on assiste à une explosion de l’escalade et des structures dans la région montréalaise sur les 10 dernières années : naissance de Zéro Gravité, Bloc Shop, Canyon Escalade, développement d’Allez Up… Ce nouvel acteur qui intervient en pleine floraison pourrait-il provoquer une saturation ?

      PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK
      Sébastien Aubé
      « On pense que la demande pour l’escalade dépasse l’offre et qu’on est dans le pic. Avec Café Bloc, on offre quelque chose de différent et une localisation très accessible pour les travailleurs et les étudiants, qui peuvent venir facilement pendant leur pause, avant ou après leur travail », indique Sébastien Aubé.
      Question distinction, on y retrouvera en effet des services singuliers qui devraient séduire les grimpeurs aux muscles endoloris, à savoir un sauna sec et des services de soins en massothérapie et ostéopathie. « On trouvait qu’un sauna pour pouvoir vraiment relaxer, ça manquait dans les salles à Montréal. Quant à la salle de traitements, qui permet d’avoir des services et un suivi sur place, elle est très complémentaire à l’escalade de bloc, où l’on se blesse souvent », fait remarquer Jean-François Gravel.
      L’ancien peep-show séduira-t-il les adeptes de la grimpe ? Au vu de ses futurs atouts, l’affaire semble dans la poche.
      Le gym sera situé au 1211, boulevard Saint-Laurent.
      Tarifs prévus : 18 $ pour la journée, 70 $ pour l’abonnement mensuel (respectivement 17 $ et 60 $ pour les étudiants)
      Allez Up ouvrira aussi une salle de bloc...
      Au-delà de l’inauguration olympique de la discipline, 2020 sera assurément l’année de l’escalade. Le centre Allez Up, qui dispose déjà d’une salle à Pointe-Saint-Charles, prévoit aussi d’inaugurer au printemps prochain une nouvelle structure à l’intersection de la rue Bishop et du boulevard René-Lévesque. « Ce nouvel emplacement de 14 000 pieds carrés [1300 mètres carrés] sur deux étages sera dédié à l’escalade de bloc et à l’entraînement spécifique », a indiqué à La Presse Antoine Séguin, directeur général du centre.
      ... de même que Le Crux à Laval
      Les grimpeurs lavallois ne seront pas oubliés puisque le centre Le Crux, implanté à Boisbriand, inaugurera à son tour une nouvelle salle de 1580 mètres carrés (17 000 pieds carrés) consacrée au bloc uniquement, à côté de la station de métro Montmorency. L'ouverture est prévue pour la fin de l'hiver, soit mars ou avril 2020.