Recommended Posts

Publié le 02 janvier 2010 à 12h32 | Mis à jour à 12h35

La Tour Eiffel, monument préféré au monde

 

La Tour Eiffel est le monument préféré des voyageurs, devant Saint-Pierre de Rome et le Taj Mahal, selon un sondage publié le 23 décembre.

 

La dame de fer parisienne a été citée comme monument préféré par 16% des voyageurs interrogés, loin devant ses concurrents, la basilique Saint-Pierre de Rome, au Vatican, à Rome (9%) et le Taj Mahal, en Inde (8%). Le Golden Gate Bridge, l'Empire State Building et la Statue de la Liberté, aux États-Unis, arrivent respectivement en 4e, 5e et 6e place, avec 7% des voix. L'Opéra de Sydney, la Sagrada Familia à Barcelone, l'Acropole, à Athènes, et le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro complètent le classement, dont est absent Big Ben, à Londres.

 

Le sondage d'Hotels.com montre que les Espagnols sont les plus susceptibles d'organiser leurs voyages en fonction des monuments à voir, 83% d'entre eux déclarant qu'ils avaient prévu un voyage dans une ville pour y voir les bâtiments célèbres. Viennent ensuite les Italiens, avec 80% de sondés affirmant avoir effectué un voyage pour un monument.

 

«Cela montre qu'une ville est véritablement définie, dans l'esprit des touristes, par ses édifices célèbres», déclare Alison Couper, d'Hotels.com. «L'attrait des monuments célèbres est si fort que de nombreuses personnes voyagent spécialement pour aller les voir. Ces bâtiments ont vraiment du poids dans notre imagination.»

 

Classement des dix premiers monuments au monde

 

Données Hotels.com

 

1. Tour Eiffel, Paris (16%)

 

2 . Basilique Saint-Pierre de Rome (9%)

 

3. Taj Mahal, Agra (8%)

 

4. Golden Gate Bridge, San Francisco (7%)

 

5. Empire State Building, New York (7%)

 

6. Statue de la Liberté, New York (7%)

 

7. Opéra de Sydney (7%)

 

8. Sagrada Familia, Barcelone (7%)

 

9. Acropole, Athènes (6%)

 

10. Christ Rédempteur, Rio de Janeiro (4%)

 

Hotels.com a interrogé 10 000 voyageurs sur cinq continents.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ou' se classe le plus célèbre monument de Montréal?

 

tu veux dire la future statue de claudette carbonneau?

 

 

tout ca me fait penser a quelque chose qui me trotte dans la tete depuis quelques temps, surtout avec les differentes discussions sur le mont-royal; pourquoi ne pas investir pour faire de la croix du mont-royal un vrai landmark ?

 

la presente structure de metal coloree de lumieres de noel, avec a sa base des clotures a emeutes et une generatrice mal cachee dans un gros winibago.......... c'est pas trop inspirant pour qqchose qui est le symbole d'un evenement marquant de notre beau montreal..

 

je pense tjrs a ca quand je vois le monument de rio, en particulier.

Edited by pedepy

Share this post


Link to post
Share on other sites

:rolleyes: La croix du Mont-Royal vient d'être rénovée et sied parfaitement comme telle sur la montagne, discrète proportionnellement et toujours visible, sans toutefois voler la vedette au parc sur lequel elle trône quand même à son plus haut.

 

Quant à la tour Eiffel, elle mérite vraiment le titre de monument préféré au monde, non seulement pour son histoire et son magnifique environnement qui la met en valeur. Mais aussi par le génie de ses conservateurs qui ont réussi à la sortir de son statisme en lui ajoutant une nouvelle dimension lumineuse dynamique qui augmente d'autant sa popularité.

 

Pour revenir à Montréal et cet esprit presque maladif de toujours vouloir se comparer aux autres en étant jamais satisfaits de ce que nous sommes, m'amène à me demander ce que l'on a tant à prouver? Cette attitude ne relève-t-elle pas davantage d'un certain complexe d'infériorité ou tout simplement d'un manque de réalisme?

 

Montréal est une ville moyenne qui n'a pas les budgets des grandes capitales, ni les pouvoirs politiques qui lui donneraient une certaine indépendance, non plus qu'une grande population pour financer des extravagances. Nous avons bien le Stade qui nous a presque "ruinés" et sa Tour qui demeure tout de même un monument moderne impressionnant mais malheureusement mal-aimé et dont l'image est sous-exploitée.

 

Bien sûr il est légitime de vouloir ériger un icône qui nous identifierait mondialement pour en faire une véritable marque de commerce. Mais les icônes s'imposent d'eux-mêmes à partir d'un design original, d'une réussite architecturale qui fait consensus quant à son appréciation générale. Ce sont la plupart du temps des constructions qui frappent l'imaginaire collectif en devenant le point focal d'un paysage donné tout en identifiant fortement un lieu.

 

Mais ils peuvent aussi être un monument modeste mais archi connu comme la petite sirène de Copenhague, le mannequin piss de Bruxelles ou la fontaine de Trévi à Rome notamment. Dans tous les cas l'icône impose par sa popularité et est une "vedette" devant laquelle les gens aiment être "immortalisés" en photo.

 

Vu sous cet angle, on comprend bien que le défi est de taille. Pas facile de proposer un monument nouveau ou ancien qui aurait un tel pouvoir d'attraction. On peut toujours rêver qu'un jour... mais en attendant je me satisfais pleinement de l'excellente réputation et de l'image positive de Montréal à travers le monde dont le nom est presqu'un icône en soi :thumbsup:.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:goodvibes: Au fait, à bien y penser, je crois qu'il y a à Montréal une sculpture qui si elle trônait au milieu d'une vaste et superbe place aménagée à son intention au coeur de la ville, pourrait par sa simple présence créer cet effet icônique tant souhaité.

 

Je pense à la magnifique sculpture d'Alexander Calder, appelée l'homme, héritage d'Expo 67 et qui git sur une place méconnue et mal exploitée sur l'ile Ste-Hélène. Dommage que l'on perde autant de potentiel en ne lui offrant pas une place digne de ce nom.

 

Je pense à une nouvelle place qui pourrait être développée au profit du recouvrement de l'autoroute Ville-Marie en plein nouveau quartier de la Santé, entre le Vieux-Montréal et le quartier chinois, le Palais des Congrès et le CHUM.

 

Ce corridor de l'autoroute pourrait enrichir la ville de multiples places et parcs tout le long de son parcours et une "place de l'Homme" bien située et dans un espace dégagé deviendrait le trait d'union idéal en offrant de belles perspectives et ce dans toutes les directions.

 

Nous avons déjà une pièce majeure qui impressionne par ses simples dimensions et son thème qui pourrait devenir: "l'Homme au centre de la ville", ou tout simplement "Terre des Hommes" (le thème de l'Expo) tout autant suggestif au sens propre que figuré. On pourrait même lui donner un sens plus mythique en en faisant un lieu de revendications des droits de l'homme au profit de manifestations et revendications qui pourraient y avoir lieu tout en étant diffusées par les médias.

 

Sur le plan esthétique on pourrait créer tout autour une fontaine avec différents jeux d'eau et des effets lumineux qui rehausseraient encore plus l'effet dramatique sans toutefois limiter l'accès au monument lui-même.

 

Pas besoin de réinventer la roue, nous avons des outils exceptionnels afin de créer une image forte et nouvelle, sans pourtant défoncer nos budgets. Il est grand temps que nous exploitions certaines de nos richesses cachées et celle-ci a, à mon sens, tout le potentiel nécessaire pour frapper positivement l'imaginaire collectif.

 

Pendant que nous rêvons à d'improbables monuments, nous dormons sur une oeuvre que beaucoup nous envieraient si seulement elle était au bon endroit. Il est grandement temps de se réveiller et réaliser une place qui ne serait pas la plus belle ou la plus connue au monde, mais qui pourrait avoir ce titre à Montréal et dont elle pourrait enfin devenir le symbole tant recherché.

Share this post


Link to post
Share on other sites
:rolleyes: La croix du Mont-Royal vient d'être rénovée et sied parfaitement comme telle sur la montagne, discrète proportionnellement et toujours visible, sans toutefois voler la vedette au parc sur lequel elle trône quand même à son plus haut.

 

...

 

Pour revenir à Montréal et cet esprit presque maladif de toujours vouloir se comparer aux autres en étant jamais satisfaits de ce que nous sommes, m'amène à me demander ce que l'on a tant à prouver? Cette attitude ne relève-t-elle pas davantage d'un certain complexe d'infériorité ou tout simplement d'un manque de réalisme?

 

Montréal est une ville moyenne qui n'a pas les budgets des grandes capitales, ni les pouvoirs politiques qui lui donneraient une certaine indépendance, non plus qu'une grande population pour financer des extravagances. Nous avons bien le Stade qui nous a presque "ruinés" et sa Tour qui demeure tout de même un monument moderne impressionnant mais malheureusement mal-aimé et dont l'image est sous-exploitée.

 

 

je suis pas mal sur qu'il n'y pas grand monde a l'exterieur de montreal qui pense venir ici pour voir la croix; je pense meme que 95% des touristes n'en n'ont jamais entendu parler. je suggerais simplement de peut-etre lui redonner un peu de lustre (et je veux pas dire changer les ampoules). je pense pas que c'est le genre de projet qui commande un enorme 'budget'.

 

montreal n'est peut-etre pas dans la gang des new york, londre, tokyo, paris, etc mais elle n'est pas non plus (encore) simplement une pittsburgh ou edmonton ... ca reste quand meme la 6em municipalite en importance en amerique du nord, une ville qui reste encore tres dense et ne souffre pas trop de l'etalement toute proportions gardees.

 

c'est normal de se comparer. et j'aimes mieux voir montreal essayer de se comparer a du plus grand qu'a du plus petit. j'aimes mieux voir montreal se pogner contre chicago ou san francisco ou atlanta ou boston que contre syracuse ou providence ou hamilton, au sport. j'aimes mieux entendre que montreal est en competition avec new york ou toronto pour l'obtention de conventions ou d'evenements internationaux.

 

oui il faut continuer a developer a "echelle humaine" a l'interieur de nos quartier mais sans toutefois oublier que l'ensemble se doit de former un tout, une ville forte qui attirera immigrants, touristes et investisseurs de partout au monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
je suis pas mal sur qu'il n'y pas grand monde a l'exterieur de montreal qui pense venir ici pour voir la croix; je pense meme que 95% des touristes n'en n'ont jamais entendu parler. je suggerais simplement de peut-etre lui redonner un peu de lustre (et je veux pas dire changer les ampoules). je pense pas que c'est le genre de projet qui commande un enorme 'budget'.

 

montreal n'est peut-etre pas dans la gang des new york, londre, tokyo, paris, etc mais elle n'est pas non plus (encore) simplement une pittsburgh ou edmonton ... ca reste quand meme la 6em municipalite en importance en amerique du nord, une ville qui reste encore tres dense et ne souffre pas trop de l'etalement toute proportions gardees.

 

c'est normal de se comparer. et j'aimes mieux voir montreal essayer de se comparer a du plus grand qu'a du plus petit. j'aimes mieux voir montreal se pogner contre chicago ou san francisco ou atlanta ou boston que contre syracuse ou providence ou hamilton, au sport. j'aimes mieux entendre que montreal est en competition avec new york ou toronto pour l'obtention de conventions ou d'evenements internationaux.

 

oui il faut continuer a developer a "echelle humaine" a l'interieur de nos quartier mais sans toutefois oublier que l'ensemble se doit de former un tout, une ville forte qui attirera immigrants, touristes et investisseurs de partout au monde.

 

:rolleyes:Au lieu de discuter de généralités et de voeux pieux en se comparant inutilement à plein de villes de manière hypothétique, pourquoi ne pas faire avancer le débat en proposant des choses concrètes qui justement ajouteraient à l'image de la ville.

 

Je présente ici un projet réalisable, peu couteux et qui a l'avantage d'utiliser une oeuvre d'art méconnue, même de la plupart des montréalais. Cette sculpture monumentale, qui fait 24 mètres de haut est isolée dans son ile déserte la moitié de l'année. Peu visitée même durant la belle saison, elle est indéniablement une perte potentielle au niveau de l'image de la ville.

 

C'est une des oeuvres parmi les plus importantes du célèbre artiste et devrait être exposée fièrement dans une place centrale au milieu de la ville. Le grand musée Beaubourg à Paris fait justement une rétrospective de cet important artiste américain qui a passé la moitié de sa carrière en France.

 

Montréal a eu l'honneur de recevoir ce monument hautement esthétique en 1967, pour l'exposition mondiale et depuis il sommeille dans son ile oubliée de la majorité. C'est comme si on mettait une peinture de maitre dans une toilette au lieu de l'afficher sur un mur à la vue de tous.

 

Voilà un geste concret qui aurait le pouvoir de retenir l'attention tout en offrant aux montréalais de même qu'aux visiteurs une place emblématique qui aurait le pouvoir d'attraction tant souhaité. Toutes les villes auxquelles on se compare seraient excitées à l'idée d'exposer une oeuvre d'art aussi monumentale tout autant que significative d'un créateur qui a marqué son époque.

 

Nous avons une pièce majeure, un atout indéniable que nous devons le plus tôt possible sortir de notre manche. Il faut le mettre sur la table, à la vue de tous pour justement marquer des points qui feront la différence dans la perception de cette ville que nous aimons tous.

 

Pendant que l'on cherche à se distinguer en projetant une image forte aux yeux des gens de l'extérieur, nous avons un chef-d'oeuvre qui gagnerait à être vu et reconnu. Ne lui manque qu'un lieu digne de ce nom et c'est au centre-ville qu'il doit trôner pour qu'enfin on fasse vraiment justice au talent de son auteur et à la renommée de sa ville hôte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois cette magnifique sculpture à l'entrée de la ville, dans le futur aménagement du boulevard Bonaventure. En plein centre, avec les voies du boulevard de chaque côté, sans tours à bureaux, une grande entrée magistrale.

 

Quant aux monuments, nous en avons déjà, ils ne sont pas réellement mis en valeur.

 

Le stade Olympique en est un. Je mettrais les ingénieurs (et les écoles polytechniques de Montréal) au défi de créer une toile rétractable, cette toile ferait vraiment du stade une création unique au monde, une attraction en soit.

 

Puis, le dôme géodésique de Fuller, il faudrait en faire un magnifique pavillon illuminé le soir, et plus intéressant que le modeste musée de l'eau que l'on a en ce moment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai travaillé tout près et dessous le Calder durant l'été dernier au Piknic Electronik.

 

Même si c'est l'icône de l'évènement estival hebdomadaire, je crois qu'il mériterait aussi d'être mis en valeur quelque part dans la ville. C'est une œuvre avec un grand potentiel, trop souvent oubliée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By GDS
      Voisin au YOO
       
      http://www.mauricemartel.com/union/
       


    • By Fortier
      Projet résidentiel ancien site du Mackay
       
    • By MARTY
      http://www.lesaffaires.com/
       
      Une deuxième «Tour des Canadiens» en vente dès l’automne
      Hugo Joncas . les affaires.com . 02-04-2013 (modifié le 02-04-2013 à 16:11)
       
      La Tour des Canadiens. Photo: Canderel
      Sa Tour des Canadiens est vendue à 100%, et Cadillac Fairview veut mettre en marché un deuxième immeuble de condos d’envergure comparable dès cet automne, au sud du Centre Bell.
       
      La seconde tour de copropriétés « sera en grande partie semblable » à la Tour des Canadiens, dit Wayne Barwise, vice-président directeur, Aménagement, chez Cadillac Fairview. « Elle est toujours sur la table à dessin » a-t-il ajouté, en marge de la cérémonie de la première pelletée de terre de la Tour Deloitte, un autre projet de la filiale immobilière du Régime de retraite des enseignants de l’Ontario dans le quadrilatère.
       
      «Le site précis n'est pas encore choisi, mais l'immeuble sera situé sur nos terrains au sud du Centre Belle, rue Saint-Antoine, dit Sal Iacono, vice-président principal, Développement et gestion immobilière, Est du Canada, chez Cadillac Fairview. Les dimensions précises de la nouvelle tour restent également à préciser. «On est en train d’étudier ça présentement. On va faire quelque chose à l’échelle de ce que le marché nous permettra de faire.»
       
      Sal Iacono précise que le nouveau gratte-ciel pourrait être aussi grand que la Tour des Canadiens, qui compte 50 étages et 552 unités, et qu’il aura lui aussi un accès direct au métro. «Selon nous, non, le marché ne ralentira pas pour ce type de projet», dit-il.
       
      Cadillac Fairview et son partenaire constructeur Canderel mise sur des unités de luxe et mousse leur vente avec un marketing intense. La Tour des Canadiens, par exemple, a développé tout un plan d’avantages en collaboration avec les Canadiens de Montréal pour mousser la vente de ses copropriétés, comme du temps de glace au Centre Bell, un accès à des billets en prévente et des tirages pour des places en loge ou directement derrière le banc des joueurs.
       
      Chez Altus, l’évaluateur Mathieu Collette croit que les projets avec des vues dégagées, avec un accès direct au métro, comme la Tour des Canadiens, continueront de bien se vendre. «Au dernier trimestre de 2012, 64 % des unités en projet au centre-ville, dans le Vieux-Montréal et dans Griffintown étaient déjà vendues », signale-t-il.
       
      Deux tours de 500 000 pieds carrés
       
      À l’est du Centre Bell, Cadillac Fairview a déjà excavé l’équivalent des trois étages de stationnement que comptera son autre projet en cours, la Tour Deloitte, un gratte-ciel de bureaux de 26 étages et 495 000 pieds carrés, dont le cabinet de comptables sera locataire principal.
       
      Le promoteur a en outre donné peu de détails supplémentaires sur la deuxième tour de bureaux qu’il compte construire en face, de l’autre côté de la rue Saint-Antoine. Elle fera quelque 500 000 pieds carrés également, mais sera « différente » de la Tour Deloitte, dit Sal Iacono, qui n’a pas voulu donner plus de détails.
       
      Selon nos sources, les courtiers immobiliers reçoivent déjà des appels de Cadillac Fairview pour sonder l’intérêt de gros locataires potentiels pour son deuxième immeuble de bureaux. « La raison d’être d’un promoteur, c’est toujours de vendre le prochain projet », dit Sal Iacono.
    • By denpanosekai
      may 8 2017
      broccolini project automne 2017