Jump to content

Autoroute - Pont de la 25 (2011)
Thumbnail


mtlurb

Recommended Posts

Déjà, la CSN et la FTQ ont publié un communiqué dénonçant «toute réalisation en PPP qui ne peut avoir comme conséquence que de brader nos services publics aux mains des transnationales qui ne pensent qu’au profit».

 

Du prolongement du métro à Laval au siège de la Caisse de dépôt en passant pas la Gaspésia, il ne manque pourtant pas d’histoires d’horreur au Québec, et on a été capable de faire ces désastres sans l’aide des transnationales.

 

Peut-être que les bonzes du lobby anti-PPP québécois seraient-ils bien inspirés d’aller faire un tour du côté de Millau...

 

Bienvenue au Québec.

 

C'est en plein c'est choise là qui me frustre royalement à proopos de ma province. Les crisses de syndicats sont trop gros et trop fort. Quand c'est rendu qu'ils font des annonces à la radio et dans les journaux pour changer l'opinion publique à propos des PPP, ça me fais rager en dedans!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Une des compagnies qui va effectuer les travaux du pont de la 25,construction Kiewit, sont presentement les principaux constructeurs de l'élargissement du "sea-to-sky" highway entre Vancouver et Whistler, et je dois dire, ca semble etre une mechante compagnie de construction, a voir la quantité de machinerie et d'employés sur le site, et l'ampleur du projet.

 

C'est une bonne chose pour le pont de la 25

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Je suis allé à un mariage enfin de semaine et j,ai eu la chance de parler à un ingénieur qui travail sur l,autoroute 25 et le pont. Il m'a dit que ca va etre fini d'ici 4 ans et que ce projet est bien plus en avance que celui de la 30.

 

 

Je ne sais pas si tu es au courant, mais ils ont déjà commencé la construction de la 30. Ils ont commencé la construction du viaduc qui fera pasé l'autoroute au dessus de la 15!

Link to comment
Share on other sites

Je sais bien que la 30 est déja commencée, mais la 25 est en avance pour le résultat final, et de loin. De la facon dont il parlait, la 30 va prendre du temps. Ya du gossage. La plug est crédible, il est en contact avec toutes les compagnies qui travaillent sur les autoroutes de Montreal. Pour la 720 east,,,c'est meme lui qui en a parlé sans que je lui en glisse un mot. Il m'a parlé de la rue Notre-Dame qui serait achevé jusqu'à la 25 en autoroute. Pas de date, mais il parlait au futur et non au conditionnel.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

la 30 est beaucoup plus gigantesque que la 25... je crois que c'est 2 gros ponts plus une multitudes de plus petits. Tandis que la 25 c'est "juste" un pont et deux bouts d'autoroutes.

Link to comment
Share on other sites

la 30 est beaucoup plus gigantesque que la 25... je crois que c'est 2 gros ponts plus une multitudes de plus petits. Tandis que la 25 c'est "juste" un pont et deux bouts d'autoroutes.

 

Exactement!

 

Mais au moins, les deux projets semblent vouloir avancer, ce qui une maudite bonne nouvelle!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • Administrator

Le PPP du pont de la 25 bientôt lancé

 

 

27 août 2007 - 06h32

La Presse

Rudy Le Cours

outils_grossir.gifGrossir caractèreoutils_imprimer.gifImprimeroutils_envoyer.gifEnvoyer

 

 

À quelques semaines de la signature du partenariat public privé (PPP) pour la construction et l'exploitation du pont à péage de l'autoroute 25, l'optimisme reste de rigueur malgré les apparentes difficultés de son promoteur privé.

 

«Ce qui manque, c'est la documentation légale, précise en entrevue Jean Lefebvre, président directeur général de l'Agence des PPP du Québec (APPPQ), une société d'état qui compte 25 employés dont 18 professionnels. Les plans sont en cours de réalisation et le travail dans l'eau devrait commencer au printemps.»

 

Espèce rare

 

Les environnementalistes s'opposent au projet en raison de la présence d'une frayère d'esturgeons noirs, une espèce peu nombreuse dans la rivière des Prairies.

 

Ils tentent depuis son annonce en juin de convaincre les tribunaux d'en retarder la réalisation.

 

Depuis quelques semaines, une nouvelle ombre se pointe à l'horizon: le consortium aura-t-il le moyen de financer le projet?

 

«Le gouvernement s'assure que les fonds sont disponibles», affirme M. Lefebvre.

 

Concession A-25 est chargée de la réalisation et de l'exploitation pendant 35 ans d'un tronçon de 7,2 km de l'autoroute 25 qui inclut le pont qui enjambera la rivière. Concession A-25 est une filiale formée par Macquarie Infrastructure Partners (MIP) de New York.

 

MIP est lui-même une création de la banque australienne Macquarie, malmenée en Bourse depuis quelques semaines à cause de la frilosité des marchés monétaires.

 

Des actions de pacotille

 

«Trois fonds de Macquarie ont perdu 25% de leur valeur, reconnaît M. Lefebvre. Ce sont des fonds qui investissent dans des junk bonds. Ils n'ont rien à voir avec la 25.»

 

MIP est un fonds de capital-risque financé par des participations de caisses de retraite canadiennes et étrangères, dont celle des employés des collèges d'arts appliqués et de technologie (CAAT) de l'Ontario.

 

Son portefeuille comprend le terminal de containers Fraser Surrey en Colombie-Britannique et celui du port de Halifax. MIP exploite aussi en co-entreprise des autoroutes à péage en Indiana et à Chicago.

 

Pour réaliser le chantier dont la valeur se situe entre 400 et 600 millions selon des sources différentes, MIP empruntera le gros des fonds nécessaires. La banque française Société générale agira comme prêteur.

 

Pour la réalisation du chantier, Concession A-25 s'est adjoint les services d'un entrepreneur, maître d'oeuvre du cahier de charges. C'est la firme Construction Kiewit de Boisbriand qui agira à ce titre.

 

L'entreprise est une filiale d'une société américaine d'Omaha dont le capital fermé appartient à ses employés cadres. Du nombre, 115 sont Québécois qui détiennent 7% de son capital.

 

«En Amérique du Nord, on a réalisé un contrat de 1,5 milliard pour la réfection clés en mains de l'Interstate 15 à Salt Lake City, en vue des Jeux Olympiques de 2002, rappelle Jacques Lacombe, directeur des affaires chez Construction Kiewit. On construit aussi le tronçon de 60 km Sea to Sky entre Vancouver et Whistler en vue des jeux de 2010.»

 

Plus modeste, le tronçon de la 25 revêt cependant une difficulté particulière. Pour la conception du pont à haubans, Construction A-25 a formé une co-enttreprise avec l'américaine Parsons Transportation Group à qui on doit notamment le pont Pierre-Laporte à Québec et le Sky Train de Vancouver.

 

M. Lacombe agit aussi à titre de directeur du projet de l'autoroute 25 pour Kiewit Parsons.

 

«Nous nous sommes engagés à livrer clé en mains le tronçon en mai 2011», poursuit M. Lacombe.

 

La conception des approches du pont est confiée à la société en commandite de Genivar Groupe conseil de Montréal, engagée dans plusieurs chantiers autoroutiers du Québec et de l'Ontario.

 

Le béton sera fourni par Demix, filiale de Ciment Saint-Laurent.

 

Une fois livrée l'infrastructure, son entretien sera confiée à Miller Paving et sa filiale québécoise Talon-Sebeq tandis que la responsabilité du système de péage incombera à TransCore de Pennsylvanie.

 

Il s'agit d'un concepteur de technologies et de logistiques pour la gestion du trafic autoroutier ou aérien.

 

«MIP a tout intérêt à ce que le pont soit livré à temps, conclut M. Lefebvre. Comme il s'agit d'un pont à péage, le plus vite est le mieux.»

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...