Recommended Posts

voila un nouveau parti politique fédéraliste le nom sera réservé à partir de minuit ce soir au DGE il ne manque que les 100 signatures requises

si il y a des gens ici qui souhaite m'aider envoyer moi un message privé :highfive:

 

 

Parti Populaire du Québec

Bien-entendu, la première question que vous devez vous poser concerne nos idées, si nous avons des propositions pour changer le système que nous dénonçons. Et bien oui, nous avons différents point de vue concernant plusieurs sphères du système Québecois.

Toutes les positions du Parti seront soumis aux votes de ses membres pour permettre un débat constructif sur chacun des points, d'ailleurs ceux-ci seront détaillés éventuellement, il s'agit ici d'une ébauche et non de la plateforme finale du Parti. D'ailleurs, la proposition d'idée et de réforme est souhaitée et favorisée.

 

De plus, j'aimerais souligné la direction principale que le Parti Populaire du Québec veut avoir, soit la dénonciation et la proposition de solution face à des enjeux qui touchent la population directement et non pas un feu de paille pour cammoufler les vrais problèmes que nous vivons.

 

Voici nos différentes idées:

 

 

Éducation:

Gel des frais de scolarité

Augmentation des stages non-rémunérés obligatoire

Évaluation de l'horaire scolaire

Rétablissement du cours d'économie familiale et augmentation des cours d'éducation physique quotidien.

Discrimination positive pour professeur masculin

Élimination de la Malbouffe dans les écoles

 

 

Santé:

Gratuité totale des médicaments

Installation d'un ticket modérateur

Ouverture aux PPP

Spécialisation des cliniques privées. Ex. Opération à la hanche, aux genoux.

Ouverture et favorisation de l'immigration professionnel.

 

Environnement:

Étatisation des rivières

Protection et contrôle absolu de l'eau, examination approndie du rôle d'Hydro-Québec.

Favorisation de l'énergie géothermique et hydro életrique

Ticket aux compagnies et particulier non-recycleurs

Création d'un site de combustion des déchêts dans le Nord-du-Québec

Obligation des sacs à poublelle transparents.

 

 

Justice:

Restructuration du programme de remise en liberté

Enquête sur les services offert en prison.

Identification par une plaque automobile débutant par les lettres SO, les récidivistes de l'alcool au volant.

 

 

Développement Régionnal:

Favorisation sectoriel = Développement de région-génération

Création de travaux publics dans les régions éloignées.

Favorisation et VALORISATION du Nord

Développement d'entreprise québécoise

Augmentation des subventiosns aux services publics (écoles, transport en commun...)

Edited by Vaillant

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici ce que je pense de leur platforme! Un "thumbs up" c'est positif et un "thumbs down" ce ne l'est pas!

 

Éducation:

Gel des frais de scolarité:thumbsdown:

Augmentation des stages non-rémunérés obligatoire :thumbsdown:

École de 7:00 à 17:00 :thumbsdown:

Rétablissement du cours d'économie familiale et augmentation des cours d'éducation physique quotidien. :thumbsup:

Discrimination positive pour professeur masculin :thumbsup:

Élimination de la Malbouffe dans les écoles :thumbsup:

 

 

Santé:

Gratuité totale des médicaments :thumbsdown:

Installation d'un ticket modérateur :thumbsup:

Ouverture aux PPP :thumbsup:

Spécialisation des cliniques privées. Ex. Opération à la hanche, aux genoux. :thumbsup:

Ouverture et favorisation de l'immigration professionnel. :thumbsup:

 

Environnement:

Étatisation des rivières Bof...pas vraiment important!

Protection et contrôle absolu de l'eau, examination approndie du rôle d'Hydro-Québec. :thumbsup:

Favorisation de l'énergie géothermique et hydro életrique :thumbsup:

Ticket aux compagnies et particulier non-recycleurs :thumbsup:

Création d'un site de combustion des déchêts dans le Nord-du-Québec :thumbsup:

Obligation des sacs à poublelle transparents. :thumbsdown:

 

 

Justice:

Restructuration du programme de remise en liberté :thumbsup:

Enquête sur les services offert en prison. :thumbsup:

Identification par une plaque automobile débutant par les lettres SO, les récidivistes de l'alcool au volant. :thumbsup:

 

 

Développement Régionnal:

Favorisation sectoriel = Développement de région-génération :thumbsdown:

Création de travaux publics dans les régions éloignées. :thumbsdown:

Favorisation et VALORISATION du Nord :thumbsup:

Développement d'entreprise québécoise :thumbsup:

Augmentation des subventiosns aux services publics (écoles, transport en commun...):thumbsup:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas trop mauvais comme parti politique, mais il y a trop de choses avec lequel je ne suis pas d'Accord, et le point le plus important est qu'ils sont fédéralistes!

 

Quand allons nous voir un parti politique séparatiste avec des tendances centre-droite pour tout ce qui touche l'économie et des tendances centre-gauche pour les questions qui touchent la société???

Share this post


Link to post
Share on other sites

Éducation, santé, environnement, justice, c'est bien beau, mais...

 

...qu'est ce que ce parti compte faire pour l'économie? (...ainsi que les infrastructures et le dévelopement durable)

Share this post


Link to post
Share on other sites

on est très ouvert aux proposotions et la liste ci-haut ce n'est pas la plate forme du parti mais quelques idées alors sa serais super si vous aller en ce sens

et oui un parti fédéraliste car comme vous voyez Charest n'a aucune opposition

Edited by Vaillant

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça a certains points intéressants, mais comme Hasbfan, le côté fédéraliste me rebute.

 

Non pas que je voudrais plus qu'il soit souverainiste. Juste, comme, un parti neutre, ça pourrait pas exister ça un jour? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est correcte, ca peu être un peu plus à droite (ca c'est ou il manque un parti au Québec).

 

Je pense que les frais de scolarité devrait augmenter au moyen Canadien, et que l'année scolaire devrait être prolonger au lieu de prolonger la journée scolaire par exemple.

 

Par contre, j'ai toujours pensé que tu est souverainiste Vaillant?

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est correcte, ca peu être un peu plus à droite (ca c'est ou il manque un parti au Québec).

 

Je pense que les frais de scolarité devrait augmenter au moyen Canadien, et que l'année scolaire devrait être prolonger au lieu de prolonger la journée scolaire par exemple.

 

Par contre, j'ai toujours pensé que tu est souverainiste Vaillant?

 

J'étais :silly: mais rien que les fous ne change pas d'idées n'est-ce pas?

et si quelqu'un à des idées pour la plate forme sa serais géniale

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est correcte, ca peu être un peu plus à droite (ca c'est ou il manque un parti au Québec).

 

Il y a l'ADQ. Par contre le problème avec l'ADQ c'est qu'ils sont a droite sur les questions sociales, mais pas assez à droite sur l'économie!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a l'ADQ. Par contre le problème avec l'ADQ c'est qu'ils sont a droite sur les questions sociales, mais pas assez à droite sur l'économie!

 

ca revient a certain des arguments avancés dans la discussion sur le niveau de vie insoutenable au quebec, une droite économique au québec ca passera jamais quand tu as 40% des gens qui paie pas d'impôt, eux on aucun intérêt a avoir un partie de droite économique arriver, et ajouter ceux qui sont borderline (qui paient a peine) vont aller également du coté d'une gauche economique, puisqu'ils recoivent plus qu'ils contribuent en services.

 

C'est clair que ca serait surement une des meilleures choses qui arriverait, un parti de droite economique au pouvoir pour faire le ménage dans le trop de services offert a prix déraisonnables par la province

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By ToxiK
      Une idée intéressante d'Énergir annoncée il y a quelques jours.  Je n'ai pas vu de fil à ce sujet.  Ça semble être une bonne idée.  Évidement, si on consomme notre propre gaz plutôt que d'importer celui de l'Alberta, on nous aimera encore moins et on nous accusera de ne penser qu'à nous...  Mais dans les faits, ça pourrait rapporter gros au Québec tout en nous permettant de revaloriser nos déchets et de diminuer nos importations en gaz naturel.
      https://www.lapresse.ca/affaires/economie/energie-et-ressources/201902/06/01-5213711-gaz-naturel-renouvelable-une-solution-a-20-milliards.php
    • By ScarletCoral
      http://journalmetro.com/actualites/montreal/1868454/montreal-se-dote-dun-droit-de-preemption-dans-neuf-secteurs/
      18/10/2018 Mise à jour : 18 octobre 2018 | 13:28   Montréal se dote d’un droit de préemption dans neuf secteurs
      Par Dominique Cambron-Goulet
      MétroLa Ville de Montréal a décidé de se doter d’un droit de préemption sur les terrains en vente dans neuf secteurs où du développement est anticipé. Nouveau pouvoir permis par la Loi sur le statut de métropole, Montréal identifiera des lots pour lesquels elle pourra égaler une offre d’achat et mettre la main en priorité sur des terrains. Les neuf secteurs où se situent ces lots sont Anjou-Langelier, Lachine-Est, Louvain Est, la partie nord de l’Île-des-Soeurs, Namur-De la Savane, Assomption Nord, Bellechasse, Havre-Bridge-Wellington et aux abords de la voie ferrée entre le Plateau et Rosemont.
      «C’est un outil de plus. Il existe déjà la négociation de gré à gré, l’avis de réserve foncière et l’avis d’expropriation. Mais le droit de préemption, contrairement à un avis de réserve ou d’expropriation, n’a aucun impact sur le propriétaire et ne le force à rien», a expliqué jeudi le responsable de l’urbanisme au sein du comité exécutif, Éric Alan Caldwell.
      La Ville avisera les propriétaires de son droit de préemption pour dix ans. Si le propriétaire du lot met son terrain en vente et qu’il accepte une offre d’achat, la Ville aura 60 jours pour égaler cette offre et ainsi acheter le terrain.
      La Ville souhaite acquérir des terrains dans ces secteurs pour y construire des bibliothèques, des parcs et des infrastructures sportives. «Quand on développe des quartiers, on est capable de savoir les besoins pour le secteur en équipements collectifs. Le droit de préemption permet une meilleure planification», a ajouté M. Caldwell.
      En gros, la Ville souhaite éviter un second Griffintown, quartier développé par les promoteurs immobiliers et dans lequel il manque plusieurs infrastructures publiques, notamment des écoles.
      Réagissant au fait que Griffintown, le centre-ville ou l’Est de Ville-Marie (où se situent notamment la brasserie Molson et Radio-Canada) ne sont pas dans la liste de lots identifiés, l’élu d’Hochelaga a indiqué que la Ville a «la capacité d’ajuster la liste des secteurs ou des lots à tout moment». «Cette liste sera en évolution à mesure qu’on fait notre planification», a-t-il dit.
      Les parcs-nature
      Alors que le règlement sur les neuf secteurs de développement devrait être voté au conseil municipal de novembre, un autre règlement sur des droits de préemption entrera en vigueur dès la semaine prochaine, cette fois pour les parcs-nature. Les lots privés de la douzaine des parcs-nature de l’île seront visés par cette mesure, dont ceux de l’Anse-à-l’Orme et du Bois-d’Anjou. Tandis que des promoteurs immobiliers souhaitent développer certains de ces terrains, l’administration municipale veut agrandir les parcs et en faire des aires protégées.
    • By ScarletCoral
      Le projet en construction au coin de William et Saint-Martin est un projet de l'OSBL Le Portage dont la mission est la réinsertion de toxicomanes http://www.portage.ca/accueil
       
      Il comptera 30 logements répartis sur 6 étages incluant des 2 salles communautaires et des locaux de services
       
      Avec l'annulation/report du projet URB, le projet a quelque peu changé depuis la rédaction de ce document de la Ville : http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/ARROND_SOU_FR/MEDIA/DOCUMENTS/1705_WILLIAM_21-06-12_DOC_INFO.PDF
       
      L'appel d'offres a été lancé en janvier 2015 : https://www.seao.ca/OpportunityPublication/ConsulterAvis/Categorie?ItemId=e444b8c9-3fff-4830-88a4-478607950c1c&SubCategoryCode=C01&callingPage=4
       
       
    • By Megafolie
      Pathétique...
      https://pq.org/deblocage/
       
      EXCLUSIF Publié le 20 mars 2018 à 05h00 | Mis à jour à 06h08
      Un gouvernement péquiste enverrait le REM sur une voie de garage
      Le Réseau express métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement du Québec devrait coûter près de 6 milliards $.
      PHOTO FOURNIE PAR LA CDPQ
      DENIS LESSARD
      La Presse (Québec) Porté au pouvoir, un gouvernement du Parti québécois (PQ) mettrait pour l'essentiel au rancart le projet de Réseau express métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement du Québec. En lieu et place, le gouvernement Lisée proposerait un réseau de tramways, plus modeste et moins coûteux, et s'appuierait davantage sur les trains de banlieue et le métro.
      Le chef du PQ, Jean-François Lisée, doit, ce matin, annoncer la stratégie de son parti en matière de «mobilité pour Montréal», dans une conférence de presse depuis son bureau de chef de l'opposition à la Place Ville Marie.
      À l'interne, des élus péquistes sont surpris de la rapidité de cette annonce. Mercredi dernier, les députés avaient eu une première présentation au caucus hebdomadaire. La réunion s'était prolongée pour les élus de Montréal et du 450. À la différence du REM, le projet mis de l'avant par le PQ déborde largement l'île de Montréal pour rejoindre davantage les électeurs du 450, essentiels pour les prochaines élections générales.
      Depuis des mois, les interventions du PQ à l'Assemblée nationale sont invariablement opposées au projet de la Caisse de dépôt. Mais les stratèges de Jean-François Lisée en conserveraient un élément, indiquaient des sources péquistes hier. Le changement de cap sera l'occasion d'imposer une balise qui fait cruellement défaut au projet actuel : le matériel roulant devrait comporter au moins 25% de contenu provenant du pays. Le REM ne prévoit aucune règle quant au contenu canadien ou québécois. Une décision prise pour avoir accès aux appels d'offres internationaux, avait soutenu la Caisse.
       
      Annoncé vendredi, le projet de tramway de l'administration Labeaume, à Québec, promet déjà 25% de contenu canadien, et le PQ avait publiquement dit que cela était plein de bon sens, confie-t-on.
      Une position qui fait jaser
      Dans le milieu des affaires de Montréal, en coulisses, la position du PQ faisait déjà jaser hier. Il faut s'attendre à ce que les groupes patronaux, unanimement favorables au REM, montent vite au créneau pour défendre le projet de la Caisse. Aussi, a relevé un des intervenants du patronat, les contrats sont déjà alloués, et les expropriations ont débuté. L'abandon du projet, ne serait-ce qu'en partie, suppose de très lourdes pénalités.
      On ne s'attend pas à un tracé précis ce matin, mais on devrait avancer un coût, qui devrait être en deçà de la barre des 6 milliards de dollars du REM actuel. Du côté des trains de banlieue surtout, on s'appuie sur un réseau existant.
      Avec son projet étonnant, le PQ veut, à l'évidence, se démarquer des autres partis, adopter une position qui le distinguera clairement dans l'esprit des électeurs.
      La position du PQ n'est qu'un pas de plus vers l'opposition systématique du parti envers le projet de la Caisse de dépôt. Il y a un an, le parti avait tenté, en vain, de convaincre le gouvernement d'accepter la tenue d'une commission parlementaire sur le projet. Pour le PQ, les frais de fonctionnement du REM et l'obligation de rendement de la Caisse de dépôt rendent inaccessible la rentabilité, à moins de lourdes subventions gouvernementales. Pour Jean-François Lisée, le manque de transparence du gouvernement devrait faire craindre le pire aux contribuables.
      D'ailleurs, l'opposition péquiste avait fait valoir que le REM rendrait nécessaire une hausse de taxe foncière dans plusieurs villes de la couronne.
      Pour élaborer sa position, le PQ a aussi échangé avec les dirigeants de Trainsparence, une organisation opposée au REM et vouée au développement durable en transports collectifs. L'un d'eux, Jean-François Lefebvre, a repoussé jusqu'à cet après-midi ses commentaires. «Je ne peux rien commenter pour l'instant. Il y a des propositions qu'on fait depuis des mois, qui circulent», se contente de dire le chargé de cours en études urbaines de l'UQAM.
    • By Fortier
      Je ne sais pas s'il y a déjà un fil pour ce projet, mais bref je trouve ça vraiment intéressant comme idée. Le Québec aurait vraiment l'occasion de se démarquer internationalement et d'être un pionnier (enfin). Nous avons l'électricité, nous avons les matériaux et nous avons les wagons. Manque juste un petit peu de volonté...