Jump to content

monctezuma
 Share

Recommended Posts

Brossard

40 M$ pour revamper le Mail Champlain

Mise à jour : 16/09/2009 15h35

 

Les amateurs de shopping seront heureux d’apprendre que le Mail Champlain, sur la Rive-Sud de Montréal, se refera une beauté.

 

Le propriétaire du centre commercial, Ivanhoé Cambridge, investira 40 millions $ pour réaménager le centre et ainsi espérer attirer une clientèle plus jeune.

 

Les travaux commenceront dès cet automne et se poursuivront jusqu’en 2010. Ils se feront de nuit pour perturber le moins possible les activités du mail.

 

Selon les plans des architectes, le centre devrait laisser passer plus de lumière naturelle. Les aires de restauration seront restaurées et un espace pour manger devrait être aménagé à l’extérieur.

 

À Brossard, le Mail Champlain est en concurrence avec un autre grand joueur, le quartier DIX30.

 

http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/regional/archives/2009/09/20090916-153237.html

Link to comment
Share on other sites

Le Mail Champlain a un avantage, il est en plein centre du bassin de population, entouré de ville - tandis que Dix30 est vraiment sur le bord, un peu isolé.

 

Mais bon, je fréquente Place Longueuil alors ça ne me concerne pas trop trop ;)

Link to comment
Share on other sites

Le Mail Champlain... Je ne souviens pas de la dernière chose que j'ai acheté là bas. La majorité des magasins sont des boutiques de vêtements pour femmes.

 

Promenades St-Bruno est beaucoup meilleur.

 

Ce n'est plus le cas! Hugo Boss vient juste d'ouvrir une boutique! Il y a Zara, Tristan, Ernest, Terra Nostra et plusieurs autres boutiques pour les hommes!

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 5 months later...
  • 1 year later...

Le Mail Champlain défend ses positions contre le Dix30

 

Marie-Eve Fournier . les affaires.com . 01-11-2011 (modifié le 02-11-2011 à 10:36)

 

http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/commerce-et-produits-de-consommation/le-mail-champlain-defend-ses-positions-contre-le-dix30/537020

 

ac4f2fa2bb50114465aed024c331c27a.jpg

 

Pas facile pour le Mail Champlain d’être situé à seulement 5 kilomètres du populaire Quartier Dix30, qui attire déjà 11 millions de personnes par année avant même d’être complété. Mais son propriétaire, Ivanhoé Cambridge, croit au potentiel de son centre commercial au point d’y avoir investi 40 millions.

 

Le Mail Champlain n’est pas plus grand, mais il est plus moderne, plus jeune, plus ensoleillé qu’avant. L’ancien plancher mat a été recouvert de chic céramiques luisantes, des fauteuils de cuir framboise et des ordinateurs Apple invitent les clients à se détendre. « On aurait pu ajouter un étage mais le problème, ce n’était pas la grandeur, c’était plutôt le positionnement », a affirmé Jean Laramée, vice-président principal, Portefeuille Est de l’Amérique du Nord d’Ivanhoé Cambridge, au cours d’une visite des lieux avec lesaffaires.com.

 

Pour changer son image, le mail a recruté de nouveaux locataires « plus performants » (qui réalisent de meilleures ventes), plus jeunes (Forever XXI) et plus haut de gamme (Simon Chang, Guess, BCBG Maxazria). « En venant s’installer ici, Browns [qui possède un magasin au Dix30] a fait un statement et leurs ventes sont meilleures que prévues. Ça envoie un signal», souligne Jean Laramée, précisant qu’une partie des 40 millions a été utilisée convaincre de nouveaux locataires de signer un bail. Certaines enseignes ont aussi été déplacées pour laisser les meilleurs espaces, ceux sur les coins, à des noms plus attrayants.

 

Même si le Dix30 n’était jamais sorti de terre, Ivanhoé Cambridge soutient que la même somme aurait été dépensée pour effectuer les travaux, devenus plus que nécessaires. Le dernier coup de pinceau, « très mineur » avait été donné il y a 10 ans. Mais le propriétaire immobilier ne peut nier que la concurrence accrue du plus grand centre lifestyle du Québec fait mal. « Les gens n’avaient pas désertés mais il fallait faire un geste pour établir un positionnement de qualité, confie Jean Laramée. Les ventes ont baissé mais l’achalandage n’a pas baissé tant que ça, peut-être 10 % maximum.»

 

Achalandage en hausse

 

Du côté des locataires, seul un petit nombre – dont Clément et le cinéma- aurait quitté pour s’établir au Dix30. Certains ont choisi d’exploiter des magasins aux deux endroits. « Le positif, c’est que le Dix30 a amélioré la force du pôle commercial. On se bat contre eux pour certains locataires pour Zara et Forever XXI sont ici, pas là-bas », poursuit le dirigeant.

 

Les efforts du Mail Champlain semblent porter leurs fruits puisque l’achalandage, en octobre, a fait un bond de 15 % par rapport au même mois de l’année précédente. H&M, qui a profité des travaux pour agrandir son magasin a augmenté ses ventes de 30 %, mentionne Jean Laramée, en marchant devant la célèbre enseigne suédoise. Pour faire découvrir sa nouvelle image, le centre commercial a entrepris une vaste campagne de publicité et de relations publiques, dont le coût n’a pas été révélé.

 

Le défi est de convaincre les gens de rester le plus longtemps dans le centre. Car les longues visites engendrent souvent des achats impulsifs et un petit arrêt dans l’aire de restauration. Actuellement, la durée moyenne des visites est de 75 minutes. Ivanhoé Cambridge n’a pas été en mesure de comparer cette donnée avec celle d’il y a 10 ans, mais constate que « ça va en diminuant » puisque « les gens ont de moins en moins de temps. » Au Dix30, on affirme que la visite moyenne dure 177 minutes.

 

* Chaque année, le Mail Champlain accueille 7 millions de clients. Le Dix30 prévoit qu’il en attirera 20 millions lorsque toutes les phases seront complétées, en 2013.

Link to comment
Share on other sites

Mail Champlain 2.0

 

Paul-André Gilbert

Actualités - Publié le 13 novembre 2011 à 09:00

 

http://lecourrierdusud.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=214135&id=840&classif=Nouvelles

 

BROSSARD. Les dirigeants du Mail Champlain ont dévoilé, le 1er novembre, le résultat des rénovations majeures qu’ils ont effectués au cours des dernières années.

 

Les aires communes ont été complètement revampées, des stations internet gratuites ont été installées, et plusieurs nouvelles bannières sont venues s’installer au centre commercial du boul. Lapinière.

 

En tout, 40 M$ ont été investis pour refaire une beauté au centre d’achats construit en 1975.

 

«L’ensemble des aires communes a été refait à neuf, ainsi que les entrées extérieures. On a fait quelque chose de plus moderne et de plus épuré. Une partie de cet argent a aussi servi a renouveler une partie des espaces des locataires commerciaux», a expliqué Jean Laramée, vice-président principal chez Ivanhoé Cambridge, la compagnie propriétaire du Mail Champlain, en entrevue au Courrier du Sud.

 

Un lieu de rencontre

 

Au cours des rénovations, un accent a particulièrement été mis sur les aires communes. C’est une démarche qui s’inscrit dans le but du groupe Ivanhoé Cambrige de faire du Mail Champlain un endroit qui est un peu plus qu’un centre d’achats, une tendance de plus en plus répandue dans les centres commerciaux de plus petite taille, selon le vice-président.

 

«Il y a des gens qui vont venir ici, mais que c’est leurs conjoints qui vont magasiner. Ils vont s’assoir ici et ils lisent ou ils parlent avec des gens. C’est devenu plus un lieu de rencontre communautaire», explique-t-il.

 

Une clientèle plus aisée

 

Les dirigeants du Mail Champlain ne le cachent pas, ils veulent attirer une clientèle plus nantie dans les allées rénovées du centre d’achats. Un simple coup d’œil aux nouvelles bannières qui ornent l’intérieur du centre commercial, comme Guess, BCBG Max Azria ou Simon Chang, montre que le niveau a monté d’un cran.

 

«On n’a pas visé le très haut de gamme, mais il y a un marché pour ça», indique M. Laramée. En effet, des statistiques compilées par l’administration du centre révèlent que la population qui réside à proximité du Mail Champlain a un revenu supérieur à la moyenne.

 

Ainsi, le Mail Champlain n’entend pas baisser les bras face à la compétition du Quartier DIX30. Jusqu’à ce jour le pari semble fonctionner, car la réponse des clients serait bonne, selon Jean Laramée.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...