mtlurb

STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

Recommended Posts

Pinned posts

Prolongement de la ligne bleue vers l'est

696182-prolongement-ligne-bleue.jpg

Prolongement de la ligne bleue vers l'est. La mise en chantier est prévue en 2022, pour une livraison en 2026. Connexion avec le SRB Pie-IX, stationnement de 1200 places aux Galeries d'Anjou. Coût évalué à 3.9 milliards de dollars.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, danny12345 a dit :

Quelqu'un sait quel est le coût de forage et construction du tunnel de la ligne bleue?  Pas les stations, expropriations, garager, etc., juste le tunnel?

http://www.stm.info/sites/default/files/affairespubliques/Communiques/ap_ligne_bleue_briefing_23_avril_final.pdf

À la page 22, il est indiqué que le prolongement de la ligne bleue comporte 1.4km de plus que le prolongement vers laval, ce qui correspond à 131M$ de plus en tunnels et structures (ventilation).

Donc si on extrapole, ça doit tourner autour de 600M$ en tunnels pour les 5.8km

Modifié par nephersir7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, danny12345 a dit :

article intéressant sur les coûts de constructions des tunnels USA vs. Europe.

Quelqu'un sait quel est le coût de forage et construction du tunnel de la ligne bleue?  Pas les stations, expropriations, garager, etc., juste le tunnel?

 

https://www.citylab.com/transportation/2018/01/why-its-so-expensive-to-build-urban-rail-in-the-us/551408/

 

L'article mentionne 4 fois plus de travailleurs sur un chantier aux États-Unis qu'ailleurs dans le monde!! Ok.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://www.journaldemontreal.com/prolongement-de-la-ligne-bleue-40-millions--pour-des-travaux-municipaux

Prolongement de la ligne bleue: 40 millions $ 

Mardi, 8 janvier 2019 19:29MISE à JOUR  Mardi, 8 janvier 2019 19:29

MONTRÉAL – La Ville de Montréal compte emprunter 40 millions $ pour réaliser des travaux municipaux liés au prolongement de la ligne bleue du métro vers l’est, dont le chantier doit débuter en 2021. 

Le comité exécutif doit adopter mercredi deux règlements d’emprunt de 20 millions $ qui serviront entre autres à financer les coûts «des avant-projets, plans et devis», des ressources humaines et des travaux menés par la métropole. 

«Ces travaux municipaux connexes comprennent la bonification de l'aménagement du domaine public, la mise en place de pistes cyclables non prévues au Plan de transport, la mise à niveau des infrastructures secondaires d'eau et d'égout et, le cas échéant, l'acquisition de terrains ou de servitudes», indique-t-on dans des documents de la Ville. 

Ces dépenses étaient déjà prévues au programme triennal d’immobilisations 2019-2021, présenté en novembre. 

Il se peut que ces sommes ne soient pas suffisantes, prévient Montréal, puisque les estimations précises des coûts ne sont pas encore connues en détail. Un autre règlement d’emprunt pourrait alors être adopté. 

«Il s'agit d'une enveloppe budgétaire destinée à initier la démarche [...] et à financer la première tranche des travaux», précise la Ville. 

Échéancier 

Les travaux de prolongement de la ligne bleue, estimés à 3,9 milliards $, doivent débuter à l’hiver 2021 pour une mise en service en 2026. 

Les «interventions connexes» que Montréal devra mener seront déterminées cet été, après que les règlements d’emprunt aient été approuvés par le ministère des Affaires municipales. 

Les travaux municipaux seront intégrés à ceux de la STM pour le métro. La Ville espère ainsi réduire le nombre de chantiers dans l’axe des stations qui seront construites dans l’est. 

Le prolongement de la ligne bleue implique la construction de cinq nouvelles stations de métro sur 5,8 km jusqu’à Anjou. Deux terminus d’autobus et un tunnel piétonnier qui sera relié au Service rapide par bus Pie-IX, dont les travaux de construction ont été amorcés cet automne, sont aussi prévus.

Modifié par Gabmtl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modifier les égouts et l'aqueduc je peux comprendre en vue des tunnels et des stations, mais sérieusement aménager des pistes cyclables ? en quoi c'est préparatoire en vue d'une extension du métro ? Si leur but est de les faire passés par la future station je comprend, sauf qu'elle vas être encombrée de cône, fermée et déviée pendant la construction... donc je vois pas pourquoi prendre une partie du budget pour se genre de travaux aucunement relier au métro...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comment se fait-il qu'il faille attendre si longtemps avant le début des travaux ?  Si la décision de le faire es prise, alors pourquoi attendre?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Dominic723 a dit :

Modifier les égouts et l'aqueduc je peux comprendre en vue des tunnels et des stations, mais sérieusement aménager des pistes cyclables ? en quoi c'est préparatoire en vue d'une extension du métro ? Si leur but est de les faire passés par la future station je comprend, sauf qu'elle vas être encombrée de cône, fermée et déviée pendant la construction... donc je vois pas pourquoi prendre une partie du budget pour se genre de travaux aucunement relier au métro... 

 

Une piste cyclable sécuritaire, ça se planifie et il faut l'intégrer dans l'espace public. À Montréal les stations de métro sont énormément accédées en transport actif. Je pense que c'est une bonne chose de penser les modes de transport de manière globale. Je ne vois pas ce qu'on gagnerait à penser le transport actif pour accéder à la station après la planification de tous les autres travaux qui vont éventrer la rue… 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9 hours ago, steve_36 said:

Comment se fait-il qu'il faille attendre si longtemps avant le début des travaux ?  Si la décision de le faire es prise, alors pourquoi attendre?

Au fait les devis techniques détaillés n'ont pas été faits, oui même avec la centaine de millions de payés depuis 10 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par JPG
      Le Sainte-Hélène

       
    • Par greenlobster
      2019 reserve une autre surprise pour nous , une annonce de nouveau bureau Québec est du Canada pour un des Big 5 banques canadien.
      Oui Montréal monte la côte .
    • Par IluvMTL
      https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1136958/parc-automobile-agglomeration-voitures-vehicules?fbclid=IwAR1o1mYJdYbsfGoomVM14xorfEMiTzviEr1O11iNk3Oa5hTX4A43c05_w98
      En route vers le million de véhicules immatriculés sur l'île de Montréal
      Publié aujourd'hui à 11 h 53Mis à jour à 12 h 24 Congestion routière sur le pont Jacques-Cartier, à l'heure de pointe matinale à Montréal. Photo : Radio-Canada/Simon-Marc Charron
        L'île de Montréal comptera bientôt plus d'un million de voitures, à en croire les plus récentes statistiques de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ).
      Un texte de Jérôme Labbé
      Les chiffres relayés lundi par le bulletin Montréal en statistiques indiquent que le parc automobile de la métropole continue de croître, et non l'inverse.
      Ainsi, l'île de Montréal comptait 968 466 véhicules immatriculés en 2017, en hausse de 1,64 % par rapport à 2016. C'est la plus forte augmentation enregistrée depuis 2004, alors que le même territoire comptait 115 000 véhicules en moins.
      Depuis 13 ans, près de 9000 véhicules s'ajoutent au parc automobile montréalais chaque année, calcule la SAAQ.
      Cette hausse provient surtout des véhicules de promenade. Car si le nombre d'automobiles décroît un peu chaque année depuis le début des années 2010, celui des camions légers – une catégorie qui englobe notamment les véhicules utilitaires sport (VUS) – a plus que doublé depuis 2004.
      En fait, il y a maintenant un camion léger pour deux automobiles à Montréal.
      Quant aux véhicules institutionnels, professionnels ou commerciaux, ils connaissent sensiblement le même phénomène – réduction des automobiles et augmentation des camions légers – avec comme résultat un nombre total relativement stable, autour de 150 000.
      À noter que le nombre de taxis, lui, a légèrement diminué au fil des ans, passant de 3489 en 2004 à 3190 l'an dernier.
      La faute à la croissance
      La SAAQ remarque que la fluctuation du prix de l'essence influence généralement le nombre de véhicules immatriculés à Montréal : plus les prix à la pompe augmentent, plus la croissance du parc automobile ralentit.
      « Par contre, après 2016, la conjoncture économique favorable à Montréal fait en sorte que même avec une hausse des prix de l'essence, peu d'impacts sont ressentis sur l'achat de véhicules », observe-t-elle.
      Et la croissance démographique n'explique pas à elle seule la croissance du parc automobile, puisque le nombre de véhicules de promenade par habitant a augmenté, passant de 0,365 à 0,392 entre 2004 et 2017.
      Enfin, la Société affirme que 5323 véhicules électriques étaient enregistrés sur l'île de Montréal en septembre dernier, alors qu'elle n'en comptait que 652 en août 2004.
      Ces nouvelles données sont publiées alors que le conseil municipal de Montréal, à l'instar de la Communauté métropolitaine, a adopté lundi une « déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique » sur la nécessité de réduire rapidement les émissions de gaz à effet de serre.
      Avec la collaboration de Benoît Chapdelaine
    • Par mk.ndrsn
      Tram de l'Est

      COURTOISIE - COALITION AVENIR QUÉBEC - QuartierHochelaga.com 
      La CAQ propose un tramway pour l’Est de l’île de Montréal
      Le 7 septembre dernier, la Coalition avenir Québec (CAQ) annonçait un investissement de 2,6 milliards de dollars d’ici 2030 pour l’est de Montréal qui servirait notamment à la mise en place d’un tramway qui traverserait Hochelaga-Maisonneuve.
      Le tramway promis par la CAQ partirait du centre-ville de Montréal et passerait au sud de la ligne verte, pour se rendre au métro Radisson. Il se diviserait ensuite en deux : une partie continuerait dans l’est et l’autre irait vers le nord jusqu’au Cégep Marie-Victorin. Le tramway croisera le prolongement de la ligne bleue, que la CAQ s’engage à mettre en place pour 2026.
      [...]
      Les coûts du projet sont estimés à 1,8 milliard de dollars.
      Une enveloppe budgétaire de 625 millions $ serait également prévu pour transformer la rue Notre-Dame Est en boulevard urbain, un projet qui est annoncé et annoncé de nouveau depuis 1992.
    • Par Gilbert
      Bonjour à tous et bienvenue dans cette nouvelle section du forum!
       
      Une section qui vous est entièrement destiné. En effet, vous pouvez nous montrer ici VOS propres projets pour la grande ville de Montréal.
      Comment voyez-vous le Montréal du futur? Quels projets voudriez-vous qu’il y ait?
      Simplement quelques petites restrictions (plus «recommandations» que «restrictions», pour que la section soit tout simplement plus amusante à regarder;) ) :
       
      1- Les projets devront être accompagné d'un appui visuelle
       
      Tout simplement que ce soit plus agréable. Un projet avec un rendu est toujours plus attirant à la critique.
      Exemple: Prenez comme exemple une des propositions de tour pour le Silo no5, même si elle aurait 50 étages, personnes n'en parle vraiment, parce que nous ne savons pas de quoi elle aurait l'air.
      Autre exemple : La tour d'Aluminium, dont tout le monde connaissait comme n'étant qu'une vision, mais qui a tout de même réussi à remplir 4 pages de son fil en deux jours! Si j'avais seulement parlé d'une vision de tour de 240 mètres sans rendus, personnes n'aurait répondu à mon fil!
       
       
      2- Les projets doivent venir de vous
       
      Simplement pour ne pas se retrouver avec des projets annulés. Ce fil n’est pas un fil nostalgique de projet abandonné.
      Aussi, simplement pas prendre de projets existant ailleurs et simplement le mettre, juste pour que Montréal reste la ville unique qu’elle est.
       
       
      Instrument conseillé pour l’appui visuel :
       
      Google sketchup
      Le logiciel est juste…INCROYABLE!
      Il est gratuit, complet (pour les débutant) et surtout…facile à utilisé.
      Je l’ai téléchargé pendant le temps des fêtes et j’ai déjà créé quelques petites choses pour ce fil!
      Vous pouvez le télécharger ici : https://www.sketchup.com/fr
       
       
      Logiciels Adobe
      (Photoshop, illustrator, etc.)
      Quand on les connaît bien, c’est quand même assez facile de travailler avec eux.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      Maintenant, à vous de créer vos propres projets! Comment voulez vous que Montréal ressemble?
      P.S. Ce fil est pour les commentaires, les annonces, etc.