Jump to content

Recommended Posts

grenoble_003.jpgLe retour du tramway à Montréal est une idée qui tient à coeur au chef du parti Projet Montréal.

Richard Bergeron a dévoilé hier les grandes lignes de son projet de tramway.

 

Selon lui, le tramway pourrait redorer l'image de la métropole tout en lui donnant un atout écologique.

 

Dans un premier temps, le tramway couvrirait 25 kilomètres et serait implanté dans le centre-ville, au coût d'un milliard de dollars.

 

M. Bergeron assure que cette somme est justifiée et comparable au coût du métro, construit dans les années 1960.

 

Au total, le réseau couvrirait 250 kilomètres et coûterait après 20 ans, 10 milliards de dollars.

 

Richard Bergeron a tenu à présenter son projet avant le dépôt du plan de transport par le maire Gérald Tremblay.

 

lyon_001.jpg

lyon_002.jpgparis_003.jpgstrasbourg_002.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 698
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • 2 weeks later...
  • Administrator

Projet Montréal propose un réseau de tramway de 250 km

 

Par Alain Perron

Voir tous les articles de Alain Perron

Article mis en ligne le 16 février 2007 à 16:11

Soyez le premier à commenter cet article JLP_0139Redukto.jpg

Richard Bergeron, chef de Projet Montréal, a présenté son plan ambitieux d'un réseau de tramway de 250 km pour l'île de Montréal. (Photo: Régent Gosselin)

Projet Montréal propose un réseau de tramway de 250 km

L'île de Montréal sillonnée par 250 kilomètres de voies de tramway. Des tramways circulant sur l'avenue du Mont-Royal, du Parc, Saint-Laurent, Sherbrooke et Papineau. Cette vision est celle de Richard Bergeron, chef de Projet Montréal, qui a présenté son réseau de «nouveau tramway» pour Montréal.

Le dévoilement de l'esquisse du réseau de tramway s'est fait lors du congrès de Projet Montréal, le 3 février dernier. Richard Bergeron propose pas moins de 250 kilomètres de réseau de tramway sur l'île de Montréal. Même si cela peut paraître beaucoup, 250 kilomètres, en 2007, signifie moins que le réseau qui existait en 1940. À l'époque, Montréal était traversé par 430 kilomètres de tramway, alors que seulement le tiers de l'île était occupé, le reste n'étant que champs et campagne.

 

«Si on additionne les 70 kilomètres de métro, ceux du train de banlieue et les 250 kilomètres du tramway projeté, on arrive grosso modo à l'offre de transport collectif qu'on avait en 1940», fait observer M. Bergeron.

 

Le coût de construction de ce réseau représenterait 10 milliards $. «Construire le métro aujourd'hui, correspondrait à un investissement de 10 milliards $. La décision de développer un réseau de tramway signifie le même genre de décision prise il y a 45 ans pour le métro», maintient le chef de Projet Montréal.

Achalandage

Développé en complémentarité avec le réseau de métro, d’autobus et de train de banlieue, le réseau de tramway viserait à porter le nombre de déplacements en transports collectifs à un milliard par année, soit deux fois et demie le nombre actuel.

À voir les photos fournies par Projet Montréal, nous sommes loin des p'tits chars bringuebalants. Les tramways du XXIe siècle sont modernes, d'allure futuriste, plus légers et beaucoup moins encombrants sur la voie publique.

 

Avec ce plan tramway, Projet Montréal souhaite combler l’écart creusé avec des centaines de villes dans le monde possédant déjà des réseaux de cette envergure, dont Sydney en Australie, Buffalo, Portland ou Denver aux États-Unis, Paris, Lyon ou Montpellier en France, Munich, Berlin ou Düsseldorf en Allemagne, à Istanbul ou Eskisehir en Turquie.

 

Le chef de Projet Montréal signale aussi que «l’implantation d’un réseau de tramway de cette envergure, en plus d’accroître la fierté des Montréalais, permettrait de réduire la circulation automobile sur l’île de Montréal, contribuant ainsi à limiter les épisodes de smog et à réduire de manière importante les émissions de gaz à effets de serre».

Un tramway pour bientôt

Richard Bergeron croit que le maire de Montréal a confié au secteur privé la préparation de son plan de transport. «À ce que je sache, il n'y a pas d'exercice formel impliquant des fonctionnaires ni au plan de transport ni au tramway. Or, le maire annonce quand même la divulgation du plan de transport», analyse-t-il.

Selon M. Bergeron le maire dévoilera au mois d'avril son plan de transport «avec dix ou quinze kilomètres de réseau de tramway, le tout en partenariat avec Bombardier, avec une concession de 30 ans, ou quelque chose du genre. D'ailleurs, depuis quand Bombardier annonce-t-il ses tramways à la télé?», interroge-t-il.

Link to comment
Share on other sites

j'ai un ami qui travail avec le maire Tremblay et il m'a dit de pas trop me faire d'illusion là dessus, ça fait des années qu'ils parlent de tramway ,mais ça se fera pas...la ville a bien d'autres problèmes à résoudre avant de dépenser temps et argent là dessus...c'est dommage,

 

Je suis entierement d'accord que la ville doit mettre de l'argent ailleur que dans un reseau de tramway qui bien qu'intéressant n'est pas necessaire.

 

Qu'ils reparent les routes et aqueduc avant un tramway qui ne contribuera que marginalement a une augmentation de l'achalandage

Link to comment
Share on other sites

Je suis entierement d'accord que la ville doit mettre de l'argent ailleur que dans un reseau de tramway qui bien qu'intéressant n'est pas necessaire.

 

Qu'ils reparent les routes et aqueduc avant un tramway qui ne contribuera que marginalement a une augmentation de l'achalandage

 

je ne suis pas daccord avec toi :) .le transport en commun est tres tres important et c est necéssaire de faire de plus dans ce domaine , pour le smog pour l environement pour les gens qui veulent abandonner leur voitures et ils peuvent pas a cause du manque de transport en commun ,pour le tourisme et pour la beauté de la ville au yeux de ces citoyens et le role qu il joue en leur faciliton les choses,abandonner sa voiture n est pas facile si on leur offre pas mieu que ca.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

Moi je crois bien plus au plan #1 de Tremblay, plan dont il avait parlé il y a 1 ou 2 ans, quand il projetait une seule ligne pour commencer:

 

Avenue du parc vers le sud, ensuite il allait vers l'est un peu, pour redescendre vers le sud jusqu'à la rue de la commune et utilisait l'ancienne voie ferrée qui y est encore vers l'ouest. Ensuite, il longeait le canal Lachine et s'arrêtait pas trop loin.

 

Pour moi, c'est réaliste et permettrait de voir l'efficacité et si ça vaut la peine de d'agrandir le réseau après.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



×
×
  • Create New...