Jump to content

Un pont entre Baie-Sainte-Catherine et Tadoussac coûterait jusqu'à 900 M $


davidounet
 Share

Recommended Posts

http://www.google.com/hostednews/canadianpress/article/ALeqM5i6Fva0ns1hS4JeI-yGHAxzwkXwew

 

De Bernard Barbeau (CP)

 

MONTREAL — Le consortium qui a réalisé l'étude d'impact du projet de construction d'un pont suspendu enjambant la rivière Saguenay à la hauteur de la route 138 privilégie le mode de financement en partenariats public-privé (PPP), même si son coût serait de 143 millions $ plus élevé. Le projet pourrait ainsi coûter jusqu'à 903 millions $.

 

Cette différence pourrait être comblée par la combinaison du "facteur d'efficience du secteur privé" et de la "quantification des risques transférés", estime cependant le consortium composé des firmes SNC-Lavalin et Génivar dans son rapport rendu public mercredi.

 

Or, depuis que la ministre des Finances Monique Jérôme-Forget a quitté ses fonctions, le gouvernement de Jean Charest semble avoir passablement refroidi ses ardeurs à l'égard des PPP.

 

Le pont relierait les municipalités de Baie-Sainte-Catherine, dans la région de la Capitale-Nationale, et Tadoussac, sur la Côte-Nord. Il s'agirait d'une structure de quatre voies d'une longueur totale de deux kilomètres, ce qui en ferait le plus long pont suspendu en Amérique du Nord, et le cinquième au monde. Le projet comprend aussi l'aménagement de routes d'approche à deux voies.

 

Les travaux dureraient sept ans.

 

Actuellement, le lien entre Baie-Sainte-Catherine et Tadoussac se fait par traversier, ce qui occasionne de longs moments d'attente à la fois en période d'affluence et hors des périodes de pointe. Le "syndrome de la traverse", selon lequel des conducteurs normalement prudents adoptent des comportements dangereux d'abord pour se réserver une place sur le traversier et ensuite pour reprendre le temps perdu, serait aussi en partie responsable de nombreux accidents.

 

"L'aménagement d'un pont en remplacement de la traverse de Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine se révèle l'intervention la plus appropriée à long terme pour répondre à la demande de déplacements entre la Côte-Nord et le reste du Québec", souligne au passage le rapport. Il note également qu'une telle structure aurait un impact positif sur la situation économique de la région, qui "est intimement liée à l'industrie touristique".

 

Toutefois, dans les deux municipalités directement concernées, Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine, on s'inquiète de la disparition d'emplois liés au service de traversier.

 

Le maire de Baie-Comeau, Ivo Di Piazza, ne s'en fait aucunement. "Il y a un certain nombre d'emplois, aussi, qui vont se créer ne serait-ce que par le fait qu'il y ait un pont", fait valoir celui qui est aussi préfet de la MRC de Manicouagan, vice-président de la Conférence régionale des élus de la Côte-Nord, et porte-parole du groupe Nord-Côtiers unis pour l'avenir.

 

"L'effet des emplois qui seront perdus sera compensé par une activité économique plus importante."

 

Au point de vue environnemental, le consortium est d'avis que, puisque "le projet ne touche pas significativement le milieu marin, les principaux impacts négatifs du projet affectent le paysage".

 

"Les piliers du pont seraient en rives de part et d'autre du Saguenay, donc on ne parle pas de piliers dans la rivière", précise Marc Larin, de la Direction de la Côte-Nord de Transports Québec.

 

Des mesures d'atténuation et de suivi sont néanmoins proposées.

 

"Actuellement, ce n'est pas très agréable, au plan environnemental, d'avoir assez souvent des kilomètres de voitures dont le moteur tourne, fait d'autre part valoir M. Di Piazza. Et si on pensait ajouter d'autres traversiers sur la rivière Saguenay, ce serait un trafic supplémentaire et les écosystèmes en seraient d'autant fragilisés à la longue. Le pont m'apparaît la solution environnementale la plus efficace."

 

De plus, "en période d'exploitation, l'arrêt du service de traversier occasionnera un impact positif, en réduisant le niveau de bruit ambiant à l'embouchure du fjord", indique-t-on dans le rapport.

 

La réalisation de cette étude d'impact avait été confiée au consortium SNC-Lavalin-Génivar à l'automne 2002 pour un montant de 2 millions $.

 

Le ministère des Transports attend maintenant de voir quelles réactions suivront la publication du rapport.

 

"L'objectif est vraiment de permettre aux gens de prendre connaissance de l'étude, qui est quand même assez volumineuse, et à la suite des discussions qu'il y aura avec les différents groupes concernés, il y aura une position qui sera prise", indique M. Larin.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 21
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

J'étais là en fin de semaine, et je trouve que le traversier fait toujours assez bien la job.

 

Aussi, vu que les environs sont très importants pour plusieurs espèces de poissons, phoques et baleines, il y aurait sûrement une opposition écologique à un grand pont de 900 M$

 

 

 

15 août 2009

 

2 traversiers sont en arrière-plan, dans l'embouchure de la rivière Saguenay; Tadoussac est à peu près derrière les gens en rouge

IMG_2270.jpg

Link to comment
Share on other sites

:) Pas de doute, un pont est nettement plus efficace qu'un service de traversiers et permet un accroissement du volume de transport autant de gens que des marchandises tout en devenant un facteur de développement pour toute la région.

 

Puisque les piliers seraient construits sur les deux rives, l'impact écologique serait minime et même probablement positif par la disparition des navettes fluviales et leur incidences sur l'écosystème. Qui sait? On pourrait peut-être même ajouter une voie ferroviaire qui pourrait remplacer l'important camionnage de la 138?

 

Pour moi le plus important impact sera visuel, mais comme on s'est déjà permis de gâcher le paysage avec la ligne électrique qui traverse le Saguenay, à cet endroit, peut-être que la vue d'un pont super élégant pourrait cacher cette laideur du moins en partie ou même l'intégrer au pont?

 

Je ne suis pas ingénieur alors je lance des idées en l'air mais une chose est certaine, ce pont aurait un impact important et pour de nombreuses années sur l'emploi dans toute la région (notamment en retenant les jeunes) et pourrait même devenir un attrait de plus avec un design innovateur.

 

Je pense qu'il vaut la peine de se pencher sérieusement sur la question puisqu'elle touche l'économie et le développement d'un secteur vraiment défavorisé au niveau de l'emploi et pourrait avoir un effet d'entrainement aux nombreuses conséquences positives.

 

Alors je vote pour!

Link to comment
Share on other sites

Il me semble qu'un tunnel ça réglerait la question de la laideur...

Tunnel ou pont, ça peut pas être pire que les traversiers, qui sont lents et pas géniaux en temps de tempête!

 

Les 2 voies donneront rien parce que des 2 côtés, la route n'a qu'une seule voie presque tout le long. Je le sais j'ai passé par là la semaine dernière et j'étais coincé derrière une personne qui roulait à 60.... J'ai pu le dépasser seulement 5 ou 10 minutes plus tard, et j'ai manqué le bateau d'une minute. J'ai donc dû attendre 1 heure complète pour le prochain, comme il était 3h du matin....

Comme ils disent, le bateau ça fait rouler les gens très vite pour pas le manquer.... Je suis monté à 140 après avoir dépassé le lent (je rappelle que la limite de vitesse est de 90 et que la route est très sinueuse) et je me faisais encore dépasser......

 

Et pour le ferroviaire de acpnc, la côte nord est pas très grayée de chemins de fer, si ce n'est de l'axe grand-nord/côte (du genre shefferville/sept-iles) pour l'acheminement du fer vers les bateaux. Je crois pas qu'un pont de train change grand chose.

Link to comment
Share on other sites

Il me semble qu'un tunnel ça réglerait la question de la laideur...

Tunnel ou pont, ça peut pas être pire que les traversiers, qui sont lents et pas géniaux en temps de tempête!

 

Les 2 voies donneront rien parce que des 2 côtés, la route n'a qu'une seule voie presque tout le long. Je le sais j'ai passé par là la semaine dernière et j'étais coincé derrière une personne qui roulait à 60.... J'ai pu le dépasser seulement 5 ou 10 minutes plus tard, et j'ai manqué le bateau d'une minute. J'ai donc dû attendre 1 heure complète pour le prochain, comme il était 3h du matin....

Comme ils disent, le bateau ça fait rouler les gens très vite pour pas le manquer.... Je suis monté à 140 après avoir dépassé le lent (je rappelle que la limite de vitesse est de 90 et que la route est très sinueuse) et je me faisais encore dépasser......

 

Et pour le ferroviaire de acpnc, la côte nord est pas très grayée de chemins de fer, si ce n'est de l'axe grand-nord/côte (du genre shefferville/sept-iles) pour l'acheminement du fer vers les bateaux. Je crois pas qu'un pont de train change grand chose.

 

:) Tu as raison pour le ferroviaire mais saches qu'il y a une ligne qui longe déjà le fleuve jusqu'à La Malbaie et Clermont et qu'il n'y aurait qu'à la prolonger éventuellement. De toute façon quand on parle d'infrastructure majeure il est important de ne pas se contenter du présent mais surtout de planifier en fonction de l'avenir.

 

Pareil pour la question de 4 voies sur le pont, rien ne dit (et on en aurait bien besoin) que la route ne sera pas éventuellement élargie à 4 voies. Elle l'est d'ailleurs à certains endroits et cela améliorerait grandement la fluidité et la sécurité surtout avec l'important trafic de camions.

 

Pour ce qui est d'un tunnel, l'idée serait géniale à premier abord mais le Saguenay à cet endroit est profond de 300 mètres, tout autant que le fleuve et j'imagine qu'il serait beaucoup plus couteux qu'un pont en surface, sans compter l'angle de descente et de montée aux deux extrémités. Bien sûr si on avait le budget ce serait idéal.

Link to comment
Share on other sites

Il me semble qu'un tunnel ça réglerait la question de la laideur...

 

UN tunnel couterait 2 sinon 3 fois plus cher qu'un pont. Est ce vraiment nécessaire de dépenser autant d'argent pour un Pont/ Tunnel qui verra environs 500 véhicules par jour???

Link to comment
Share on other sites

UN tunnel couterait 2 sinon 3 fois plus cher qu'un pont. Est ce vraiment nécessaire de dépenser autant d'argent pour un Pont/ Tunnel qui verra environs 500 véhicules par jour???

 

Encore plus que 2 ou 3 fois plus cher, puisque la profondeur du Saguenay est de 300m à son embouchure. C'est presque 2 fois la hauteur du mât du stade olympique!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...