Jump to content

Recommended Posts

Mis à jour aujourd'hui à 8h01

 

---------------

 

Publié le 12 août 2009 à 05h45 | Mis à jour à 08h01

 

 

Le secteur du stade passe au vert

 

En plus de la Ville, la Régie des installations olympiques prendra aussi des initiatives dans le secteur. «C'est trop bétonné à notre goût, dit Sylvie Bastien, porte-parole de la RIO. Ça pourrait faire un lien visuel vert.» Avec l'apport de la RIO, le projet dépassera les 200 millions d'investissements.

 

Éric Clément

La Presse

 

 

La Ville de Montréal, les Muséums nature de Montréal ainsi que les gouvernements fédéral et provincial lanceront en septembre un ambitieux projet à la fois touristique, muséal et écologique appelé le Quartier de la vie, a appris La Presse. Le secteur du Jardin botanique et les abords du Stade olympique seront reliés par une «immense place publique interactive». Le projet total est évalué à 189 millions de dollars.

 

Cinq institutions en feront partie: le Biodôme, le Jardin botanique, le Planétarium et l'Insectarium, de même que le futur Centre sur la biodiversité. Le Quartier de la vie aura pour but de prolonger la mission des quatre muséums, soit de faire connaître et apprécier les sciences de la nature et la nature elle-même aux générations présentes et futures. Ces quatre muséums représentent déjà le plus grand complexe muséal de sciences naturelles au Canada.

 

Le Quartier de la vie sera une expérience sociale et environnementale inédite pour le visiteur. «Rien à voir avec du show-business ou des activités commerciales habituelles, nous dit une source proche du concepteur. Les activités seront en phase avec les valeurs fondamentales des gens, pour qu'ils se reconnectent avec la nature et pour que, à terme, un citoyen qui trouve un papier par terre le ramasse même si ce n'est pas le sien.»

 

La place publique qui sera créée partira de la station de métro Viau et se prolongera près du Biodôme et du nouveau Planétarium, qui sera construit d'ici à l'été 2011 au pied de la tour du Stade olympique. Elle se rendra ensuite jusqu'au Centre sur la biodiversité, près du Jardin botanique, en passant sous la rue Sherbrooke. «Il s'agira de la première place publique mondiale dédiée à l'humain et à la nature», nous dit la même source.

 

 

Ce ne sera pas une place comme les autres. On n'y trouvera pas de parasols, de tables ou de chaises en plastique. Le lieu rendra hommage à la nature, et les citoyens pourront l'aménager à leur façon, par exemple... en déplaçant des «arbres sur roulettes» ou en érigeant des bâtiments écologiques. Le touriste pourra s'approprier les lieux et participer au façonnement de la place, qui évoluera dans le temps au gré des initiatives et des réalisations des visiteurs.

 

Parmi les aménagements qui pourraient être bâtis, on pourrait, par exemple, construire des restaurants sur pilotis en bambou, pour que même les concessions alimentaires soient conformes à l'esprit des lieux. «La facture sera toujours inusitée et audacieuse», nous dit-on.

 

On prévoit que 2,7 millions de personnes participeront chaque année à l'expérience. Le projet lancé par les Muséums nature est coordonné avec la Régie des installations olympiques puisqu'il s'agit de ses terrains. La RIO prendra aussi des initiatives dans le secteur. L'esplanade de béton située au coin du boulevard Pie-IX deviendra verte dans la deuxième phase du projet. «C'est trop bétonné à notre goût, dit Sylvie Bastien, porte-parole de la RIO. Ça pourrait faire un lien visuel vert.» Avec la RIO, le projet total dépassera les

 

200 millions.

 

L'investissement consenti par la Ville, soit 189 millions, proviendra du programment triennal d'immobilisations et de subventions fédérales et provinciales. La somme comprend les coûts de construction du Planétarium (33 millions) et du Centre sur la biodiversité (24,5 millions), la création de la place publique (30 millions) et les coûts liés à la mise aux normes et à l'amélioration des muséums nature.

 

Ainsi, on créera au Biodôme un nouvel écosystème consacré à l'humain, «une espèce en équilibre avec la nature, essentielle à sa survie». À l'Insectarium, les visiteurs pourront défier leurs peurs et vivre des expériences «d'immersion entomologique» afin d'apprendre à mieux vivre avec les insectes.

 

La création du Planétarium est financée par Québec, Ottawa, Montréal et Rio Tinto Alcan, qui donnera son nom à l'édifice moyennant 4 millions. Quant au Centre sur la biodiversité, les travaux de construction commenceront ces jours-ci près du Jardin botanique. Le bâtiment, voué à la recherche scientifique, à la conservation et à la valorisation de collections biologiques, à la promotion de la préservation des espèces et au transfert des connaissances, sera inauguré l'an prochain.

 

Les élus du comité exécutif ont découvert le projet du Quartier de la vie la semaine dernière et l'ont bien accueilli. «C'est un projet extraordinaire pour le développement de Montréal, nous a dit, hier, un membre de l'administration municipale. Il va permettre la mise en valeur de tout un quartier, au coeur de l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, et va grandement contribuer à améliorer la stature internationale de Montréal.»

 

***

 

Wow !!

 

Intéressant

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 22
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Les élus du comité exécutif ont découvert le projet du Quartier de la vie la semaine dernière et l'ont bien accueilli.

 

:eek: :eek:

 

J'en reviens pas, désolé d'être le casseux de party, mais il n'y aucun plan, aucune maquette, pas d'image à présenter au public, et une semaine les élues sont capables de pondre 200 millions pour un projet.

 

Il y a vraiment un problème de priorités chez ces foutus élus c'est pas possible.

 

Il y a des plans, des devis, des maquettes, des hordes de spécialistes qui s'affairent à faire bouger du papier, et qui gaspillent des fonds publics en se faisant, pour des projets beaucoup plus terre à terre et utiles pour les citoyens et les autorités ne sont pas capable de peser sur le bouton "GO" pour les faire démarrer, et pire, trouver l'argent pour faire.

 

Vraiment j'en reviens pas.

Link to comment
Share on other sites

Il y a des plans, des devis, des maquettes, des hordes de spécialistes qui s'affairent à faire bouger du papier, et qui gaspillent des fonds publics en se faisant, pour des projets beaucoup plus terre à terre et utiles pour les citoyens et les autorités ne sont pas capable de peser sur le bouton "GO" pour les faire démarrer, et pire, trouver l'argent pour faire.

 

Vraiment j'en reviens pas.

 

C'est parce que les "hippies" ne chialeront jamais contre un projet comme celui la.

 

En tous cas, ca va faire du bien, c'etait vraiment trop gris et betonneu dans ce coin la.

 

En passant, peut-on considerer ce projet comme etant approuve?

Link to comment
Share on other sites

Réflexion surprenante Malek! C'est certainement pas la première chose qui me vient en tête lorsque j'entends parler d'un nouveau projet aussi intéressant! Vraiment géniale cette idée de réunir 5 institutions autour d'un thème commun! J'ai bien hâte de voir à quoi cette place "interactive" va ressembler!

Link to comment
Share on other sites

C'est parce que les "hippies" ne chialeront jamais contre un projet comme celui la.

 

En tous cas, ca va faire du bien, c'etait vraiment trop gris et betonneu dans ce coin la.

 

En passant, peut-on considerer ce projet comme etant approuve?

 

Ça semble presque trop beau pour être vrai.

 

Je vais attendre d'autres communiqués de Presse ou d'autres confirmation avant de déplacer dans ''approuvés"

 

Je suis un peu sceptique comme Malek... 200M$ comme ça tout d'un coup alors que pour la Place des festivals, je ne sais même pas si Montréal a reçu l'argent d'Ottawa encore.

 

EDIT : dans la nouvelle mise dans la section ''actualités'' par ErikMontreal, on voit que la source est La Presse.

 

Dans ta nouvelle, Crosby, il n'y a pas de source d'indiquée...

 

Si ça viens de La Presse, c'est assez officiel. Je déplace donc là ou il se doit.

Link to comment
Share on other sites

C'est tellement ridicule comme concept marketting "le quartier de la vie".

 

Y'a pas plus générique et vide de sens. Il fallait vraiment un fonctionnaire blasé pour trouver ça.

 

Évidemment qu'on fera pas le "quartier de la mort". Au fait, il existe peut être déja...

 

3418709896_c10bf52239.jpg

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...