Jump to content

cjb
 Share

Recommended Posts

http://www.lesaffaires.com/article/0/economie/2009-08-05/496537/apretegraves-la-reteacutecession--une-crise-eteacutenergeteacutetique-.fr.html

 

Et si un cauchemar encore plus terrible frappait après la récession qui sévit sur la planète en ce moment…

 

petrole_tanker.jpg

Certains commencent à clamer haut et fort qu’ila aperçoivent de la lumière au bout du tunnel, que le pire est derrière nous, que nous avons enfin touché le fond, etc. Et qu’il ne reste plus maintenant qu’à remonter la pente, lentement mais sûrement.

 

Mais c’est peut-être aller un peu vite en besogne. Du moins, c’est l’opinion de Fatih Birol, l’économiste en chef de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

 

La reprise économique mondiale est menacée par une crise énergétique encore jamais vue, car la plupart des grands champs pétroliers ont déjà dépassé leur pic de production, a récemment indiqué M. Birol au quotidien britannique The Independent.

 

L’expert entrevoie un scénario qui pourrait se produire d’ici les cinq prochaines années : un prix du pétrole élevé, porté par une demande croissante, couplé à une stagnation, voire un recul, de la production industrielle mondiale ; cela suffirait à faire dérailler la reprise économique, selon lui.

 

Nous fonçons droit dans le mur

 

Une question demeure : a-t-on véritablement atteint le pic de production de la plupart des champs pétroliers? Le sujet fait débat. Mais pour l’économiste en chef de l’AIE, il ne fait pas de doute que les réserves de pétrole s'amenuisent plus rapidement que prévu et que le pic de production globale devrait se produire dans une dizaine d'années, soit une décennie plus tôt que ce qui était anticipé jusqu'alors.

 

«Un jour, nous serons à court de pétrole. C'est pour cela que nous devons abandonner le pétrole avant qu'il ne vienne à nous manquer. Nous devons nous préparer pour cette échéance», a lancé Fatih Birol.

 

«Plus tôt nous nous y mettrons et mieux ce sera, vu que notre système économique et social repose sur le pétrole. Pour changer cela, il faudra beaucoup de temps et d'argent», a-t-il poursuivi.

Link to comment
Share on other sites

«Plus tôt nous nous y mettrons et mieux ce sera, vu que notre système économique et social repose sur le pétrole. Pour changer cela, il faudra beaucoup de temps et d'argent», a-t-il poursuivi.

 

L'age de pierre ne s'est pas terminee a cause du manque de pierre...

 

Le prix du petrole augmentera, on s'adaptera. Il y a deja des solutions de rechange dans la pluspart des applications du petrole, elles sont juste trop chere. Ca changera lorsque le petrole augmentera du a la rarete.

 

Est-ce qu'il y a un probleme... probablement. Est-ce qu'il y a crise... pas vraiment.

Link to comment
Share on other sites

La crise du petrole est bien reelle.

On ne la subi pas parce que les prix du petrole n'ont pas encore remontee au niveau de l'an dernier, mais regardez les cours du petrole monter au rythme des nouvelles economiques encourageantes.

 

L'offre ne va pas tenir le coup quand le demande de petrole va reellement reprendre. Le commerce international a diminue beaucoup durant la crise mais c'est une activite qui absorbe plus ou moins 15-20% de l'offre de petrole mondiale. C'est juste un exemple, ajoutez a cela une hausse continue des ventes automobile en Russie, Inde, Chine, etc. et ca fait pas mal de nouveau monde qui veulent du petrole, sans pour autant en avoir plus a offrir (sauf pour le petrole venant bitume, qui coutent beaucoup plus cher...)

 

Meme si on a des 100% vehicules electriques, des plugs-in et des hydrides qui arrivent sur le marche, c'est un phenomene a petite echelle et ces alternatives ne sont pas pret a remplacer l'automobile a combustion.

 

Certains disent qu'on aurait besoin de 30 ans, d'autres un peu moins, mais c'est clair que ca ne va pas se faire d'ici 2012. Par exemple, le plan Obama a pour cible de mettre sur les routes ~1 million de voitures electriques pour 2015 au US, par contre il y a presentement ~250 million de voitures a combustion sur les routes aux Etats Unis: Ca donne une idee des proportions...

 

De plus, on dit aussi que la capacite du systeme de transmission electrique ne pourrait pas supporter une implantation massive de l'auto electrique a court terme. On utilise la capacite disponible a un taux assez eleve, rappellez vous le blackout de l'ete 2003, ce qui fait qu'on ne se retrouve pas dans une situation aussi critique presentement c'est les mesures d'economies energetiques misent en place depuis quelques annees.

 

La stabilite economique et politique mondiale semble donc menancee pour les 20-30 prochaines annees. (a tout le moins jusqu'a ce qu'on diminue reellement notre dependance a l'auto a combustion)

Link to comment
Share on other sites

Et ensuite, ce sera à propos de l'eau potable qu'on se battera...

 

 

Pourquoi tu dis ca?

L'eau potable pourrait venir aussi (Sauf que le Quebec deviendrait le moyen orient de l'eau potable...), on ne verra p e jamais ca ou pas avant 20-30 ans.

 

Mais pour le petrole ca semble etre pour bientot... ~2011-2012 a $2.00/litre d'essence. C'est pas de partir en guerre c'est d'y penser d'avance... Mon prochain char sera un hybride ou un plug in...

 

Les stimulus package (en tout cas au Canada) ne sont pas orienter dans cette direction du tout... (Ex.: TGV, Tram, etc.) et quand on pourra chialer encore sur le manque de vision de nos dirigeants...

Link to comment
Share on other sites

C'est pas une question d'être pro-pétrol, c'est comme champs de mars dit, son commentaire est le plus pertinent et de loin.

 

On ne va pas en manquer en occident, c'est le reste du monde qui va souffrir.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...