Jump to content

Pont Jacques-cartier - Les cyclistes devront s'armer de patience


Atze
 Share

Recommended Posts

Pont Jacques-cartier - Les cyclistes devront s'armer de patience

 

Le Devoir

Marco Bélair-Cirino

Édition du mercredi 29 juillet 2009

 

Mots clés : Cyclisme, Jacques-Cartier, Réparation, Construction, Transport, Montréal, Québec (province)

 

La voie sera réaménagée, mais la Société des ponts refuse de dévoiler ses plans

 

D'ici à ce que la piste soit réaménagée, les cyclistes devront parcourir près d'un demi-kilomètre à pied, à défaut de quoi, ils s'exposeront à des constats d'infraction de 37 $.

vel_jn_290709.jpg

Photo: Jacques Nadeau

 

Les centaines de cyclistes qui empruntent chaque jour le pont Jacques-Cartier devront s'armer de patience: l'étroite piste cyclable qui relie Longueuil au tablier du pont sera refaite en 2010. C'est du moins ce que promet la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain inc. Mais, d'ici à ce que la piste soit élargie et aplanie, les cyclistes seront sommés de descendre de leur bicyclette et de parcourir près d'un demi-kilomètre à pied.

 

Sept années après avoir achevé la piste cyclable du tablier du pont Jacques-Cartier, un des deux seuls liens cyclables entre Montréal et la Rive-Sud, la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain inc. (SPJCCI) élargira et changera le tracé de l'accès des cyclistes au pont, à partir de Longueuil, d'ici à 15 mois, a appris Le Devoir.

 

La Société prendra connaissance, dans quelques semaines, d'une étude qu'elle avait commandée au Groupe Séguin experts-conseils et privilégiera une option. Elle réalisera les plans et devis de la nouvelle piste cyclable cet automne. D'ici là, c'est «bouche cousue» à la Société, font savoir Vélo Québec et de nombreux cyclistes qui souhaitent obtenir les détails du projet de réfection de la piste cyclable, et ce, avant que les travaux soient lancés.

 

Ils réclament plus de transparence de la part de la SPJCCI. «Il n'y a aucune façon de connaître les deux options étudiées par la Société des ponts. Il n'y a pas moyen d'en discuter. Il n'y a pas de consultation publique ou de présentation des projets. Les usagers, qui connaissent très bien le parcours, pourraient faire valoir leurs points de vue», fait savoir le Longueillois Michel Robichaud.

 

«Une fois que nous aurons retenu une option et qu'on aura des plans et devis plus avancés, on va pouvoir annoncer plus précisément ce qui en est», répond le porte-parole de la SPJCCI, Jean-Vincent Lacroix.

 

La Ville de Longueuil, elle, souhaite avant tout que la piste cyclable soit raccordée au boulevard La Fayette et à la rue Saint-Charles, donnant un accès plus rapide aux cyclistes à la place Charles-Lemoyne, où se trouve notamment la station de métro Longueuil-Université de Sherbrooke. L'appel a été entendu, confirme la Société.

 

«On a reçu beaucoup de commentaires de la part des usagers par rapport à l'étroitesse de ce segment-là. C'est certain que l'objectif premier est de régler ça, explique Jean-Vincent Lacroix. Le processus est en cours.»

 

La largeur de la piste cyclable du pont Jacques-Cartier rétrécit des deux tiers à quelque 400 mètres de l'intersection des boulevards La Fayette et Taschereau, à Longueuil. L'espace entre les deux clôtures où sont coincés les cyclistes passe de trois mètres à à peine un peu plus d'un mètre.

 

La SPJCCI a réalisé, lors de l'installation du nouveau tablier du pont Jacques-Cartier en 2001 et 2002, «une très belle piste cyclable sur le pont, mais elle ne l'a pas complétée», fait remarquer le porte-parole de Vélo Québec, Patrick Howe.

 

«On demande aux gens de descendre de leur vélo [lorsque la piste cyclable se rétrécit et que la pente devient abrupte] parce que, quand les cyclistes se rencontraient, les poignées de leur guidon prenaient dans les clôtures, situées de part et d'autre de la piste, et les cyclistes chutaient», explique l'agent Ronald McInnis, de la Sûreté du Québec. À défaut de quoi, les cyclistes s'exposent à des constats d'infraction de 37 $.

 

Les cyclistes les plus téméraires qui font fi du règlement et filent à toute allure vers Longueuil doivent prendre garde à ne pas terminer leur course dans d'immenses blocs de béton placés sur la piste tout près de l'intersection des boulevards La Fayette et Taschereau. «Le dénivelé est important. Quand on monte la pente en danseuse, on peut croiser un cycliste qui la dévale à 40 km/h. Là, les accrochages peuvent être assez douloureux», affirme Patrick Howe.

 

Près de 30 accidents mettant en cause des cyclistes ou des piétons sont survenus sur le pont Jacques-Cartier depuis 2006, a relevé la Sûreté du Québec. Aux patrouilleurs en auto et à moto se sont ajoutés des policiers à vélo l'année dernière.

 

«Il y a eu un festival de contraventions. Ça rajoute à l'absurde de la situation, le fait de donner des contraventions à des cyclistes qui ne veulent pas marcher à côté de leur vélo pendant un demi-kilomètre, dit M. Howe. Le problème n'était pas que les cyclistes ne descendent pas de leur vélo, mais qu'on n'ait pas continué la piste cyclable.»

 

Une «avalanche de plaintes» a déferlé jusqu'à la SPJCCI et à la Sûreté du Québec, fait remarquer Patrick Howe, de Vélo Québec.

 

Les coûts des travaux seront assumés à la fois par la SPJCCI et par la Ville de Longueuil, qui se partagent, avec le ministère des Transports du Québec, le tronçon de 400 mètres jugé «dangereux» par la plupart de ses usagers.

 

Quelque 1200 piétons et cyclistes ont emprunté quotidiennement, du lundi au vendredi, le pont Jacques-Cartier en 2007.

 

http://www.ledevoir.com/2009/07/29/260781.html

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Similar Content

    • By XplorateUrbain
      Sir Charles redéfinit le paysage architectural du nouveau centre de Longueuil avec son élévation magistrale, offrant une vitrine spectaculaire sur le fleuve, et ses aires communes inspirées des espaces de vie de Brooklyn.
      Ce projet résidentiel est situé au cœur de l’action, dans un secteur à vocation complètement réinventée, à proximité de la station de métro Longueuil – Université de Sherbrooke, assurant ainsi une liaison en quelques minutes au centre-ville de Montréal, à l’île du parc Jean-Drapeau et ses nombreuses attractions.
      Sir Charles repose sur un équilibre majestueux d’urbanité, d’audace stylistique et de raffinement, en vous conviant au nouveau standard du luxe, à un nouveau concept jamais vu, dans le cœur urbain de Longueuil!
      https://www.sircharlescondominiums.com/
       
       
    • By eastender85
      300 Place Charles-Lemoyne
      Le projet mixte de 273 logements locatifs est signé LSR GesDev, d’Annie Lemieux, en collaboration avec le Fonds immobilier de solidarité FTQ et des investisseurs privés. Réalisés par Pomerleau, les travaux de l’immeuble de 20 étages commenceront à l’été, et la livraison est prévue à partir de juillet 2023.
       
      https://www.lapresse.ca/affaires/2021-04-26/immobilier/le-couple-cloutier-morissette-demenage-dans-le-vieux-longueuil.php

    • By mtlurb
      Projet mixte: hotel, bureaux & résidences personnes âgées
      La Compagnie LSR Gesdev souhaite procéder au redéveloppement d'un site de 76 000 pi² situé au 1025 rue Saint-Laurent à Longueuil. Une bâtisse commerciale qui s'y trouvait a été démolie en vue de faire place à un développement immobilier de 3 immeubles d'environ 16 à 20 étages à vocation mixte: résidence de soins de type CHSLD, résidence pour personnes autonomes avec services, immeuble locatif résidentiel, bureau et hôtel. CHANGEMENT DE ZONAGE Selon le règlement de zonage 01-4501 en vigueur sur ce site situé dans la zone C22-349 et amendée le 2015-12-03 selon le no de règlement no VL-2015-633, les usages permis sont C7 commerce mixte (commercial + résidentiel). La hauteur maximale actuelle est de 16 étages et le coefficient d’occupation au sol est de 4. Le changement de zonage demandé vise à autoriser les bâtiments à usage exclusivement résidentiel de tout type (habitations, CHSLD, soins). Le changement de zonage visera également à autoriser un nombre d’étage pouvant aller jusqu’à 20, et de faire augmenter la limite du coefficient d’occupation au sol. Des représentations seront également faites afin de faire réduire les ratios de stationnement règlementaires pour chacun des types d’usage projetés sur le site. PERMIS DE LOTTISSEMENT Dans le cadre de ce projet, des représentations seront faites pour l’obtention d’un permis de lotissement conformément au règlement sur le lotissement no 01-4502. PERMIS DE CONSTRUCTION Dans le cadre de ce projet, des représentations seront faites pour l’obtention d’un ou de plusieurs permis de construction. Le nombre de permis sera déterminé en fonction du phasage du projet. Ces demandes de permis seront déposés conformément au règlement sur les permis et certificats no CO-2009-578.
      https://www.lobby.gouv.qc.ca/servicespublic/consultation/AfficherInscription.aspx?NumeroInscription=R7Ud0PNEv4RF8Hp0Yp6Kww%3d%3d#D137157
    • By Cataclaw
      Petit projet à Longueui, boul. Curé-Poirier. Remplace une aberration qui traîne là depuis des décennies. La densification se poursuit.
       
       
    • By Cataclaw
      Projet de 124 unités locatives à Longueuil, sur le site d'une ancienne église, à 700m du pont-tunnel Louis-Hippolyte Lafontaine.
       
       
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value