Jump to content

montréal Modernisation rue Notre-Dame


mtlurb

Recommended Posts

Pinned posts

Modernisation rue Notre-Dame

image.png

Discussion et actualités sur l'avenir de la rue Notre-Dame, dans la continuité de l'autoroute 720.

DOSSIER DU BAPE

Projet de modernisation de la rue Notre-Dame à Montréal

Par : Ministère des transports

https://www.bape.gouv.qc.ca/fr/dossiers/modernisation-rue-notre-dame-montreal/


 

Citation

 

Autres images :
image.png

image.png

image.png

image.png
Le secteur Pointe-aux-Trembles tel qu'envisagé par l'administration de Valérie Plante.
PHOTO : GRAPH SYNERGIE

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 11 years later...
  • Administrator

Modernisation de la rue Notre-Dame doit attendre

 

André Beauvais

Le Journal de Montréal

09/07/2006 08h49 e-journaldemontreal.gif

Le dossier n'avance pas vite, car ils sont parfois une douzaine d'intervenants autour de la table à défendre des positions opposées.

 

Même si le premier ministre Jean Charest a annoncé le choix du concept novateur de la modernisation de la rue Notre-Dame, il y a un an, la Ville et le ministère des Transports sont encore loin de s'entendre sur ce fameux concept routier.

 

 

 

Claude Paquet, chef du service des projets pour la région de Montréal, au ministère des Transports, a confirmé hier qu'on est encore loin de lancer des appels d'offres pour les secteurs Hochelaga-Maisonneuve et Sainte-Marie.

 

Mais il en est autrement pour le secteur Souligny (de Dickson à la 25). M. Paquet soutient que les appels d'offres pour cette partie de la rue Notre-Dame seront lancés dans quelque six mois.

 

 

 

Il reconnaît que les deux autres secteurs qui traversent des quartiers plus populeux font toujours l'objet de discussions sur l'intégration des normes de l'hôtel de ville sur la volonté de construire un boulevard urbain et des normes du ministère qui favorisent toujours une circulation rapide à «saveur» d'autoroute.

 

 

 

«C'est pas facile, dit-il, surtout quand on considère que, dans Sainte-Marie, la rue Notre-Dame devient le prolongement vers l'est de l'autoroute Ville-Marie.»

 

 

Sécurité

 

 

 

On devine dans les propos de M. Paquet que les deux parties ne partagent toujours pas une même solution qui puisse répondre aux besoins de diverses clientèles routières et à la grande volonté de l'administration de Montréal de réaliser une telle voie, rapide ou pas, sur une base de sécurité à toute épreuve.

 

 

 

«On continue de chercher des solutions dans nos rencontres, qui sont quasi quotidiennes. Mais il y a beaucoup d'intervenants et, certains jours, on se retrouve une bonne douzaine de personnes autour de la table à faire valoir différents points de vue», affirme Claude Paquet.

 

 

 

Il évalue actuellement le projet de la rue Notre-Dame à 600 millions, dont 500 proviendront de Québec et 100 de la Ville. Il n'est donc pas tellement difficile de comprendre que le ministère des Transports a le gros bout du bâton.

 

 

Le ministère des Transports est propriétaire de 90 % de la superficie nécessaire au projet. Il négocie encore l'expropriation de terrains commerciaux, côté sud de Notre-Dame, dans Hochelaga.

 

 

 

Les premières expropriations et démolitions de centaines de logements pour le projet de la rue Notre-Dame ont été réalisées au début des années 1970! Les travaux devaient débuter dans les années suivantes.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

pourquoi mettre un tramway avec une autoroute sur la rue Notre Dame?

Je crois que la rue Ste-Catherine pourrait acceullir un tramway qui voyagerais dans les deux sens (est et ouest) -

Du Metro Papineau jusqu'a l'intersection de Ste-Cath et Viau (juste là se trouve le chemin de fer qui longe Souligny et qui peu desservir l'est de Montreal).

Les gens de l'Est de l'ile débarquerais a une nouvelle station Viau/Ste-Cath et emprunterais un tramway sur Ste-Cath - des commerces, café, boutiques spécialisé, le marché Maisonneuve en profiterais.

Pas certains que si l'on met tout sur Notre-Dame - que les gens s'arrête pour faire des course comme on le fait sur Ave. du Parc ou Boul.St-Laurent.

 

Cette partie de la rue Ste-Cath a beaucoup de potentiel, une architecture correcte et même interessante parfois - cela donnerais un coup de pouce a HOMA.

Link to comment
Share on other sites

26/03/2007 L'échéancier des travaux sera décidé dans les mois à venir mais Henri Gilbert, directeur de la région de Montréal, au ministère des Transports, considère que la première phase est bien engagée.

 

«Nous avons créé il y a quelques semaines un bureau de projet qui réunit une vingtaine de professionnels du ministère, de la Ville de Montréal et des firmes de consultants Dessau et SNC Lavalin.

 

«C'est la première fois, dit-il, que nous procédons ainsi avec autant de personnel.»

 

Tout ce monde-là est réuni «pour travailler plus efficacement». Ils logent dans un édifice du ministère, rue Galt, à Verdun.

 

Obstacle

 

André Lavallée ne voit plus «aucun obstacle» à l'approbation ministérielle du projet par le prochain gouvernement.

 

«Après beaucoup d'impatience de ma part dans ce dossier, j'ai maintenant hâte de connaître le nom du prochain ministre des Transports», a conclu André Lavallée, qui est aussi maire de Rosemont- Petite-Patrie.

Link to comment
Share on other sites

26/03/2007Après cinq ans de tergiversation et 35 ans après avoir démoli des milliers de logements dans l'est, le ministère des Transports et la Ville de Montréal s'entendent enfin sur un concept final pour la modernisation de la rue Notre-Dame.

 

Une conférence de presse majeure devait avoir lieu pour annoncer la bonne nouvelle, mais le déclenchement du scrutin a obligé Québec et Montréal à reporter l'événement à plus tard.

 

Rappelons que le projet dépassera les 600 M$, aux frais de Québec. La Ville de Montréal investira une centaine de millions dans les aménagements (parcs, etc).

 

Les trois derniers points litigieux qui semaient la discorde depuis de longs mois ont été solutionnés, a confirmé au Journal le conseiller municipal André Lavallée, responsable des dossiers concernant les transports, au comité exécutif.

 

Ces trois questions sur lesquelles les parties ne s'entendaient pas étaient:

 

1. La configuration du raccordement Souligny-Dikson

2. Les accès au port de Montréal

3. Le lien de raccordement entre l'autoroute Ville-Marie et le nouveau boulevard Notre-Dame

 

Le boulevard aura quatre voies dans chaque direction, en plus des voies réservées pour les autobus.

 

Une piste cyclable sera aussi aménagée dans une plate-bande centrale et deux grands parcs publics sont prévus au-dessus de la voie rapide.

 

«Il a été difficile de s'entendre pour le lien entre Ville-Marie et Notre-Dame, mais il n'y a jamais eu d'affrontement», admet André Lavallée, qui a pris le dossier en main il y a un peu plus d'un an avec le mandat d'accélérer le processus avec Québec.

 

Il fallait aussi prévoir les déplacements nombreux des camions qui entrent et sortent du port de Montréal.

 

Qualité de vie

 

«Ce projet est d'une grande importance pour tout le développement économique de l'est, mais la qualité de vie des résidants dans Hochelaga et Maisonneuve n'a pas été négligée.

 

«Il y a aura d'ailleurs des consultations sur l'intégration urbaine du boulevard, comme l'a demandé le BAPE», assure M. Lavallée.

 

Les autorités du ministère et les dirigeants de Montréal ont adopté le projet de modernisation de la rue Notre-Dame en tenant compte des priorités de la Ville de Montréal.

 

«Dans les quartiers Hochelaga et Maisonneuve, a indiqué M. Lavallée, le tracé comportera des tunnels pour permettre l'aménagement de parcs au-dessus du boulevard pour créer des fenêtres sur le fleuve.»

Link to comment
Share on other sites

Le boulevard aura quatre voies dans chaque direction, en plus des voies réservées pour les autobus.

 

Une piste cyclable sera aussi aménagée dans une plate-bande centrale et deux grands parcs publics sont prévus au-dessus de la voie rapide.

 

BRAVO!!!!!!!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 2 months later...

Le Journal de Montréal

23/06/2007

 

 

La Ville de Montréal a terminé ses devoirs dans le dossier de la modernisation de la rue Notre-Dame et le comité exécutif a adopté la version finale du projet telle que soumise par les fonctionnaires de Québec et Montréal.

 

 

Cette version privilégie le transport collectif et actif et confirme une circulation routière continue aux heures de pointe (100% de feux verts aux intersections) mais une activité routière régulière avec des feux fonctionnant normalement aux intersections en période hors pointe.

 

 

«Il ne reste plus aux dirigeants de Montréal et de Québec qu'à signer l'entente qui donnera justement le feu vert aux travaux», a déclaré André Lavallée, responsable politique de ce dossier.

 

 

Nouveaux retards?

 

 

Mais la réplique sévère du maire Gérald Tremblay à l'endroit du gouvernement Charest, qui veut créer une nouvelle structure pour superviser l'agglomération, entraînera- t-elle de nouveaux retards?

 

 

M. Lavallée, qui est aussi maire de Rosemont-Petite-Patrie, ne voit aucun «rapprochement» entre les deux sujets.

 

 

Mais le Journal a appris que certains dirigeants d'affaires dans l'Est craignent des réactions de Québec aux déclarations de guerre de Montréal.

 

 

La Chambre de commerce de l'Est de Montréal a d'ailleurs demandé une rencontre avec André Lavallée pour éplucher le dossier de la rue Notre-Dame.

 

 

Population patiente

 

 

Les arrondissements concernés ont accepté le choix de la Ville dans le projet de la rue Notre-Dame. «La population de l'Est a été très patiente depuis des décennies. J'imagine que ça mettra un peu de pression sur le ministère», a conclu André Lavallée.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

c'est une moitié de bonne nouvelle... j'aimerais savoir ce que les autos des rues perpendiculaires vont faire les heures de pointes.

Link to comment
Share on other sites

it's going to be a nightmare.

makes no sense to try and create a highway, a public transit reserved route, a bike path, a pedestrian friendly atmostphere next to the Port of Montreal. The quantity of container transit to and from the port is hell.

Why don't they move the 'human' aspect of this project onto Ste-Catherine street as i suggested before? This would revitalize the area of Hochelaga Maisonneuve.

No more cars or trucks on Ste-Cath between Papineau and Viau - watch and see a whole area redevelop - prosper - come alive.

Create a separate underground highway - a park above - and for the port - it's own 2 way artery for it's purposes - but demand that the Port of Montreal create a more 'friendly' image and atmostphere than chain link fences - abandoned buildings... There's no reason why Tadeo has to create such a wall between the city and the water.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value