Jump to content

Montréal est la 103 ville la plus chère du monde


Zax
 Share

Recommended Posts

La Presse, 7 Juillet 2009

 

Tokyo est la ville la plus chère du monde

 

Les deux villes japonaises de Tokyo et Osaka ont doublé Moscou et sont devenues en 2009 les villes les plus chères du monde pour les expatriés, selon une étude dévoilée mardi par le cabinet d'études britannique Mercer.

 

Le classement a profondement changé en 2009 pa rapport à 2008, principalement à cause des fluctuations monétaires mondiales. Le renforcement du yen japonais par rapport au dollar américain a ainsi fait passer Tokyo de la 2e à la première place et Osaka de la 11e à la 2e.

 

 

Au Canada, la baisse du huard par rapport au dollar américain a entraîné une chute des principales villes du pays dans le classement. Toronto a baissé de 31 places au 85e rang et Ottawa de 36 places à la 121e position. Montréal est maintenant au 103e rang alors qu'elle occupait la 72e place en 2008.

 

 

 

Les villes américaines ont en général progressé. New York, la plus chère, entre dans le top 10 en se classant 8e. Los Angeles est passée du 32e au 23e rang, alors que San Francisco a bondi du 78e au 34e rang. Houston, Boston et Chicago occupent les 63e, 60e et 50e places respectivement.

 

 

«La majorité des villes européennes a baissé dans le classement», indique l'étude, à l'exception des villes suisse: Genève (4e), par exemple, prend 4 places. Paris se classe 13e (12e en 2008), Varsovie, classée 113e, enregistre la plus importante chute en reculant de 78 places par rapport à l'an dernier.

 

 

Moscou (3e) reste la ville européenne la plus chère, malgré la dépréciation du rouble par rapport au dollar et le léger reflux de l'immobilier.

 

 

Londres et Oslo, dans le top 10 l'année passée, perdent respectivement 13 et 10 places.

 

 

La plupart des villes du Moyen-Orient ont connu une tendance inverse, notamment Dubaï qui monte de 32 places (20e) et Abou Dhabi de 39 places (26e).

 

 

Outre les villes japonaises, les mégapoles asiatiques restent onéreuses: Hong Kong se classe 5e , Singapour 10e, et Pékin intègre le top 10 à la 9e place.

 

 

Seule l'Inde fait exception, en raison de la dépréciation de la roupie: New Dehli perd 10 places en 65e position et Bombay glisse de 18 places au 66e rang.

 

 

Johannesbourg (Afrique du Sud) se positionne de son côté comme la ville la moins chère des 143 villes couvertes par l'étude, à la place d'Asuncion au Paraguay.

 

 

L'étude fonde son évaluation du coût de la vie sur les prix de 200 objet ou service incluant le logement, le transport, la nourriture, l'habillement, les appareils ménagers et les loisirs.

 

 

Voici le classement des 15 villes les plus chères selon Mercer:

 

 

1) Tokyo

 

 

2) Osaka

 

 

3) Moscou

 

 

4) Genève

 

 

5) Hong Kong

 

 

6) Zurich

 

 

7) Copenhague

 

 

8) New York

 

 

9) Pékin

 

 

10) Singapour

 

 

11) Milan

 

 

12) Shanghai

 

 

13) Paris

 

 

14) Oslo

 

 

15) Caracas

Link to comment
Share on other sites

J'ai réussi à trouver ça sur le site de Mercer (http://www.mercer.com/costoflivingpr#Top_50) :

 

 

Canadian cities have slipped down the index with its highest ranking city Toronto down 31 places to 85th. Ottawa drops 36 places to 121st and Montreal is now in 103rd place, down from 72nd in 2008. “The Canadian dollar has weakened substantially against the US dollar which means employees transferring from New York to Ottawa or Montreal now need less US dollars to enjoy the same purchasing power as last year,” commented Ms Constantin-Métral.

 

Les trois villes ont pris des bonnes "drop"!!

 

 

 

Les 5 villes les plus chères dans les Amériques (http://www.mercer.com/costofliving#Top_5_ranking_cities_worldwide) :

* New York City, US (8th)

* Caracas, Venezuela (15th)

* Los Angeles, US (23rd)

* White Plains (31st)

* San Francisco, US (34th)

Link to comment
Share on other sites

Steve: c'est pas le cout de la vie pour les locaux, mais pour les expatriés.... c'est très différent.

 

Exact. Par exemple, Hong Kong se retrouve toujours dans les 5 premieres malgre le fait que si quelqu'un decide de vivre 'a la locale', il est possible de vivre moins cher a Hong Kong qu'a Montreal (si on accepte certaines restrictions). Par exemple, la difference de prix dans les epiceries va du simple au quadruple dependant d'ou on achete alors qu'a Montreal, c'est plus standardise. Le transport en commun, c'est beaucoup moins cher qu'a Montreal. Mais comme ces comparaisons se basent sur les depenses des expats, ca fausse la donne.

En fait, ces chiffres sont bons dans l'unique cas ou un occidental veux choisir ou habiter sans adapter ses habitudes de consommation.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value