Recommended Posts

Pouce vert de Montréalais?

 

J’ai pensé que nous avons pour la plupart un jardin avec des plans de légume ou de fleurs

Alors voici les photos de mon jardin à auto arrosage avec réserve d’eau sur le toit mon de garage a l’arrière.

 

Avez-vous un jardin, si oui montré le nous

 

Photo092.jpg

 

Photo096.jpg

 

Photo097B.jpg

 

Photo011.jpg

 

Photo014.jpg

 

Photo010.jpg

 

Photo009.jpg

 

Photo013.jpg

 

Photo008-1.jpg

 

Photo020.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonne idée, je vais mettre des photos aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai planté les bulbes au printemps:

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4262&g2_serialNumber=2

 

On dirait qu'à l'avant plan ça a pas bien poussé :(

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4266&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4269&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4272&g2_serialNumber=2

 

Mon grand père m'as donné cet arbuste, je ne connais pas le nom, et il a perdu ses fleurs:

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4275&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4278&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4281&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4284&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4287&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4290&g2_serialNumber=2

 

Rien n'as poussé là, malgré le système d'arrosage (en bas à gauche):

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4293&g2_serialNumber=2

 

Certaines fleurs sont déjà dessechée...

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4296&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4299&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4302&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4305&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4308&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4311&g2_serialNumber=2

 

Le maudit érable qui rempli la piscine de feuilles....

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4314&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4317&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4320&g2_serialNumber=2

 

De la menthe en bas, en masse pour toutes les mojitos de l'été :)

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4323&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4326&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4329&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4332&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4335&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4338&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4341&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4344&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4347&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4350&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4353&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4356&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4359&g2_serialNumber=2

 

Mon beau père me fais une surprise, il emménage un mini jardin pour des tomates et piments... et ruine mon gazon:mad:

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4362&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4365&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4368&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4371&g2_serialNumber=2

 

Planté ça au printemps, ça à l'air bien.

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4374&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4377&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4380&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4386&g2_serialNumber=2

 

Ou est l'araignée?

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4389&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4392&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4395&g2_serialNumber=2

 

Mon beau gazon mal entretnue ;)

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4398&g2_serialNumber=2

 

Devant chez moi.

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4404&g2_serialNumber=2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By monctezuma
      Culture: on ferme le robinet
       
      Publié le 21 mars 2012 à 08h06 | Mis à jour le 21 mars 2012 à 08h07
       
      Paul Journet
       
      La Presse
       
      (Ottawa) Après une croissance de 34,6% des dépenses en culture depuis 10 ans, Québec commence à fermer le robinet. Les dépenses se stabilisent.
       
      Les nouvelles mesures annoncées dans le budget Bachand sont ciblées. La principale annonce: un «legs» de 125 millions pour célébrer le 375e anniversaire de Montréal, en 2017. L'argent ira notamment à l'Espace pour la vie (45 millions pour un nouveau pavillon de verre au Jardin botanique, un cinquième écosystème au Biodôme, l'agrandissement de l'Insectarium et le nouveau Planétarium). À cela s'ajoutent une promenade le long du fleuve au parc Jean-Drapeau (35 millions), la reconfiguration de l'oratoire Saint-Joseph, avec un centre d'observation dans le dôme (26,4 millions) et un nouveau pavillon au Musée des beaux-arts de Montréal (18,5 millions).
       
      La ville de Québec reçoit aussi de l'aide. Le gouvernement provincial financera jusqu'à 30 millions de la construction du Théâtre Le Diamant. C'est la moitié du coût total prévu pour ce théâtre dont Ex-Machina, la société de Robert Lepage, sera le promoteur.
       
      Le Fonds du patrimoine sera aussi bonifié de 60 millions d'ici 2020. Les musées recevront quant à eux 11 millions de plus (dont 4 millions aux musées d'histoire McCord et Stewart). Rien n'est annoncé pour le Musée d'art contemporain. Québec «contribuera éventuellement», si le fédéral et le privé investissent.
    • By IluvMTL
      ICI Radio-Canada Info
       
      Un toit sur le stade Uniprix?
      Mise à jour le jeudi 13 août 2015 à 17 h 06
       
      Le directeur de la Coupe Rogers, Eugène Lapierre
       
      Le directeur de la Coupe Rogers, Eugène Lapierre
      Toit et stade, deux mots qu'il vaut mieux ne pas associer à Montréal, voire au Québec.
       
      Un texte de Manon GilbertTwitterCourriel
      Près de 40 ans après les Jeux olympiques de Montréal, l'interminable saga du toit du Stade olympique, qui tarde à trouver un dénouement permanent, hante encore les Québécois.
       
      Pourtant, un autre projet de toit est dans l'air dans la métropole, mais au stade Uniprix.
       
      Le directeur de la Coupe Rogers, Eugène Lapierre, s'est bien gardé de confirmer l'information jeudi.
       
      « On commence à regarder. On réfléchit chaque fois qu'il y a de la mauvaise température. On regarde ce qui se passe ailleurs aussi. C'est à peu près là où on en est, affirme-t-il. On regarde la tendance internationale et ça semble s'en aller vers ça pour les grands tournois après les grands chelems. »
       
      Justement, les Internationaux des États-Unis ont commencé l'été dernier à construire une structure géante pour soutenir le futur toit du stade Arthur-Ashe, qui devrait être prêt en 2016, après un investissement de 150 millions de dollars.
       
      wimbledontoitLe toit rétractable du court central de Wimbledon Photo : AFP/CARL DE SOUZA
      Après un toit rétractable sur le central de Wimbledon en 2009, l'All England Club recouvrira aussi le court numéro 1 pour 2019.
       
      Depuis cette année, les Internationaux d'Australie comptent trois stades couverts. Du jamais vu!
       
      Reste les Internationaux de France, dont le projet d'agrandissement de Roland-Garros se bute à des craintes environnementales et locales. Mais selon les organisateurs, le court principal, le Philippe-Chatrier, devrait être doté d'un toit en 2020.
       
      Donc, tendance il y a dans les quatre tournois majeurs. En ce qui concerne les Masters, seuls Shanghai et Madrid peuvent narguer la pluie grâce à des installations entièrement financées par les deux villes.
       
      Organisme à but non lucratif, Tennis Canada a payé la majeure partie de ses plus récents travaux en 2011 : la rénovation de la passerelle de presse et l'ajout de courts en terre battue... sur le toit du complexe du Centre national d'entraînement.
       
      Pas encore la norme dans les Masters
       
      Eugène Lapierre estime à quelques centaines de milliers de dollars les pertes en revenus en raison du mauvais temps cette semaine. Et pourtant, aucune séance n'a été annulée. Sauf que les amateurs se sont montrés frileux devant la météo incertaine et ont préféré regarder les matchs bien au sec à la maison.
       
      Le stade UniprixLe stade Uniprix Photo : GI/Streeter Lecka
      En 2010, les demi-finales et la finale féminines avaient dû être reportées au lundi. De 2008 à 2012, la finale masculine des Internationaux des États-Unis a été remise au lundi en raison des pluies trop fréquentes, tellement qu'en 2013 et 2014, les organisateurs ont volontairement placé la finale le lundi.
       
      Mais avant d'investir plusieurs millions de dollars, pas autant qu'à New York toutefois, le grand manitou de la Coupe Rogers tient à obtenir des réponses à certaines de ses questions.
       
      « Est-ce que c'est bon pour Montréal? Est-ce qu'il y a des retombées intéressantes? Est-ce que le retour sur l'investissement vaut le coup? »
       
      M. Lapierre assure qu'à part la recommandation de certaines améliorations, l'ATP (Association of Tennis Professionals) et la WTA (Women's Tennis Association) ne mettent aucune pression sur lui pour que la Coupe Rogers imite les tournois du grand chelem.
       
      « Les tournois veulent améliorer leurs installations. À travers le monde, les installations deviennent un peu la clé pour maintenir le tournoi et améliorer sa présentation pour les joueurs et les spectateurs. Ils (ATP et WTA) adorent le stade et la ville. »
       
      Pour l'ancien joueur québécois Frédéric Niemeyer, il ne fait aucun doute que la Coupe Rogers devra suivre cette tendance si elle veut garder son statut de tournoi Masters 1000, juste sous les grands chelems.
       
      « C'est définitivement l'avenir du tennis. Je pense que tous les tournois vont, d'ici quelques années, se doter de toits. [...] C'est sûr que ça demande un certain financement. Mais il y a beaucoup d'avantages, autant pour les fans, les joueurs et les organisateurs. D'après moi, à part le financement, il y a juste de bons points », estime l'ex-entraîneur de Vasek Pospisil.
       
      Évidemment, quand tout le monde est assuré que le match commence à l'heure, ça évite bien des soucis.
       
      Un projet pour la collectivité montréalaise
       
      Un toit « coulissant », comme l'a mentionné M. Lapierre, permettrait aussi à Tennis Canada de garantir la présentation d'autres événements sportifs ou culturels. Des galas de boxe et des spectacles ont déjà eu lieu dans l'enceinte du stade Uniprix, mais M. Lapierre reconnaît que certains organisateurs reculent devant l'incertitude économique que représente l'absence d'un toit.
       
      D'où l'importance du fait que le projet de toit bénéficie à toute la collectivité montréalaise.
       
      À plus court terme, dans les cartons de la Coupe Rogers se trouve la diffusion de tous les matchs de la WTA présentés sur les cinq terrains montréalais, contrairement à deux maintenant. Alors, si une Allemande affronte une Argentine, le signal sera vendu aux pays concernés.
       
      « Ça va demander certaines améliorations des installations autour des terrains. C'est le genre de truc où le circuit veut s'améliorer pour augmenter la visibilité internationale du sport », soutient le directeur de la Coupe Rogers.
       
      Un petit projet avec le grand?
       
      sent via Tapatalk
    • By IluvMTL
      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7317,97041588&_dad=portal&_schema=PORTAL
      Projets immobiliers à l'etude, en chantier, terminés

       Avec de nouvelles unités résidentielles, l’ajout de bureaux, de plusieurs espaces commerciaux et de chambres d’hôtels, les projets offrent une belle mixité pour le centre-ville. Leur réalisation permet d’améliorer l’expérience et l’animation urbaine et de combler plusieurs terrains vacants et des stationnements de surface, notamment dans l'ouest de l'arrondissement, près du centre des affaires.
      Ces projets favorisent l’attractivité et le dynamisme des quartiers pour en faire un milieu de vie toujours plus sécuritaire, convivial et animé, tant pour ses résidants que pour les travailleurs qui fréquentent chaque jour le centre-ville.
      Carte des projets immobiliers
      La carte ci-dessous montre la variété de projets immobiliers majeurs en chantier ou sur le point de commencer dans les prochains mois. Nouvelles constructions et réaménagements de bâtiments y sont illustrés.
    • By Moi
      Bonjour, je ne semble pas avoir vu de fil sur ce sujet : 
      Un immense garage pour la STM   http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1050580/immense-garage-stm-entretien-autobus   Pas de visuel, pour le moment visiblement.
    • By ProposMontréal
      Ahead: A brighter horizon for Cabot Square
      Plans due; Downtown area in search of an identity
       
      Source: The Gazette
       
      Cty councillor Karim Boulos is standing in the Canadian Centre for Architecture, airing his optimism over a scale model of what is known as "the Cabot Square area" - a part of the Peter McGill district he represents.
       
      But the Cabot Square area is also a stretch of Ste. Catherine St. that makes many Montrealers wince.
       
      The thoroughfare between Lambert Closse and Chomedey Sts. has been this city's version of a picture of Dorian Gray, a pastiche of boarded-up storefronts, crumbling facades and grafitti that seems to have spread while other neighbourhoods renewed themselves.
       
      However, by this time next Monday, Boulos and the rest of the city will get a bigger glimpse of what might happen to the piece of downtown that's been in search of an identity for nearly a generation. That's when three teams of architects and urban planners will submit their versions of what should be done to revive the Cabot Square area.
       
      Boulos, Ville Marie borough mayor Benoit Labonté and members of an alliance of neighbourhood businesses and residents met the press yesterday to detail the attempts to revitalize the neighbourhood.
       
      The planning teams were formed after a collection of 25 business, property owners and residents' associations started the Table de concertation du centre-ville ouest.
       
      "The properties may be empty but the owners are still paying taxes," Boulos said. "They haven't left, they're waiting to see what's going to happen."
       
      The plans submitted by the teams will be judged by a jury that includes architect and Harvard professor Joan Busquest, Dinu Bumbaru of Heritage Montreal and founding director Phyllis Lambert of the Canadian Centre for Architecture.
       
      The successful submission will form the basis for an urban plan that will produced by the borough and submitted to public consultations.
       
      Boulos suggests that if everything goes well, changes in the district might begin "by this fall."
       
      And for Lambert, whose architectural centre sprawls across the neighbourhood's southern edge, change is what's needed for a district that spent decades losing more than it's gained.
       
      "Over the last years, this area has deteriorated miserably," she said. "There used to be the Forum and all those stores where the Faubourg (Ste. Catherine) is. ... But it just goes down the drain further and further.
       
      "Then there's the block ... just to the east of the Forum with the (Seville) theatre on it, which has been boarded up for years.
       
      "And this just destroys the whole area. People have no respect (for the neighbourhood), and why would you? People just walk down the street and it's so miserable."
       
      Lambert's nephew, Stephen Bronfman, is chairman of Claridge Inc., an investment company that owns the Seville Theatre block.
       
      Asked in October about the condition of the block, Lambert told The Gazette: "It is coming along. Slowly, but we are working closely with the city and other landlords in the area. It takes time to do properly."
       
      Labonté says a development project for the Seville block is under study by the borough's urban committee. Boulos has said in earlier interviews that a private investor plans to turn the block into student residences.
       
      "What I can tell you about this project," Labonté said, "is that that there will be lots of room for students - especially for Concordia University - and the design of the building will be quite impressive. ... I'm pretty confident this project at the Seville Theatre will start the renewal of this leg of Ste. Catherine St."
       
      A decision by the borough on which development plan will be used is expected in May. But final approval will rest with the city's executive committee.
       
      In the meantime, Montrealers and the people who own the storefronts that make them wince wait to see what's going to happen.