Jump to content

Recommended Posts

Médias: Fini La Presse du dimanche

 

(Source: Radio-Canada) La direction du journal annonce qu'elle met fin à son édition dominicale dans le cadre d'une réorganisation pour lui faire économiser 26 millions de dollars par année.

 

2009-06-15 17:52:39

 

La Presse met fin à son édition du dimanche.

 

C'est ce qu'a annoncé lundi Guy Crevier, président et éditeur de La Presse et président de Gesca, propriétaire du journal, après une rencontre avec les employés.

 

La dernière parution dominicale de La Presse aura lieu le 28 juin.

 

La direction a indiqué que cette décision faisait partie d'un plan de réduction de la structure de coûts de La Presse. L'entreprise a annoncé qu'elle voulait réduire ses coûts de main-d'oeuvre de 13 millions de dollars supplémentaires par année, pour économiser un total de 26 millions annuellement.

 

La direction de La Presse justifie cette décision en affirmant que, malgré la bonne tenue du nombre de lecteurs, le journal est touché par la crise financière et les contributions aux régimes de retraite de l'entreprise.

 

Outre la fin de l'édition du dimanche de La Presse, on ne se sait pas pour l'instant où se feront les autres compressions. Les directions syndicale et patronale doivent se rencontrer d'ici septembre pour établir la suite des choses.

 

« Aucune hypothèse n'est soulevée. On va s'asseoir avec le syndicat et on va regarder quelles sont les hypothèses possibles pour trouver 13 millions », dit Guy Crevier.

 

Les dirigeants syndicaux se disent déçus de l'annonce, mais affirment vouloir d'abord étudier les chiffres et se pencher sur différents scénarios avant de décider de l'attitude à adopter.

 

« M. Crevier a brossé un portrait qui est sombre, qui est difficile. Là, on veut faire des analyses, on veut vérifier tout ça et, vérification faite, s'il le faut, on va collaborer, on va mettre l'épaule à la roue », affirme Hélène de Guise, présidente du syndicat des travailleurs de l'information de La Presse.

 

Pour leur part, les employés affirment qu'ils s'attendaient à une telle nouvelle. « Je ne suis pas déprimé. C'est des nouvelles auxquelles ont s'attendaient. On va se retrousser les manches », dit Vincent Marissal, chroniqueur politique à La Presse.

 

Radio-Canada.ca avec Presse canadienne

Link to comment
Share on other sites

Personnellement ça me dérange un journal quotidien qui n'est plus vraiment quotidien. Mais bon, je ne lis pas La Presse alors ça ne m'affecte pas.

 

Tant qu'on touche pas à mes 3 journaux que je lis, Journal de Montréal, New York Times et la Gazette!

Link to comment
Share on other sites

Alors que je ne devrais pas me réjouir des coupures faites dans un médias montréalais ou dans aucune autre entreprise, d'ailleurs (ou presque), je me demande bien pourquoi j'ai un petit sourire en coin d'apprendre que La Presse de M. Desmarais connait quelques difficultés et qu'il est nécéssaire de mettre fin à l'édition du dimanche !!!

 

Pourquoi donc ce petit sourire ?

Link to comment
Share on other sites

La Presse va finir en format tabloid comme son concurrent. Les journalistes sont mieux de s'y préparer psychologiquement.

 

Le Soleil y est déjà passé... je crois que ce n'est qu'une question de temps...

 

Par contre, il n'y a rien à célébrer quand on voit l'offre et la diversité de médias d'informations diminuer.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...