Jump to content

Le Bloc veut contrer l'exode rural avec un crédit d'impôt


Habsfan
 Share

Recommended Posts

De cyberpresse.ca

 

http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/200905/26/01-859954-le-bloc-veut-contrer-lexode-rural-avec-un-credit-dimpot.php

 

Le Bloc veut contrer l'exode rural avec un crédit d'impôt

 

 

Le Bloc québécois veut s'attaquer à l'exode des jeunes des communautés rurales en proposant des incitatifs fiscaux aux nouveaux diplômés choisissant de s'établir en région.

 

Le projet de loi du Bloc, qui a l'appui des deux autres partis d'opposition, accorderait aux jeunes un crédit d'impôt pouvant atteindre 8000$ sur trois ans.

 

Le député bloquiste Robert Bouchard estime que 45 000 jeunes à travers le Canada pourraient bénéficier d'une telle mesure dès la première année de son implémentation, ce qui permettrait aux régions, malmenées par la récession, de se revitaliser.

 

Les libéraux et les néo-démocrates appuient l'initiative et exhortent les conservateurs à faire de même au moment du vote en deuxième lecture du projet de loi C-288, aux Communes, mercredi.

 

 

En 2006, les troupes de Stephen Harper avaient rejeté un projet de loi semblable émanant du Bloc, qui avait malgré tout obtenu l'appui des deux autres partis d'opposition. Le projet est cependant mort au feuilleton avec le déclenchement d'élections hâtives à l'automne dernier.

 

Le coût de l'incitatif fiscal est estimé à environ 200 millions $ par année. Un programme de crédit d'impôt similaire accordé par Québec en 2006 aurait permis le retour de 11 300 jeunes diplômés en région.

 

Qu'en pensez-vous? Je trouve que c'est un autre exemple de notre tendance à vouloir protéger tout. Notre socialisme poussé un peu trop loin!

Link to comment
Share on other sites

one word: C-O-M-M-U-N-I-S-T!

 

people are mobile and follow opportunity - there is NO opportunity in rural quebec - let it die - stop keeping it alive artificially

 

the beauty of living in canada is of being mobile - the more you keep people stuck in one location, the more you exarcerbate the problem of chronic poverty - look at the gaspesie as an example

Link to comment
Share on other sites

one word: C-O-M-M-U-N-I-S-T!

 

people are mobile and follow opportunity - there is NO opportunity in rural quebec - let it die - stop keeping it alive artificially

 

the beauty of living in canada is of being mobile - the more you keep people stuck in one location, the more you exarcerbate the problem of chronic poverty - look at the gaspesie as an example

 

Wow wow wow communist......Ce n'est pas du communisme du tout, arretez de partir en peur. Personne n'oblige personne d'aller en région, ça ne serait qu'un incitatif pour encourager les jeunes qui, pour plusieurs, aimeraient rester en région.

 

Par le passé plusieurs petits villages isolés ont été fermés justement pour contrer les effets négatifs que tu mentionnes mais laisser mourrir des régions entières cela est très différent.

 

Est-ce qu'il faudrait fermer les lointaines régions autochtones ?

Link to comment
Share on other sites

Le communisme, c'est principalement la mise en commun de la propriété des moyens de productions. Ce à quoi tu fais référence, c'est de l'autoritarisme qui, c'est vrai, était présent dans la plupart des régimes communistes qui ont été tentés. Je crois qu'en 2009 il n'y a plus de raisons d'avoir peur du communiste, reviens-en!

 

Par ailleurs, l'autoritarisme dont tu as peur serait d'obliger les gens à aller travailler en région. Or, là on les incite, c'est différent. Au même titre qu'un crédit d'impôt pour la naissance d'un enfant ne t'oblige pas à avoir des enfants.

 

Finalement, en ce qui concerne le fait de laisser aux "forces de l'offre et la demande" la gestion du territoire Québécois, je crois que l'histoire nous a montré à maintes reprise que ça ne fonctionne pas. Je ne peux pas comprendre que certains croient encore que la libre entreprise est une possibilité viable dans un régime qui n'est pas anarchique! On peut pas tout faire en ville et donc, comme une grande partie de nos activités tournent autour de la campagne, il est important que les services qui tournent autour de cette campagne restent dans la campagne. Et comme on a un besoin de service et et pas de gens pour les offrir, il est juste normal d'inciter les services à se rendre aux besoins!

 

Est-ce qu'un crédit d'impôt est la meilleure façon de le faire. C'est une autre question à laquelle personne semble répondre. Je ne le crois pas, du moins pas pour certains métiers. Je crois qu'un

Link to comment
Share on other sites

Encore une fois, nous prouvons que nous sommes bon pour jeter de l'argent par les fenêtres! Quel perte de temps et d'effort. Les gens quittent car il n'y a pas de jobs en région(surtout au nord) Les régions plus au sud (région de sherbrooke et Gatineau semblent très bien se débrouiller).

Link to comment
Share on other sites

Il y a beaucoup de crédits d'impots pour encourager les gens à venir à Montréal, je pense au CI pour le cinéma, pour l'industrie pharmaceutique, pour l'industrie financière, le multimédia, et autres...

 

Voudriez-vous voir tout ça annulé?

 

Le fonds de l'histoire, c'est que ça marche souvent. Le Michigan siffonne des centaines de millions de dollars des autres régions et non seulement garde son industrie cinématographique, mais en batit toute une en attirant une masse critique de professionnels avec des CI très agressifs.

Link to comment
Share on other sites

J'en reviens juste pas!! La gogauche nous pitche toute sorte d'incitatif pour rester en ville pour pas ruiner l'environnement avec l'étalement urbain, etc. et là ils veulent nous inciter à rester en campagne? Je comprends pas!! Comment plus contradictoire peuvent t'ils devenir? La gauche est un mouvement autoritaire qui veux contrôler tout les aspects de la société avec leurs incitatifs/subventions et c'est évident que n'importe quel mouvement normal libre est mauvais d'après eux. Pourquoi qu'ils sont juste pas capable de catcher que le monde veut être libre de faire ce qu'ils veulent et se mêler de leur affaires et arrêter de penser que tout ce qui arrive est mauvais. C'est incroyable toute l'argent qu'on paye par nos taxes pour ce genre de conneries!

Link to comment
Share on other sites

À mort le socialisme! À mort la gauche!

 

Pourquoi qu'ils sont juste pas capable de catcher que le monde veut être libre de faire ce qu'ils veulent et se mêler de leur affaires et arrêter de penser que tout ce qui arrive est mauvais.

 

Donc tout "le monde" est pas de la gauche, c'est ça?

 

J'aime assez ça les débats pleins de nuances de mtlurb.

Link to comment
Share on other sites

Il faut être naif pour croire que tout peut etre effectué partout, et c’est pas des crédits d’impots qui vont régler ce problème la. Le manufacturier, à moins d’être près de la ressources (comme l’aluminium au saguenay qui est a coté des centre de production d’électricité) ou des centres de consommation (la beauce par exemple qui n’est qu’à quelques heures de route de la cote est américaine) n’as aucun but d’aller en région, ce que tu gagne en avantages de couts plus bas pour le terrain ou des fois la mains d’œuvre, tu le perds en temps et couts de voyagement, ou en flexibilité (bien sur il y a des exemples qui sont contraire à cela, mais ca reste que ce n’est pas la norme) tout comme, un jeune qui est né au saguenay et qui veut travailler dans le domaine de la finance par exemple, a moins de devenir caissier ou conseiller hypothécaire à la caisse Desjardins, il n’a aucune perspective d’avenir la bas, il doit venir a montreal, et encore une fois c’est pas un credit d’impot qui va le retenir en région.

 

Cette mesure la, c’est un coup d’épée dans l’eau qui ne sert qu’à gagner des votes dans ces régions, mais comme Atze l’as dit, si les opportunitées ne sont pas la, qqn ne reviendras pas dans sa région, ou si il veut y retourner ce n’est pas un credit d’impot qui va l’inciter à y retourner.

 

J’ai de la famille en abitibi, certains de mes cousins sont venus étudier en dehors de leur région (Trois-Riviere, Québec, Victo) et ils sont retournés en abitibi pcq ils aiment ca la bas. De l’autre coté, j’en ai une qui voulait travailler dans le domaine de la mode et ce n’est pas la bas qu’elle as trouvé du boulot, et bien qu’elle aime la région, ne voudrait plus partir de montréal maintenant qu’elle y vit et travaille, crédit d’impot ou non. Ce ne sont que des exemples, mais qui démontrent à un certain point que c’est le genre de trucs qui au bout de la ligne, ne sert à rien ou presque.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value