Jump to content

Recommended Posts

Méconnaissables cinq ans plus tard

 

 

C'est tout ce qui reste des défunts Expos, dans leur mouture de Washington, sur le terrain.

 

Les Livan Hernandez, Jose Vidro, Brad Wilkerson et autres Tony Batista ont quitté un à un les Nationals, tuant petit à petit tout sentiment d'appartenance que les derniers partisans des Expos pouvaient garder envers leur ancienne équipe.

 

Nick Johnson, c'est ce premier-but acquis des Yankees de New York en compagnie de Juan Rivera et Randy Choate, en retour du lanceur partant Javier Vazquez. Cette transaction était tristement à l'image de la dernière décennie des Expos à Montréal: un vétéran établi, sacrifié pour des projets, des joueurs qu'on espérait voir se développer en vedette, à coût modique.

Nick Johnson

 

PC_090402johnson-nick_4.jpg

Photo: La Presse Canadienne /AP Photo/Nati Harnik

Nick Johnson

À son unique saison au stade olympique, Johnson a été ralenti par les blessures, et il a été limité à 7 circuits et 33 points produits. Il est ensuite devenu un des rares rayons de soleil des Nationals pour les deux premières saisons à Washington, avant d'être à nouveau rattrapé par les blessures.

 

En 2009, il fera partie d'une rotation de frappeurs auteure de 117 circuits en 2008, le 28e total des majeures.

 

Au monticule, la situation n'est guère plus encourageante. Les cinq partants prévus par le réseau ESPN pour 2009 présentent une fiche combinée de 91-116. Les quatrième et cinquième lanceurs, Jordan Zimmermann et Shairon Martis, totalisent... une victoire!

 

Dans les estrades, le portrait n'est pas aussi noir qu'il l'était dans les dernières années, mais l'ouverture du Nationals Park n'a pas apporté les résultats escomptés. La troupe de Manny Acta a attiré en moyenne 29 000 spectateurs par match en 2008, le 19e total des majeures. L'enthousiasme du nouvel édifice a toutefois été inégal, si bien qu'à peine 23 000 fidèles se sont déplacés pour le dernier match de la saison à domicile.

 

Des campagnes de 81, 91, 89 et 102 défaites n'ont sans doute pas aidé la cause du baseball dans la capitale américaine.

 

On est loin de la rupture crève-coeur de Québec avec ses Nordiques, couronnés champions à leur première saison au Colorado.

Et au Québec?

 

Pour ceux qui n'ont pas carrément perdu tout intérêt pour le baseball, les Blue Jays de Toronto, les Red Sox de Boston, les Yankees de New York ou même les Nationals ont joué le rôle de pansement.

Russell Martin

 

PC_081015martin-russell_4.jpg

Photo: La Presse Canadienne /AP Photo/Mark J. Terrill

Russell Martin

 

Les Angels de Los Angeles, avec Vladimir Guerrero, ont également suscité un certain intérêt au Québec. On peut en dire autant des petits marchés comme Minnesota ou Tampa Bay, dont les péripéties ne sont pas sans rappeler celles vécues par les Expos.

 

La pratique du sport a également connu une perte de vitesse, mais le glissement de terrain était perceptible depuis la tristement célèbre grève de 1994.

 

Baseball Québec a toutefois raison de se réjouir. L'an dernier, le nombre de joueurs affiliés à l'organisme a connu une croissance de 7,6 %. C'était une première hausse en près de 15 ans.

 

Avec 22 175 têtes, les 57 759 joueurs québécois de 1994 semblent tout de même à des années-lumière. Les liquidations des années 1990, lors desquelles les Expos ont perdu Larry Walker, Marquis Grissom, Pedro Martinez et autres idoles, ont visiblement fait mal.

 

L'émergence de joueurs francophones d'impact au cours des dernières années n'a sans doute pas nui à la cause du baseball au Québec.

 

Les exploits de Russell Martin et Éric Gagné à Los Angeles, la saison 2007 de rêve d'Érik Bédard, la progression de Philippe Aumont, premier Québécois repêché au premier tour... Les traces des Expos s'effritent peu à peu, mais le baseball en français demeure bien en vie.

 

http://www.radio-canada.ca/sports/PlusSports/2009/04/01/005-40_ans_Expos_5_saisons.shtml

Link to comment
Share on other sites

Je souhaite la destruction totale et complète de cette franchise autant sur le terrain qu'au guichet!

 

Go to hell Washington!

 

Entièrement en accord avec Toi. Depuis le départ des Expos, je suis les Red Sox...Je dois avouer que c'est quand même pas mauvais. Deux championnants en 4 ans!

 

Fvck les Nationals, j'espère que leurs nouveaux stade tombe en ruine!

Link to comment
Share on other sites

These new uniforms are a disgrace. An insult even. I hope the Nationals will be bottom-feeders in the NL east until their already meager fanbase dies out completely. It wouldn't be the first baseball team Washington has lost (Washington Senators- I think).

Link to comment
Share on other sites

yup, that's it. they moved from Washington back in 1971.

Washington is on its fourth (unsuccessful) MLB franchise

1st Washington Senators: 1891–1899

2nd Washington Senators: 1901-1960: Moved to Minnesota

3rd Washington Senators: 1961-1971: Moved to Texas

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value