Recommended Posts

Who else is tired of the non-stop traffic around town ? And few or no measures to redirect traffic proprely!

 

All roads lead to headache as repairs, more cars pile up

 

Published: 21 hours ago

JASON MAGDER, The Gazette

 

Published: 21 hours ago

 

Joseph Simon has been driving a taxi in Montreal for 19 years, and he says traffic in the last few months is the worst he's ever seen.

 

"My clients have left my car to walk the rest of the way; it's happened three times already," he said yesterday while sitting in his black Buick Century, waiting at a taxi stand on Metcalfe St. in front of the Sun Life Building.

 

"Traffic has been terrible this summer."

Several of his fellow taxi drivers agreed.

 

"It's blocked everywhere this year," said Hayssam Hamad, a 12-year veteran who works for Diamond Taxi. "Every year, there is more and more traffic."

 

Montrealers are used to road construction in the summer and fall, but it seems this year has been particularly difficult. In addition to construction on several major highways, many arteries in the city core also are under repair.

 

Add to that the 135 inspections of road structures ordered by the Johnson commission investigating the causes of last year's overpass collapse in Laval, and you have a recipe for traffic mayhem.

 

Mario St-Pierre, a spokesperson for Quebec's Transport Department, said there isn't more construction than usual.

 

"But the construction maybe affects more people," he said. "Especially

with the Ville Marie Expressway (which since June has had several lanes closed for repairs). It's very difficult to divert the traffic there."

 

He added there are more cars travelling to and from Montreal than ever before.

 

According to figures from the Auto Insurance Board, car ownership in the areas around Montreal shot up between seven and 11 per cent between the years 2000 and 2005. In Montreal, there were 3.1 per cent more cars in the same period.

 

Yesterday, motorists had a double dose of gridlock to contend with during the morning rush hour. An accident forced the closure of the Montreal-bound lanes of the Mercier Bridge. To make matters worse, the Transport Department closed Côte de Liesse Expressway to and from the Dorval Circle for emergency repairs to the underpass that gives eastbound cars access to Trudeau airport, causing backlogs on Highway 20 westbound, an area usually free of traffic problems in the morning.

 

Yesterday at 7:30 a.m., cars backed up for a kilometre on Highway 20, causing about a half-hour delay, said André Marcotte, the Transport Department's director of planning for the Montreal region.

 

The traffic caused some people to miss their flights yesterday morning, said Christiane Beaulieu, the vice-president of public affairs for Aéroports de Montréal. Some airport employees also were late for work because the parking lot for employees is located where the worst gridlock occurred, she said.

 

The situation eased slightly in the afternoon when westbound Côte de Liesse was reopened.

 

Things should improve even more this morning as the eastbound part from Marshall Ave. to the Dorval Circle is expected to be reopened. The underpass will remain closed until tomorrow and eastbound traffic to the airport will be diverted onto Michel Jasmin Ave. (the expressway's service road) and the Marshall Ave. overpass.

 

 

The underpass was one of 135 structures flagged for inspection by the Johnson commission. It was found to be structurally deficient.

With just 20 inspections carried out so far, Montrealers can expect many more temporary road closures in the coming months.

 

Back at the taxi stand, Hamad said he doesn't mind the highway repairs so much, it's the work being done in the downtown core that is really hurting him.

 

"On the highway, there's just a bit of a delay where the construction is, and then it clears up afterward," he said.

 

He added it has been particularly difficult navigating on de Maisonneuve Blvd., where a bicycle path is being constructed, and on Sherbrooke St. near Amherst St., which has been closed since June for repairs

after a section of the road collapsed.

 

There were several other problems downtown recently: part of Bleury St. was closed for a weekend this month. It's still off-limits for heavy trucks. A section of the downtown core was closed last month when cracks were found in a concrete slab in the underground city near the McGill métro station. One block will remain closed for the next few months while crews work to remove the slab and replace it.

 

[email protected]

- - -

And looking down the road, there's trouble circling

 

More traffic headaches are in store for Highway 20 next year, as the Quebec Transport Department starts work on the much-anticipated reconfiguration of the Dorval circle.

 

André Marcotte, the Transport Department's director of planning for the Montreal area said an announcement of the $150 million project will be made in the coming months.

 

Preliminary work will be done this year with the demolition of a derelict building near the Via Rail train station.

 

The major work will start next year, for completion in 2010.

 

The project will reduce congestion to and from the airport by eliminating the traffic lights in the Dorval circle, Marcotte said.

 

Christiane Beaulieu, Aéroports de Montréal's vice president of public relations, said this is welcome news.

 

"The No. 1 complaint we get about the airport is that it is difficult to access," she said. "This is very good news."

 

The project has been delayed many times in the past. It was originally planned for completion by 2001.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je prend le métro : il n'y a pas de bouchons de circulation.

Il y a un prix à payer pour demeurer en banlieue.

Je suis d'accord avec iamthewalrus.

Comme guide de ville, les rues de Montréal sont mon gagne-pain. Je circule en autocar toute la journée. Je peux vous dire qu'en comparaison, ce que je réussissais à montrer à des touristes en deux heures il y a dix ans ne peut plus se faire en moins de trois heures aujourd'hui !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yara, c'est de ce traffic dont je parle. Je parle pas de mon traffic matinal.

 

C'est circule d'un bout du centre ville a un autre qui est devenu un calvaire.

 

Même toi t'en souffre, mais tu reconnais pas le problème. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bof, c'est le mois de Septembre, et le Mois de septembre est le Pire mois pour le traffic. Les vacances sont terminés pour la grande majoritée des gens, et tout le monde retourne au travail. Tu verras, quand ils auront terminé la contruction sur les artères principales de la ville, les choses vont retourner à la normale!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reconnais le problème mais je reconnais aussi qu'il y a rarement plus d'une personne par voiture. Le matin, je comprend -à la limite !! - que des banlieusards se fassent chier dans le traffic pour rentrer en ville mais j'ose croire aussi que la plupart d'entre eux stationnent leurs voitures jusqu'au soir. Alors, comment expliquer le traffic le reste de la journée ? :confused:

Écoutes : même le boulevard Saint-Joseph dans le Plateau est devenu un artère de circulation lourde. C'est pénible aux heures de pointe !!

Voici les artères que j'utilise presque systématiquement avec les touristes et que j'aimerais éviter : Sherbrooke, après le lunch ; Queen-Mary, en tout temps ; René-Lévesque aux heures de pointes ; Bleury vers le sud en revenat de la montagne ; de Pins n'est pas mieux vers l'ouest ; Notre-Dame dans le Vieux-Montréal quand un twit de livreur a laissé son camion en double en sachant très bine qu'un gros véhicule ne passera pas (ça m'est arrivé cet après-midi !! :mad: ) ; etc...

Il n'y a pas de solution.

Demain matin c'est mon moment préféré : pas de traffic, la ville pour moi seul. Le paradis !! :D D'un autre côté, essaie de convaincre des touristes que Montréal est une ville trépidante quand il n'y a pas un chat dans les rues !! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
On devrait synchroniser les feux de circulation! Conduire sur Boul. Taschreau par example est très frustrant.

 

T'a déjà essayé Van Horne, de Décarie à Parc? My god que c'est frustrant, aucune lumière synchronisé... la seule manière de passer 2-3 vertes consécutives est de rouler à 90... Et ce n'est pas une bonne idée dans des zones de 40 et 50 :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je reconnais le problème mais je reconnais aussi qu'il y a rarement plus d'une personne par voiture. Le matin, je comprend -à la limite !! - que des banlieusards se fassent chier dans le traffic pour rentrer en ville mais j'ose croire aussi que la plupart d'entre eux stationnent leurs voitures jusqu'au soir. Alors, comment expliquer le traffic le reste de la journée ? :confused:

 

Bon parfait, on s'entend. :)

 

Il y a trop de travaux en même temps sur trop de rues trop importantes! Sans compter que Montréal n'est déjà pas facile à "naviguer" à cause de la multitude de rues à sens unique et étroits!

 

Le samedi soir c'est l'enfer.

 

Ils ferment la 720, alors t'as le traffic automatique sur rené lévesque et Viger, st-laurent oubli ca, maisonneuve trop de traveaux et coupé en deux. Tout refoule sur Sherbrooke qui est toujours congestionné! En plus l'été on ferme plusieurs endroits pour les festivals (ok c'est cool, mais des fois...:mad: )...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense aussi que cette année est particulière : on n'a pas vu autant de chantiers en même temps dans notre ville. Attendons de voir si l'hiver verra une amélioration lorsque Bleury, Queen-Mary par exemple seront terminées.

 

Cet été, je suis allé dans le Vieux-Montréal voir le spectacle de la terre avec Dan Bigras et sa gang. En sortant, j'aurais pu partir chez moi tranquillement en prenant le métro mais j'ai décidé d'accompagner mon amie jusqu'à sa voiture qu'elle avait eu la bonne idée de stationner sur University au nord de Sherbrooke. Un couple de nos amis ont offerts de nous y amener en voiture. Du Vieux-Port jusqu'à l'université McGill : 45 minutes !! Ça aurait été plus court à pied !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By mtlurb
      Prolongement de la ligne bleue vers l'est

      Prolongement de la ligne bleue vers l'est. La mise en chantier est prévue en 2022, pour une livraison en 2026. Connexion avec le SRB Pie-IX, stationnement de 1200 places aux Galeries d'Anjou. Coût évalué à 3.9 milliards de dollars.
      Le projet en chiffres 
      5 nouvelles stations de métro accessibles, pour une longueur de tunnel de 5,8 km 2 terminus d’autobus et 1 stationnement incitatif de 1 200 places 1 tunnel piétonnier souterrain assurant le lien avec le futur SRB Pie-IX Plusieurs infrastructures opérationnelles : 6 structures auxiliaires renfermant des équipements nécessaires à l’exploitation, 1 poste de district, 1 garage de métro, 1 centre d’attachement hébergeant des véhicules d’entretien des voies et 1 centre de service pour l’entretien des infrastructures Budget estimé de 3,9 G$ Échéancier préliminaire
      Début 2019 : début de la conception des plans et devis.  Printemps 2019 : approbation du mode de réalisation, du plan budgétaire et de l’envergure du projet. Fin 2019 : début de travaux préparatoires sur certains sites. Début 2020 : démarrage des processus de changement de zonage et de consultations publiques.   2021 : dépôt du dossier d’affaires, lancement de la construction des nouvelles infrastructures. 2026 : inauguration du nouveau tronçon. Information : http://www.stm.info/fr/a-propos/grands-projets/grands-projets-metro/prolongement-ligne-bleue
      Consultations publiques : http://www.stm.info/fr/consultations/prolongement-de-la-ligne-bleue
       
    • By ScarletCoral
      Discussion générale sur l'illumination des édifices et infrastructures de Montréal 
      En passant, Montréal n'a pas de plan lumière à l'exception du Quartier des spectacles et du Vieux-Montréal

      Voir ici un reportage au Téléjournal 18h  de Nabi-Alexandre Chartier (Ça fait toujours drôle de voir à Radio-Canada depuis ses débuts à Musique Plus!!)
       
       
    • By ScarletCoral
      Valérie Mahaut et son équipe de l'Université de Montréal ont recensé tous les anciens cours d'eau et plans d 'eau de l'île de Montréal. 
      On peut consulter les cartes ici : https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/16311 

      Très intéressant pour expliquer pourquoi les fondations de certains projets prennent du temps à construire.
    • By IluvMTL
      https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1136958/parc-automobile-agglomeration-voitures-vehicules?fbclid=IwAR1o1mYJdYbsfGoomVM14xorfEMiTzviEr1O11iNk3Oa5hTX4A43c05_w98
      En route vers le million de véhicules immatriculés sur l'île de Montréal
      Publié aujourd'hui à 11 h 53Mis à jour à 12 h 24 Congestion routière sur le pont Jacques-Cartier, à l'heure de pointe matinale à Montréal. Photo : Radio-Canada/Simon-Marc Charron
        L'île de Montréal comptera bientôt plus d'un million de voitures, à en croire les plus récentes statistiques de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ).
      Un texte de Jérôme Labbé
      Les chiffres relayés lundi par le bulletin Montréal en statistiques indiquent que le parc automobile de la métropole continue de croître, et non l'inverse.
      Ainsi, l'île de Montréal comptait 968 466 véhicules immatriculés en 2017, en hausse de 1,64 % par rapport à 2016. C'est la plus forte augmentation enregistrée depuis 2004, alors que le même territoire comptait 115 000 véhicules en moins.
      Depuis 13 ans, près de 9000 véhicules s'ajoutent au parc automobile montréalais chaque année, calcule la SAAQ.
      Cette hausse provient surtout des véhicules de promenade. Car si le nombre d'automobiles décroît un peu chaque année depuis le début des années 2010, celui des camions légers – une catégorie qui englobe notamment les véhicules utilitaires sport (VUS) – a plus que doublé depuis 2004.
      En fait, il y a maintenant un camion léger pour deux automobiles à Montréal.
      Quant aux véhicules institutionnels, professionnels ou commerciaux, ils connaissent sensiblement le même phénomène – réduction des automobiles et augmentation des camions légers – avec comme résultat un nombre total relativement stable, autour de 150 000.
      À noter que le nombre de taxis, lui, a légèrement diminué au fil des ans, passant de 3489 en 2004 à 3190 l'an dernier.
      La faute à la croissance
      La SAAQ remarque que la fluctuation du prix de l'essence influence généralement le nombre de véhicules immatriculés à Montréal : plus les prix à la pompe augmentent, plus la croissance du parc automobile ralentit.
      « Par contre, après 2016, la conjoncture économique favorable à Montréal fait en sorte que même avec une hausse des prix de l'essence, peu d'impacts sont ressentis sur l'achat de véhicules », observe-t-elle.
      Et la croissance démographique n'explique pas à elle seule la croissance du parc automobile, puisque le nombre de véhicules de promenade par habitant a augmenté, passant de 0,365 à 0,392 entre 2004 et 2017.
      Enfin, la Société affirme que 5323 véhicules électriques étaient enregistrés sur l'île de Montréal en septembre dernier, alors qu'elle n'en comptait que 652 en août 2004.
      Ces nouvelles données sont publiées alors que le conseil municipal de Montréal, à l'instar de la Communauté métropolitaine, a adopté lundi une « déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique » sur la nécessité de réduire rapidement les émissions de gaz à effet de serre.
      Avec la collaboration de Benoît Chapdelaine
    • By MtlMan
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/economie/2014/09/30/002-taxi-electrique-alexandre-taillefer-montreal-anniversaire.shtml