Jump to content

côte-des-neiges-notre-dame-de-grâce Grand projet d’aménagement de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal


Recommended Posts

Pinned posts
  • 8 years later...
J'ai vu un reportage là-dessus aujourd'hui à Radio-Canada. Le journaliste a dit que l'élévation en haut de l'oratoire est l'équivalent de 140 étages en hauteur à partir du niveau du fleuve. :eek:

 

Ca me semble un peu exagéré, non? .

 

Le chiffre de 140 étages ne provient pas du communiqué officiel de l'Oratoire que j'ai en main. Probablement un malentendu entre le journaliste en question et qui sait qui. Ce chiffre est très nettement erroné.

 

Selon mes calculs, cela donnerait plutôt l'équivalent d'un édifice d'environs 59 étages.

Link to comment
Share on other sites

Le chiffre de 140 étages ne provient pas du communiqué officiel de l'Oratoire que j'ai en main. Probablement un malentendu entre le journaliste en question et qui sait qui. Ce chiffre est très nettement erroné.

 

Ces journalistes disent n'importe quoi

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Le dôme de l’Oratoire ouvert au public en 2013

Projet du Centre d'obsevation du dôme de l'Oratoire Saint-Joseph

 

JENNIFER GUTHRIE, MÉTRO

Publié: 13 mars 2009 00:03

Mis à jour: 13 mars 2009 08:44

 

L’oratoire Saint-Joseph prévoit ouvrir, dès 2013, le sommet du dôme de sa basilique au public. Un centre d’observation, qui de*viendra le plus haut de la région métropolitaine, y sera aménagé au coût d’environ 15 M$.

 

En donnant accès au lanterneau de la basilique, un espace de 5,5 m de diamètre situé tout juste sous la croix qui surplombe l’Oratoire, la direction de l’institution espère attirer davantage de touristes et de Montréalais.

 

«La réalisation de ce centre d’observation répondra aux attentes souvent exprimées par les visiteurs et les pèlerins et deviendra un attrait certain pour de nombreux touristes», a affirmé le recteur de l’Oratoire, père Claude Grou.

 

Près de deux millions de personnes visitent chaque année l’Oratoire, et 57 % d’entre elles le font pour des raisons non religieuses.

 

Une vue imprenable

 

L’observatoire de l’Oratoire culminera à 243 m au-dessus du fleuve Saint-Laurent. Les curieux qui voudront s’y rendre devront gravir près de 800 marches.

 

L’espace, présentement interdit au public, pourra accueillir une vingtaine de personnes à la fois. Celles-ci profiteront d’une vue panoramique et pourront observer, par temps clair, Montréal et ses environs, le mont Royal, les montagnes des Laurentides et même la frontière américaine.

 

Les personnes à mobilité réduite ne seront pas oubliées. Des ascenseurs seront installés afin de leur permettre d’atteindre le sommet du dôme intérieur, qui offrira une vue sur l’intérieur de la basilique.

 

60 %

 

La direction de l’oratoire Saint-Joseph espère que les gouvernements provincial et fédéral fourniront environ 60 % des 15 M$ nécessaires à l’aménagement du centre d’observation. Pour l’heure, aucun financement n’a été confirmé.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Culture: on ferme le robinet

 

Publié le 21 mars 2012 à 08h06 | Mis à jour le 21 mars 2012 à 08h07

 

Paul Journet

 

La Presse

 

(Ottawa) Après une croissance de 34,6% des dépenses en culture depuis 10 ans, Québec commence à fermer le robinet. Les dépenses se stabilisent.

 

Les nouvelles mesures annoncées dans le budget Bachand sont ciblées. La principale annonce: un «legs» de 125 millions pour célébrer le 375e anniversaire de Montréal, en 2017. L'argent ira notamment à l'Espace pour la vie (45 millions pour un nouveau pavillon de verre au Jardin botanique, un cinquième écosystème au Biodôme, l'agrandissement de l'Insectarium et le nouveau Planétarium). À cela s'ajoutent une promenade le long du fleuve au parc Jean-Drapeau (35 millions), la reconfiguration de l'oratoire Saint-Joseph, avec un centre d'observation dans le dôme (26,4 millions) et un nouveau pavillon au Musée des beaux-arts de Montréal (18,5 millions).

 

La ville de Québec reçoit aussi de l'aide. Le gouvernement provincial financera jusqu'à 30 millions de la construction du Théâtre Le Diamant. C'est la moitié du coût total prévu pour ce théâtre dont Ex-Machina, la société de Robert Lepage, sera le promoteur.

 

Le Fonds du patrimoine sera aussi bonifié de 60 millions d'ici 2020. Les musées recevront quant à eux 11 millions de plus (dont 4 millions aux musées d'histoire McCord et Stewart). Rien n'est annoncé pour le Musée d'art contemporain. Québec «contribuera éventuellement», si le fédéral et le privé investissent.

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

Des travaux de 80 millions de dollars à l'Oratoire Saint-Joseph devront être terminés à temps pour le 375e anniversaire de Montréal en 2017.

 

ANDRÉ DUBUC

La Presse

 

(Montréal) L'Église catholique est peut-être mal en point au Québec, il n'en paraît nullement à l'Oratoire Saint-Joseph qui poursuit sur son erre d'aller depuis la canonisation du frère André en 2010. Son recteur Claude Grou est à assembler les sommes nécessaires pour commencer des travaux de 80 millions de dollars qui devront être terminés à temps pour le 375e anniversaire de Montréal en 2017.

 

À 13 millions de dollars en 2012, les revenus annuels de la basilique sont en hausse de 18% depuis 2010. Environ 4 millions de dollars proviennent de dons. À titre comparatif, la campagne annuelle de l'Archevêché de Montréal récolte autour de 1,6 million annuellement.

 

La basilique du chemin Côte-des-Neiges a vu sa popularité grandir auprès des visiteurs de l'extérieur de Montréal, en raison de l'engouement pour le tourisme religieux, croit son recteur.

 

Pour satisfaire ses 2 millions de visiteurs qu'elle accueille annuellement, la direction a concocté un programme d'investissements de 80 millions dedollars, dont le fait saillant est l'aménagement d'un observatoire dans le lanterneau tout en haut de l'Oratoire, seul immeuble à Montréal à dépasser le sommet du Mont-Royal.

 

Les travaux dureront trois ans et M. Grou espère les terminer en 2017, année du 375e de Montréal, du 50e de l'Expo 67 et du 150e du Canada.

 

Québec s'est déjà engagé à payer 26,4 millions des 80 millions requis. Le fédéral étudie la demande. L'Oratoire avancera le tiers de la facture. Dans les dernières années, l'Oratoire a vendu des parcelles de terrain situées en arrière du monument, à des promoteurs privés et aux Soeurs de Sainte-Marcelline.

Edited by IluvMTL
Link to comment
Share on other sites

Permetez-moi de m'inscrire en faux contre votre affirmation. Le journalisme est un métier sérieux. Il est aussi solide que les informations qu'on lui communique. Si elles sont erronnées au départ, il ne peut rien faire, à moins d'avoir des connaissances spécialisées. Il est vrai, par contre, de dire qu'il se glisse dans les quelques 600 journalistes pratiquant le métier au Québec une clique de cyniques incompétents qui font du tort à la profession par leur laxisme.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value