Jump to content

Recommended Posts

Espace MV - L'art de ne rien perdre

 

Le Devoir

Marie-Ève Maheu

Édition du samedi 07 et du dimanche 08 mars 2009

 

Mots clés : Espace MV, Patrimoine architectural, Groupe Cardinal Hardy, Québec (province)

 

Le Groupe Cardinal Hardy recycle un patrimoine architectural

 

mos_xz_070309.jpg

 

Un des éléments les plus intéressants du site est la rotonde, soit un pavillon circulaire en verre suspendu au-dessus d'un plan d'eau, qui servait autrefois de cafétéria aux employés de Ciba. Le clou de ce trésor architectural est une grande murale du peintre Jean-Paul Mousseau et du céramiste Claude Vermette, connus pour leurs œuvres exposés dans le métro de Montréal.

Après le recyclage de l'ancienne raffinerie Redpath, la mise en valeur de l'îlot Anderson dans le faubourg Saint-Laurent, le réaménagement du Vieux-Port de Montréal et du secteur des écluses du canal de Lachine, le Groupe Cardinal Hardy se lance dans un nouveau projet d'envergure à Dorval.

 

Avec Espace MV, Aurèle Cardinal, architecte et urbaniste qui a fait sa marque dans le domaine en remettant en valeur des bijoux du patrimoine industriel de Montréal, s'attaque maintenant à un patrimoine plus contemporain. Il s'est lancé un défi: recycler l'ancien siège social de l'entreprise pharmaceutique Ciba, construit au tournant des années 1960.

 

Le projet Espace MV proposera 290 lofts, condos et maisons de ville, à moins de 15 minutes du centre-ville de Montréal, en bordure de l'autoroute 20.

 

Le projet a été inspiré par la richesse du patrimoine architectural, raconte Aurèle Cardinal. «La multinationale Ciba y a créé un lieu de travail exemplaire. Quand on regarde l'intérieur, on comprend tout de suite que ce n'était pas juste une entreprise qui s'installait. Elle a engagé l'architecte Percy Booth, qui s'est inspiré de ce qui se faisait à Chicago et à New York. Il a aussi intégré des oeuvres artistiques à l'intérieur et à l'extérieur de l'immeuble.»

 

Lorsque le Groupe Cardinal Hardy s'en est porté acquéreur, l'immeuble était à l'abandon depuis cinq ans. «Tout le monde regardait ce bâtiment comme un édifice à bureaux et le considérait comme un obstacle au développement. Pour nous, c'est tout le contraire. On voulait en tirer parti pour faire quelque chose de différent.»

 

Un des éléments les plus intéressants du site est la rotonde, soit un pavillon circulaire en verre suspendu au-dessus d'un plan d'eau, qui servait autrefois de cafétéria aux employés de Ciba. Le clou de ce trésor architectural est une grande murale du peintre Jean-Paul Mousseau et du céramiste Claude Vermette, connus pour leurs oeuvres exposées dans le métro de Montréal. C'est d'ailleurs à ces deux artistes qu'on doit le nom du projet: Espace MV, pour Mousseau et Vermette. On a ainsi voulu souligner la richesse patrimoniale du lieu.

 

Projet d'envergure

 

«On va transformer ce qui était un lieu de travail exceptionnel en un milieu de vie exceptionnel», explique Aurèle Cardinal, responsable du projet.

 

Le campus résidentiel sera divisé en deux secteurs. Le siège social de Ciba -- un grand édifice de briques, de verre et d'acier -- sera transformé en 75 lofts. Deux sections en forme de «L» de 95 condos s'ajouteront à l'arrière du bâtiment rectangulaire, de façon à créer une cour intérieure avec, au milieu, la rotonde.

 

L'ancienne salle à manger servira de lieu communautaire pour tous les résidants d'Espace MV, afin de rester fidèle à son ancienne fonction. Une salle d'entraînement sera aménagée dans la première moitié, et dans l'autre on trouvera un bar avec billard et soccer sur tables.

 

Dans l'autre secteur du site, le Groupe Cardinal Hardy prévoit construire 78 maisons de ville de deux ou trois étages ainsi que 42 condominiums.

 

Trésors recyclés

 

Il n'y a pas que la coquille de l'ancien siège social de Ciba qui sera conservée. Humà Design, qui s'occupe notamment de l'aménagement intérieur, s'est affairé à récupérer tout ce qui était réutilisable à l'intérieur de l'édifice: vitres, poignées, portes, panneaux de bois en teck, etc. Un grand entrepôt, qui sera pour sa part démoli, a aussi été vidé de ses trésors.

 

«C'est hallucinant qu'on ait eu la chance de pouvoir faire ça, parce que c'est coûteux, mais ça ajoute beaucoup de cachet et c'est très écologique comme démarche», dit Stéphanie Cardinal, présidente d'Humà Design.

 

Construction verte

 

Justement, Espace MV veut prendre le virage du développement durable. Il y a bien sûr l'importante récupération de matériaux. Ensuite, les logements seront construits de façon à assurer une bonne efficacité énergétique.

 

De plus, le projet est situé à proximité de deux lignes d'autobus et d'une ligne de train, ce qui facilite les déplacements en transport en commun.

 

Finalement, ce ne sont pas les espaces verts qui manquent sur le site, avec ses grands arbres matures et le ruisseau qui longe le terrain. Il faut dire que la propriété a déjà abrité un terrain de golf, le plus ancien club en Amérique, durant la première moitié des années 1900. Une partie de cette végétation est toujours intacte et le Groupe Hardy prévoit conserver 20 % d'espaces verts.

 

«C'est un projet novateur qui propose un équilibre entre nature et design, en plus d'une philosophie de développement durable», résume Aurèle Cardinal.

 

Intérieur sur mesure

 

L'intérieur des unités a fait l'objet d'une longue réflexion pour coller à l'âme du projet. Pour les lofts, les nouveaux propriétaires devront faire le choix entre quatre styles bien différents.

 

Connection Nature offre un environnement épuré avec un mélange de bois naturel et de matériaux bruts dans des blancs, des beiges et des gris pâle. Pour un look plus classique qui mêle le noir et le blanc, mieux vaut opter pour Connection Club, en référence à l'ancien club de golf aménagé sur le terrain. Le style Vintage, qu'on peut voir dans l'unité modèle, rappelle quant à lui l'époque des années 1960 avec des armoires en teck récupérées. Finalement, pour les plus audacieux, il y a le style MV avec des armoires rouges, bleues ou jaunes et un plancher de bois très foncé.

 

Pour les maisons de ville et les condos, l'offre sera plus diversifiée, précise Stéphanie Cardinal.

 

La construction débutera ce printemps. Dès l'automne prochain, les nouveaux propriétaires pourront commencer à s'installer. Malgré la crise économique, les acheteurs semblent être au rendez-vous. Avant même l'ouverture officielle du bureau des ventes, le 25 février dernier, 15 unités avaient déjà été vendues.

 

***

 

Collaboratrice du Devoir

 

 

http://www.ledevoir.com/2009/03/07/237702.html (8/3/2009 15H37 )

Link to comment
Share on other sites

The old office building, HL1 in the diagram, has been completly gutted. Hopefully this means there is serious interest in the project and that the renovations and new construction will move ahead quickly.

 

I was told "March 2010" Delivery for phase 1 of the HL1 buildingm, that's the right hand side of the building. "Fall 2010" for the phase 2. But we all know how these dates can change.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • 4 weeks later...
  • 1 month later...
  • 1 month later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...