Jump to content

Montréal en chantiers: «2009 sera une grosse année»


ErickMontreal
 Share

Recommended Posts

Publié le 03 février 2009 à 11h07 | Mis à jour à 11h10

Montréal en chantiers: «2009 sera une grosse année»

 

Éric Clément

La Presse

 

Après avoir finalement dépensé 199,3 millions dans la réfection des rues, des ponts, des tunnels et des viaducs en 2008, ce qui constituait un record, la Ville de Montréal prévoit battre ce record en 2009 avec des dépenses de 258,2 millions dans la voirie.

 

Et encore, le vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable des Infrastructures, Sammy Forcillo, espère que cette somme sera bonifiée par de l'argent fédéral donné en vertu des annonces faites par Ottawa dans le cadre du récent budget.

 

Après les 130 chantiers entrepris en 2008 (200 en ajoutant ceux du réseau d'aqueduc), il y aura donc encore beaucoup de quartiers en chantier cette année sur l'île.

 

Ce n'est toutefois qu'en avril que la Ville dévoilera la programmation détaillée des chantiers de 2009. En 2008, c'est l'arrondissement de Saint-Laurent qui a dépensé le plus en réfection de la voirie, soit 18 millions, devant Ahuntsic-Cartierville, avec 15 millions.

Link to comment
Share on other sites

Publié le 03 février 2009 à 11h07 | Mis à jour à 11h10

Montréal en chantiers: «2009 sera une grosse année»

 

Éric Clément

La Presse

devant Ahuntsic-Cartierville, avec 15 millions.

 

En roulant sur l'Acadie, tu te rendrais jamais compte qu'une cenne à étée dépensée dessus depuis des siècles.:rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Les Montréalais en ont pour 10 à 20 ans avant de profiter de belles chaussées

 

03 février 2009 12:00

Journal Metro

MONTREAL - Les Montréalais pourraient en avoir pour encore 20 ans et pour des centaines de millions de dollars, voire des milliards, avant de pouvoir profiter de chaussées et d'infrastructures routières dont l'état est acceptable.

 

C'est l'aveux qu'ont fait les responsables des travaux publics de l'administration de Gérald Tremblay, mardi, en faisant le bilan du Programme de réfection routière 2008.

 

Malgré les efforts de la Ville, les rues demeurent dans un état généralement peu impressionnant.

 

Le directeur intérimaire de la réalisation des travaux, Robert Marcil, a reconnu qu'on en a encore pour 10 à 20 ans avant de reprendre le dessus. D'ici là, les chantiers resteront forcément nombreux.

 

Le vice-président du comité exécutif et responsable des infrastructures et de la voirie, Sammy Forcillo, a précisé que lorsque l'équipe du maire Tremblay s'est installée à l'hôtel de ville, en novembre 2001, on évaluait à 14 pour cent la proportion des rues ayant besoin de réfection. On en est maintenant à environ 7 pour cent, selon lui, alors qu'un niveau d'entretien normal se situe à 4 pour cent.

 

M. Forcillo a souligné qu'un montant de 199,3 millions $ avait été consacré aux travaux de l'année dernière. Il s'en est réjoui, rappelant que la Ville de Montréal avait promis d'investir massivement. Du montant total, près de 127 millions $ ont été alloués à la réfection des rues et artères.

 

M. Forcillo a aussi annoncé que la Ville en ferait encore davantage cette année, avec des investissements records de 258,2 millions $.

 

A cette somme s'ajouteront 350,7 millions $ consacrés aux infrastructures de l'eau.

 

Les nombreux problèmes de conduites d'eau vétustes, qui fuient ou éclatent, ont évidemment un impact direct sur la planification des travaux routiers. Les échéanciers de ceux-ci sont donc régulièrement revus en fonction des urgences.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...