Jump to content

Recommended Posts

André Pratte

La Presse

 

Des voix se sont élevées contre la décision de la Commission des champs de bataille nationaux de souligner le 250e anniversaire de la bataille des Plaines d'Abraham. Des députés péquistes et notre collègue Lysiane Gagnon (dans La Presse d'hier) soutiennent qu'on n'a pas à célébrer la défaite des Français. Le «Réseau de résistance du Québécois» a sommé la Commission d'abandonner son projet de «répugnante opération de propagande fédéraliste».

 

Rien dans le programme annoncé par l'organisme fédéral ne laisse penser qu'il s'agit de fêter la victoire de Wolfe. Le calendrier met l'accent sur des activités de nature politiquement neutre et pédagogique. Cela étant, faudrait-il passer sous silence cet anniversaire, alors même qu'on déplore la piètre connaissance qu'ont les Québécois de leur histoire?

 

Ces protestations sont inspirées par un fantasme, l'illusion selon laquelle si Montcalm avait gagné, le Canada serait nécessairement devenu un pays indépendant et français. Rien n'est moins sûr. Comme l'ont souligné nombre d'historiens, la défaite de Montcalm est davantage la conséquence de l'affaiblissement de la présence française en Amérique que sa cause. À l'époque de la Conquête, la population de l'Amérique anglaise est 20 fois plus importante que celle de l'Amérique française. Le destin en a déjà décidé: l'Amérique du Nord sera essentiellement anglaise.

 

Le refus de commémorer la bataille des Plaines est également révélateur du déni de notre héritage britannique. Cet héritage fait pourtant partie intégrante de ce que sont les Québécois d'aujourd'hui. Notre culture, nos institutions, notre économie portent la marque de la coexistence de nos deux peuples. Refuser de l'admettre, c'est occulter ce que nous sommes au profit d'un mythe, au profit d'une cause.

 

S'il fallait ranger au grenier de l'histoire tout ce qui nous rappelle la Conquête, on fermerait le parc des Champs-de-Bataille et y érigerait des condos; on raserait les Fortifications; personne ne voudrait reconstruire le Manège militaire de Québec; on changerait tous les noms de lieux à consonance anglaise ; on expulserait les anglophones du Québec.

 

On ne s'étonne pas de voir des indépendantistes provoquer un scandale avec une broutille, ils soufflent sur la voile de leur option. Cependant, il est désolant d'entendre le premier ministre Charest se dissocier de l'initiative de la Commission et s'écraser encore une fois devant le discours souverainiste. Lui, Jean Charest, qui a longtemps rêvé d'être premier ministre du Canada; lui dont la mère était d'origine irlandaise; lui dont une partie significative de l'électorat est anglophone. Quelle faiblesse!

 

Il a fallu un député adéquiste, Éric Caire, pour faire la part des choses, à l'instar de tous ces Québécois francophones qui ont suffisamment confiance en eux pour ne pas grimper dans les rideaux à chaque mention de Wolfe ou de McCartney. La bataille des Plaines d'Abraham, a dit le député de La Peltrie, «fait partie de notre histoire, de notre identité. Il faut vraiment avoir une mentalité de colonisés pour se sentir attaqués par ça».

 

Lors d'une cérémonie à l'occasion du 60e anniversaire du débarquement de Normandie, le président français, Jacques Chirac, déclarait au chancelier allemand Helmut Kohl, qui était à ses côtés pour l'occasion: «Il n'est pas de conflit, fût-il douloureux et profond, qui ne puisse un jour laisser place au dialogue et à l'entente.»

 

Si la France et l'Allemagne peuvent commémorer côte à côte les événements marquants de la Seconde Guerre mondiale, comment expliquer que les Québécois de diverses origines et opinions ne puissent faire de même pour leur histoire commune?

 

http://www.cyberpresse.ca/opinions/editorialistes/andre-pratte/200901/24/01-820655-la-bataille-des-plaines.php

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 51
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Je sais que ça risque de tourner en débat politique, et que les administrateurs ne sont pas d'accord pour que ça dégénère... Mais là, André Pratte, envers et contre tous, prend la défense de la Commision des champs batailles, et s'isole par simple démagogie, comme un agitateur dont le seul but est de provoquer.

 

Y'a-t-il quelqu'un qui veuille célébrer une bataille qui ne peut que démontrer nos différence, et dont la seule évocation nous divise et nous fache.

Link to comment
Share on other sites

Je ne vois pas la problème avec ça. C'est une évenemment historique important. Ca marque le début du Canada anglais (et contraire à ce que certains radicaux pensent, ce n'est pas une mauvaise chose. N'oubliont pas que les Anglais ont apporter la démocratie ici, et ils ont respecter le droit des Canadiens-Français de parler leur propre langue et de pratiquer leur propre religion. Pas toutes les "envahisseurs" sont si généreux. ;)

 

Aujourd'hui, les anglais et les français sont des amis. Beaucoup de Québécois (franco ou anglo) ont des ancêtres/famille de l'autre solitude. Pourquoi oubliez notre histoire?

Link to comment
Share on other sites

je donnerai pas mon opinion pcq je n'ais pas envi de commencer un débat et si je me rappel bien de mes cours d'histoire du Québec et bien ils non pas vraiment respecter nos droit si c droits on réussis a êtres conserver, c'était pcq les français c'était battu pour.

Link to comment
Share on other sites

Je suis bien d'accord de promouvoir la connaissance de l'Histoire, mais je crois qu'une reconstitution de la bataille des Plaines d'Abraham ne vaut pas la controverse qu'elle amènera. Ça me fait penser aux marches orangistes dans les quartiers catholiques en Irlande de Nord. Il y a un côté qui a gagné et un autre qui a perdu. A-t-on vraiment besoin de se rappeler qui a gagné? Cette bataille est bien vue par les Anglais, car elle leur a donné le contrôle sur les Français en Amérique du Nord, et bien que les Anglais n'ont pas (tous) été aussi vindicatifs que d'autres conquérants une fois la victoire acquise, ce n'est pas nécessaire de rouvrir des blessures encore vives en remémorant qui a pris le contrôle de qui. Il y a surement d'autres choses à célébrer qui ne créerait pas autant de remous.

Link to comment
Share on other sites

Rien dans le programme annoncé par l'organisme fédéral ne laisse penser qu'il s'agit de fêter la victoire de Wolfe.

Ça sera très difficile selon moi de reconstituer la bataille sans évoquer la victoire de Wolfe !! J'imagine mal les acteurs qui joueront les rôles des soldats anglais ne pas crier de joie comme l'ont probablement fait les Anglais en 1759 lorsque les Français se sont rendus !!

Cela étant, faudrait-il passer sous silence cet anniversaire, alors même qu'on déplore la piètre connaissance qu'ont les Québécois de leur histoire?

Certe non. Là-dessus il a raison. De là à décrire l'affaire comme un anniversaire il y a un monde !! Un anniversaire célèbre quelque chose de joyeux. Si André Pratte se sent obligé de commenter le potentiel de scandale entourant la commémoration de cet évènement historique c'est que de toute évidence la plaie dont il parle plus loin est loin d'être cicatrisé -que cela lui plaise ou non.

Ces protestations sont inspirées par un fantasme, l'illusion selon laquelle si Montcalm avait gagné, le Canada serait nécessairement devenu un pays indépendant et français. Rien n'est moins sûr. Comme l'ont souligné nombre d'historiens, la défaite de Montcalm est davantage la conséquence de l'affaiblissement de la présence française en Amérique que sa cause. À l'époque de la Conquête, la population de l'Amérique anglaise est 20 fois plus importante que celle de l'Amérique française. Le destin en a déjà décidé: l'Amérique du Nord sera essentiellement anglaise.

Tout ça est encore vrai. Au lieu d'organiser une reconstitution d'une bataille qui laisse encore un goût amère chez beaucoup de francophones québécois, il aurait mieux valu appuyer un projet visant à améliorer la connaissance que nous Québécois avons collectivement de notre histoire.

Le refus de commémorer la bataille des Plaines est également révélateur du déni de notre héritage britannique.

L'incapacité d'André Pratte de faire preuve d'empathie envers ceux pour qui ces évènements sont encore et toujours douloureux tient du dénie également.

On ne s'étonne pas de voir des indépendantistes provoquer un scandale avec une broutille

La Bataille des Plaines en soi n'est que le prélude à la fin du Régime Français. Il appelle ça une broutille. Je me demande bien à partir de quels critères Mr Pratte s'inspire pour qualifier les évènements historiques ? En mai 1760, les Français se rendent à Montréal et même les historiens états-uniens considèrent que cet évènement fait partie de l'histoire de leur pays. En effet, cet évènement est considéré par les spécialistes de l'histoire des États-Unies comme étant celui qui met fin à la French and Indian War !!

Il faut vraiment avoir une mentalité de colonisés pour se sentir attaqués par ça.

Évidemment tout dépend du point de vue. Pour ma part je me sens profondément interpelé par cet évènement et je suis partiellement d'accord avec lui. Partiellement parce que je ne crois pas avoir une mentalité de colonisé mais par contre je considère que le Québec est toujours colonisé.

N'oublions pas que les Anglais ont apporter la démocratie ici,

Faux !! Ce sont les Canadiens (francophones et anglophones réunis) qui se sont battus contre le pouvoir royal brittanique. La marche du Canada vers la démocratie s'est butté sur le mur de l'entêtement du pays colonisateur pendant pratiquement un siècle avant de pouvoir finalement naître.

ils ont respecter le droit des Canadiens-Français de parler leur propre langue et de pratiquer leur propre religion.

C'est ce qu'on t'a appris à l'école ou c'est comme ça que tu as décidé de l'interpréter ?

En 1774 (soit un an avant que les révolutionnaires états-uniens occupent la colonie de l'Amérique du Nord Brittanique et deux ans avant la Déclaration d'Indépendance) les Brittaniques ont en effet concédé aux francophones de la colonie le droit de conserver leur langue, leurs lois civiles et ont accepté de reconnaître le pouvoir du Pape sur les Catholiques simplement dans l'espoir que les colons d'ici ne soient pas tentés par l'aventure révolutionnaire des colonies au sud de l'ADNB. Cet acte (l'acte de Québec) a provoqué la fidèlité du clergé catholique qui s'évertuait en chair tous les dimanches dans toutes les églises du Québec à décrire les révolutionnaires comme les disciples de Satan et promettaient aux paroissiens l'Enfer s'ils aidaient les États-Uniens. Ce n'est pas par grandeur d'âme que les autorités coloniales brittaniques ont signé cet acte mais par pur calcul politique.

Ironiquement, bien que cet acte eût au bout du compte l'effet escompté, il a eu également un effet ironique provoquant dans les Treize Colonies un peu plus d'indignation qu'il y en avait déjà !! accélérant le processus révolutionnaire !!

Pourquoi oubliez notre histoire?

J'espère que tu n'oublieras jamais cette petite leçon d'histoire que je viens de te donner !!

Link to comment
Share on other sites

Oh boy, am I ever going to have fun with this!

 

Faux !! Ce sont les Canadiens (francophones et anglophones réunis) qui se sont battus contre le pouvoir royal brittanique. La marche du Canada vers la démocratie s'est butté sur le mur de l'entêtement du pays colonisateur pendant pratiquement un siècle avant de pouvoir finalement naître.
Crois-tu vraiment que la Nouvelle-France deviendra un démocratie sans l'invasion Britannique? Ce n'était même pas démocratique en France dans ce temps (Monarche Absolut), mais Angleterre était une Monarchie Consitutionnelle (pas parfait, mais c'était le pays le plus démocratique en Europe dans cette époque.) Je connais cette histoire de Patriotes et Rebelles. Les Britanniques ont gagné facilement, et Lord Durham à recommandé que les Canadas ont un gouvernement responsable (il voulait aussi assimiler les francophones, il est un Britannique moins sympathique ;))

 

C'est ce qu'on t'a appris à l'école ou c'est comme ça que tu as décidé de l'interpréter ?

En 1774 (soit un an avant que les révolutionnaires états-uniens occupent la colonie de l'Amérique du Nord Brittanique et deux ans avant la Déclaration d'Indépendance) les Brittaniques ont en effet concédé aux francophones de la colonie le droit de conserver leur langue, leurs lois civiles et ont accepté de reconnaître le pouvoir du Pape sur les Catholiques simplement dans l'espoir que les colons d'ici ne soient pas tentés par l'aventure révolutionnaire des colonies au sud de l'ADNB. Cet acte (l'acte de Québec) a provoqué la fidèlité du clergé catholique qui s'évertuait en chair tous les dimanches dans toutes les églises du Québec à décrire les révolutionnaires comme les disciples de Satan et promettaient aux paroissiens l'Enfer s'ils aidaient les États-Uniens. Ce n'est pas par grandeur d'âme que les autorités coloniales brittaniques ont signé cet acte mais par pur calcul politique.

Ironiquement, bien que cet acte eût au bout du compte l'effet escompté, il a eu également un effet ironique provoquant dans les Treize Colonies un peu plus d'indignation qu'il y en avait déjà !! accélérant le processus révolutionnaire !!

Je connais toute ça déja, j'ai eu une "A" dans mon cours universitaire d'histoire Canadien (avant 1867) le semestre dernier. N'essayez pas de me vaincre dans un débat sur l'histoire Canadien. Le fait reste que les Britanniques ont préservés la langue et religion locale pour avoir la loyauté de la population. C'est comme ça qu'on forme des alliances. Les Américains n'ont pas faites ça, et on voit ce qui c'est passé (presque pu de francophones à Louisianne). France clearly wasn't interested in better defending or populating the colony. This meant Quebec was either going to be taken over by the Brits or (eventually) by the Americans, and you're a lot better off with the Brits than you would have been with the Yanks.

 

J'espère que tu n'oublieras jamais cette petite leçon d'histoire que je viens de te donner !!
Malheureusement, je l'ai toute appris bien avant que tu m'as essayé d'enseigner. La discipline d'histoire n'est pas noir et blanc comme la mathématique, et c'est ouvert à analyse et discussion.

 

Je sais que en général les francophones aiment hair les Britanniques, mais n'oubliont pas qui à libérer votre pays d'origine au deux guerres mondiales. Sans les anglais, l'Europe serait divisé aujourd'hui entre les Nazis et les Communistes.

Link to comment
Share on other sites

Petite précision aussi. Une reconstitution de la bataille des plaines sera faite MAIS AUSSI celle de Ste-Foy le lendemain (ou les français ont gagné, forçant les Anglais à se retrancher dans Québec et attendre leurs secours).

 

Trop de gens voient la bataille des plaines d'Abraham comme la défaite ultime des français. Pourtant, cette bataille était somme toute banale. Le fait d'en faire la reconstitution pourrait servir d'éducation.

Link to comment
Share on other sites

Moi aussi je vais m'amuser mais avant je vais te dire que j'en ai croisé comme toi sur SSP (nous en avons tous croisé : c'est d'ailleurs pour ça qu'on y va plus) qui nous prêtaient des paroles ou des idées en essayant de prétendre qu'on avait dit autres choses.

 

Par exemple :

 

Crois-tu vraiment que la Nouvelle-France deviendra un démocratie sans l'invasion Britannique?

Premièrement je n'ai jamais prétendu une telle chose. je ne faisai que répondre à ton affirmation. Puisque la France a perdu en 1760 je suppose qu'on ne saura jamais ce qui aurait pu arriver n'est-ce pas ?

Ton procédé est indigne d'un bon débateur. C'est digne d'un enfant qui se fait attraper mais qui souhaite attirer l'attention sur le petit copain d'à côté qui a peut-être fait pire mais qui ne s'est pas fait attraper !!

Je connais toute ça déja, j'ai eu une "A" dans mon cours universitaire d'histoire Canadien (avant 1867) le semestre dernier.

Eh bien ça ne se lit pas !! Ou bien tu avais appris par coeur sans vraiment comprendre ou bien tu espérais qu'il n'y ait sur ce site que des ignares qui goberaient tes inepties sans broncher !! Ou alors ton professeur n'était pas tellement sévère pour t'avoir donné un "A" !! Il doit sûrement y avoir une bonne explication !!

France clearly wasn't interested in better defending or populating the colony.

Là-dessus nous sommes d'accord. Argumenter sur ces faits historiques serait du révisionnisme.

This meant Quebec was either going to be taken over by the Brits or (eventually) by the Americans, and you're a lot better off with the Brits than you would have been with the Yanks.

Ça on le saura jamais non plus. Tout ce que tu pourrais en extrapoler serait pure hypothèse.

Je sais que en général les francophones aiment haïr les Britanniques

Je ne vois vraiment pas pourquoi nous devrions détester les Brittaniques !!??

...mais n'oublions pas qui a libéré votre pays d'origine au deux guerres mondiales.

Attends que je réfléchisse...Des alliés : il y avait des Australiens, des Néo-Zélandais, des Français (ils n'étaient pas tous collabos !!), des États-Uniens, (etc...) et des Canadiens dont des régiments complets de francophones !! On a fait plus que notre part.

Sans les Anglais, l'Europe serait divisée aujourd'hui entre les Nazis et les Communistes.

Encore une fois : soit que tu sois en train de te foutre de ma gueule et de celles de tous les membres de ce forum en nous prenant pour des cons ; soit que tu crois vraiment ce que tu dis. Si c'est le cas tu prends de dangeureux raccourcis et tu manipules l'histoire à ta convenance. Si un vétéran canadien ou états-unien de la guerre de 1939-1945 te lisais il aurait le droit de se sentir offensé. Les Anglais auraient malheureusement perdu la guerre n'eut été de l'implication des Alliés dans la guerre. Là encore, au risque de t'offenser je me permet de te rappeler des faits historiques (peut-être as-tu manqué le cours dans lequel ton professeur en a parlé ?) : toute l'économie des États-Unies et du Canada a été mis à contribution pour aller libérer l'Europe. Les hommes au front et les femmes dans les usines.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...