Jump to content

Recommended Posts

  • Administrator

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pourrait procéder à une nouvelle baisse de sa production en mars à sa prochaine réunion à Vienne si les cours du brut restent à la baisse, a déclaré samedi à Alger le ministre algérien de l'Energie et des mines Chakib Khelil.

 

Pour en lire plus...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Similar Content

    • By mtlurb
      http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/le-15-18/segments/entrevue/61259/petrole-pipeline-trans-nord
      L’eau potable de Montréal menacée par un projet de terminal pétrolier
      PUBLIÉ LE MERCREDI 28 FÉVRIER 2018

      Huit nouveaux réservoirs de carburant s'ajouteraient au paysage montréalais si le projet voit le jour.   Photo : Corporation internationale d'avitaillement de Montréal
       
      La Direction de la santé publique (DSP) a fait part de ses inquiétudes au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) quant à la construction d'un terminal pétrolier à Montréal-Est. Maxime Roy, médecin-conseil à la DSP, reproche au BAPE de ne pas étudier l'ensemble du circuit pétrolier qui serait relié au terminal.
      « La santé publique est préoccupée d’un possible déversement d’hydrocarbures en amont des sources d’eau potable », explique Maxime Roy. Selon lui, si un déversement survenait à cet endroit, la seule solution pour la Ville serait de fermer toutes ses entrées d’eau, privant ainsi d’eau potable l’ensemble des Montréalais, incluant tout le réseau de la santé.
      La Direction de la santé publique demande au BAPE de prendre en compte l’ensemble du réseau et de ne pas s’attarder uniquement au projet de terminal. « On parle d'une chaîne d’approvisionnement en carburant et le terminal fait partie de la chaîne », rappelle Maxime Roy. « Une chaîne est aussi forte que son maillon le plus faible, mais là, on est en train de regarder juste le maillon le plus fort pour évaluer toute la chaîne », déplore-t-il.
      La DSP souhaite aussi s’assurer que si jamais un déversement survenait, il soit détecté rapidement et que les équipes d’urgence soient déployées le plutôt possible.
      « Si on parle d’un court déversement, on peut se dire qu’on va fermer les prises d’eau pendant un certain temps, mais si c’est prolongé, ça devient compliqué », affirme Maxime Roy.
       
      -----
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1079808/bape-montreal-est-projet-construction-terminal-petrolier-approvisionnement-carburant-aeroportuaire
      Audiences publiques sur un projet contesté de terminal pétrolier à Montréal-Est
      Publié le mardi 23 janvier 2018
       
      Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) mène depuis lundi une consultation sur le futur terminal d'approvisionnement de carburant aéroportuaire de Montréal-Est, un projet auquel s'opposent plusieurs résidents du secteur.
      Actuellement, une grande partie du carburant d'avions (ou kérosène) arrive par bateau au port de Québec. Il est ensuite acheminé par train, par barge ou par camion aux aéroports Pierre-Eliott-Trudeau (Montréal), MacDonald-Cartier (Ottawa) et Pearson (Toronto).
      La Corporation internationale d'avitaillement de Montréal (CIAM) défend un projet qui pourrait permettre aux compagnies aériennes utilisant ces aéroports d'être ravitaillées beaucoup plus facilement.
      S'il voit le jour, ce terminal sera aménagé à l'angle de la rue Notre-Dame et de l'avenue Gamble, à Montréal-Est – un endroit déjà exploité pour des activités pétrolières.
      Le projet de 150 millions de dollars, qui a été présenté pour la première fois en 2015, prévoit la construction d'un quai de transbordement pour recevoir les navires-citernes d'approvisionnement sur le Saint-Laurent, ainsi que huit réservoirs géants, qui pourront entreposer 164 millions de litres de carburant. Ce premier site serait relié à un second site, situé de l'autre côté de la rue Notre-Dame, qui permettrait de transborder le kérosène dans des trains en direction d'Ottawa et de Toronto. Enfin, une conduite de 7 kilomètres serait construite pour relier le terminal au pipeline Trans-Nord, qui alimente déjà l'aéroport Montréal-Trudeau.
      Le promoteur souhaite amorcer les travaux de construction à l'automne 2018.
      Des citoyens préoccupés
      Mais voilà, plusieurs citoyens sont inquiets. Une cinquantaine se sont présentés à la première journée de consultation, lundi, à Pointe-aux-Trembles, afin de poser des questions et de partager leurs réflexions avec les membres du BAPE.
      « Nous sommes inquiets au sujet des réservoirs [situés] trop près des habitations [et de] la circulation des nouveaux trains avec un nouveau produit, le kérosène », a exposé Vincent Marchione, du Comité de vigilance environnementale de l'Est de Montréal.
      De son côté, la CIAM assure avoir diminué le plus possible les dangers et les impacts du projet. « Il y a beaucoup de technologies modernes qu'on va implanter, comme le système de protection d'incendies, les digues de confinement pour les réservoirs [et] les vannes d'arrêt d'urgence », illustre son président, Robert Iasenza.
      Mais Jessie Pelchat, du collectif Solidarité Mercier-Est, n'est pas rassurée. Selon le regroupement, les citoyens de l'est de l'île en ont déjà assez des industries de ce genre. « C'est vraiment des enjeux importants pour notre quartier », explique Mme Pelchat, évoquant des « nuisances » telles que « le camionnage, le bruit, la poussière [et] la pollution ».
      À ces enjeux s'ajoute celui du vieillissement du pipeline Trans-Nord, soulevé par Le Devoir en novembre. Construit en bonne partie il y a 65 ans, cet oléoduc, qui relie Montréal-Est à Dorval en passant par Montréal-Nord, la rivière des Prairies et Laval, ne fait pas partie de l'étude d'impact du projet. Or, il serait responsable à lui seul de 6 des 13 incidents liés aux pipelines au Québec répertoriés par l'Office national de l'énergie depuis 2008.
      Une fois les consultations terminées, le BAPE aura jusqu'au 22 mai pour remettre son rapport à la ministre de l'Environnement du Québec, Isabelle Melançon. Celle-ci disposera ensuite de 15 jours pour rendre le rapport public.
      Pour voir la carte du projet sur le site web du BAPE, cliquez ici.
      Avec le reportage d'Ève Couture
    • By IluvMTL
      https://www.tvanouvelles.ca/2019/07/15/un-terminal-de-carburant-davion-en-pleine-ville
      Un terminal de carburant d’avion en pleine ville
      TVA Nouvelles
      | Publié le 15 juillet 2019 à 19:24 - Mis à jour à 19:25
      Québec donne le feu vert à la construction, à Montréal-Est, d'un nouveau terminal maritime de carburant d'avion.
      Le terminal maritime sera construit dans la section du port de Montréal vouée à l'industrie pétrochimique. Puis, le carburant d'avion sera expédié vers les aéroports par pipelines, par camions ou par trains.
      C'est la Corporation internationale d'avitaillement de Montréal (CIAM), société détenue par une trentaine de compagnies aériennes, qui pilote le projet. La CIAM précise que le carburant est destiné aux aéroports de Montréal, Ottawa et surtout, Toronto.
      Des milliers de wagons de kérosène traverseront Montréal d'est en ouest chaque année dans les quartiers densément peuplés.
      «La ligne passe dans des cas à des trentaines de mètres du salon du monde et on veut apporter des bombes roulantes à côté des gens, dénonce Daniel Green, président de la Société pour vaincre la pollution. C'est un risque inacceptable qu'on impose sur la population.»
      Depuis la tragédie de Lac-Mégantic, il y a six ans, Ottawa a resserré les normes de sécurité. Les matières dangereuses doivent être transportées dans des camions-citernes renforcés, la vitesse des trains réduite et les municipalités informées.
      «On doit constamment essayer d'améliorer cette sécurité ferroviaire parce que nos chemins de fer sont importants pour l'économie, souligne le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau. On se sert de matières dangereuses, mais il faut le faire de la façon la plus sécuritaire possible.»
      «Malheureusement, depuis que le ministre Garneau est ministre des Transports, il est mené par le bout du nez par les compagnies ferroviaires», réplique Daniel Green.
      Le ministre de l'Environnement du Québec Benoit Charrette et la mairesse de Montréal Valérie Plante n’étaient pas en mesure de réagir à notre reportage, lundi.
      Quant à lui, Daniel Green insiste. Les compagnies ferroviaires doivent revoir leur trajet pour éviter les quartiers habités
    • By Fortier
      On parle beaucoup du Montréal souterrain ces temps-ci. J'ai donc créer un fil.
       
    • By mtlurb
      Pourquoi pas un camp de Liverpool à Montréal?

      Dirk Kuyt de Liverpool à la lutte avec le Marseillais Julien Rodriguez.
      Photo AFP
       
       
       
      François Gagnon
      La Presse
      Raleigh, Caroline du Nord
      Coupe-vent aux couleurs du Canadien sur le dos, George Gillett déambulait dans le vestiaire de son équipe, distribuant accolades, mots d'encouragement et blagues de son cru.
       
      Débarqué en Caroline du Nord pour assister au lancement de la saison du Canadien, hier, contre les Hurricanes, George Gillett s'est aussi assuré d'aller visiter les installations du dernier-né de son empire sportif, l'équipe Gillett Evernham Motorsport (GEM) dans la série NASCAR.
       
      En Caroline du Nord, la série NASCAR occupe l'avant-scène du sport avec le football et le basketball universitaire loin, très loin, devant les Hurricanes et le hockey de la LNH. De fait, ces sports sont de véritables religions dans cette portion très biblique des États-Unis.
       
      Après avoir suivi de près l'entraînement matinal de son équipe et fait le tour du vestiaire trois fois plutôt qu'une, Gillett a pris la route de Statesville, localité située à une quarantaine de minutes de Raleigh-Durham. Il allait y effectuer un tour du propriétaire.
       
      Même s'il avait plus envie de parler de hockey et des chances du Canadien d'accéder aux séries - chances qu'il qualifie de très bonnes - et de NASCAR, le propriétaire du Canadien a reconnu avoir l'intention de se servir de son équipe de soccer, le FC Liverpool, pour promouvoir ce sport au Canada et aux États-Unis.
       
      «Il est hors de question pour le moment de faire l'acquisition d'une équipe de la MLS (Major League Soccer). Nous avons par contre des discussions avec quelques-unes des formations de ce circuit afin de nous impliquer dans le soccer afin de rendre ce sport plus populaire. Notre club de Liverpool pourrait venir effectuer un camp d'entraînement à tous les deux ans au Canada ou aux États-Unis, il pourrait venir y disputer des matchs hors concours. Rien n'est exclu», a lancé George Gillett.
       
      Lorsqu'un collègue journaliste lui a demandé si cet intérêt pourrait se traduire par l'implantation d'un club de la MLS à Montréal, Gillett s'est vite défilé.
       
      «C'est une belle et une grande journée aujourd'hui. Le Canadien commence sa saison et c'est ce qui prime sur tout», a lancé le proprio du Tricolore en guise d'esquive. Une esquive qui a été aussitôt suivie d'une invitation à tous les journalistes de visiter les infrastructures de son écurie.
       
      Gillett est parti seul. En fait, non. Il a quitté avec les gens de son organisation et était de retour à 17h pour l'arrivée des joueurs du Canadien au RBC Center où ils ont donné le coup d'envoi à leur saison, hier.
    • By ErickMontreal
      Qui sera couronné?
       
      Mardi 22 juillet 2008
      RDS.ca
       
      Adam Braz affrontera son ancienne équipe pour la 2e fois cette saison. TORONTO – L’Impact de Montréal (2-1-0 ; 6 points) affronte le Toronto FC (1-1-1 ; 4 points), mardi au BMO Field, dans le cadre du match décisif du Championnat canadien.
       
      L’Impact a besoin d’une victoire ou d’un verdict nul pour être couronné champion du tournoi.
       
      « Nous allons amorcer le match avec le désir de gagner, a déclaré le défenseur Adam Braz, qui affrontera son ancienne équipe pour la deuxième fois. C’est bien parce que nous nous sommes mis dans une position qui nous permet d’avoir la chance de se qualifier. Nous devons tous comprendre quelle est la situation en ce moment et être certains que nous allons nous présenter et donner le maximum d’efforts. C’est une chance pour nous de prouver que nous sommes la meilleure équipe au Canada, mais aussi un grand honneur de représenter le pays dans la Ligue des Champions de la CONCACAF. »
       
      « C’est un match très important et c’est comme une finale pour nous. Pour un joueur, c’est toujours spécial de jouer dans un match comme celui-là, a déclaré le capitaine Mauro Biello, qui a pris la décision de subir son intervention chirurgicale au poignet après ce match, le 25 juillet. Nous voulons montrer que nous sommes une équipe de grande qualité en gagnant ce championnat. Je pense que la pression est davantage sur Toronto parce qu’ils doivent absolument marquer. J’espère qu’on pourra profiter des ouvertures qu’ils vont créer en essayant d’ouvrir le jeu. »
       
      Lors des trois premiers matchs du tournoi, l’Impact a subi un revers de 1-0 contre Toronto, le 27 mai au Stade Saputo, puis a ensuite signé deux victoires de 2-0 contre les Whitecaps de Vancouver, le 17 juin à domicile, et le 25 juin, à l’extérieur.
       
      Lors du premier affrontement contre Toronto, le seul but du match avait été marqué à la 72e minute. Le défenseur du Toronto FC Marco Velez avait dévié de la tête le coup franc de 20 mètres du milieu de terrain Laurent Robert. L’Impact avait dû se défendre à court d’un homme dès la 53e minute de jeu, alors que le défenseur Stefano Pesoli avait été expulsé de la rencontre après avoir écopé de son deuxième avertissement du match.
       
      «Ce serait bien d’éliminer une équipe de la MLS, a déclaré le milieu de terrain Rocco Placentino. Nous irons là-bas pour jouer notre style de jeu en espérant obtenir un bon résultat. Dans tous les sports, si tu n’accordes pas de but tu ne perds jamais, alors cela devrait être notre premier objectif mardi. J’adore jouer contre des équipes avec des partisans qui sont sur ton dos parce que cela te donne de l’énergie. J’ai vraiment hâte à ce match. »
       
      Lors de son dernier match, samedi, la formation torontoise a fait match nul 0-0 contre les Earthquakes de San Jose. Le Toronto FC n’a pas connu la victoire à ses huit derniers matchs (0-5-3), dont cinq matchs de saison régulière. Toutefois, Toronto n’a toujours pas subi la défaite en neuf matchs de saison régulière disputés à domicile (5-0-4).
       
      Rappelons que l'équipe qui terminera en première place du tournoi remportera la Coupe des Voyageurs. L’équipe championne affrontera ensuite en matchs de barrage l’équipe championne du Nicaragua.
       
      En bref
       
      • Le milieu de terrain Tony Donatelli ne pourra prendre part au match puisqu’il a joué des matchs du Championnat canadien avec les Whitecaps de Vancouver, avant d’être échangé à l’Impact, le 30 juin dernier.
       
      • Cinq joueurs de l’Impact ont pris part aux 270 minutes des trois premiers matchs du tournoi : le gardien Matt Jordan, les défenseurs Adam Braz et Simon Gatti, de même que les milieux de terrain Patrick Leduc et David Testo.
       
      • Leduc est le seul joueur du onze montréalais à avoir joué et amorcé les 19 matchs de l’Impact, incluant les trois matchs du Championnat canadien Nutrilite. Depuis le début de la saison, il a disputé pas moins de 1686 minutes, sur une possibilité de 1710 minutes.
       
      • L’ancien gardien de l’Impact Greg Sutton a une fiche de 4-4-3 en 11 matchs cette saison et présente une moyenne de buts alloués de 1.36. La saison dernière, il n’avait disputé que huit matchs en raison d’une commotion cérébrale.
       
      • L’attaquant Danny Dichio est le meilleur marqueur de Toronto avec cinq buts en 13 matchs. Il n’a toutefois pas pris part au dernier match des siens en raison d’une commotion cérébrale.
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value