Jump to content

mtlurb
 Share

Recommended Posts

  • Administrator

Les maisons redeviennent abordables

 

15 mars 2007 - 08h17

LaPresseAffaires.com

Michel Munger

 

Bonne nouvelle pour ceux qui veulent devenir propriétaires : les maisons ont accaparé une proportion moins importante du revenu au Québec lors du quatrième trimestre.

 

Les maisons à deux étages sont celles où l'abordabilité a le plus progressé.

 

Selon le rapport publié jeudi matin par les Services économiques RBC, l'indice d'accessibilité à la propriété prend du mieux pour la première fois depuis un an alors que le marché immobilier atterrit en douceur.

 

L'indice mesure le pourcentage du revenu avant impôts utilisé pour posséder une propriété.

 

Ainsi, voici les changements qui ont eu lieu au quatrième trimestre :

 

document.write('');

- Bungalow unifamilial : il nécessite 35,3% du revenu au quatrième trimestre, contre 36,2% trois mois plus tôt. Le prix moyen sur un an a monté de 4,4% à 206 174 $.

 

- Appartement en copropriété : l'indice a baissé à 28,3%, après s'être établi à 28,7% auparavant. Le prix moyen a augmenté de 5,6% à 166 608 $.

 

- Maison en rangée : l'indice a descendu à 30,8%, alors qu'il était de 31,4% au troisième trimestre. Le prix moyen a progressé de 3,8% à 180 932 $.

 

- Maison à deux étages : le pourcentage est passé de 44,2% à 43% au quatrième trimestre. Le prix moyen, lui, a connu une hausse de 4,5% à 251 319 $.

 

«Les forces qui agissent sur l'offre et la demande de logements s'apaisent au même rythme, et leurs effets se conjuguent pour améliorer le sort des candidats à la propriété», commente Derek Holt, économiste en chef adjoint de RBC.

 

Le rapport trimestriel souligne par ailleurs que les ventes, inscriptions et prix ont marqué le pas à Montréal, mais que les prix des maisons ont moins progressé qu'en 2005.

 

Dans la métropole québécoise, les hausses de prix ont varié de 3% à 6% en 2006, contre une norme d'environ 10% un an plus tôt. Selon RBC, le marché s'essouffle après des années d'essor, mais les propriétaires ne voient pas la valeur de leur logement tomber.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

i think in Canada we're not the most affordable, but we fare much better than Toronto and Vancouver.

 

I think whith the latest numbers, Calgary is now more expensive than Montreal (salary vs house price)

Link to comment
Share on other sites

One thing it be nice to see someone compile a list of major cities with over 1 million people and have median costs of renting different types of apartments and stuff. Thats one thing I would love to see. One thing for sure Montreal 4x cheaper than New York City.

Link to comment
Share on other sites

je trouve que les maisons unifamilliales sont une plaies dans toutes les villes d'amérique : elles prennent de la place, ne créer pas de densité et sont mortelle pour le système de transport tent en commun que les autoroutes...

 

donc c'est relativement dommage...

 

J'aime ton sens de l'exagération. J'ai grandi dans une maison unifamiliale et j'ai utilisé le transport en commun. Le service du Transport en Commun est assez bien à Brossard (Ou j'ai grandi).

 

Tu ne peux pas dicter au gens quel genre de maison qu'ils veulent vivre dedans. Nous ne vivons pas sous une dictature. :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

le reve d'avoir son bout de terre, avec sa maison en faire ce que l'on veut, ca as toujours existé, et ca existera toujours, c'est ce qui a poussé les colons a venir s'installer ici, en revant d'un monde meilleur

 

Il y a moyen de concilier la banlieue et ses maisons unifamiliales avec développement durable, transport en commun.

 

J'ai moi aussi grandi a brossard, et jusqu'a ce que j'aie une voiture, j'ai toujours pris le transport en commun, et j'était capable d'aller pas mal partout ou je le voulais.

 

C'est le développement sauvage et non ordonné qui est mauvais, si c'est planifié et que l'offre de transport en commun et de moyens de transports autres que la voiture sont mis en place au moment du developpement, les intérets de tous et chacun sont conciliés.

Link to comment
Share on other sites

'' je trouve que les maisons unifamilliales sont une plaies dans toutes les villes d'amérique '' par le socialiste

 

 

Moi j'aime mieu un belle maison avec 4 chambres, un grand terrain, une belle cuisine, un ou deux ou 3 garages, un beau gazon vert qu' un vieu todit dans un coin super dense et crotté!

Le prix me direz-vous? Est-ce que l'argent est une plaie?

Link to comment
Share on other sites

Ce que je veux dire c'est qu'il y a moyen de faire des immeubles de condos ou d'appartements qui sont attrayants et qui aideraient a stopper la croissance des banlieux...

 

On ne peut pas envoyer le metro jusqu'a Châteauguay, mais si il y auvait assez d’usagés on pourrait desservir toute l’île…

Link to comment
Share on other sites

Ce que je veux dire c'est qu'il y a moyen de faire des immeubles de condos ou d'appartements qui sont attrayants et qui aideraient a stopper la croissance des banlieux...

 

On ne peut pas envoyer le metro jusqu'a Châteauguay, mais si il y auvait assez d’usagés on pourrait desservir toute l’île…

 

Ça c'est vrai :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value